Vous aimerez
  • Plage, montagne, cascades, grandes villes et pueblos coloniaux : explorer deux pays king size
  • Du confort partout, des piscines souvent, l'aventure tout le temps
  • Buenos Aires en local, soirée peña à Salta, pique-nique perché, chutes d’Iguazú en zodiac, secrets de l’art de vivre carioca : c’est prévu !
  • Vols directs, appli avec GPS, absorption carbone, conciergerie : les + Voyageurs

Contactez un spécialiste Argentine 01 84 17 19 49

Du río de la Plata à Rio de Janeiro

Ce sont les chutes de l’Iguazú (Iguaçu en portugais), que se partagent l’Argentine et le Brésil, qui constituent la charnière du voyage. Un site considérable, spectaculaire, et qui réconcilie les générations : face à cela, l’égalité d’émotion se réalise. Avant, on aura consacré trois jours à Buenos Aires, la capitale argentine qui ne fait pas cliché, trop vivante pour ne se reposer que sur ses emblèmes - football, tango, polo, fileteado, théâtre, etc. Toujours attentive à se renouveler, la grande ville rioplatense a de la séduction à revendre. Et après elle, quatre jours au Nord-Ouest. Andin, âpre, minéral et viticole, mais coloré comme peut-être nul autre endroit au monde.
Il y a là des montagnes couvertes d’une espèce de tweed géant aux teintes inoubliables. Il y a encore des communautés indiennes solides sur leurs traditions et des villes coloniales tranquilles, que ni le temps, ni le vent, ni le soleil ne remuent. Là-bas, on est loin. Sans doute est-ce pour cela que les gens chantent si bien. Vous vous arrêtez à Salta, Cafayate et Purmamarca, mais toutes les vallées Calchaquíes et la Quebrada de Humahuaca s’ouvrent à vous. Après les chutes, clap de fin de grand style à Rio de Janeiro, entre le Christ du Corcovado et la plage d’Ipanema. La ville où l’hédonisme, le goût des plaisirs, tient lieu de morale. Il décide de ce qu’il faut faire de sa journée, de sa semaine, de sa vie. Trois jours dans la peau d'un Carioca sembleront courts. En famille, on vit tout cela de façon démultipliée.

Votre voyage

Au cours de ce périple en famille, vos enfants auront leurs moments d’indépendance grâce à une chambre rien que pour eux dans quatre hôtels sur six. Ces derniers sont d’ailleurs adaptés au terrain. Urbains et fonctionnels à Buenos Aires et Rio, champêtres à Cafayate et Salta, minéral à Purmamarca et sylvestre à Puerto Iguazú. Partout, des installations bien placées et à jour, qui permettent de débriefer et de récupérer dans de bonnes conditions de confort. Piscine souvent. Atmosphère toujours. Les déplacements s’effectuent selon les nécessités de l’étape : en avion pour les longues distances, en transferts privés déjà réservés ou en voiture de location, dans le Noroeste notamment. Choix rationnels compte tenu des contraintes de temps, d’espace et de plaisir. Les rendez-vous inscrits à votre agenda sont nombreux et ont pour objectif de vous transporter au cœur des choses - pour mieux vous lancer autour par vous-mêmes. Buenos Aires dans les pas d’un local, la soirée dans une peña de Salta, l’aventura aux chutes d’Iguazú ou la vie carioca s’adressent aux adolescents comme aux adultes, chaque âge en faisant son propre profit. Et puis, se retrouver avec ses parents - ou ses enfants - dans un zodiac qui fonce vers les chutes d’Iguazú, ça fait quelque chose ! Découvrir ensemble la Serranía de Hornocal aussi. Une balade à cheval à Cafayate ou une journée dans le delta du Paraná sont des options alléchantes. Enfin, si en cours de route, un désir non prévu ou un léger contretemps survenait, vous disposez pour y répondre des coordonnées de nos services de conciergerie sur place.

Itinéraire

Suggestion 100% personnalisable selon vos envies
JOUR 1

Vol direct pour Buenos Aires

Vol international direct. Nuit à bord, arrivée le lendemain.

