Le vieux pont ottoman sur la Neretva est sans doute désormais ce qui motive un voyage à Mostar. Parce que le motif est très beau de cet enjambement haut et pur au-dessus des eaux bleu-vert du fleuve. Parce qu’aussi cet ouvrage est le symbole de ce que la guerre (et en particulier la guerre civile) a d’irrémédiablement néfaste. A cet égard, l’inscription du vieux Mostar au patrimoine mondial de l’Unesco est éloquente. Enfin, la restauration a marqué l’apaisement des vents mauvais. Il ne faudrait pas néanmoins que cette forte image soit exclusive et masque la mosquée Koski Mehmed-pacha, la carsija de Kujundziluk,
la résidence des Muslibegovic, les bains austro-hongrois ou le cimetière des Partisans.

Contactez un conseiller spécialiste 01 42 86 16 00

Faites créer votre voyage