Vous aimerez
  • Découvrir une incroyable richesse culturelle, née de la rencontre des traditions chrétiennes, du judaïsme et de l’islam
  • Arpenter la vieille ville de Mostar, pacifiée, pansée et accueillante aux voyageurs
  • Piquer une tête au pied des chutes de Kravice, les Victoria Falls d’Herzégovine
  • Parcourir des paysages de toute beauté que la forêt pare de couleurs intenses

Contactez un spécialiste Bosnie-Herzégovine 01 55 42 78 42

Découvrir la Bosnie et l’Herzégovine

Le problème avec la télévision, c’est qu’elle situe tout au salon et qu’après l’avoir entendue parler de la Bosnie pendant plusieurs années, on ne sait toujours pas exactement où ça se trouve. Sous le bras de la Croatie. L’Herzégovine avec, au sud de la Bosnie. L’une et l’autre sont désormais dans une fédération et récupèrent d’une guerre particulièrement cruelle. Ça se fait de visiter les convalescents. C’est même recommandé. En général, on leur trouve meilleure mine que ce qu’on pouvait craindre. Même si, ici et là, il y a des cicatrices.

C’est assez l’effet que produit un voyage en Bosnie-Herzégovine. Le pays porte d’impressionnants stigmates,
mais tout aussi impressionnante est la beauté des paysages et la richesse culturelle de villes où l’empire ottoman a laissé une forte empreinte (que l’Autriche-Hongrie de Franz Joseph a modernisée sans l’effacer). Si la rencontre de l’Orient et de l’Occident dans les Balkans est un lieu commun des conversations mondaines, elle est une aussi réalité qui trouve à Sarajevo, Mostar ou Blagaj des expressions admirables. Cela seul vaut qu’on y aille voir. Et l’architecture n’est pas le seul domaine où vérifier le fait de la rencontre. Commencez, par exemple, un repas par un feuilleté au fromage (simica), poursuivez par un chou farci ou Bosanski lonac (le pot bosniaque), terminez par une part de Sachertorte et un café turc et vous aurez bien préludé à la visite de Bascarsija, la vieille ville de Sarajevo.

Un grand week-end Balkans

Le voyage se fait en deux étapes, Sarajevo (Bosnie) et Mostar (Herzégovine), et deux boucles autour de l’une et l’autre ville. Il donne un aperçu bien équilibré de la réalité bosnienne dans son passé et son présent. Des guides francophones et des chauffeurs privés accompagnent les déplacements et les visites. Des hôtels d’excellent niveau racontent à leur manière l’histoire du pays, austro-hongroise à Sarajevo, turque à Mostar.

Itinéraire

Suggestion 100% personnalisable selon vos envies
JOUR 1

Vol pour Sarajevo

Accueil par votre guide francophone, transfert et installation pour deux nuits à quelques pas de Bascarsija. L’hôtel a été construit à la fin du XIXe siècle dans le style austro-hongrois. De nombreux aménagements ont été réalisés depuis et la décoration fait alterner esprit Biedermeier méridional et lignes contemporaines. Equipements d’excellent niveau : piscine intérieure, spa, bain turc… Le Café Viennois renoue à coups de gâteaux crémeux avec la tradition kaiserlich und königlich.
Prévu au programme - Visite privée de Sarajevo. La synagogue ashkénaze (Karel Parik, 1902), la mosquée Gazi Husrev-beg (Sinan, 1530-31), la cathédrale catholique du Sacré Cœur (Josip Vancas, 1884-87) ou le pont Seher Cehaja (1585-86) sont au nombre des monuments emblématiques auxquels vos pas mèneront. Creusé pendant le siège de 1992-96 sous la ville, qu’il permit de ravitailler, le « tunnel de l’espoir » est désormais transformé en musée.

JOUR 2

Sarajevo

Prévu au programme - Route pour Kiseljak, où l’on embouteille une eau minérale fameuse, puis Visoko. Si la vallée de Visoki fut le centre de la Bosnie médiévale, ce sont les Ottomans qui ont développé Visoko. Avec la « pyramide bosniaque », on abordera là un curieux exemple de crypto-archéologie : la colline Visocica, qui domine Visoko, serait un vestige de l’antique civilisation illyrienne. Rien de prouvé, ni même de vraisemblable, mais beaucoup de passion nationale et un joli point de vue sur les environs. Déjeuner à Fojnica et visite du monastère franciscain du Saint Esprit (XVIIe siècle). Le sultan Mehmed II (1432-81) ayant autorisé les frères mineurs à demeurer en Bosnie, ceux-ci ont été les champions du catholicisme dans la région. Nuit à Sarajevo.

JOUR 3

Sarajevo - Mostar

Route pour l’Herzégovine et Mostar. Installation pour deux nuits dans un musée-hôtel du centre historique. Le bâtiment est typique de l’architecture bosno-ottomane et la décoration restitue en partie l’aménagement traditionnel. Les chambres bénéficient d’un équipement tout à fait up to date, sans laisser cependant de plonger les hôtes dans l’atmosphère nostalgique de la Bosnie d’autrefois.
Prévu au programme - Découverte de la ville avec un guide francophone privé. Trésor d’architecture ottomane et cité martyre, Mostar est l’objet d’importantes campagnes de restauration. Le Vieux Pont (Stari Most - XVIe siècle) sur la Neretva est un emblème non seulement bosnien, mais international (inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO). C’est aussi un exemple d’intégration de l’architecture au paysage. Le passer aujourd’hui pour découvrir la beauté pittoresque du vieux bazar, des mosquées, des auberges et des magasins qui constituèrent ce gros bourg frontalier de la Sublime Porte, est à la fois un enchantement et un privilège. Beaux immeubles Sécession dans la partie austro-hongroise de la ville.

JOUR 4

Mostar

Prévu au programme - A une dizaine de km de Mostar, Blagaj est une petite merveille. Etabli à la source de la rivière Buna, le village mêle arts de bâtir adriatique et turc avec beaucoup d’élégance et de charme. Le tekké (« monastère » soufi - XVIe siècle), indissociable de la Vrelo Bune, est un exemple splendide d’interprétation d’un site. Pocitelj et sa forteresse du XVe siècle font rebondir l’enchantement. Et les chutes de la Trebizat à Kravice le rafraîchissent. Dans l’après-midi, visite au sanctuaire marial de Medjugorje. L’Eglise catholique ne s’est pas prononcée sur la réalité des apparitions de la Vierge dans ce village de la municipalité de Citluk, mais le mouvement de dévotion impressionne. Nuit à Mostar.

JOUR 5

Mostar - Sarajevo - vol de retour

Transfert à l’aéroport de Sarajevo et vol de retour.

Budget estimé

Selon saison, types d'hébergements et activités
Le budget estimé pour ce voyage est de 1700€ à 2100€/personne.

Parler de prix fixe lorsque l'on évoque un voyage sur mesure a peu de sens. En effet, celui-ci varie suivant de nombreux facteurs (niveau de prestations, période, délai de réservation et bien d'autres encore). Le seul prix exact sera celui de votre devis personnalisé.

Le prix moyen constaté pour ce voyage est de 1800€/personne.
  • Le vol aller-retour pour Sarajevo sur compagnie régulière
  • Les taxes aériennes
  • Les transferts privés
  • Les quatre nuits en chambre double avec petits-déjeuners
  • Les visites et activités prévues par le programme
  • Notre service conciergerie sur place
  • Réf: 1249086
    Nos experts à votre écoute
    Contactez nos conseillers specialistes pour créer votre voyage sur mesure
    Contactez un spécialiste de la Bosnie-Herzégovine