JOUR 2

Buenos Aires

A l’arrivée, transfert privé jusqu’au centre de Buenos Aires. Installation pour trois nuits dans le quartier historique de San Telmo. L'hôtel s'organise autour du passage Belgrano, un ancien passage couvert commerçant qui fait partie de l'histoire de la capitale. L’établissement a su conserver le meilleur de l’héritage légué par son architecture ancienne - belle hauteur sous plafond, parquets, colonnes - mêlé à des œuvres d'art contemporain argentin. Des tableaux, des sculptures et même une fresque représentant Carlos Gardel, héros local du tango, que l'on retrouve sur la terrasse du rooftop. Cette dernière est d'ailleurs idéale en fin de journée pour se détendre autour d'un verre ou d'un livre, à l'écart de l'agitation de la ville. Au restaurant, on sert une sympathique cuisine fusion unissant sur une même carte cuisines argentine, péruvienne et japonaise.

JOUR 3

Buenos Aires

Au programme - Buenos aires en local. Buenos Aires est une ville-monde. Aussi apprécierez-vous cette sortie en compagnie d’un Français installé sur place et devenu un véritable Porteño. Ce qui implique une connaissance approfondie des lieux et des manières de faire. Une introduction motivée, afin de vous mettre le pied à l’étrier. Néanmoins, rien de préconçu. On prend rendez-vous et on fait rapidement le tour des attentes et des questions. Puis on dresse ensemble un plan de campagne et on se lance à la suite du guide, lequel se fait fort de concilier vos envies et le terrain argentin. Vous vous ajustez ainsi au rythme de la ville, et recueillez chemin faisant d’utiles tuyaux pour vos explorations solo ultérieures.

JOUR 4

Buenos Aires

Avenida 9 de Julio, Avenida Corrientes ou Avenida de Mayo, les avenues qui découpent le centre-ville constituent de bons axes de pénétration. Ensuite, par exemple, La Boca, petit barrio multicolore et pittoresque, ou l’élégante Recoleta et son très distingué cimetière : Evita Perón, Victoria Ocampo et Raúl Alfonsín y ont des concessions perpétuelles. Votre quartier de San Telmo est connu pour ses vieilles rues et ses boutiques d’antiquaires. On peut prendre Buenos Aires de bien des façons. Si on l’aborde côté cuisine, le parti pris carné impressionne, sans que les Porteños laissent pour autant son poisson à l’Atlantique ou leur héritage italien de côté : la pasta, les pizzas et les glaces artisanales prennent ici une nouvelle dimension.
Déjà prévue au programme - Visite du palais Barolo. Important des machines à filer, plantant des cotonniers dans le Chaco, l’entrepreneur d’origine italienne Luis Barolo avait bousculé le textile argentin et fait fortune. En 1910, il commande à Mario Palanti un immeuble inspiré de la Divina Commedia. L’architecte s’exécute entre 1919 et 1923, livrant un building à l’éclectisme puissant, structuré comme le poème de Dante. Ce morceau de bravoure de cent mètres de haut, surmonté d’un phare, distingue toujours aujourd’hui l’Avenida de Mayo. Un guide anglophone vous détaille tout cela.
En option - Une journée à Tigre.

JOUR 5

Buenos Aires - Cafayate

Transfert à l’aéroport et vol pour Salta. Prise en main de la voiture de location et route pour les vallées Calchaquíes. Nuit dans les vignes d'un vaste domaine, à trois kilomètres du centre de Cafayate. Cette belle propriété offre à ses hôtes le confort champêtre d'une hacienda bien tenue. Les bâtiments de plain-pied forment une cour agréable, à la fois intime et ouverte sur les montagnes alentour. Délicieux jardin, avec une piscine pour se délasser. Le restaurant trouve une bonne partie de ses ingrédients dans le potager de l'hôtel. La viticulture est une affaire par ici et ceux qui en ont l’âge et qui ne conduisent pas ne manquent pas de goûter au cépage Torrontés B. En revanche, on peut tous ensemble aller randonner aux abords du champ de dunes de Los Médanos, qui réservent aux voyageurs des sensations sahariennes. Ou pousser au sud jusqu’aux ruines de Quilmes, vieille cité dont les vestiges évoquent de façon très précise la vie d’une communauté prospère d’agriculteurs et éleveurs préhispaniques.
En option - Rencontre avec des viticulteurs indiens ; balade à cheval au cœur des vallées Calchaquíes.

