Vous aimerez
  • Rouler en liberté à travers les paysages bruts d’un Etat à grand spectacle
  • Parcs géants, randonnées sur les glaciers, fjords, ours bruns : l’Alaska tient toutes ses promesses d’aventure
  • Le parc Denali en bus, Kennicott ville minière, les fjords de la péninsule de Kenai : c’est prévu
  • Appli mobile, wifi nomade, bonnes adresses, conciergerie : les + Voyageurs

Contactez un spécialiste Etats-Unis 01 84 17 57 96

The Last Frontier

Certaines destinations exercent une fascination particulière ; sans doute parce qu’elles sont des bouts du monde. Parmi elles, l’Alaska. Jack London, Charlot, une situation nébuleuse aux confins des mondes américain et russe contribuent à une image plutôt hivernale. Il existe cependant un Alaska estival, auquel invite ce voyage. Il commence, c’est pratique, à Anchorage. On ne reste cependant pas longtemps dans cette ville importante, on file dans la nature. A tout seigneur tout honneur, c’est au Denali National Park que vous vous rendez d’abord. Le mont McKinley / Denali, toit de l’Amérique du Nord, mérite l’hommage. Et quelle vision étincelante pour le voyageur ! On rejoint ensuite Fairbanks, limite nord de l’itinéraire et point de vue privilégié sur l’Alaska Range,
blanche sur le bleu du ciel. A l’ouest et au sud du parc Wrangell-St. Elias (le plus grand national park des USA), Copper Center et Kennicott racontent l’histoire épique de l’exploitation du cuivre dans la région. Une entreprise qui fut pour l’économie plus importante que la ruée vers l’or. Les vestiges aujourd’hui bichonnés des établissements d’alors semblent bien fragiles dans l’imposante nature. Etape à Palmer, puis entrée sur la péninsule de Kenai, où vous séjournez à Seward et Homer. L’Alaska maritime n’est pas moins étourdissant que celui des terres. L’océan ajoute une dimension nouvelle : le bruit des mouettes, les crabes géants, les cétacés, les saumons. Et les ours ? Ils se rencontrent dans les forêts du nord, mais aussi sur l’île de Kodiak, où ils sont immenses. L’été est, pour eux aussi, la belle saison.

Votre voyage

Pour un voyage de cette envergure, la logistique est au fond assez simple. Pour sauvage que soit resté l’Alaska, le réseau routier est bon et, surtout l’été, il ne pose pas de problème aux conducteurs avertis. Vous allez donc dans de bonnes conditions d’un endroit à l’autre. Et à travers des paysages toujours spectaculaires. Les liaisons ont été pesées pour n’être jamais lassantes. Ponctuellement, un petit avion ou un bateau prennent le relais. En ce qui concerne l’hôtellerie, vous trouverez, d’un établissement à l’autre, beaucoup d’éléments communs, malgré bien sûr des singularités : c’est l’Alaskan way of life. Du confort, mais de la simplicité : les contraintes d’espace et de milieu commandent. Un côté fonctionnel, dont ne se départit jamais le confort américain. Avec cela, un goût pour le grand air, qui ne vous retient pas à la maison. On arrive, on repart, ce mouvement est naturel sur la dernière frontière. Des rendez-vous ont été inscrits à votre carnet de route : le parc national du Denali en bus scolaire ; Kennicott et le glacier Root ; une sortie en bateau dans le Kenai Fjords National Park. Grande nature mais encore aventure humaine. Des options choisies vous permettent d’aller plus loin. Chemin faisant, un désir imprévu ou un léger contretemps peut survenir. Vous disposez pour y répondre des coordonnées de notre concierge sur place.

Itinéraire

Suggestion 100% personnalisable selon vos envies
JOUR 1

Vol pour Anchorage

Prise en main de la voiture de location. Nuit à Downtown Anchorage dans une maison qui, avec son jardinet et son bardage de bois blanc, son allure champêtre, rompt avec ses alentours. Construite en 1939, elle a résisté au tremblement de terre de 1964. Ce qui la qualifie comme monument historique ! Les chambres sont simples et coquettes, douillettes. Le petit déjeuner est copieux et varié : l’Alaska réclame de l’énergie. Et puis, la situation de votre home est pratique et vous permet en quelques pas d'explorer la ville comme ses environs.

