Vous aimerez
    • Aborder les trois capitales baltes par leur héritage artistique et leur élégance hôtelière
    • Des guides francophones privés dans chaque ville, visites de châteaux, dîner en famille : c’est déjà prévu !
    • Vos hôtels bien situés au cœur des trois villes, élégants et pourvus de bonnes tables
    • Appli mobile, bonnes adresses, concierge francophone : le service Voyageurs

Contactez un spécialiste Lituanie 01 88 32 69 96

Highlights à l’est

On associe en général les « pays Baltes » en une unité un peu confuse. Cela autorise à faire l’économie des différences qu’il y a entre eux. Eh bien, ce voyage permet non seulement de reconnaître ces différences, mais d’en faire un voyage plaisir, à la fois esthétique et intellectuel. Car Vilnius, au confluent de la Neris et de la Vilnia, qui vit s’épanouir le baroque et l’Art nouveau, n’est pas Riga, que l’architecture gothique et Renaissance marque encore profondément. Et Tallinn, même si elle partage avec les deux autres certains de ses éléments, ne leur est pas réductible : sa fluidité, la sveltesse de ses clochers, quelque chose de net, lui appartiennent en propre.
Cela vaut pour l’Histoire, mais tout aussi bien pour l’aujourd’hui. Les cafés, les restaurants, les boutiques de mode ou les galeries d’art vous le diront. Ils ont comme un air de famille, mais bien des particularités d’un pays à l’autre. Sur peu de kilomètres, l’atmosphère change, les couleurs sont renouvelées, les tonalités varient. Les capitales baltes sont comme un kaléidoscope, elles ont chacune leur dessin propre et vous allez passer insensiblement de l’un à l’autre.

Votre voyage

Vos hôtels, bien situés dans les quartiers historiques, ont tous un standing élevé et chacun un caractère : XVIIe saisi par le démon contemporain à Vilnius ; Art nouveau à Riga ; médiéval revival à Tallinn. Avec leurs tables gastronomiques, ils sont un élément clé de l’agrément du voyage. Plaque tournante des échanges dans l’est de la mer Baltique, les pays Baltes ont une solide tradition d’hospitalité, que ne démentent pas les développements récents. Pour aller d’une ville à l’autre, ou sur un site spécial, voiture particulière avec chauffeur. Partout, des guides privés francophones vous accompagnent. Ce qui autorise des arrêts châteaux lors des liaisons. Nous avons prévu des visites qui vous conduisent directement à l’essentiel et, par les informations que vous collecterez, favoriseront vos explorations personnelles. Si vous le désiriez, option like a friend pour les trois villes : il s’agit, emmené par un résident francophone, de se mettre au diapason des habitants et de leurs façons de faire. Le rythme souple du voyage le permet. Si, en cours de route, un désir non prévu ou un léger contretemps survenait, vous disposez pour y répondre des coordonnées de notre service de conciergerie sur place.

Itinéraire

Suggestion 100% personnalisable selon vos envies
JOUR 1

Vol pour Vilnius

Transfert privé et installation pour deux nuits dans la vieille ville. L'ennemi déco désormais, c'est la restauration à l’identique. Ici, pour l'intérieur, on a pris le palais XVIIe dans l'état où on l'a trouvé et on a intégré cet état à une mise en scène contemporaine. D'une pièce à l'autre, le style varie, mais l'esprit demeure : élégance et créativité urbaine. Chambres confortables et parfaitement équipées : literie de premier ordre, coin salon à géométrie variable, salle de bain dont l'emploi du marbre définit le périmètre. Le blanc, le gris et le bleu dominent. Au restaurant, cuisine lituanienne nouvelle : ingrédients terre-mer de saison et inspiration vagabonde ; les plats ont quelque chose de graphique qui en rend l'arrivée sur la table bien agréable. Le spa propose une large palette de soins, dispensés de façon très pro. Le sauna va de soi, et la salle de gym.
Vilnius est une ville verte, débordant largement de parcs et de jardins. Et quel que soit l’aspect du ciel, les gens d’ici ont une balade à leur emploi du temps. Le soleil, même timide et hésitant, les pousse à emplir de victuailles un panier pique-nique, qu’ils emportent à travers les rues pavées jusqu’à un coin d’herbe. Des buildings ont beau pointer désormais à l’horizon du palais des grands-ducs, la cité conserve un format raisonnable et praticable. Ce qui ne l’empêche pas d’adopter les façons et les valeurs du temps. Créatifs, bobos, hipsters y donnent la note. Galeries d’art, cafés, restaurants, boutiques tendance occupent le périmètre ancien.

