Vous aimerez
  • De Dakar à Saint-Louis, de Gorée à la Langue de Barbarie, une semaine dans la vie du Sénégal
  • Dakar et Saint-Louis dans les pas d’un local, visite privée de Gorée, un détour par le Lac Rose : c’est prévu
  • Personnalisez votre voyage : atelier peinture à Gorée, la réserve du Djouj en privé, une expédition en brousse
  • Concierge francophone, mobile local, bonnes adresses : le service Voyageurs

Contactez un spécialiste Sénégal 01 42 86 16 60

Un pays neuf : le Sénégal

Le Sénégal est l’un de ces pays par lesquels l’Afrique communique avec le monde. Rien de moins. Et ça a de l’allure. L’activité bouillante de la ville de Dakar étonne, emporte, séduit. Il y a de la couleur, une circulation tonitruante, des saveurs franches, une population sûre d’elle-même : de la vie à haute fréquence. Anne, une dakaroise pur jus, vous emmène et vous montre. Dans ses pas, on visite des lieux inédits, on rencontre des gens, on se met à table et on se prend à aimer cette ville qu’on ne savait trop comment aborder. Sur l’Île de Gorée, il y a la mémoire de la traite des esclaves et les clés de l’avenir. Accompagné de son guide, on
déambule du musée du Fort d’Estrée jusqu’à la Maison des Esclaves à travers les ruelles étroites tapissées de sable ou pavées de blocs de basalte, et bordées de bougainvilliers et de maisons coloniales. Saint-Louis, patrimoine mondial de l’Unesco, garde le débouché du fleuve Sénégal dans l’océan. Elle conserve ainsi son statut. On découvre la ville en VO, en suivant à travers ses rues notre Fanny, française expatriée à Saint-Louis depuis de nombreuses années. La régularité de son architecture, une douceur de vivre désormais provinciale et le charme que partagent toutes les villes fluviales en font une étape romantique. Enfin, on découvre le sud de Saint-Louis, dans un paysage sablonneux ocre jaune auquel le feuillage vert sombre de quelques arbres dispersés offre une ombre chiche. On pose ses valises dans un petit bungalow sur pilotis au bord de l’eau, pile en face de la Langue de Barbarie, longiligne et exceptionnelle réserve naturelle où pélicans et flamants font légion. Il faudra s’en arracher à regret au moment de repartir. Qu’à cela ne tienne, on emporte avec soi le bon virus : la nostalgie, qui rappelle les voyageurs sur les rivages africains.

Un détour par le Lac Rose

On ne le présente plus. Son improbable couleur rose changeante est due à la réaction au sel d’une cyanobactérie : plus sa concentration augmente, plus les eaux virent cramoisies. En chemin entre Dakar et Saint-Louis, on prend le temps d’un détour vers cette curiosité de la nature. En circulant sur les dunes, on admire les reflets moirés d’une eau qui, soleil aidant, peut aller du rose pâle au violâtre. On s’intéresse au travail des hommes et des femmes : fracturation des plaques de sel, ramassage, séchage, etc. La collecte de ce sel est capitale pour l’économie régionale. Tout autour du lac, la réserve de Bandia est un parc privé où se rencontrent, parmi les baobabs, girafes, rhinocéros blancs, grands koudous, oryx, élands de Derby, impalas, phacochères, vervets ainsi que des nombreux oiseaux. Avant de reprendre la route, un ranger vous fait faire le tour.

Itinéraire

Suggestion 100% personnalisable selon vos envies
JOUR 1

VOL POUR DAKAR

Vol international de nuit pour Dakar, arrivée le lendemain.

JOUR 2

DAKAR

Arrivée à Dakar, accueil personnalisé à la descente de l’avion, assistance aux formalités de douane. Transfert privé pour l’hôtel. Compter environ 1h15 de route. Installation pour une nuit dans une petite maison d’hôtes de charme du quartier des Mamelles, face à l’Atlantique. Une adresse très confidentielle, de trois chambres posées autour d’un patio intérieur. Sa propriétaire, Anne, une franco-grecque élevée à Dakar, prépare vos repas à la demande.

