Hébron
Hébron est la ville des origines : Adam et Eve se seraient installés sur le site après avoir été chassés de l’Eden. C’est là que, selon la tradition, sont enterrés Abraham et Sarah, Isaac et Rebecca, Jacob et Léa. Le tombeau des patriarches est vénéré par les juifs, les chrétiens et les musulmans, d’où l’hospitalité et le sens de l’accueil en cette ville, site de pèlerinage majeur. Etape sur la route des épices qui relie l’Arabie à la Méditerranée, Hébron a toujours été prospère : à la fin du XVIII° siècle, la ville est l’un des pôles commerciaux les plus importants de Palestine. Ses habitants ont encore aujourd’hui pour réputation d’être des entrepreneurs et commerçants d’exception. Aujourd’hui, la particularité de la ville est d’être séparée en deux secteurs, l’un sous contrôle de l’administration palestinienne, l’autre sous contrôle israélien, ville palestinienne et colonie mêlées, mais avec des zones séparées pour chacune des communautés.


Les bonnes raisons d’aimer Hébron

Admirer les cerfs-volants, losanges de baguettes de bois et de papiers huilés colorés, que les enfants font voler sur les toits des maisons,  visiter le quartier juif de Hébron avec un habitant de la colonie voisine de Kiriat Arba , arpenter les ruelles du souk, avec ses étals de marchandises diverses, keffiehs, cuirs et peaux, verre soufflé, visiter le tombeau des Patriarches, côté mosquée et côté synagogue.

L’Association d’Echanges Culturels Hébron-France

L’association a été fondée en 1997 par des Français résidents à Hébron, dans le but de développer la francophonie, de promouvoir les échanges et le dialogue interculturel, ainsi que la découverte du patrimoine. Elle offre des débouchés professionnels à de jeunes femmes d’Hébron, en les formant à accompagner les voyageurs dans des visites guidées de la ville en français. Elles pourront vous guider dans une visite de la vieille casbah rénovée ; dans une promenade à travers le souk, qui à lui seul, par la diversité des marchandises qui y sont vendues, justifie une visite de la ville,  et chez les fameux artisans de verre soufflé et de céramique. Cette visite peut aussi être l’occasion de comprendre l’imbrication des colonies au sein de la ville.

Contactez un spécialiste de la Palestine