Vous aimerez
  • Traverser les US sur 4000 km, véritable voyage initiatique ou road-movie d'une vie !
  • Parcourir huit états : Illinois, Missouri, Oklahoma, Texas, Nouveau-Mexique, Arizona, Nevada et Californie
  • Conciergerie française, wifi nomade, bonnes adresses, temps forts : l’accompagnement Voyageurs indispensable à ce road-trip
  • Survol du Grand Canyon ou Harley Davidson : personnalisez votre périple

Contactez un spécialiste Etats-Unis 01 84 17 57 96

HIT THE ROAD !

En 1951, Jack Kerouac gravait sa « Route » sur un long rouleau de papier - un monument inscrit pour l’éternité dans l’asphalte de la littérature américaine et un hymne à la liberté absolue. Soixante-dix ans plus tard, le profond désir de s’échapper s’est diffusé à travers les frontières et les âges. Et la Route 66 reste parmi les plus belles invitations aux vagabondages sur le continent nord-américain. Des rives du lac Michigan au littoral Pacifique, la Mother Road étire ses longs rubans d’asphalte sous un soleil brûlant, de villes démesurées en réserves naturelles, montagnes, terre rouge craquelée, cactus et néons des motels, vieilles autos et stations-service d’époque.
Une Amérique nostalgique et mythique, portée à l’écran dans les grands classiques Easy Rider, Badgad Café, Thelma et Louise - et plus récemment Little Miss Sunshine et Cars.
3939 km, 23 jours, 14 escales, 8 Etats, voici le scénario du grand road-movie américain tel que nous le concevons. Un périple au long cours sur les traces de la Beat Generation, et avant elle des Indiens, cow-boys et chercheurs d’or. Si liberté et souplesse tissent le voyage, pas question pour autant d’en oublier le confort. Vous vous appuyez ici sur une logistique hors pair - des escales soigneusement choisies, des temps de route raisonnables, une appli personnalisée avec GPS et bonnes adresses - de façon à ne vous concentrer que sur l’essentiel, sans arrière-pensées. Voiture agréable, décapotable, Harley Davidson : il ne reste plus qu’à choisir votre monture. Et entre deux motels vintage mais toujours confortables (c’est aussi cela que l’on vient chercher !), de belles surprises hôtelières jalonnent le parcours. Ici une atmosphère Belle Epoque, là une déco industrielle travaillée, là encore un hôtel-musée à l’esprit loft new yorkais, une plongée dans l’univers western, une note finale branchée. Sans oublier l’assistance de notre concierge francophone et de son équipe, pour vous accompagner tout au long du voyage.

SUR VOTRE CARNET DE ROUTE

Le voyage s’ouvre à Chicago, la ville à la skyline la plus imposante du pays, tout à la fois prouesse architecturale, berceau du blues et refuge de nature. Vous y avez vos Chicago Explorer Pass, ainsi qu’une soirée réservée dans un club de jazz iconique. Illinois toujours, vous faites escale à Springfield, où se visite la maison d'Abraham Lincoln. Cap ensuite sur le Missouri et St Louis, sa capitale, dont la Gateway Arch constituerait le point de départ des explorations Lewis et Clark - les billets pour la passerelle sont inclus. Une halte à Springfield, celle du Missouri cette fois - cinémas rétro, diners, motels, drugstores - puis vous gagnez l’Oklahoma. D’abord Tulsa, dont les quartiers hier à l’abandon se réveillent aujourd'hui, puis Oklahoma City, son National Cow-boy Museum & Heritage Center et Bricktown, l’ancien quartier des entrepôts devenu lieu de vie branché. Incursion au Texas à Amarillo, village voué au souvenir de la Route 66. L’entrée au Nouveau-Mexique marque l’avancée en territoire indien, les premières montagnes. Après Tucumcari, escale à Santa Fe, maisons d’adobe et galeries d’art, puis Gallup, fresques colorées et boutiques d'artisanat Navajo. Passée la frontière avec l’Arizona, vous faites halte à Holbrook, que jouxte le Petrified Forest National Park, avant d’atteindre le Grand Canyon, l’un des sites les plus emblématiques de l’Ouest américain. Vous renouez avec la Route 66 à Flagstaff, avant de vous autoriser un autre détour à Las Vegas, Nevada - néons scintillants là-aussi, version XXL, et la magie singulière du Strip. Dernier chapitre en Californie : le périple s’achève par quelques jours à Los Angeles. Vous y rencontrez un local francophone, avec qui vous sillonnez à vélo les quartiers de Venice Beach et Santa Monica, à la manière d’un Angeleno. Et surtout, vous prenez le temps de décanter les multiples émotions suscitées par le voyage.