JOUR 2

Vilnius

Déjà prévu au programme - Vilnius baroque, à pied. Lorsque l’on visite la tour de Gediminas, vestige du château des grands ducs, la cathédrale catholique et néoclassique, et l’université, on touche à des symboles nationaux. En se promenant, on ne peut manquer d’acquiescer au qualificatif de capitale orientale du baroque souvent appliqué à la ville : coupoles, façades mouvementées, statues extatiques sont partout. La porte de l’Aurore, gothico-Renaissance, doublée d’une chapelle néoclassique (abritant un icône très vénérée de la Vierge), reliée elle-même par une galerie à l’église baroque Sainte Thérèse d’Avila, donne une idée de la densité des interconnexions stylistiques. Accompagné par votre guide, vous vous familiarisez avec l’écheveau architectural et décoratif - stuc virtuose de l’église Saint Pierre et Saint Paul, par exemple.
Egalement prévu - Dîner chez l’habitant. La cuisine lituanienne n’est jamais aussi bonne qu’à la maison. Cet axiome posé, il fallait agir en conséquence. Ainsi allez-vous prendre le repas du soir chez une famille cordon bleu et francophone de la ville. Et pas seulement prendre le repas, mais aussi contribuer à sa préparation. Une savoureuse occasion de consolider les relations internationales.
En option - Vilnius like a friend ; balade gourmande dans les rues de la ville.

JOUR 3

Vilnius - Riga

Transfert à Riga.
Prévue en chemin - La visite du château de Trakai. Ce fut une résidence des grands ducs de Lituanie jusqu’au XVe siècle. Abandonné et ruiné, en très piteux état au XIXe siècle, il a connu une longue restauration qui a abouti en 1961 à la grande forteresse de style gothique que l’on voit aujourd’hui. Un monument phénix en quelque sorte, spectaculaire dans ses entours lacustres.
A l'arrivée, installation pour trois nuits dans l’entrelacs des petites rues de la ville historique. Un superbe immeuble Art nouveau restauré avec un soin maniaque, et décoré avec un tact ménageant aux clients des espaces qui font d’eux des hôtes plus encore que des clients. Le mobilier contemporain a été installé avec beaucoup d’à-propos. Dans les chambres, au spa, au restaurant, il assure un confort impeccable. A table, rencontre de la cuisine globale avec les produits du terroir letton : hareng, sprats, anguille, porc, rhubarbe, betterave, citrouille, champignons, etc. La première y gagne un accent, les seconds une articulation claire. La cathédrale du Dôme (XIIIe siècle - luthérienne) se trouve à deux pas.

JOUR 4

Riga

Déjà prévu au programme - Les incontournables, à pied. Votre guide vous entraîne dans les vieilles rues pavées. L’inscription au patrimoine mondial de l’Unesco allait de soi tant l’Histoire a légué d’art. On visite en particulier le Dôme de Riga, la cathédrale protestante. Au fil du temps, les travaux de rénovation ou de restauration n’ont pas manqué sur le bâti du XIIIe siècle, sans en altérer pourtant le caractère gothique. La flèche de l’église Saint Pierre, protestante elle-aussi, est un élément majeur de l’image de la ville. Dans sa version actuelle de style baroque, elle date des années 70. A l’intérieur, les nervures gothiques des voûtes donnent beaucoup d’élégance et de légèreté à l’église. La maison des Têtes noires, XVIe-XXe siècles, rappelle un passé glorieux d’import-export. Une légende sentimentale s’attache à la porte Suédoise, construite en 1698.

JOUR 5

Riga

La capitale de la Lettonie a une personnalité complexe. Elle est longtemps membre de la ligue hanséatique et germano-balte, accueillant une importante communauté juive. Russes et Lettons commencent à s’y installer à partir du XVIIe siècle. Les seconds prenant la main après la Première Guerre mondiale ; mais la croix gammée et l’étoile rouge serrent bientôt le pays dans un étau, il va y perdre juifs et Deutsch-Balten et gagner des citoyens soviétiques. L’indépendance recouvrée, Riga comprend un peu plus de 40% de Lettons et un peu moins de 40% de Russes. La vieille ville est donc pleine de gothique allemand, bordé de Renaissance hollandaise ; les Russes ont ajouté une touche néoclassique et quelques églises à dôme. Mikhaïl Eisenstein, le père du cinéaste d’Alexandre Nevski, fut l’architecte de nombreux bâtiments Art nouveau, rues Elizabetes, Albert, Strelniaku. Il y a du patrimoine et de l’émulation. Et le XXIe siècle, Internet et la mondialisation viennent s’inscrire là-dedans, comme on peut le constater dans les cafés, les clubs, les boutiques de créateur qui ouvrent sur les rues pavées. On est bien, en fait. La ville a gardé des dimensions humaines.
En option - Escapade en train vers la station balnéaire de Jurmala.

