Vous aimerez
  • Paradis insulaires, plages confidentielles et bains thermaux : explorer un pays intimement lié à l’eau
  • Ryokan, onsen, minshuku, vos adresses pour vivre un Japon authentique
  • Fukuoka et Nagasaki avec des locaux ; escapade privée sur l’île de Nozaki ; traversées en speed boat et ferry : c'est prévu !
  • Neutralité carbone, concierge sur place, appli mobile, wifi nomade : les + Voyageurs

Contactez un spécialiste Japon 01 84 17 19 48

Iles, volcans et rotemburo

Une fois n’est pas coutume, nous avons décidé de vous plonger dans le vif du sujet - les îles - sans passer par la case villes, qui ont largement de quoi faire l’objet d’un autre périple. Dire d’un voyage au Japon qu’il est insulaire est déjà en soi un pléonasme : archipel par nature, il respire l’iode à plein nez, et c’est bien ce qui nous intéresse ici. Les présentations se font à Fukuoka, sur l’île de Kyushu, la plus "occidentale" des îles nippones, à la nature préservée et à l’atmosphère pittoresque. On y découvre tout à la fois une eau thermale qui emplit de ses bienfaits des bassins cachés dans les bosquets, mais aussi des paysages de rizières et un volcanisme bien vivant dont les contours ne sont pas sans rappeler certaines estampes japonaises.
On approfondit à Nagasaki, ville au passé maudit, que l’on bénit pour ses enseignements, la richesse qu’elle a su tirer des influences extérieures et une gastronomie pleine de finesse et de saveurs brutes. Voyage dans le voyage, archipel dans l’archipel, on rejoint à vive allure les îles de Gotô, chapelet de terres émergées qui s’égrène dans le détroit de Corée. Un lieu unique, qui semble comme épargné par le temps. Plutôt, il semble que le temps y soit moins destructeur qu’ailleurs, ou plus lent. Les vieilles choses n’y font pas l’objet d’un soin particulier, elles sont là, tout simplement, comme la nature. Et cette simplicité est un bonheur, que renforce encore l’accueil particulièrement sympathique des gens d'ici. Pour ne rien gâcher, il y a au pied des reliefs rocheux de petites plages de sable blanc qui sont l’un des secrets bien gardés du pays... L’archipel voisin d’Ojika nous maintient dans un environnement d’une vérité sans borne, où les villages de pêcheurs ont troqué les baleiniers pour des embarcations moins ambitieuses. Certaines choses finissent quand même par changer. Un saut de puce suffit pour atteindre la plus petite des îles gigognes de ce voyage : Nozaki, refuge au XVIIe siècle des Chrétiens persécutés. L’Histoire s’invite parfois là où on l’attend le moins. La fin du périple nous voit de retour à Kyushu. A Yufuin, on se fait à la silhouette omniprésente des deux bosses du mont Yufu et aux rizières qui tapissent les environs. On prend aussi goût à une autre habitude bien d’ici : les bains thermaux à l’air libre, comble du raffinement à la nippone, que l’on retrouve aussi à Kurokawa. C’est cette fois sous l’égide du mont Aso que l’on vante les vertus des rotemburo qui parsèment la ville. Certains seront à aller chercher à l’abri d’une grotte ou sous les eaux énergiques d’une cascade. La métaphore aquatique se file jusqu’à Takachiho, au bord du Gokase. Important lieu de la mythologie japonaise, il est associé à la déesse solaire Amaterasu, disque rouge sur le drapeau national. Dernière étape à Kagoshima, la "Naples du Japon", qui fait fièrement face au menaçant volcan Sakurajima. Puissante et fascinante nature.

