Janvier

Février

Mars

Avril

Mai

Juin

Juillet

Août

Septembre

Octobre

Novembre

Décembre


Le climat slovaque est typiquement continental. Les hivers sont assez longs (parfois prolongés jusqu’au mois d’avril), froids et enneigés – un plus pour les férus de sports de glisse - tandis que les étés se veulent chauds et orageux. Il n’existe quasiment pas de demi-saison même si le printemps et l’automne se caractérisent plutôt par un temps pluvieux. Et quelle que soit la saison, si vous prévoyez de vous rendre dans les montagnes, n’oubliez jamais vos vêtements chauds et imperméables ! Dans cette zone, la météo est très changeante.

Principales zones évaluées : sud et sud-ouest (ex : Bratislava et Hurbanovo), Slovaquie orientale (ex : Kosice), Slovaquie centrale (ex : Lucenec, Zvolen), Hautes Tatras (ex : Poprad).

Janvier : une période défavorable, en plein hiver glacial


La zone méridionale (région des plaines) se dote d’un climat un peu plus doux que ses homologues en janvier, tout en restant assez glaciale. Sa météo est assez proche de la partie centrale du pays, également humide et avoisinant les 1°C en moyenne. L’est, vers Kosice, se rafraîchit en passant à 1 degré sous la barre des zéros. Les averses sont en revanche un peu moins fréquentes. Le nord du pays, au sein des massifs montagneux, ne mérite d’être visité que si vous êtes un fervent amateur de sport d’hiver. Le cas échéant, rendez-vous dans les Hautes Tatras, surnommées « les petites Alpes » et dominées par le mont Gerlachovsky, culminant à 2654 m. On y trouve divers domaines skiables de plus ou moins bonne qualité selon l’ancienneté des stations mais les prix sont très attrayants.

Février : Une très légère amélioration


Bratislava et son voisin méridional (Hurbano) se réchauffent très légèrement. On compte entre 4 et 5°C aux heures les plus chaudes. Toutefois, les pluies ne s’effacent pas pour autant et le caractère humide de la région persiste. Le centre gagne également un ou deux degrés mais se veut un peu plus froid que ses homologues. Quand à l’est du pays, il reste assez fréquemment piégé dans les températures négatives, souvent neigeux ou pluvieux. Les hauteurs slovaques, au nord, continuent leur défilé hivernal et ravissent les sportifs de montagne. La station la plus importante de Slovaquie, Jasna, se situe dans les basses Tatras. Si vous préférez les décors plus intimiste, dirigez-vous vers le flanc ouest, à Zuberec, ou à Zdiar, à l’est. Les domaines skiables y sont modestes mais plus authentiques.

Mars : un hiver plus doux


Le sud du pays continue son ascension vers le printemps avec une baisse de l’humidité et des températures plus attrayantes. Il n’est pas rare de voir Bratislava ou Hurbano afficher 11°C durant les beaux jours ! Le soleil s’invite par ailleurs plus souvent dans la journée, vous laissant d’ores et déjà la possibilité d’explorer la capitale, en n’oubliant d’emporter un imperméable. A Bratislava, il vous est chaudement recommandé de vous rendre dans la vieille ville, centre culturel, social et touristique de la capitale. Outre ses nombreux bars et restaurants, les lieux sont très propices à la promenade, particulièrement le long du fleuve où il fort agréable de s’installer dans un petit café en terrasse. Le centre et l’est ont eux aussi meilleure mine avec 6/7 °C en moyenne et une couverture nuageuse en nette baisse. La partie nord passe aux températures positives avec un soleil plus important qu’au début de l’hiver.

Avril : on gagne quelques degrés


Avril affiche des températures de début de printemps dans la majorité des régions, à l’exception des zones montagneuses, assez pluvieuses, où l’on ne dépasse guère la barre des 10°C. Ainsi, on profite la plupart du temps d’un beau soleil à Bratislava et de températures avoisinant les 14°C. Hurbanovo, quant à lui, est un peu plus humide : soleil et pluies alterneront durant la journée. En vous dirigeant vers le centre ou l’est, les précipitations se feront plus importantes à l’instar de Kosice et Lucenec. Vous l’aurez compris, le pays se réchauffe en avril mais il vous faudra prévoir de bons vêtements imperméables dans certaines zones.