Itinéraire

Suggestion 100% personnalisable selon vos envies
JOUR 1

Vol pour Chicago

Transfert privé et installation pour trois nuits au cœur du Loop, sur le Millenium Park. Au croisement de Citizen Kane et de Happy Days, l'hôtel reflète une Amérique mythique et nostalgique, en plein centre de Chicago. La rénovation du bâtiment, qui compte parmi les plus emblématiques de la ville en termes d’architecture et d’histoire, en a respecté l'esprit tout en l’intégrant au niveau des exigences de la vie urbaine du XXIe siècle. On nage en plein imaginaire US Belle Epoque et Années folles : lambris, cuivres, verre taillé, miroirs, fonte, etc. C'est faramineux et nostalgique, cossu et décontracté.

JOURS 2 & 3

Chicago

Situés comme vous l’êtes, vous êtes à pied d’œuvre pour prendre le pouls de la "Cité des Vents", de son cadre urbain aéré, agréable. Douceur de vivre entre gratte-ciel, lacs et jardins : Chicago invite aux balades prolongées tandis qu'en soirée, on apprécie les nombreux spectacles de stand up joués sur Broadway, les petits bars de blues ou de jazz ou les rencontres sportives vénérées dans cette ville. Muni de votre Chicago Explorer Pass, vous pourrez accéder à trois autres attractions de votre choix, parmi une trentaine de sites majeurs de la ville.
A votre agenda - Une soirée au Andy’s Jazz Club (dîner et spectacle), l'un des clubs mythiques du South Side et du West Side où de grands noms du jazz se sont produits.
En option - Une croisière sur le thème de l'architecture, pour admirer depuis la Chicago River les plus beaux édifices de la ville.

JOUR 4

Chicago - Springfield (Illinois)

Prise en charge de la voiture de location et route pour Springfield (320 km), la capitale de l’Illinois. Les banlieues de Chicago s'étirent sur de nombreux miles, puis la route traverse Cicero, autrefois fréquenté par les gangs des Années folles. Springfield vit quant à elle dans le souvenir d’Abraham Lincoln, considéré comme l'enfant du pays. Nuit d’étape dans un hôtel déployant de beaux volumes.

JOUR 5

Springfield (Illinois) - St Louis

Route pour St Louis (160 km), la capitale du Missouri. Filant à travers les plaines du Midwest, la route est jalonnée de petites localités à l’atmosphère country. Enfin, la célèbre Gateway Arch de St Louis apparaît, à la croisée du Mississippi et du Missouri. Installation pour la nuit dans un hôtel du centre, qui combine esprit début de siècle et services d'aujourd'hui. De nombreux vitraux d'inspiration Art nouveau confèrent un charme nostalgique aux parties communes ; dans les chambres, confort classique et teintes douces : taupe, tabac, gris, beige. La situation de l'hôtel met à portée de promenade les principaux centres d'intérêt de la ville - Forest Park, le quartier du Loop ou encore Laclede's Landing.
Inclus - Les billets d’entrée pour l’ascension de la Gateway Arch. Symbole de St Louis, la passerelle de 192m constituerait le point de départ choisi par les explorateurs Lewis et Clark pour entamer leur voyage vers l'Ouest.

JOUR 6

St Louis - Springfield (Missouri)

Route vers le sud-ouest en direction de Springfield (340 km), en passant par les Meramec Caverns, dont Jesse James se servait comme cachette. Les paysages se font plus sauvages à mesure que la route s’enfonce dans les Monts Ozark. Nuit dans le centre de Springfield, dans un jeune hôtel à la décoration d’inspiration industrielle qui se distingue par son service souriant et ses agréables bar et restaurant. Les multiples cinémas rétro, diners, motels, stations-service ou drugstores d'autrefois caractéristiques de la ville sont à la porte.