Votre voyage

Se déplacer dans un archipel demande toujours une certaine logistique, aussi avons-nous tout anticipé. A Kyushu, vous vous déplacez soit sur rail (métro ou train), soit en voiture de location. Les routes sont bonnes, la conduite est facile et les distances jamais trop longues. D’île en île, vous voyagez par voie marine : des speed boats et ferries vous mènent à bon port. Sauts de dauphins, panoramas volcaniques... les traversées constituent d’ailleurs en elles-mêmes de petits voyages, alors on ouvre l’œil ! Parce que ce périple a pour but de vous révéler un autre Japon, plus authentique, où les foules, peu nombreuses, sont majoritairement locales, vos adresses se devaient d’être raccord. Vous logez ainsi à deux reprises - à Yufuin et Kurokawa - en ryokan, ces auberges qui maintiennent les traditions architecturales, thermales, d’étiquette et de cuisine propres au pays. Sur l’île d’Ojika, on passe deux nuits en minshuku, maison d’hôtes japonaise, où le partage avec les propriétaires est au cœur de l’expérience. Sur Fukue, dans l'archipel de Gotô, le lien avec la nature se fait aussi à travers l’hébergement : un très beau camp de tentes au design scandinave et aux vues sans pareil. Partout ailleurs, des établissements contemporains assurent sommeil réparateur, services aux petits soins et références internationales made in Japan. Des contrastes donc mais, en fil rouge, un art de vivre esthétisé. Le périple est par ailleurs ponctué de quelques activités déjà inscrites à votre agenda : la visite décontractée et à votre rythme de Fukuoka et Nagasaki en compagnie d’un Français expatrié, et une escapade sur l’île de Nozaki. Enfin, si en cours de route survenait un contretemps, ou un souhait inattendu, vous disposez pour y répondre des coordonnées de notre concierge francophone sur place.

Itinéraire

Suggestion 100% personnalisable selon vos envies
JOUR 1

Vol pour Fukuoka

Vol international ; nuit à bord, arrivée le lendemain.

JOUR 2

Fukuoka

Métro pour Fukuoka (trois stations), plus grande ville de l’île de Kyushu. Les différentes invasions et influences - mongole, chinoise, coréenne - subies au cours de l’Histoire ont laissé ici des traces dans les pratiques culturelles quotidiennes, dynamiques et cosmopolites.
Au programme - Découverte de Fukuoka dans les pas d’un local. Accompagnés d’un Français installé sur place, vous partez pour une balade décontractée et à votre rythme dans les rues de Fukuoka. Selon les envies et les goûts de chacun, on pourra ainsi aller voir le château, le quartier commerçant de Tenjin, les temples et sanctuaires, les marchés de Nishinjin et Yanagishabi, les musées, ou encore le quartier futuriste de Canal City Hakata. La promenade est décontractée, rien n’est prévu à l’avance - une belle occasion d’échanger sur la vie d’ici et de faire le plein d’informations précieuses pour la suite du voyage.
A goûter - Puisqu’on est là, on ne manquera pas de manger un bol de Hakata râmen, une préparation adoptée par tout le Japon : des nouilles dans un bouillon de porc moelleux, auxquelles on ajoute à son goût de l’ail écrasé, des graines de sésame, du gingembre ou des graines de moutarde marinés. Reconstituant !
Installation pour la nuit dans le quartier de Hakata. L’hôtel est moderne et fonctionnel, les chambres très bien équipées. La décoration s’appuie sur ces aspects pratiques, auxquels elle ajoute quelques touches esthétiques. On prend le petit déjeuner à la japonaise ou à l’européenne, ou un peu de l’un et un peu de l’autre, selon l’inspiration du moment.

JOUR 3

Fukuoka - Nagasaki

Train pour Nagasaki (2h) et installation pour deux nuits dans un hôtel contemporain bien équipé, à quelques pas du quartier chinois. Si les références sont plutôt internationales en termes de décoration et de services, le petit-déjeuner joue sur plusieurs tableaux : spécialités japonaises ou classiques occidentaux.

