Naplouse

 
Naplouse, encaissée dans un étroit défilé entre les monts Ebal et Gerizim, est, avec ses 135 000 habitants, la plus peuplée des cités de Cisjordanie.  Elle abrite la plus majestueuse des vieilles villes. Surnommée la « petite Damas », labyrinthique dédale de ruelles pavées et de passages dérobés à flanc de collines, la casbah est vivante et affairée. Elle offre au visiteur un splendide patrimoine architectural : les vestiges romains, croisés, byzantins, côtoient de majestueux palais édifiés par les Syriens, dont les grands porches en décrochement protègent des regards les espaces intérieurs. Mais la vieille ville de Naplouse n’est pas un musée ! Industrieuse et commerçante, elle bruisse de l’animation laborieuse de ses habitants : dans leurs échoppes ouvertes sur la rue s’affairent cordonniers, menuisiers, et barbiers accueillant leurs clients dans des vieux fauteuils en moleskine. Les étals colorés des primeurs et des marchands d’encens et d’épices - cumin, cannelle, qui évoquent les grandes routes caravanières – succèdent aux cafés bondés d’où s’échappent les effluves des narguilés.


Les bonnes raisons d’aimer Naplouse

Déguster un knaffeh, dessert célèbre dans toute la Palestine, visiter un atelier de fabrication de bonbons – les billes de sucre coloré, rose, vert, bleu, émerveilleront les petits et les grands, Faire une partie de shish bish, le backgammon palestinien, acheter du savon dans une fabrique artisanale : à Naplouse, au cœur de cette région d’oliveraies, on produit du savon depuis plus de mille ans !


Zoom

Les oliveraies palestiniennesLes paysages palestiniens sont faits d’oliveraies en terrasses. Après les premières pluies d’octobre, les villages sont désertés par leurs habitants qui vont à la cueillette aux olives, « ‘al zeitoun ». Les hommes les plus jeunes grimpent aux arbres pour en cueillir les fruits , les femmes et les hommes âgés ramassent et trient les olives, dans une joyeuse animation rythmée par les discussions et les chants. L’olive est l’ingrédient indispensable à la cuisine palestinienne, du musakhan au houmous. Nous vous proposons de visiter en saison une oliveraie et une presse, pour partager cette expérience.+ une phrase sur Yann! Marion/Baptiste
A voir à fairePas loin plus loin 480Pas loinAu sud de Naplouse, un monastère grec orthodoxe abrite le puits de Jacob, lieu de la rencontre entre Jésus et la Samaritaine. Le Mont Garizim, lieu de résidence de la communauté Samaritaine, une des plus anciennes du monde à avoir une histoire écrite  et qui y réside depuis plus de 2500 ans. Petit musée et rencontre possible avec un représentant sur rendez-vous.

Où dormir ?


L’hôtel Al-Yasmeen domine le Souk al-Tujar (souk des commerçants) dont les échoppes sont toujours animées par des marchands venus de toute la Palestine. Des chambres simples et un restaurant prisé des locaux pour une immersion en douceur. A partir de 50 € /personne

Découvrir Sebastya

Aller à Sebastya, c’est faire un voyage hors du temps, à la rencontre du mythe et de l’Histoire. Village de 3000 habitants niché dans les oliveraies du nord de la Palestine, à quelques kilomètres de Naplouse, il abrite les vestiges parmi les plus représentatifs de la succession des civilisations juive, hellénique, romaine, byzantine, croisée et ottomane. A partir de l’acropole de l’ancienne capitale de Samarie, Il offre un panorama spectaculaire sur les collines environnantes. Une des tragédies les plus vibrantes de la Bible a eu lieu ici : Salomé y séduisit Hérode Antipas pour lui demander la tête de Jean-Baptiste. Dans les ruines, une grotte abrite une chapelle tenue par un prêtre orthodoxe, qui y vient une fois par semaine afin d’y prier et y allumer des bougies en la mémoire de Saint Jean-Baptiste. Dans le village, le tombeau contenant le corps de Saint Jean-Baptiste, Yahya pour les musulmans, se trouve dans les ruines de la basilique croisée, détruite par un tremblement de terre et aujourd’hui cour à ciel ouvert devant la mosquée ottomane. Sebastya, c’est aussi un village paisible où il fait bon se promener dans les ruelles, fumer le narguilé dans le square, face à la basilique, jouer aux cartes avec les vieux du village, autour d’un thé, ou encore jouer au foot avec les enfants dans les ruines romaines. La Guest House installée dans les vestiges d’une église adjacente à la mosquée permet d’apprécier pleinement un séjour à Sebastya 


Israël-Palestine : Voyage géopolitique

Exemple de voyage sur mesure8 jours / 7 nuits
Visiter la région la plus médiatisée du monde pour tenter de se rendre compte par soi-même.
Pour mieux cerner la complexité de cette région, nous vous proposons de rencontrer des intervenants d’horizons variés, écouter leurs histoires collectives et individuelles, observer leurs modes de vie et traditions.
Pour un rappel de l’histoire contemporaine, vous entendrez les récits de la Shoah au mémorial de Yad Vashem, celui de la création de l’Etat d’Israël et de ses fondateurs dans les musées du Palmach, Herzl et Begin ainsi que l’histoire de la Naqba, catastrophe palestinienne dans la visite du camp de refugiés de Deheishe, de la colonialisation lors de votre visite d’Hébron ou du retour des exilés après les accords d’Oslo en passant à Taybeh.
D’autres messages universels font peut-être sens pour l’avenir et votre périple vous conduira auprès de communautés en phase avec les réalités qui les entourent. Le village de Neve Shalom/Wahat al-Salam, où cohabitent toutes les religions ; la communauté moniale bénédictine d’Abu Gosh, au cœur d’un village arabe, a pour mission de favoriser l’entente juifs-chrétiens. Ces messages s’illustrent avec Face2Face sur le mur, dans le travail de l’Université de Bethléem, ou du Museum on the Seam, initiateur de l’exposition itinérante Coexistence.  Vos étapesJour 1 :France-Tel AvivJour : Tel AvivJour 3 : Tel Aviv-Neve Shalom / Wahat Al-Salam-Abu Gosh-Hébron-BethleemJour 4 : Bethleem-Université-Street Art-Camp de réfugiés de DeheisheJour 5 : Bethleem-Taibe-Naplouse-Mt Gerzim-Ramallah-JérusalemJour 6 : Jérusalem (vieille ville et ses différents quartiers)Jour 7 : Jérusalem- Yad Vashem-Yemin Moshe-Museum of the Seam- Musée Herzl et Mt HerzlJour 8 : Jérusalem-France
Idée de BudgetA partir de 1 700 €/personne

Contactez un spécialiste de la Palestine