JOUR 6

Cafayate - Salta

Route pour Salta. Nuit au sud-ouest du municipio, à la campagne. La maison, qu’entoure un beau jardin, rappelle la manière coloniale. Les murs sont blancs, les boiseries sombres et cirées. Avec quelques notes indiennes, les uns et les autres font office de décoration (contemporaine par son parti pris d’épure). Chambres agréables, aérées, dotées d’une belle literie. Le restaurant fait écho à cette générosité non feinte. La piscine, comme toujours, tente, mais on sera peut-être incité par les alentours à sauter en selle : cheval ou bicyclette.
Déjà prévu au programme - Dîner à la Casona del Molino, une peña traditionnelle. En Argentine, les peñas ne peuvent être dissociées de la musique. On y mange, on y boit, on y joue de la guitare et on y chante. Celle-ci réunit les habitants du quartier et d’au-delà dans une atmosphère fervente. Les Argentins disent que les gens du nord sont bons chanteurs, une soirée à la Casona del Molino leur donne raison. Barbecue, milonga et zamba pour tout le monde !

JOUR 7

Salta - Purmamarca

Route pour Purmamarca. Installation pour deux nuits dans un hôtel dont les petits bâtiments de pierre et d’adobe rappellent les villages andins. Autour, de puissants reliefs, des buttes plissées, le Cerro de los Siete Colores, des tons violacé, ocre rouge, tabac, sisal. Vos chambres sont simples et faciles à vivre, accueillantes sans chichis. L’espace bien-être, avec spa, sauna et jacuzzi, retient les parents. Pendant ce temps, les enfants profitent de la piscine. On aura faim et on fera honneur à la table maison, qui sert grillades, empanadas et pommes de terre andines dans une esprit gentiment fusion. La salle à manger offrant en bonus un panorama de montagne mémorable. Le village ne fait pas l’impasse sur le tourisme, mais il pratique la chose avec une bonhommie provinciale.

JOUR 8

Purmamarca

Purmamarca est un bourg de la Quebrada de Humahuaca. Ce long canyon, distingué par l’Unesco pour sa géologie et son importance culturelle, mérite la journée. Toute proche, la montagne aux Sept Couleurs introduit les visiteurs à un chromatisme tellurique inhabituel ; lequel culmine peut-être sur les flancs à chevrons rose, lie de vin, prune, de l’impressionnante Serranía de Hornocal. A Tilcara, au milieu de la quebrada, on admire une forteresse des indiens omaguacas datant d’autour de l’an mille. Le site, à la fois militaire et religieux, en partie restauré, parle à l’imagination. Comme la petite ville de Humahuaca, bien prise encore dans son architecture coloniale et caractéristique des relais commerciaux de cette époque. L’église blanche d’Uquía, dédiée à Saint François de Paule, possède des peintures de valeur, des anges à l’arquebuse du XVIIIe siècle notamment (école de Cuzco).
En option - Balade pour Tilcara en compagnie d’un lama.

JOUR 9

Purmamarca - Puerto Iguazú

Route pour l’aéroport de Salta et restitution de la voiture. Vol pour Puerto Iguazú, puis transfert et installation pour deux nuits à quelques minutes des chutes. L’hôtel, posé au cœur d’une réserve naturelle, a été construit dans un souci de protection de l’environnement. Tous les déplacements se font sur des passerelles pour éviter de piétiner la jungle. Pour autant, les chambres sont confortables et bien équipées, habillées de bois clair et de tons acidulés. Une petite piscine permet de se rafraîchir. Quant au restaurant, on y est accueilli dans un décor soigné par une équipe prévenante et pleine d’énergie.