JOUR 6

Riga - Tallinn

Transfert à Tallinn.
Prévue en chemin - La visite du château de Sigulda. Cette forteresse médiévale en partie restaurée a été fondée au XIIIe siècle par les chevaliers Porte-Glaive, moines soldats allemands engagés dans une christianisation musclée de la Livonie. De nos jours, encore puissamment évocatrice, elle ajoute au romantisme de la vallée de la Gauja.
A l'arrivée, installation pour deux nuits à la porte de l’ancienne cité. Lorsque l’on dispose pour monter un hôtel de trois maisons construites en 1362, on procède avec délicatesse. En tout cas, c'est ce qu'on fit ici. Avec comme résultat un magnifique équilibre entre le fonctionnalisme médiéval et les exigences du métier d’hôtelier contemporain. Ça et là, la décoration révèle que les évolutions ne datent pas d’hier et tout s’intègre avec beaucoup de naturel à un ensemble établi de plein droit dans le siècle. C’est la magie Tallinn. Les chambres, avec leurs poutres rassurantes et un équipement sans défaut, assurent un confort qui étonnerait et réjouirait les premiers promoteurs des lieux. Le chef a fait de sa table l’une des adresses phares de la capitale ; une reconnaissance qu’explique peut-être un savoir faire à la française.

JOUR 7

Tallinn

Déjà prévu au programme - Tallinn médiévale, à pied. Avec un guide, on arpente Toompea et on visite le château mi-forteresse teutonique mi-palais baroque abritant aujourd’hui le parlement. La cathédrale orthodoxe que l’on voit ensuite est emblématique des oscillations de la mémoire balte : l’église a pour dédicataire Alexandre Nevski, prince de Novgorod, vainqueur en 1242 de la bataille sur la glace contre les chevaliers teutoniques ; construite à la fin du XIXe siècle, elle a symbolisé la russification et, pendant l’entre-deux-guerres, on a envisagé de la détruire ; la période soviétique lui a rendu une légitimité chrétienne, et elle a été soigneusement restaurée après le chute de l’URSS pour devenir le siège de l’Eglise orthodoxe estonienne. La danse macabre de Bernt Notke, 1435-1509, fait la renommée de la belle église gothique Saint Nicolas.
En option - Tallinn like a friend ; atelier truffes en chocolat.

JOUR 8

Tallinn - Vol retour

Au programme - Un peu à l’est de la vieille Tallinn se trouve le faubourg de Kadriorg ; il porte le nom de la tsarine Catherine pour qui Pierre le Grand a fait construire là un palais. Le vaste parc, qui entoure l’élégant bâtiment rose et blanc dessiné par Nicola Michetti, est l’un des plus beaux de la capitale. On s’y promène dans une atmosphère empreinte de romantisme septentrional ; puis on s’en va visiter le Kumu, qui présente dans un vaisseau de verre et d’acier les maîtres de l’art estonien depuis le XVIIIe siècle.
Dans l'après-midi, transfert à l’aéroport et vol retour.

A la carte

Vilnius like a friend

La désormais reconnue richesse artistique de Vilnius et la tout aussi reconnue impénétrabilité des langues baltes aux gens non introduits, justifient, si besoin était, cette sortie en compagnie d’un ami du cru. Francophone et très au fait de ce qui se passe en ville dans tous les domaines, il se charge de faire de vous un habitant potable en une demi-journée. Pas de schéma a priori, mais une rencontre et un échange autour des attentes, des envies, des passions. Les idées éclaircies, on s’en va les confronter au terrain, à la mode lituanienne. Cela permet d’aller droit à ce qui intéresse, de collecter de bons tuyaux pour la suite et de ne pas se sentir à côté de la plaque au seuil du voyage.
En option