JOUR 4

Nagasaki

Si Nagasaki, ville à l’histoire tristement célèbre, ne doit pas être limitée à l’épisode atomique funeste du 9 août 1945, rien n’empêche de visiter le Mémorial national de la Paix, le Musée de la Bombe atomique ou le Parc de la Paix qui font écho à ce douloureux souvenir. Mais la ville, l’une des plus agréables à vivre de l’archipel, a bien d’autres choses à offrir : son cosmopolitisme, par exemple, ou encore sa richesse gastronomique. Longtemps, cette cité marchande fut le seul lien entre le Japon et le reste du monde, ce qui explique ses influences portugaise, chinoise et hollandaise à l’origine d’une atmosphère unique.
Au programme - Nagasaki dans les pas de l’un de ses habitants, un expatrié français installé au Japon et amoureux du pays. Devenu un vrai local, il vous emmène à la découverte de la ville qu’il connait par cœur ou presque. Une véritable immersion qui se fait selon vos envies, en vous mêlant à la foule ou, au contraire, en s’en écartant, à la recherche d’adresses confidentielles ou d’incontournables.

JOUR 5

Nagasaki - Ile de Fukue (archipel de Gotô)

Traversée en speed boat pour l’île de Fukue (1h45), dans l’archipel de Gotô, et installation pour deux nuits dans un lieu original en harmonie avec la nature : un village de tentes. Les pieds dans l’eau, on loge dans une tente très spacieuse, décorée du meilleur goût scandinave : minimalisme, matières naturelles, couleurs douces, tapis, coussins moelleux… On applique ici les principes danois du hygge : intimité, confort et sérénité. La nature sauvage environnante est d’ailleurs d’une grande aide dans la décontraction.

JOUR 6

Ile de Fukue (archipel de Gotô)

En partie comprises dans le parc national marin Saikai, les îles Gotô se trouvent au large de Nagasaki. Couvertes d’une végétation d’un vert dense, elles offrent des abords festonnés où apparaissent souvent le sable blanc d’une jolie plage, des reliefs mouvementés et des falaises abruptes. En fonction de l’état du ciel, la mer prend des tons qui peuvent aller de l’aluminium au bleu roi. Les petits villages de pêcheurs ont un aspect idyllique. Vieilles rues ici et vieilles maisons dans les terres ne sont pas rares et rappellent le pays d’antan. Un torii ancien au bord de l’eau marque la permanence d’une attitude spirituelle. Quelques églises, inattendues dans ce Japon idéal, évoquent, elles, l’histoire tourmentée du christianisme japonais. La pêche est, bien sûr, une grande affaire ici. Ce qui influe sur la cuisine - huîtres et oursins sont des spécialités reconnues.
En option - Balade à vélo autour de l’île de Fukue, en compagnie d’un guide.

JOUR 7

Ile de Fukue (archipel de Gotô) - Ile d’Ojika

Traversée en ferry pour l’île d’Ojika (1h30) et installation pour deux nuits au sein d’un minshuku, une maison d’hôtes posée juste en face d’un petit port de pêche. Les tatamis côtoient la télévision mais le confort moderne n’enlève rien à l’authenticité des lieux et de l’esprit. On se trouve dans une adresse à part et le propriétaire, un ancien guide, est aux petits soins pour ses hôtes. Il met d’ailleurs à leur disposition des vélos pour explorer l’île en liberté ou à ses côtés.

JOUR 8

Ile d'Ojika

Au nord de l’archipel de Gotô, l’île d’Ojika, elle-même composée de dix-sept îles, a derrière elle une longue tradition de chasse baleinière, aujourd’hui close - ce qui n’empêche pas les gens d’ici de conserver un lien très fort avec la mer.
Au programme - Escapade sur l’île de Nozaki. Au départ du port d’Ojika, vous partez avec un accompagnateur anglophone à la découverte de l’île déserte de Nozaki, de ses villages abandonnés, de son ancienne église catholique et de ses plages paradisiaques.

JOUR 9

Ile d'Ojika - Yufuin

Traversée en speed boat jusqu’à Sasebo (1h45) où l’on récupère la voiture de location. Route pour Yufuin (2h30), dominée par le sommet à deux bosses du mont Yufu, un stratovolcan qui donne beaucoup de noblesse au paysage. Entourée de rizière, la petite cité est connue pour ses bains publics à l’air libre qui proposent une expérience d’un raffinement rarement égalé dans l’archipel. Le décor naturel invite à de nombreuses balades bucoliques permettant de mettre, pour un temps, l’élément liquide entre parenthèses.
Installation pour la nuit dans un ryokan à l’architecture et à l’aménagement soignés, avec vue sur le mont Yufu. Les chambres, diplomates, laissent le choix aux hôtes entre un style typiquement japonais - tatamis, futons, meubles bas - ou occidental, mais disposent toutes en revanche de leur propre onsen ou bain traditionnel. Dans le jardin zen, bambous, érables, pins et l’eau qui tinte. Les repas servis à la salle à manger ont un cachet terroir tout à fait agréable. L’ensemble marque une élégance authentique et s’intègre au cadre avec beaucoup de naturel.

