À mi-chemin entre Edfu et Assouan, dominant la rive orientale du Nil au cœur d'une palmeraie luxuriante, le temple de Kôm Ombo ou Temple de Sobek et Haroëris, se dessine sur ce promontoire comme cette carte postale idyllique de l'Egypte que pouvait s'imaginer l’égyptologue qui sommeil en vous. À bord du Steam Ship Sudan ou de la Flâneuse du Nil, le tableau s'esquisse sur ce joyau de l’Égypte ptolémaïque
à l'architecture bipartite unique et invite à se plonger dans l'histoire de ce temple dédié à deux dieux : le dieu Sobek à tête de crocodile qui incarne le mal, et le dieu Horus à tête de faucon qui apporte le bien. Laissez-vous prendre au jeu, les yeux rivés vers les sommets de ces colonnes papyriformes de la salle hypostyle, jusqu'à être gagné par cette ambiance unique, presque mystique où l'on déambule dans le dédale de ce temple au fil des reliefs qui semblent prendre vie sous la lumière des projecteurs et des dires de votre guide. Frissons garantis !