1

Etre réveillé par les oiseaux

Etre réveillé par les oiseaux à la Casa Amarelo, une demeure bourgeoise qui fut édifiée en 1904 sur les hauteurs de Santa Teresa, le « Montmartre » de Rio. Ce lieu magique, chargé de belles histoires et récemment rénové, mêle charme d’une construction ancienne et vivacité des aménagements contemporains. Cinq chambres-suite à deux pas des restaurants branchés de Lapa et de Botafogo, à 15 minutes des plages d’Ipanema et de ses soirées endiablées. Une petite bulle de calme et de confort lorsqu’on rentre d’une virée au marché de Laranjeiras, d’une balade au MAM, le beau musée d’art moderne du parc de Flamengo ou d’une virée dans les bars du Largo dos Guimarães.
2

S’immerger dans un univers ondoyant

S’immerger dans un univers ondoyant. "J'ai l'impression de débarquer sur une planète différente, pas sur la Terre", avait déclaré le cosmonaute russe Youri Gagarine en arrivant en 1961 à Brasilia, la nouvelle capitale brésilienne. La cité futuriste dessinée par l'architecte brésilien Oscar Niemeyer, située sur un haut plateau aride à plus de 1 000 mètres au-dessus du niveau de la mer, reste un perpétuel étonnement, avec ses monuments élancés aux lignes courbes devenus patrimoine de l'humanité depuis 1987. Se balader entre les arcades en marbre du palais du Planalto qui donne l'impression d'être à peine posé sur le sol ou autour du palais de l'Itamaraty flottant sur un étang, donne l’impression de défier la gravité, comme Youri Gagarine. Une expérience qui reste unique.
3

Vivre le Brésil grandeur nature

Vivre le Brésil grandeur Nature et s’immerger dans des paysages qui n’ont pas changé depuis des siècles. Prendre un bain de lumière dans la Serra do Mar, là où terre et eaux, forêt et mer s’entremêlent d’un même mouvement ; dormir dans un hamac au cœur de l’Amazonie et se baigner dans les eaux douces du Rio Negro ; sillonner le Pantanal et sa Camargue tropicale, dormir dans une « fazenda » et accompagner à cheval le bétail au pâturage… Oublier ce que veut dire « macadam ».
4

Regarder les filles sur la plage

Regarder les filles sur la plage. A Copacabana, elles exhibent leurs micros-maillots ; A Barra de Tijuca, elles se cachent sous des parasols multicolores semés comme des confettis sur le sable blanc ; dans les criques d’Amarçao dos Buzios, elles se pavanent au milieu de la jet set dans les bars sur pilotis ; sur les îlots protégés de la Mata Altantica, elles s’abritent des regards dans des criques aux airs de paradis terrestre ; Au sud de Recife, elles galopent à cheval au ras des vagues de Sao Miguel dos Milagres ou escaladent les dunes de sable roux en buggy ; à Fortaleza elles dansent… Et nous on a vite fait de faire comme elles.
5

Savourer la douceur de vivre de Bahia

Savourer la douceur de vivre de Bahia. Dans les vapeurs de Cachaça, participer à une messe de candomblé à l’église do Carmo ; déguster une moqueca de crevettes chez Uaua ; prendre un bain bahianais à Barra ; grignoter des acarajés dans un kiosque de Rio Vermelho ; prendre un cours de capoeira ; suivre le ballet des Bahianaises dans leurs robes blanches… Et se poser sous un ciel étoilé à la Villa Bahia, notre maison dans le Pelourinho, au-dessus des toits et de la rumeur festive de la rue. Au cœur du centre historique palpitant de Salvador, cette maison Voyageurs du Monde manie à merveille l’histoire et l’âme de Bahia, la plus africaine des villes brésiliennes. Deux demeures coloniales de l'époque portugaise, amoureusement restaurées. Esprit unique et opération séduction : dix sept chambres aux hauts plafonds et plancher de palissandre poli par les ans, deux patios à la fraîcheur bienvenue, un restaurant exquis. Un refuge de calme et de fraîcheur, idéal pour découvrir une ville bouillonnante.