JOUR 3

DAKAR - ÎLE DE GOREE

Capitale du Sénégal et première « porte de l’Afrique », Dakar est aujourd’hui une ville résolument ouverte sur l'extérieur. Mais c’est aussi, et peut-être avant tout, une ville de tradition et d’Histoire, qui a su concilier un certain modernisme avec un ancien héritage africain. Qu’ils soient Européens ou Africains, tous vous le diront : Dakar ne peut laisser indifférent. Comme nous, la grande majorité des voyageurs ayant pris le temps de flâner dans ses rues toujours encombrées sont tombés sous son charme. La grande ville peine peut-être à concilier toutes ses dimensions, mais elle est l’un des pôles de la modernité africaine. Elle bouge. On se laisse guider par une locale et on la découvre sous des abords inédits.
Au programmeDakar sur les pas d’une locale. Anne vous accueille chez elle à Dakar et sera aussi votre guide pour la matinée. Née au Sénégal d'un père grec et d'une mère bretonne, elle est passionnée de voyages. Après une enfance passée à Dakar, elle s'installe en France dans le cadre de ses études de pharmacie, où elle passe plus de vingt ans. Aujourd'hui de retour sur ses terres d'origine, elle est spécialisée dans la création d'accessoires pour la femme et la maison, et expose ses créations dans son show room privé. Férue d'arts, elle partage avec enthousiasme ses connaissances de la culture sénégalaise : marchés typiques, recettes traditionnelles, botanique, restaurants et spectacles… Anne connaît la ville par cœur - ou presque.
A la fin de la visite en début d’après-midi, transfert privé pour la gare maritime de Dakar, puis direction l’Île de Gorée. Compter environ 30 minutes de route et une traversée de 20 mn. On débarque sur l’île mémoire parmi les bougainvilliers et les maisons coloniales. Surnommée l’île aux esclaves, ce petit caillou de l’Atlantique nord planté à 2,5 km au large de Dakar constitue une excursion incontournable pour découvrir un lieu chargé d’histoire. Symbole de la traite négrière en Afrique et inscrite au Patrimoine mondial de l’UNESCO, l’île de Gorée distille des airs de Méditerranée. De l’ancien Palais du Gouverneur à la Maison des Esclaves en s’arrêtant au Castel pour profiter du panorama sur le continent, ici se dégage une atmosphère singulière où il fait bon flâner… Installation pour une nuit dans une villa située au cœur de l’île, près de l’église et au pied du Castel : la colline basaltique, repaire de nombreux artistes et artisans, offre de magnifiques points de vue. Les chambres, spacieuses et lumineuses sont situées à l’étage. On y accède par un escalier en pierre prolongé d’une terrasse couverte bien aérée, où l’on profite de moments de détente, ici ou bien dans le joli patio fleuri du rez-de-chaussée.
Au programmeLa visite de l’île de Gorée. L’Île de Gorée, au passé à la fois tragique et légendaire, possède un charme singulier. Tour à tour portugaise, hollandaise et française, cette île devient dès le XVIIème siècle l’un des principaux bastions de la traite des esclaves. Cet après-midi, accompagné d’un guide francophone privé, on y visite avec émotion le fort d'Estrée, qui abrite aujourd'hui le musée historique, et la Maison des Esclaves. Poursuite sur la falaise de l'île, le Castel, d'où l'on aperçoit le monument du Mémorial de Gorée et la visite s'achève sous les baobabs, les arbres à palabres et les bougainvillées.
En optionAtelier de peinture sous verre à Gorée, en privé – 3h

JOUR 4

ÎLE DE GOREE - LAC ROSE - SAINT-LOUIS

Traversée matinale de 20 minutes en chaloupe jusqu’à la gare maritime de Dakar. Conduit par un chauffeur privé, on quitte ensuite rapidement la capitale sénégalaise pour prendre la route vers le nord. Peu touristique, cette étape de 250 km qui parcourt l’ancien royaume vassal de Cayor offre un bel aperçu des paysages du Sahel et de la culture sénégalaise. Au bout d’une heure de route environ, on bifurque vers la côte en direction du mythique Lac Rose et de la réserve de Bandia, tout autour du lac. Enfin, il est l’heure de déjeuner, que l’on prend au Bonaba Café. La route continue ensuite en direction de Thiès, à travers de vastes plaines recouvertes d’épineux et de baobabs. Célèbre pour ses ateliers de tapisserie, Thiès constitue une halte enrichissante pour s’imprégner de l’esprit artistique et culturel qui se dégage ici depuis les années 1960. Après avoir laissé le centre religieux de la plus importante confrérie musulmane sénégalaise, l’itinéraire se poursuit dans la région marécageuse du Diambour, avant d’atteindre Saint-Louis, terme de cette étape. Selon l’heure d’arrivée dans l’après midi, on déambule librement dans Saint-Louis, cette ville de charme à l’embouchure du fleuve Sénégal qui nous transporte irrésistiblement dans un autre temps.
Installation pour deux nuits dans une maison du centre historique. Le bâtiment diffuse une agréable atmosphère jusqu’à l’heure de l’apéritif, que l’on prend au bar ou sur le rooftop de l’hôtel. Des affiches et photographies anciennes ornent les murs des chambres, que l’on dirait échappées de la période coloniale. Le soir, dans une belle salle à manger carrelée de noir et blanc, l’heure est venue de goûter au pavé de zébu au poivre flambé au cognac, la spécialité de la maison depuis 1954.