JOUR 2

Anchorage - Denali National Park

Route pour le parc national du Denali. Installation pour deux nuits dans un ensemble de trois grands chalets modernes qu’une haie de hauts résineux sépare de la rivière. Partout, du bois. Atmosphère on ne peut plus grand air. Les chambres sont, comme le reste, simples et confortables. L’atmosphère tient au cèdre, et à un je-ne-sais-quoi collectif. C’est un peu une ruche pour randonneurs. On trouve sur place un café et la boutique qu’il faut pour s’équiper outdoor de pied en cap.

JOUR 3

Denali National Park

Déjà prévu au programme - Le Denali National Park en bus scolaire. Les voitures particulières étant interdites dans le périmètre protégé (et la marche à pied étant à faible rayon d’action à la journée), l’autocar est la meilleure façon d’aborder le parc. Ici, un vénérable bus scolaire. Avec un chauffeur-guide anglophone. L’itinéraire permet de passer de la forêt boréale à la toundra ; de rouler avec en point de mire la rotondité blanche du mont McKinley / Denali, le plus haut sommet d’Amérique du nord : 6190 mètres ; de découvrir l’Alaska Range. Chemin faisant, l’un aperçoit un élan, l’autre des grues du Canada, et vous, peut-être, un ours noir ou un grizzli déjà.

JOUR 4

Denali National Park - Fairbanks

Route pour Fairbanks, point septentrional de l’itinéraire. Nuit sur un domaine qui, lui aussi, sent bon le bois équarri et la convivialité des confins. En fond d’écran, les plis blanc-bleu de l’Alaska Range. Au premier plan, prairie fleurie et épicéas. Les chambres ont une aimable rusticité et de petites touches rétro, auxquelles les patchworks vont à ravir. On doit faire sous les courtepointes des rêves à caribous. Le petit déjeuner vous permet d’attaquer la journée d’un bon pas. Et de marcher loin. Ce que demande la grande nature qui vous entoure.

JOUR 5

Fairbanks - Copper Center

Route pour Copper Center. Nuit au-dessus de la vallée de la Copper River. La vue est fantastique sur les paysages du Wrangell-St. Elias National Park. L’hôtel est d’ailleurs aménagé de façon à offrir partout ou presque les meilleures conditions d’observation : larges baies, terrasses, binoculaires. Un impeccable classicisme américain règne dans la vaste maison. Le grand salon étant à cet égard une réussite. Les chambres sont nettes et confortables, dans des tons gris, brun, bois adaptés aux circonstances. La table et le bar fonctionnent au diapason.

JOUR 6

Copper Center - Kennicott

Route pour l’aéroport de Chitina et vol pour McCarthy. Route pour Kennicott. Installation pour deux nuits au sud donc du parc Wrangell-St. Elias, dans un ancien secteur minier classé d’intérêt historique. La rénovation des vestiges de la période héroïque va bon train. L’hôtel est la réplique d’un bâtiment de ce temps-là. La décoration consistant essentiellement en outils et documents liés à la vie des mineurs. Les chambres ont des dimensions et une atmosphère d’époque ; mais vous disposez de votre propre salle de bain. Les repas sont servis à la salle à manger. Une atmosphère s’est créée, laquelle n’est pas uniquement muséale, mais chaleureuse dans la tradition alaskaine.

JOUR 7

Kennicott

Déjà prévu au programme - Randonnée au Root Glacier. Avec un guide anglophone, on emprunte d’abord le tracé d’une vieille voie ferrée. Arrivé au glacier, tout le monde chausse des crampons : il faut bien ça pour tenir sur la glace. L’eau creuse dans la masse gelée des crevasses, court dans des lits souterrains, gicle en cascades, alimente des piscines froides, crée enfin toute un vie que l’on n’attend pas. Ces cinq heures en équilibriste demandent une bonne condition physique, et d’être attentif aux instructions du guide. Ensuite, visite de Kennicott, ville minière datant du début du XXe siècle et abandonnée, filon épuisé, en 1938. Ce sont les frères Guggenheim et J.P. Morgan qui organisèrent l’exploitation du site. Aujourd’hui, celui-ci est toujours évocateur de ce qu’était cette vie de la conquête des neiges.

JOUR 8

Kennicott - Palmer

Route pour l’aéroport de McCarthy et vol pour Chitina. Route pour Palmer, sur la rive nord de la Matanuska River, où l’on passe la nuit. L’établissement propose un ensemble de cabins, ces édifices nature américains qui ne sont plus tout à fait des cabanes, mais pas encore des bungalows. La vôtre est néanmoins bien équipée et confortable. Vous bénéficiez, comme il se doit, d’un porch, autre institution américaine. Bar et restaurant, salon se trouvent dans un grand bâtiment avec terrasse. Pas de chichi, des installations pratiques qui indiquent que l’essentiel est dehors, et naturel.