Balade gourmande dans les rues de Vilnius

La découverte d'une ville passe aussi par ses saveurs, et la capitale lituanienne a de quoi séduire ses visiteurs. Au cours d'une promenade dans les rues vivantes du centre historique, on déguste quelques-unes des spécialités incontournables de Vilnius : galettes de pommes de terre, saucisson au chocolat, gâteau à la broche, soupe froide à la betterave ou encore bière lituanienne. La visite idéale pour avoir une vision globale des trésors de la gastronomie nationale.
En option

La station balnéaire de Jurmala - Riga

C'est en train que l'on s'échappe de la capitale lettone, à la découverte de Jurmala. On flâne dans les rues et les chemins verts, au hasard des maisons : certaines charmantes et minuscules comme la maison des sept nains, d’autres pures et élégantes, d'autres encore s’appuyant sur une tourelle, ou plus extravagantes, un peu m’as-tu-vu parfois. Quelques-unes sont délabrées, d’autres transformées en hôtels de charme, la plupart en bois, jaunes, roses, blanches, grises, toutes entourées d’un jardin. Jurmala est la station balnéaire qu’avaient investie les dignitaires russes à la période soviétique, aujourd’hui la jet set russe et lettone continue de venir y faire la fête en saison – une ambiance unique.
En option

Tallinn dans les pas d'un habitant

Comme à Vilnius, vous avez rendez-vous avec un local francophone : rapide échange et en avant ! Voulez-vous de la continuité ? Il y a ici aussi une maison des Têtes noires, de la fin du XVIe siècle, relais local de la même guilde marchande qu’à Riga. Voulez-vous vérifier encore que l’Estonie appartient depuis longtemps à la culture européenne ? Il y a dans l’église Saint-Nicolas une danse macabre célèbre - Bernt Nokte, XVe siècle - motif de réflexion qui a son origine à Paris, au cimetière des Innocents. Voulez-vous goûter à la street food version Tallinn ? Il y a dans les quartiers de Kalamaja et Pelgulinn des food trucks qui vous étonneront. Clochers élancés, rues bordées de maisons qui font ensemble un livre d’architecture, vieille ville bien prise dans ses remparts : la capitale estonienne a un je-ne-sais-quoi clair et élégant qui n’appartient qu’à elle. L’héritage artistique impressionne par sa qualité et son entretien. Ce qui ne voue pas Tallinn au conservatisme, ni ne l’empêche de vivre pleinement le présent.
En option

Budget estimé

Selon saison, types d'hébergements et activités
Le budget estimé pour ce voyage est de 2 600 € à 3 300 €/personne.

Parler de prix fixe lorsque l'on évoque un voyage sur mesure a peu de sens. En effet, celui-ci varie suivant de nombreux facteurs (niveau de prestations, période, délai de réservation et bien d'autres encore). Le seul prix exact sera celui de votre devis personnalisé.

Le prix moyen constaté pour ce voyage est de 2 800 €/personne.

  • Le vol pour Vilnius et retour de Tallinn, sur compagnie régulière
  • Les taxes aériennes et surcharge carburant
  • La neutralité carbone intégrale par absorption des émissions de co2 de votre voyage (par le biais de notre Fondation Insolite Bâtisseur Philippe Romero)
  • Les transferts privés mentionnés au programme
  • Les 2 nuits à Vilnius, en chambre double petits déjeuners
  • Les 3 nuits à Riga, en chambre double avec petits déjeuners
  • Les 2 nuits à Tallinn, en chambre double avec petits déjeuners
  • Vilnius baroque à pied, avec un guide privé francophone
  • Un dîner chez l'habitant à Vilnius
  • La visite du château de Trakai, avec un guide privé francophone
  • Riga, les incontournables à pied, avec un guide privé francophone
  • La visite du château de Sigulda, avec un guide privé francophone
  • Tallinn médiévale à pied, avec un guide privé francophone
  • Le palais de Kadriorg et le Kumu, avec un guide privé francophone
  • Notre service conciergerie sur place
  • Un carnet de voyage rassemblant de nombreuses informations utiles (votre programme jour par jour, les coordonnées de vos hôtels, une sélection de bonnes adresses personnalisées et géolocalisées, etc.), disponible également sous forme d’application mobile
  • Nos recommandations et la réservation de certains restaurants
Réf : 1496070
Découvrez tous les services qui vous accompagnent pendant votre voyage en Lituanie
Nos experts à votre écoute
Contactez nos conseillers specialistes pour créer votre voyage sur mesure
Contactez un spécialiste de la Lituanie