JOUR 10

Yufuin - Kurokawa

Route pour Kurokawa (1h45), sur la pente externe de la caldeira du mont Aso. Les établissements de bain s’alignent le long de la rivière Noire. Autour, le village ne manque pas de pittoresque, on est en plein contexte onsen.
Installation pour deux nuits dans un très beau ryokan "de ville", ou plutôt, de village. Le ravissant jardin intérieur, l’atmosphère d’antan, un brin nostalgique, et le style quelque peu rétro font de cette adresse un petit havre de paix et une belle expérience du Japon traditionnel. Un paradoxe, puisque le lieu est plutôt jeune, mais cela permet d'ajouter au charme de l’ancien des touches de modernité bien dosées. Les bains sont privatisables sur demande mais de nombreux autres sont à tester dans le village. En bonus : bibliothèque, tea house et bar lounge pour prolonger la détente.

JOUR 11

Kurokawa

Parmi les villages thermaux du Japon, Kurokawa est sans conteste l’un des plus charmants. Nichée au milieu de gorges luxuriantes et de montagnes abruptes, la cité se joue du dénivelé. Ce cadre naturel magistral sert de décor à l’une des plus agréables expériences nippones : le bain thermal. La ville abrite pas moins de 23 rotemburo, ou bains extérieurs, dont certains sont cachés au fond de grottes ou sous des cascades. Ce petit paradis aux eaux bienfaitrices est abrité par le volcan Aso, une vaste caldeira contenant plusieurs cônes volcaniques actifs. On n’hésite pas à aller découvrir ce lieu unique, la ville d’Aso, et ses entours agricoles, le site le plus étonnant étant le cratère du Naka-dake, avec son lac acide émeraude et ses fumerolles.

JOUR 12

Kurokawa - Takachiho

Route pour Takachiho (1h15) et installation pour la nuit dans un établissement résolument contemporain, à la décoration épurée, du lobby au restaurant. Les chambres, confortables et spacieuses, affichent un savant mélange des styles japonais et occidentaux, une association qui fonctionne ici à merveille.
Malgré tous les atouts de l’hôtel, on n’hésite pas à sortir, à aller voir, au sud du bourg, les jolies gorges du Gokase et la chute d’eau Manai. On peut canoter sur le fleuve, ou longer les parois sur des passerelles. Les longs plis de la pierre sont à la fois spectaculaires et harmonieux. La végétation, qui s’accroche partout où elle peut, parfait l’atmosphère de romantisme qui émane des lieux. Il ne faut pas manquer le temple bouddhiste Shonen-ji, de l’école Jôdo shinshû, de la Terre pure, fondé au XVIe siècle au pied du mont Genbu. Ni le sanctuaire shinto Amanoiwato, consacré à Amaterasu, déesse solaire. En contrebas, on visite une grotte où elle se serait réfugiée après une dispute avec son frère, le dieu des tempêtes Susanoo, plongeant momentanément le monde dans l’obscurité. On est là au cœur de la vieille mythologie japonaise.

JOUR 13

Takachiho - Kagoshima

Route pour Kagoshima (3h30) et installation pour deux nuits dans une grande adresse centrale, offrant des vues privilégiées sur le volcan Sakurajima. Les chambres sont bien agencées, le service est impeccable et le petit-déjeuner typiquement japonais.