JOUR 5

SAINT-LOUIS

En calèche, traversez le pont Faidherbe, construit en 1897, passez devant la cathédrale, la mairie, le palais de justice et le lycée de jeunes filles. Vous évoluez dans une atmosphère à la fois étrange et familière, souvenir des XVIIIème et XIXème siècles européens, à l’époque où l’on surnommait la ville « la Venise de l’Afrique ». Les pêcheurs se hèlent dans leur village de Guet Ndar. Les femmes s’affairent au tri de la pêche et les enfants gambadent sur la plage. Les longues pirogues tirées par milliers sur le sable donnent à la scène quelque chose de pittoresque, sans laisser oublier que ce quartier est d’une importance économique vitale pour la ville : de fait, les équipages brassent chaque année quelques 30,000 tonnes de poisson. A la tombée du jour, les jazzmen sénégalais improvisent au saxophone. Saint-Louis séduit alors par la beauté de ses blanches maisons coloniales dont certaines ont été posées sur les quais, face à l’océan. Cuivrées par le coucher du soleil, elles offrent un spectacle d’une beauté saisissante. Aujourd’hui, grâce à son classement au patrimoine mondial de l’Unesco, la ville retrouve peu à peu son lustre d’hier.
Au programmeSaint-Louis en VO, sur les pas d’une locale. Une balade d’une après-midi accompagnée par Fanny, pour vivre la ville comme l’un de ses habitants. Amoureuse du pays, c'est à six ans que Fanny foule pour la première fois le sol sénégalais. Passionnée de voyages et de rencontres multiculturelles, elle y revient à 18 ans avant de s'y installer définitivement en tant que psychologue pour une association à Saint-Louis. Elle est devenue au fil des années une vraie locale, connaissant la ville par cœur ou presque et proposant une véritable immersion au plus près de la vie sénégalaise. C’est sur ses pas que l’on découvre la ville en cheminant à travers ses lieux à la mode, ses quartiers confidentiels, ses marchés, son monde associatif et culturel.
En optionVisite matinale de la réserve ornithologique du Djoudj, en privé – 5h

JOUR 6

SAINT-LOUIS - LANGUE DE BARBARIE

Transfert privé pour le Parc National de la Langue de Barbarie, situé dans le Gandiolais, à 14 km au sud de Saint-Louis. L’itinéraire longe d’abord le fleuve Sénégal par la corniche, avant de traverser l’extrémité sud de la ville. A 40 minutes seulement de la cité magique, le site naturel de la Langue de Barbarie permet d’admirer de magnifiques paysages entre fleuve et océan, d’observer les pêcheurs à l’épervier ou les ramasseuses de sel. Depuis la terre ferme, on embarque au phare de Gandiol ou à Mouit, juste après le marigot de Khor sur la rive continentale du fleuve pour explorer le parc en pirogue. Points de départs stratégiques, ces villages offrent une vue imprenable sur un paysage lagunaire apaisant. Au pied des dunes bordées par des filaos, on aura peut-être la chance d’assister à la ponte des tortues luth. Installation pour deux nuits dans un très joli campement en face de la réserve ornithologique, de l’autre côté de la lagune, planté dans le sable. Les bungalows de bois ou les tentes sur pilotis, disséminés entre les arbres, sont orientés vers la mer. L’aménagement est coquet. Les pélicans passent en ombres chinoises sur le ciel cuivré du couchant, on les observe depuis sa véranda privée.

JOUR 7

LANGUE DE BARBARIE

Comme son nom l’indique, la Langue de Barbarie est une étroite bande de terre de 20 km émergeant à quelques hectomètres du littoral. Coincée entre l’embouchure du fleuve Sénégal et l’océan Atlantique, elle constitue une formidable réserve ornithologique classée parc national. Au bar qui jouxte la piscine du campement, on sirote paisiblement une Gazelle fraîche (la bière locale) en épiant les flamants, les hérons et les sternes qui sillonnent le ciel au-dessus de la réserve là-bas sur l’autre rive. Les plus actifs se rendront à la base nautique pour s’adonner aux divers sports nautiques qu’elle propose : dériveur, planche à voile, banane tractée, kayak... ou pêche à la palangrotte.