JOUR 10

Puerto Iguazú

Afin de faciliter la visite des chutes, une phénoménale batterie de cascades qui coupe le cours du rio Iguazú, des parcours sont aménagés tant du côté argentin que brésilien. Des transferts ont été réservés pour vous vers les parcs de part et d’autre de la frontière. L’Unesco n’a pas labellisé pour rien ce débordement majeur.
Déjà prévu au programme - Gran Aventura vers les chutes. Après un petit raid en camion tout-terrain dans le parc national argentin (opération permettant en général de repérer quelques hôtes de ces bois : coatis roux et toucans probablement, tamanoirs ou sapajous éventuellement, tapirs peut-être), on descend vers la rivière et l’on embarque sur des zodiacs. Rebondissant sur les rapides, ces bateaux emportent leurs passagers au plus près de la cascade. Une expérience physique inoubliable. On observe les martinets à tête grise qui, nichant derrière les rideaux d’eau, vont et viennent par leurs interstices.

JOUR 11

Puerto Iguazú - Rio de Janeiro

Transfert à l’aéroport brésilien de Foz do Iguaçu et vol pour Rio. Nouveau transfert et installation pour trois nuits à Ipanema. En sortant de l’hôtel, vous tournez à droite et la plage est à cent-cinquante mètres, au bout de la rue. L’intérieur, simple et fonctionnel - et qui a compris que le béton brut fait déco - fournit ce dont on a besoin pour se reposer et se restaurer : chambres convenablement équipées et restaurant pro (cuisine internationale acclimatée à Rio). Un service de spa de jour vient en appui des bienfaits de la plage.

JOUR 12

Rio de Janeiro

Déjà prévue - Balade privée autour de l’art de vivre carioca. Peut-on commencer ailleurs que sur les plages d’Ipanema et Leblon ? La première, à laquelle la bossa nova doit tant, est une célébrité mondiale mais toujours un hot spot brésilien. La seconde a une atmosphère un peu plus familiale ; on y reste volontiers entre soi, il faut dire que le quartier tient le haut du panier social. Avec son guide francophone privé, on explore à pied non seulement le front de mer, mais aussi l’intérieur. La Casa de Cultura Laura Alvim, à Ipanema, fonctionne comme un intensificateur d’expression artistique, connectant les disciplines pour en exprimer tout le potentiel. Il s’y passe toujours quelque chose. Entre un sorbet aux baies d’açaï et une partie de frescobol, l’art vivant a droit de cité. Les Cariocas y tiennent autant qu’ils tiennent à la feijoada.
En option - Randonnée au pic Pedra Bonita, en privé.

JOUR 13

Rio de Janeiro

La vie carioca, c’est donc là, tout de suite. La course à pied en fait partie, autant que le beach volley, les amateurs n’oublieront pas leurs chaussures ad hoc ; magnifiques parcours aménagés le long des plages et dans les espaces verts de la ville. Entre les deux, on a aussi couru les marchés ; on s’est intéressé au MAC (Museu de Arte Contemporanea) ; on a fait emplette d’un bikini chez Bumbum (se vêtir peu, mais bien) ; on aura évalué les tendances de l’art contemporain à la galerie Anita Schwartz, suivi un match de Fluminense dans un bar, vu le Maracanã et la cathédrale São Sebastião, les deux temples où la dévotion des habitants de Rio s’exprime dans toute sa ferveur ; on se sera laissé tenter par le churrasco et les frites de manioc ; on aura siroté un jus de fruits d'Amazonie dans la fraîcheur d'une arrière-cour de Leblon.… On sera allé en haut et en bas et on aura vécu au rythme de l’une des villes les plus envoûtantes du monde.

JOURS 14 & 15

Rio de Janeiro - Vol retour

Transfert à l’aéroport et vol retour, direct. Nuit à bord, arrivée le lendemain.