JOUR 14

Kagoshima

Kagoshima trône dans une jolie baie, sous la houlette d’un ténébreux volcan, lui valant le surnom de "Naples du Japon". Avec son climat ensoleillé et la jovialité de ses habitants, elle constitue une ville très agréable et un point de départ idéal vers de nombreux sites naturels et villages voisins. On ne manquera pas notamment d’aller découvrir le volcan Sakurajima, sur l’île éponyme. Une courte traversée en ferry est nécessaire, durant laquelle les plus chanceux pourront apercevoir des dauphins. Une fois au pied du volcan, un bus relie les principaux centres d’intérêt (sans s’approcher du cratère, bien sûr).
A voir, à faire - Au pied du Sakurajima, tester les bains de pieds d’eau thermale, les radis géants et les mandarines miniatures - se balader dans le parc national de Kirishima-Yaku - découvrir la petite ville de Chiran et son célèbre quartier Samouraï - prendre un bain de sable à Ibusuki.

JOUR 15

Kagoshima - Vol retour

Transfert en bus-limousine jusqu’à l’aéroport de Kagoshima et vol international retour via Tokyo.

A la carte

Balade à vélo sur l’île de Fukue

Accompagné d’un guide spécialiste de Fukue, vous pédalez à la découverte des lieux les plus spectaculaires et authentiques de l’île.
En option - Avec guide privé

Avec quelques jours en plus… L’île de Yakushima

Ile mystique au sud de Kyushu, Yakushima a vu sa dense forêt luxuriante être inscrite au Patrimoine mondial de l’Unesco, la reconnaissance d’un milieu naturel intact. Là, des arbres millénaires abritent une faune vivace dont les plus fiers représentants sont les cerfs shika et les macaques, presque aussi nombreux sur l’île que les humains. Ce décor sauvage a notamment inspiré Hayao Miyazaki pour le décor de son film "Princesse Mononoké".
En option

Budget estimé

Selon saison, types d'hébergements et activités
Le budget estimé pour ce voyage est de 5100€ à 6300€/personne.

Parler de prix fixe lorsque l'on évoque un voyage sur mesure a peu de sens. En effet, celui-ci varie suivant de nombreux facteurs (niveau de prestations, période, délai de réservation et bien d'autres encore). Le seul prix exact sera celui de votre devis personnalisé.

Le prix moyen constaté pour ce voyage est de 5500€/personne.
  • Le vol international aller vers Fukuoka, retour depuis Kagoshima, sur compagnie régulière
  • Les taxes aériennes et surcharge carburant
  • La neutralité carbone intégrale par absorption des émissions de co2 de votre voyage (par le biais de notre Fondation Insolite Bâtisseur Philippe Romero)
  • La location d’une voiture pour 4 jours au départ de Yufuin (traduction du permis incluse)
  • Les traversées en speed boat et ferry mentionnées au programme
  • La nuit à Fukuoka, en chambre double avec petit-déjeuner
  • Les 2 nuits à Nagasaki, en chambre double avec petit-déjeuner
  • Les 2 nuits sur l’île de Fukue, en tente double (logement seul)
  • Les 2 nuits en minshuku sur l’île d’Ojika, en chambre double et demi-pension
  • La nuit en ryokan à Yufuin, en chambre double et demi-pension
  • Les 2 nuits en ryokan à Kurokawa, en chambre double et demi-pension
  • La nuit à Takachiho, en chambre double et demi-pension
  • Les 2 nuits à Kagoshima, en chambre double avec petit-déjeuner
  • La demi-journée de balade dans Fukuoka en privé, avec accompagnateur local francophone
  • La demi-journée de balade dans Nagasaki en privé, avec accompagnateur local francophone
  • Le tour de l’île de Nozaki, avec accompagnateur privé anglophone
  • Notre service conciergerie sur place
  • Le wifi gratuit pendant votre voyage : un mini routeur international remis avant le départ, permettant de connecter jusqu’à 5 terminaux simultanément
  • Un service de navigation GPS accessible depuis l'application Voyageurs du Monde, chargé avec votre parcours, les coordonnées de vos hôtels et bonnes adresses
  • Réf: 1558573
    Nos experts à votre écoute
    Contactez nos conseillers specialistes pour créer votre voyage sur mesure
    Contactez un spécialiste du Japon