Mai : les pluies font leur show


La Slovaquie est très humide au mois de mai même si le soleil est toujours de la partie. Qu’il s’agisse de la partie méridionale, orientale, du centre ou du nord, les pluies se font entendre, avec une nette intensification dans la zone septentrionale. De fait, même si les températures sont assez douces, le pays n’est pas très attrayant en cette période de l’année.

Juin : L’humidité n’en démord pas


A l’image du mois précédent, le mois de juin est très pluvieux dans tout le pays, quelle que soit la région. Néanmoins, avec des températures avoisinant les 20°C dans la plupart des régions, vous pouvez choisir de vous y rendre si les précipitations ne vous effrayent pas plus que cela. Parmi les villes les moins pluvieuses, Bratislava se positionne en tête. Lorsque le temps se couvre, n’hésitez pas à vous réfugier dans l’un des palais de la ville, par exemple au Palais Mirbach, l’un des trésors de l’architecture rococo bratislavienne. On s’extasie devant son escalier majestueux, ses bois exotiques de mille couleurs mais aussi ses magnifiques gravures du XVIIIe siècle habillant les murs.

Juillet : un début d’été s’annonce


Juillet est un mois assez inégal en Slovaquie. Si la zone méridionale, plus tempérée, voit ses pluies baisser et ses températures en hausse, il est en différemment pour le reste du pays, toujours assez enseveli sous les eaux. Misez donc sur le sud si vous souhaitez profiter d’un temps doux et rester au sec. Dans cette optique, rendez-vous à Pezinok, l’une des étapes de la route des vins slovaque. La région concentre près de 100 producteurs et négociants viticoles vivant au sein de charmantes maisons bourgeoises du XVIIIe siècle. Et si vous vous rendez dans la région aux alentours du 10 juillet, ne manquez pas le festival Bazant Pohoda à Trencin, l’un des plus grand festival musicaux de Slovaquie où se produisent de célèbres artistes internationaux.

Août : les pluies battent en retraite


Seules les zones montagneuses restent assez pluvieuses au mois d’août en Slovaquie. Pour le reste, place à un temps sec et véritablement estival. Aux heures chaudes, Bratislava et Hurbanovo avoisinent les 30°C, à l’instar des villes centrales. L’est est un peu plus frais mais reste très agréable, avec 23°C en moyenne. Profitez-en pour visiter cette ville gorgée d’histoire et remarquablement bien conservée. Parmi ses joyeux architecturaux, l’église Sainte-Elisabeth, chef d’œuvre de l’art gothique, fait partie des immanquables. En musardant au gré des rues, vous sillonnerez entre de somptueuses demeures bourgeoises et quelques rares exemples de l’architecture Renaissance en Slovaquie.

Septembre : le temps se radoucit


La fin de l’été approche et les températures sont donc un peu plus fraîches. On compte une vingtaine de degrés dans la plupart des localités, mis à part les zones en altitude, plutôt aux alentours de 15. A noter que le sud est assez pluvieux en cette période. Evitez Bratislava et préférez plutôt l’est ou le centre. Les férus de randonnée s’en donneront à cœur joie au sein du Karst Slovaque, un plateau creusé de fosses karstiques, de sources ainsi que de nombreuses grottes étalées sur une surface de 600 km2.

Octobre : un beau début d’automne


L’automne est assez agréable au mois d’octobre en Slovaquie car les pluies restent modérées et les températures tout à fait acceptables, aux alentours de 10-11°C. Seul le nord, à son habitude, prend quelques longueurs d’avance et nous laisse un avant-goût hivernal avoisinant les 8°C. Bratislava fait partie des villes les plus sèches et mérite que l’on s’y attarde en cette période. Sous ses airs de quartier soviétique, Petrzalka fait partie des lieux de charme de la capitale car la verdure y trouve une place considérable au même titre que la grande piste cyclable « korso » longeant le canal.

Novembre : place à la grisaille


Novembre n’est pas une période très propice pour la visite en Slovaquie. Les températures, aux alentours de 6°C, restent tolérables mais la grisaille s’impose un peu partout dans le pays aux côtés de pluies assez récurrentes. Un combo assez peu alléchant pour vos visites.

Décembre : un début d’hiver peu attractif


Décembre est en effet un mois peu conseillé car les stations de ski n’ouvrent que le mois suivant et le reste des localités sont envahies par un froid mordant. Comptez 2°C au sud en moyenne dans l’ensemble du pays et des précipitations alternant avec la grisaille. Préférez plutôt le mois de janvier pour dévaler les pistes slovaques.

Utile

Contactez un spécialiste de la Slovaquie