JOUR 7

Spingfield (Missouri) - Tulsa

Poursuite de la route vers Tulsa, Oklahoma (180 km). La route zigzague entre les villages fantômes et forêts du Missouri ; puis les paysages se font plus champêtres, entre granges et pâturages. Installation pour la nuit à Downtown Tulsa, dans un hôtel historique qui témoigne de la transformation de son quartier, sorti peu à peu de l'abandon et aujourd'hui plein de vie. Tulsa, la deuxième ville de l'état, doit son essor au pétrole, dont la découverte chassa en partie les indiens. Sa fortune explique aussi sa remarquable architecture Art déco.

JOUR 8

Tulsa - Oklahoma City

Route pour Oklahoma City (180 km), capitale de l’Etat, qui s’est développée grâce à l’essor du chemin de fer puis enrichi dans les années 20 avec la découverte du pétrole - on trouve encore des derricks jusque dans le centre-ville. Très étendue, la ville abrite notamment le National Cow-boy Museum & Heritage Center, un formidable musée magnifiant l’épopée de l’Ouest, ou encore Bricktown, l’ancien quartier des entrepôts où sont organisées des soirées musicales.
A ne pas manquer - Une vente aux enchères de bétail haute en couleurs à Stockyard City.
Nuit dans une adresse singulière, qui réunit sous le même toit un musée d’art contemporain, un hôtel à l’esprit loft new yorkais (plafond haut, larges fenêtres aux structures métalliques), un restaurant et un spa. Une véritable expérience contemporaine !

JOUR 9

Oklahoma City - Amarillo

Cap plein ouest pour rejoindre le Texas en suivant la Canadian River, au fil d’une route de plus en plus désertique, jusqu’à la ville d’Amarillo (420 km). La « Yellow Rose of Texas » se consacre au souvenir de la Route 66, sur sa 6th Street notamment avec une succession de boutiques, bâtiments classés, restaurants. Nuit dans un hôtel confortable et contemporain du centre-ville.

JOUR 10

Amarillo - Tucumcari

En quittant Amarillo, ne manquez pas le Cadillac Ranch, certainement le monument le plus pop de toute la Route 66 ! On poursuit vers le Nouveau-Mexique et Tucumcari (200 km) pour entrer encore plus en territoire indien ; des paysages parsemés çà et là d'éoliennes, et les premières montagnes à l'horizon. Nuit dans une adresse mythique de la Route 66, un motel familial au néon célèbre et à l’atmosphère sixties riche de l'histoire de chaque voyageur y ayant séjourné.

JOURS 11 & 12

Tucumcari - Santa Fe

Route pour Santa Fe (270 km), avec un crochet possible par le Pecos National Historical Park et ses ruines indiennes. Installation pour deux nuits dans un hôtel historique (et classé) de la capitale du Nouveau-Mexique, toute d'adobe revêtue, et qui dévoile un charmant mélange d'architecture hispanique et indienne. Sa lumière et la beauté du cadre, au milieu des montagnes Sangre de Cristo, attirent nombre d'artistes à Santa Fe - c'est sans doute l'une des villes de l'Etat qui concentre le plus de galeries d'art au mètre carré. A voir également, le museum of Indian Arts and Culture, qui retrace l’origine et l’histoire de divers peuples amérindiens. Pueblos, Navajos et Apaches décrivent la réalité actuelle de leur groupe, et d'intéressantes présentations temporaires complètent une belle collection de céramiques, modernes et anciennes.

JOUR 13

Santa Fe - Gallup

Poursuite de la route vers l’ouest jusqu’à Gallup (320 km), au cœur du désert. La route croise d’abord Los Cerillos, ville fantôme qui semble tout droit sortie d'un western, puis Madrid, minuscule village hors du temps, comme figé dans les années 70 avec sa population hippie, ses cafés, maisons en bois coloré, B&B et boutiques d’art recyclé. Un peu plus loin, la ville-carrefour d’Albuquerque symbolise bien l'esprit Route 66 avec ses diners ornés d'enseignes spectaculaires. La Main Street de Gallup est quant à elle jalonnée de fresques colorées et de boutiques d'artisanat Navajo. C’est là que défile la parade de l'Inter Tribal Indian Ceremonial chaque deuxième week-end d'août, lors de laquelle toutes les tribus des Amériques se donnent rendez- vous. Installation pour la nuit au sein d’une véritable institution à Gallup : un hôtel mythique à l'atmosphère purement western, à l’origine construit pour le cinéma et aujourd'hui classé monument historique.