JOUR 9

Palmer - Seward

Route pour Seward, via Whittier, entrée de la péninsule Kenai. Installation pour deux nuits au bord du fleuve Résurrection, dont l’embouchure est proche. Toujours ces montagnes qui donnent à l’Alaska son allure unique, ici les harmonieux monts Chugach. L’hôtel, avec ses galeries de bois, ses escaliers extérieurs, ses baies, son arrière-plan de pins, a un air de famille avec les précédents. C’est l’Alaskan touch, qui concerne aussi l’intérieur. Et le service. Et la table. Ici, celle-ci est plaisamment terre-mer, grill et fruits de mer. A ce stade du voyage, on ne souhaite rien d’autre qu’un établissement de ce type.
En option - Prince William Sound, la croisière des 26 glaciers.

JOUR 10

Seward

Déjà prévu au programme - Croisière dans le Kenai Fjords National Park. Les fjords ne sont pas réservés à la côte norvégienne. Démonstration au cours de cette croisière de six heures dans un parc national somptueux. Parmi d’autres, on approche les glaciers Aialik et Holgate. On respire largement et on s’éclabousse d’iode, de la géologie - la savait-on si belle ? - plein les yeux. Et puis, il y a les animaux que l'on rencontre : l’otarie de Steller, le marsouin de Dall, le dauphin de Gill, le rorqual commun. Le macareux huppé est présent dans les parages, ainsi que le guillemot de Brünnich et le pygargue à tête blanche.
En option - Randonnée sur le glacier Exit.

JOUR 11

Seward - Homer

Route pour Homer, au bord de Kachemak Bay. Installation pour trois nuits tout au bout d’une fine péninsule. L’hôtel est moderne. Il propose les services ordinaires, avec en plus une piscine intérieure, un sauna et des bains scandinaves. Bref un fitness center dans les règles. Les chambres sont simples, bien équipées, confortables. Les tissus imprimés et la lumière qui entre à flot leur donnent une note gaie. Certaines se parent d’un sympathique décorum. Au restaurant, la cuisine met à profit le statut de port de pêche d’Homer. Attenante à l’hôtel, une plage privée.

JOURS 12 & 13

Homer

Ici aussi, le petit port se trouve - à la pointe de la péninsule Kenai - dans un environnement époustouflant. Le bleu roi et les nuances ardoise de la mer contrastent avec les montagnes restées blanches en partie. On éprouve un sentiment d’ouverture aux éléments naturels. Les bateaux vont et reviennent, du flétan dans les cales. On va à la brasserie locale, à la porte bleu ciel, goûter un China Poot Porter. On se balade. Le tour du bourg est vite fait, mais les alentours invitent eux à de longues promenades. Lorsque l’Alaska vous a tenu dans les terres, il ne vous lâche pas sur le littoral.
En option - Les ours bruns du parc national de Katmai ; croisière d’Homer à Seldovia.

JOUR 14

Homer - Anchorage

Route pour Anchorage, où l'on retrouve pour la nuit la maison d’arrivée.
En option - Deux jours à Kodiak.

JOURS 15 & 16

Anchorage - Vol retour

Route pour l’aéroport et restitution de la voiture. Vol retour. Nuit à bord, arrivée le lendemain.

A la carte

Whittier - Prince William Sound, la croisière des 26 glaciers

On embarque sur un catamaran rapide pour explorer ce large bras de mer au nord-est de la péninsule Kenai. La navigation permet d’observer loutres marines, orques, baleines à bosse, phoques communs et une foultitude d’oiseaux, dont le guillemot marbré, la mouette tridactyle, le goéland à ailes grises, etc. Le bateau longe de puissants glaciers, ainsi offerts à l’admiration des passagers. On garde cependant une distance de sécurité, de grands pans de glace pouvant brusquement s’effondrer dans la mer. Envisagée prudemment, cette éventualité est une étonnante démonstration de force naturelle. Repas à bord.
En option - Cinq heures

Seward - Randonnée sur le glacier Exit

Ce glacier est accessible par la route. On s’y rend en petit groupe, en compagnie d’un guide anglophone. Sur place, et dûment équipé de crampons, on va pendant six heures environ par les creux et les bosses de la formation. Il est difficile de mesurer, sans l’avoir touchée du pied, ce que représente celle-ci dans la masse. La sortie exige une bonne condition physique, car tous les passages ne sont pas simples à aborder. Toutefois, en suivant les indications du guide, ils sont surmontables. Le matériel est fourni par l’organisation.
En option - Journée

