Transport par la route

Le réseau routier est constitué de routes à deux voies bitumées, assez bonnes. La conduite s’effectue à gauche de la route et la vitesse est limitée à 80 Km/h. Les routes peuvent être dangereuses du fait de l’indiscipline des conducteurs et du non-respect du code de la route. La conduite de nuit est déconseillée à cause des animaux errant sur les routes. Le parc locatif est de bonne qualité. En cas d’accident, il est à noter que les secours routiers sont pratiquement inexistants en dehors des agglomérations. On dénombre 5300 Km de routes aux Fidji dont 90% se trouvent à Vanua Levu et à Viti Levu. Les îles sont bien desservies par des bus la journée. Les arrêts de bus ailleurs qu’en ville ne sont pas clairement mentionnés. Ils se trouvent quelque part en bordure de la route, là ou les locaux les attendent d’habitude. Les horaires de bus ne sont quasiment jamais respectés. Il est donc conseillé de se renseigner directement auprès des locaux. En général, dans les villes, on trouve des « arrêts » de bus à côté des marchés, sur la route, à côté des plus grands complexes hôteliers et desservis pour les locaux qui y viennent travailler. Sunbeam Transport et Pacific Transport sont les deux principales compagnies de transport urbain.

Transport en Taxi ou Loueur

On trouve des taxis dans les îles de Viti Levu, Vanua Levu, Taveuni et Ovalau. C’est un moyen de transport très pratique. Certains taxis ne sont pas souvent en très bon état et la climatisation est très rare. Sauf sur Suva ou les taxis ont des compteurs et pour les autres localités, il est conseillé de se renseigner sur les tarifs pratiqués d’un lieu à un autre, soit auprès de votre hôtel ou des locaux afin de ne pas vous faire surtaxer par les taxis. Il est également conseillé de demander le prix au chauffeur avant de monter à bord pour vous mettre d’accord. En revanche, il est fortement déconseillé de pratiquer l’auto-stop si vous êtes tout seul. Toute fois, à plusieurs, cela peut-être un bon moyen de transport moyennant un pourboire au conducteur. On trouve aussi des loueurs de voitures connues aux Fidji. Les plus connus sont à Viti Levu : Avis, Europcar, Hertz, Budget et Thrifty Car Rental.

Transport en avion

L'aéroport international de Nadi est situé à 8 Km de la ville de Nadi. Il comprend un bureau de change ouvert en permanence, un bureau d'informations touristiques et de bureaux de location de voitures (Avis, Budget, Central, Hertz, Roxy). C'est le point d'arrivée des vols internationaux, tandis que l'aéroport de Nausori, situé à 21 Km de Suva, la capitale, assure le trafic domestique inter-îles. Des bus et des taxis sont disponibles à la sortie des deux aéroports. Le trajet, depuis l'aéroport de Nadi jusqu'au centre-ville coûte environ 6 FJD. La taxe de départ pour les vols internationaux est de 20 FJD dont les enfants de moins de 12 ans en sont dispensés, vous sera demandée à l’aéroport. Il est donc conseillé d’avoir de la petite monnaie car un supplément de 5 FJD vous sera facturé pour tout paiement par carte bancaire. Les compagnies Air Fidji, Sunflower et Air Pacific se partagent la desserte intérieure des îles. Il y a plusieurs liaisons quotidiennes entre Nadi et Suva (30 mn de vol) et des vols réguliers pour Vanua Levu, Labasa et Taveuni. Air Fidji relie les stations touristiques d'Ovalau, Vatakoula, Bafour et Lakeba des îles Lau, Gau et Ba. Il n'existe pas de vol direct depuis Paris pour les Fidji. Il faut passer par l'Australie, la Nouvelle-Zélande, Hawaï, Tahiti ou la Nouvelle-Calédonie, puis prendre une connexion. Comptez environ 30 heures de vol.

Utile

Contactez un spécialiste des Iles Fidji