JOUR 14

Gallup - Holbrook

Passage de la frontière avec l’Arizona et poursuite de la route jusqu’à Holbrook (155 km). Située en plein pays Navajo, la petite cité vit le jour au moment de la construction du train reliant la côte est à la côte ouest des Etats-Unis. Elle conserve de cette époque un motel constitué de tipis en béton, aujourd'hui classé monument historique, où vous vous installez pour la nuit.
A ne pas manquer autour d’Holbrook - Le canyon de Chelly et des majestueuses falaises abritant les ruines anasazis - le parc national de la Petrified Forest, un site remarquable pour sa concentration de troncs d'arbre fossilisés, la plupart appartenant au type Araucarioxylon arizonicum. Ce parc couvre deux secteurs reliés par un corridor d'orientation méridienne : le secteur nord est constitué d'une formation géologique du Trias appelée Painted Desert, la partie sud renferme la plupart des troncs pétrifiés ainsi que des pétroglyphes amérindiens. Les fossiles d'un dinosaure théropode de -220 millions d'années nommé Chindesaurus y ont même été retrouvés.

JOUR 15

Holbrook - Grand Canyon

La route se poursuit vers l’ouest puis bifurque plein nord pour gagner Tusayan, porte d'entrée sur le Grand Canyon (275 km). Les étendues de cactus et les zones désertiques caractéristiques de l'Arizona laissent peu à peu la place à des forêts de pinèdes, et les températures se rafraîchissent à mesure que l’on approche du Grand Canyon. Ce phénomène géologique exceptionnel est le site le plus connu de l'Ouest, et l’un des phénomènes terrestres les plus impressionnants. On approche à pied la faille de 443 km de long et 30 km de large - un espace vitré permet au visiteur de s’avancer sans danger au bord du précipice. Son immensité est déconcertante.
Nuit dans un charmant motel à l'allure de gros chalet de montagne, inspiré des grands lodges historiques des parcs nationaux.

JOUR 16

Grand Canyon - Flagstaff

En option - Le survol du Grand Canyon en hélicoptère - magique !
Route rapide pour redescendre vers Flagstaff (145 km), étape animée de la Route 66 en bordure du plateau du Colorado, avec de nombreux bars à musique "live" et divers musées. On en retient deux en particulier, l'un portant sur les aspects humains, géologiques et naturels du nord de l'Arizona et l’autre sur la construction de la ville et le mouvement des pionniers en général.
Nuit dans un motel installé dans les pins, à l’atmosphère familiale et aux chambres spacieuses et chaleureuses. Mention particulière pour la rafraîchissante piscine paysagée.

JOUR 17

Flagstaff - Las Vegas

Longue portion de route rejoindre la trépidante de Las Vegas (430 km). La route quitte peu à peu les montagnes escarpées et les forêts de pinèdes pour rejoindre le désert aride du Nevada, un paysage désolé, extrêmement sauvage. Les températures se réchauffent aussitôt, tandis qu'au loin les néons du Strip commencent à clignoter.
A ne pas manquer en chemin - Seligman, qui conserve la plus longue partie de la véritable Route 66, et le Hoover Dam, énorme barrage Art déco enjambant le Colorado.
Installation pour deux nuits dans un hôtel récent du cœur du Strip, à deux pas des célèbres fontaines du Bellagio. Une adresse élégante au style très contemporain : atmosphère feutrée, cuir noir et œuvres d’art, et cet immense lustre de cristal qui tombe en cascade.