JOUR 8

LANGUE DE BARBARIE - DAKAR - VOL DE RETOUR

Transfert privé pour l’aéroport de Dakar. Compter environ 4h de route. Accès au salon Prestige. Vol international de nuit de retour.

JOUR 9

VOL DE RETOUR

Arrivée.

A la carte

ATELIER PEINTURE SUR VERRE SUR L’ÎLE DE GOREE

La peinture sous verre est née avec le besoin de réaliser des portraits à défaut d’avoir des photographies. On y trouve des scènes de famille ou de voisinage, des portraits d’hommes et de femmes ou encore des bestiaires. Ces peintures souvent naïves sont accrochées aux murs de la ville, posées sur le trottoir, dans les échoppes. C'est dans les locaux de l'association Keur Khadija, à La Maison des Enfants, que Mr Fallou Dolly, reçoit les visiteurs de passage pour cet atelier. Plumes à la main on s'initie à cet art. Un résultat époustouflant qui passe par le dessin avec l’encre de chine, la peinture à l’huile, le séchage et le remplissage du fond. On partage ce petit moment d’évasion et de créativité avec quelques enfants parfois, mais aussi des initiés. Cette séance d'environ 3h les services d'un guide francophone privé.
En option

VISITE MATINALE DE LA RESERVE ORNITHOLOGIQUE DU DJOUDJ, EN PRIVE

Située à une soixantaine de kilomètres au nord de Saint-Louis, classée au patrimoine mondial par l’Unesco, cette réserve créée en 1971 s'étend sur 12 000 hectares dans le delta du fleuve Sénégal. Elle est le troisième parc ornithologique au monde, exerçant un attrait irrésistible sur l’avifaune d’Europe et d’Afrique. De novembre à mars, trois millions d’oiseaux s’y donnent rendez-vous pour hiverner. Bien entendu, cette population ailée a ses prédateurs : varans, serpents et crocodiles visitent les nids et surprennent les imprudents. On y trouve également une vingtaine d’espèces de mammifères tels que les singes rouges, phacochères, hyènes, chats de Libye, servals ou gazelles. À l’aube, à bord d'une pirogue qui s'enfonce au cœur du Djoudj, moteur au ralenti, vous êtes témoin du spectacle étrange et fascinant de la nature. Cette visite de 5h est accompagnée d’un guide naturaliste.
En option

ECHAPPEE DANS LA BROUSSE, EN PRIVE

Depuis le parc national de la Langue de Barbarie, départ en 4x4 à travers la brousse par la route du Gandiolais. On rejoint de hautes dunes rouges depuis lesquelles on admire le panorama avant d'atteindre le petit marché de Rao autour duquel il fait bon flâner. Puis, au détour de pistes sablonneuses s’enfonçant toujours plus en avant dans la brousse, le village de Guélakh se dévoile. Là, ce sont les habitants eux-mêmes, des ethnies Peulh et Toucouleur, qui animent la visite : l'école, la fromagerie, l'école des femmes, les jardins. Cette excursion dans le Sahel dure une demi-journée et est menée par un chauffeur et un guide francophone privé.
En option

Budget estimé

Selon saison, types d'hébergements et activités
Le budget estimé pour ce voyage est de 2300€ à 2800€/personne.

Parler de prix fixe lorsque l'on évoque un voyage sur mesure a peu de sens. En effet, celui-ci varie suivant de nombreux facteurs (niveau de prestations, période, délai de réservation et bien d'autres encore). Le seul prix exact sera celui de votre devis personnalisé.

Le prix moyen constaté pour ce voyage est de 2500€/personne.
  • Le vol international sur compagnie régulière
  • Les taxes aériennes et surcharges carburant
  • L’accueil à l’aéroport de Dakar et l’accompagnement pour les formalités de douane
  • Les transferts privés mentionnés au programme
  • La nuit à Dakar, en chambre double avec petits-déjeuners inclus
  • La nuit à Gorée, en chambre double avec petits-déjeuners inclus
  • Les 2 nuits à Saint-Louis, en chambre double avec petits-déjeuners inclus
  • Les 2 nuits dans la Langue de Barbarie, en bungalow double avec la demi-pension incluse
  • La demi-journée de visite en privé de Dakar dans les pas d’une locale francophone
  • La demi-journée de visite de Gorée, en privé
  • La demi-journée de visite en privé de Saint-Louis dans les pas d’une locale francophone
  • Un téléphone portable local à disposition
  • Notre service conciergerie sur place
  • Réf: 1412624
    Découvrez tous les services qui vous accompagnent pendant votre voyage.
    Nos experts à votre écoute
    Contactez nos conseillers specialistes pour créer votre voyage sur mesure
    Contactez un spécialiste du Sénégal