Homer - Les ours bruns du parc national de Katmai

Vous commencez par survoler en avion-brousse les glaciers et les volcans actifs de la côte orientale du parc. Spectacle saisissant que ces fumeroles sur paysage de glace ! Ensuite, on regagne le plancher des élans à des fins de randonnée naturaliste. Trois heures environ qui permettent de se mettre en vue des ours bruns s’adonnant à leurs activités de tous les jours. Ils sont un vivant plaidoyer pour le régime saumon (dont ils font une grosse consommation à la remontée) : certains mâles atteignent trois mètres de haut et pèsent leur tonne. De quoi provoquer l’admiration, mais aussi un peu d’inquiétude ? Le guide anglophone veille à ce que la sécurité de tous - petit groupe et plantigrades - soit absolue.
En option - Cinq heures

Croisière d’Homer à Seldovia

Embarquement pour Seldovia, de l’autre côté de la baie Kachemak. On y trouve un nouveau finish there point et un village de quelque 250 habitants. Une église orthodoxe russe aussi, qui indique que l’histoire de la région a comporté d’intéressant allers-retours. Après s’être promené dans le coin et avoir pris un déjeuner léger, on retourne à bord et à Homer. Ayant vécu un peu de ces transferts maritimes qui sont les lot des habitants permanent de cette côte étonnante.
En option - Journée

Anchorage - Deux jours à Kodiak

L’île Kodiak, du côté est du Chelikhov Strait dans le golfe de l’Alaska, a un relief tourmenté, des côtes profondément entaillées et un couvert de forêt quasi général. Un beau morceau d’Alaska ! Elle abrite une sous-espèce d’ours brun que ses dimensions situent parmi les cadors de sa catégorie. Plusieurs milliers d’individus vivent dans l’archipel, ce qui est un bon marqueur environnemental. Et la garantie de rencontres émouvantes, mais contrôlées, car l’animal ne joue pas au nounours et ne cherche pas particulièrement le contact humain. Petit plus technologique : les vols aller et retour s’effectuent en hydravion. Nuit à l’hôtel sur place et voiture de location.
En option

Budget estimé

Selon saison, types d'hébergements et activités
Le budget estimé pour ce voyage est de 7200€ à 8300€/personne.

Parler de prix fixe lorsque l'on évoque un voyage sur mesure a peu de sens. En effet, celui-ci varie suivant de nombreux facteurs (niveau de prestations, période, délai de réservation et bien d'autres encore). Le seul prix exact sera celui de votre devis personnalisé.

Le prix moyen constaté pour ce voyage est de 7700€/personne.
  • Le vol pour Anchorage, sur compagnie régulière
  • Le vol intérieur entre Chitina et McCarthy, aller et retour
  • Les taxes aériennes et surcharge carburant
  • L'absorption des émissions de CO2 de votre voyage, par le biais de notre fondation Insolite Bâtisseur Philippe Romero
  • L’accès au salon Air France à Roissy (pour les départs de Paris)
  • La location d’une voiture pour 14 jours
  • Les 2 nuits à Anchorage, en chambre double avec petits déjeuners
  • Les 2 nuits dans le Denali National Park, en chambre double (logement seul)
  • La nuit à Fairbanks, en chambre double avec petit déjeuner
  • La nuit à Copper Center, en chambre double (logement seul)
  • Les 2 nuits à Kennicott, en chambre double (logement seul)
  • La nuit à Palmer, en cabin double avec petit déjeuner
  • Les 2 nuits à Seward, en chambre double (logement seul)
  • Les 3 nuits à Homer, en chambre double vue mer (logement seul)
  • Le Denali National Park en bus scolaire, avec un chauffeur guide anglophone
  • La visite de Kennicott et une randonnée au Root Glacier, avec un guide anglophone
  • Au départ de Seward, une croisière dans le Kenai Fjords National Park, avec un skipper anglophone
  • Notre service conciergerie sur place
  • Le wifi gratuit pendant votre voyage : un mini-routeur international à l’arrivée, permettant de connecter plusieurs terminaux simultanément
  • Un carnet de voyage rassemblant de nombreuses informations utiles (votre programme jour par jour, les coordonnées de vos hôtels, une sélection de bonnes adresses personnalisées et géolocalisée, etc.), disponible aussi sous forme d’application mobile
  • Nos recommandations et la réservation de certains restaurants
  • Réf: 1640865
    Nos experts à votre écoute
    Contactez nos conseillers specialistes pour créer votre voyage sur mesure
    Contactez un spécialiste des Etats-Unis