JOUR 18

Las Vegas

Lancée par un gangster de génie, Las Vegas est sans doute la seule ville au monde entièrement fondée sur l’illusion. On se prend vite au jeu. Après une matinée passée à profiter de la piscine ou à écumer l'un des multiples malls, on arpente le fameux Strip, en passant d'un hôtel-casino à thème à un autre, observant d'un œil le ballet incessant d'une foule hétéroclite, rivalisant d'élégance ou d'excentricité. Le soir, on se laisse gagner par la frénésie ambiante et on part s'amuser dans le vieux Downtown, à moins que l'on préfère le cadre plus intimiste d'un restaurant étoilé avant de finir la soirée au Cirque du Soleil.
En option - Les billets pour le spectacle « O at Bellagio » du Cirque du Soleil.

JOUR 19

Las Vegas - Los Angeles

Casinos et néons dans le rétroviseur, route à travers le désert de Mojave pour rejoindre la Cité des Anges (450 km), avec en chemin des escales possibles à Calico, ville fantôme, ou Barstow et sa cohorte de diners et stations-service. Les cinéphiles marqueront aussi un arrêt au Bagdad Café (46548 National Trails Hwy, Newberry Springs).
Installation pour trois nuits dans l’opus angeleno du trio français Philippe Starck, Cyril Aouizerate et Benjamin Trigano. Un hôtel hyper branché et très bien placé (en plein Hollywood), qui séduit pour son côté éclectique et décalé. Epuré et urbain, il mise aussi sur le confort et les équipements hightech dernier cri, ainsi qu’un bar où l'ambiance s'électrise au fil de la soirée.

JOURS 20 & 21

Los Angeles

A Los Angeles, tout heurte les habitudes : le gigantisme, l’impossibilité de la parcourir à pied - le grand Los Angeles s’étire le long de plages, qui s’étendent sur plus de 100 kilomètres. La beauté de la ville vient d’abord de la géographie. Une plaine côtière, des collines au pied desquelles, à l’ouest de la ville, se trouvent Hollywood, dont le boulevard longe les collines et Beverly Hills. L’océan et ses plages immenses, le soleil.
A votre agenda - Venice Beach et Santa Monica à vélo, en compagnie d’un local francophone. Le vélo est un excellent moyen de se déplacer à L.A. La balade débute à Abbot Kinney, la rue la plus chic de Venice Beach : boutiques de créateurs, concepts store, bureaux de Google et Snapchat. Le quartier doit aussi sa renommée à ses canaux bordés de maisons à l'architecture très variée. La découverte se poursuit côté plage avec le Boardwalk où se côtoient bodybuilders, surfers à l'affût des vagues et skaters avertis. Direction enfin Santa Monica, ville côtière réputée depuis des décennies pour sa localisation parfaite et son climat idéal. Entre ses plages de sable blanc et son mythique parc d’attraction, les quelques rues commerçantes respirent le charme des petites stations balnéaires.
En option - La visite des Studios Universal.

JOURS 22 & 23

Los Angeles - Vol retour

Restitution de la voiture de location à l’aéroport et vol international retour. Nuit à bord, arrivée le lendemain.

A la carte

CROISIÈRE ARCHI SUR LA CHICAGO RIVER

Dévastée par un incendie en 1871, Chicago fut reconstruite par de grands noms de l'architecture du XXe siècle (Sullivan, Burnham, Frank Lloyd Wright), rivalisant de souffle créatif. Un style quasi futuriste qui donne à cette ville une valeur architecturale sans précédent. A bord du First Lady, on embarque pour une croisière au milieu des gratte-ciel pour admirer les cinquante plus beaux édifices de la ville, parmi lesquels : la Willis Tower, Navy Pier, Wrigley Building, Tribune Tower, Merchandise Mart, Lyric Opera et bien d'autres. Les guides sont tous des bénévoles de la Fondation pour l’architecture de Chicago.
En option

LE GRAND CANYON VU DU CIEL

Le Grand Canyon est sans doute le parc le plus mythique des Etats-Unis. Pour saisir l'immensité des lieux, le mieux est d'opter pour un survol en hélicoptère qui permet de prendre vraiment conscience de la démesure du site et d'observer les couleurs des strates se dégrader au fur et à mesure que le soleil se couche. Magique.
En option