A la carte

Buenos Aires - Une journée à Tigre

Installée au nord de Buenos Aires sur le delta inférieur du Parana, Tigre est parcourue de bras d’eau, et l’aviron porteño a ici son domaine. D’autres embarcations encore contribuent, avec les maisons traditionnelles sur pilotis et les villas des bonnes familles, à l’atmosphère détendue et smart des lieux. Venir jusqu’ici montre que Buenos Aires vous a adopté. La journée comprend encore une sortie aquatique dans le delta et un arrêt à Puerto Madero, quartier à développement vertical et réserve écologique sur le rio de la Plata.
En option

Cafayate - Rencontre avec des viticulteurs indiens

Les communautés indiennes du nord-ouest argentin se sont ajustées au contexte dans lequel elles vivent sans pour autant cesser de maintenir vivant leur héritage culturel. Les Diaguitas des environs de Cafayate reçoivent les visiteurs dans les vignes, les invitant à effectuer avec eux quelques travaux, puis à goûter le produit de leur activité. On fait ainsi le tour du propriétaire avant de partager à table un repas champêtre, autour duquel s’exprime un point de vue indien sur le monde tel qu’il va, sur les coutumes, le temps qu’il fait. Et on en discute, pourvu que l’on sache un peu d’espagnol.
En option

Balade à cheval dans les vallées Calchaquíes

Le départ se fait de la ville de Tolombón, à 1660 mètres d’altitude, plus précisément depuis l’hôtel Altalaluna qui se distingue par son architecture coloniale espagnole. La région est propice aux balades à cheval, l’occasion de traverser des collines riches en cactus et en végétation endémique, tout en ayant une vue panoramique sur la vallée de Tolombón. En cours de promenade, on fait halte pour visiter un "rancho" et déguster un plateau de fromages accompagné, pour les plus adultes, d’un vin de la cave Tukma.
En option

Randonnée au pic Pedra Bonita depuis Rio

C’est un sentier facile qui conduit en une heure à l’un des sommets les plus spectaculaires de Rio de Janeiro, le Pedra Bonita. D’en haut, on a un point de vue unique sur Rio et sur le Pain de Sucre. La sentier traverse la forêt du parc national Tijuca, la plus grande forêt urbaine du monde (10 fois la taille de Central Park à New York). En chemin, grâce à un guide privé, on découvre l’histoire de Rio, de l’Âge d’Or et de la forêt de Tijuca.
En option

Budget estimé

Selon saison, types d'hébergements et activités
Base 4 personnes
Le budget estimé pour ce voyage est de 4600€ à 5700€/personne.

Parler de prix fixe lorsque l'on évoque un voyage sur mesure a peu de sens. En effet, celui-ci varie suivant de nombreux facteurs (niveau de prestations, période, délai de réservation et bien d'autres encore). Le seul prix exact sera celui de votre devis personnalisé.

Le prix moyen constaté pour ce voyage est de 4900€/personne.
  • Le transport aérien international et domestique, sur vols réguliers
  • Les taxes aériennes et surcharge carburant
  • L'absorption des émissions de CO2 de votre voyage, par le biais de notre fondation Insolite Bâtisseur Philippe Romero
  • L’accès au salon Air France à Roissy (pour les départs de Paris)
  • Les transferts, privés
  • A Salta, la location pour 5 jours d’un véhicule de catégorie A/C
  • Les 3 nuits à Buenos Aires, en chambres doubles, avec petits-déjeuners
  • La nuit à Cafayate, en chambres doubles, avec petits-déjeuners
  • La nuit à Salta, en chambres doubles, avec petits-déjeunerd
  • Les 2 nuits à Purmamarca, en chambre quadruple, avec petits-déjeuners
  • Les 2 nuits à Puerto Iguazu, en chambres doubles, avec petits-déjeuners
  • Les 3 nuits à Rio de Janeiro, en chambres doubles, avec petits-déjeuners
  • Buenos Aires like a friend, avec un guide francophone privé
  • Buenos Aires - le palais Barolo, avec un guide anglophone
  • Salta - le dîner à la Casona del Molino
  • Puerto Iguazu - la Gran Aventura vers les chutes d’Iguazu, avec un guide hispanophone
  • Rio de Janeiro - l’art de vivre carioca, avec un guide francophone privé
  • Nos services de conciergerie sur place
  • Un téléphone portable local
  • Un service de navigation GPS accessible depuis l’application Voyageurs du Monde, chargé avec votre parcours, les coordonnées de vos hôtels et bonnes adresses
  • Nos recommandations et la réservation de certains restaurants

  • Réf: 1615022
    Nos experts à votre écoute
    Contactez nos conseillers specialistes pour créer votre voyage sur mesure
    Contactez un spécialiste de l'Argentine