Capitale

Sarajevo.

PIB

En 2008, 3 568 euro par habitant (France, 28 356 euro par habitant).

Point culminant

Bosanski Maglic, 2 386 mètres (Alpes dinariques).

Superficie

51 209 km², soit environ 0,1 fois la France.

Climat

Le pays est essentiellement montagneux et cette donnée influe sur le temps qu’il fait. Les hivers sont froids, enneigés et venteux. Sarajevo connait deux mois de neige environ, entre décembre et février. L’été est chaud et ensoleillé (pluies fréquentes cependant sur les reliefs). Le climat méditerranéen du sud (basse vallée de la Neretva) prolonge celui de la côte croate, avec des chaleurs estivales plus intenses encore. Du fait des reliefs les effets de foehn sont fréquents.

Géographie

Située à l’ouest des Balkans, la Bosnie est frontalière de la Croatie, de la Serbie et du Monténégro (elle n’est pas complètement enclavée, un corridor lui donne un accès à la mer Adriatique, à Neum). A l’ouest, les karsts de Bosnie et d’Herzégovine font de longs plis, parallèles à la côte adriatique. Au sud, la basse Herzégovine bénéficie, elle, de bonnes terres alluviales (bassin de la Neretva à partir de Mostar). La partie centrale du pays est occupée par les reliefs des hautes Alpes dinariques, qui s’abaissent progressivement vers le nord-est et la plaine alluviale de la rive droite de la Save. Parmi les principaux cours d’eau bosniens, citons la Save (au nord-est), la Drina (à l’est), la Bosna (un affluent de la Save dont la source est dans les environs de Sarajevo, au pied du mont Igman), la Neretva (au sud)…

Economie

Dans la Yougoslavie socialiste, l’économie de la Bosnie se signalait par un important secteur d’armement ; désormais dépassé et à reconvertir. Le passage d’une économie dirigée à une économie de marché ne va pas sans aléas. En plus de cela, les séquelles de la guerre de 92-95 sont encore très importantes. Les infrastructures, en particulier, sont dans un état de délabrement avancé. Bref, le pays est en phase de reconstruction. Et, même s’il se situe encore à la marge des grands courants d’échanges internationaux, la récente crise financière a révélé ses faiblesses structurelles. Dans ce contexte, les régions agricoles traditionnelles de la Save (au nord) et de la Neretva (au sud) ont recouvré une importance particulière. Avec un PIB par habitant à peu près dans la moyenne régionale (autour de 3 800 euro), le niveau d’avant la guerre civile n’a toujours pas été retrouvé. Le chômage est important (entre 20 et 40% selon les sources) et, en 2008, 14% des Bosniens vivaient sous le seuil de pauvreté (chiffre décroissant chaque année cependant). Structure du PIB (2008) : agriculture, 11,5% ; industrie, 26,6% ; services, 61,9%.

Faune & Flore

La Bosnie-Herzégovine dispose encore d’un important domaine forestier (50% de sa superficie environ), qui a bénéficié d’une politique de reboisement pluriséculaire (large utilisation du pin noir de Dalmatie en Bosanska Krajina - nord-ouest). On distingue trois écorégions : les forêts mixtes de Pannonie et des Alpes dinariques et les forêts illyriennes caducifoliées. Le sapin blanc des Alpes dinariques calcaires est endémique. On trouve avec lui le noisetier de Byzance, le frêne élevé, le hêtre européen, le tilleul à petites feuilles, l’érable sycomore, l’alisier blanc, le pin de Bosnie… Le cerisier prostré, Paeonia daurica Andrews, le faux muguet, l’iris d’Orjen, le lis martagon ou le pois à crapauds sont du même lot. Sur les landes des poljés karstiques poussent les fougères aigles, les genévriers communs, les bruyères callunes… Les hauteurs centrales portent de larges pelouses alpines. A l’est, la forêt (chêne, hêtre, bouleau, houx…) est particulièrement dense le long de la Drina. De nombreux animaux habitent ces milieux : l’ours brun, le lynx, le loup, le sanglier, le cerf, le chevreuil, la loutre, des chauves-souris… Des amphibiens, comme la salamandre noire ou le protée anguillard (dans les grottes karstiques). Des papillons, comme le Damier des marais, le Moiré dalmate, l’Apollon, par exemple… Des oiseaux, au nombre desquels la Chouette chevêche, le Pic tridactyle, la Sittelle de Neumayer, le Butor blongios, le Merle à plastron, la Mésange nonnette, l’Alouette lulu, le Faucon crécerelle…

Utile

Mieux comprendre La Bosnie-Herzégovine

Contactez un spécialiste de la Bosnie-Herzégovine