SPECTACLE « O AT BELLAGIO » DU CIRQUE DU SOLEIL

Dans «O», le Cirque du Soleil tisse une tapisserie aquatique intemporelle d'art, de surréalisme et de romance théâtrale. Inspiré du concept de l'infini et de l'élégance épurée de l'eau, «O» rend hommage à la magie du théâtre - du plus simple amuseur public aux opéras les plus extravagants - où tout est possible et où se déroule sous nos yeux le drame de la vie. Acrobates de calibre international, nageurs synchronisés, plongeurs et personnages enchanteurs exécutent leurs prouesses sur, au-dessus et dans l'eau, offrant une expérience hors du commun et un moment de grâce absolue.
En option

LOS ANGELES - UNIVERSAL STUDIOS

La machine à rêves hollywoodienne. Les studios de cinéma originels datent de 1915. S’ils sont toujours utilisés pour le cinéma ou la télévision, ils sont aussi devenus un immense parc d’attractions. Les animations inspirées des gros blockbusters américains, de King Kong aux Dents de la Mer, sont spectaculaires. Et vous aurez peut-être la chance d'apercevoir une série en plein tournage.
En option

Budget estimé

Selon saison, types d'hébergements et activités
Le budget estimé pour ce voyage est de 5000€ à 6500€/personne*.

Parler de prix fixe lorsque l'on évoque un voyage sur mesure a peu de sens. En effet, celui-ci varie suivant de nombreux facteurs (niveau de prestations, période, délai de réservation et bien d'autres encore). Le seul prix exact sera celui de votre devis personnalisé.

Le prix moyen constaté pour ce voyage est de 5500€/personne*.

* Supplément pour faire la route en moto Harley Davidson : 1500€/personne.

Périodes recommandées pour ce voyage : mai et octobre-novembre.
  • Le transport aérien international sur compagnie régulière
  • Les taxes aériennes et surcharge carburant
  • Le transfert privé aéroport/hôtel à l’arrivée à Chicago
  • La location de voiture de catégorie E pour 19 jours
  • Les 3 nuits à Chicago (Illinois), en chambre double (logement seul)
  • La nuit à Springfield (Illinois), en chambre double (logement seul)
  • La nuit à St Louis (Missouri), en chambre double (logement seul)
  • La nuit à Springfield (Missouri), en chambre double (logement seul)
  • La nuit à Tulsa (Oklahoma), en chambre double (logement seul)
  • La nuit à Oklahoma City (Oklahoma), en chambre double (logement seul)
  • La nuit à Amarillo (Texas), en chambre double (logement seul)
  • La nuit à Tucumcari (Nouveau-Mexique), en chambre double (logement seul)
  • Les 2 nuits à Santa Fe (Nouveau-Mexique), en chambre double (logement seul)
  • La nuit à Gallup (Nouveau-Mexique), en chambre double (logement seul)
  • La nuit à Holbrook (Arizona), en chambre double (logement seul)
  • La nuit à Tusayan/Grand Canyon (Arizona), en chambre double (logement seul)
  • La nuit à Flagstaff (Arizona), en chambre double (logement seul)
  • Les 2 nuits à Las Vegas (Nevada), en chambre double (logement seul)
  • Les 3 nuits à Los Angeles (Californie), en chambre double (logement seul)
  • Le Chicago Explorer Pass incluant l’accès à trois attractions phares de Chicago
  • La soirée dans un club de jazz emblématique à Chicago (dîner et concert live)
  • Les billets d’entrée pour la Gateway Arch à St Louis
  • L’entrée et le dîner au BB’s Jazz & Blues Club à St Louis
  • La demi-journée de découverte des quartiers de Venice Beach et Santa Monica à Los Angeles, à vélo et en compagnie d’un local francophone
  • Notre service conciergerie sur place
  • Le wifi gratuit pendant votre voyage : un mini routeur international remis avant le départ, permettant de connecter jusqu'à 5 terminaux simultanément
  • Un service de navigation GPS accessible depuis l'application Voyageurs du Monde, chargé avec votre parcours, les coordonnées de vos hôtels et bonnes adresses
  • Réf: 1492671
    Nos experts à votre écoute
    Contactez nos conseillers specialistes pour créer votre voyage sur mesure
    Contactez un spécialiste des Etats-Unis

    Vous aimerez aussi