Vous aimerez
  • Un voyage d’exception pour expérimenter à deux un autre art de vivre
  • Naoshima, une expérience esthétique unique au monde
  • Séjourner dans le must de l’hôtellerie japonaise, de ryokan luxueux en hôtel musée, conçus par les plus grands architectes
  • Visites privées de Tokyo et Kyoto, concierge francophone, JR Pass inclus : les attentions Voyageurs

Contactez un spécialiste Japon 01 84 17 19 48

PÉRIPLE ARCHI ZEN

Ce voyage a été pensé pour les esthètes, amateurs d’architecture et d’art de vivre. Un art de vivre que vous appréhenderez tout au long de votre voyage. A Tokyo, d’abord, atelier de modernité dont émerge une culture à part. Quel que soit le domaine - architecture, design, mode, gastronomie… - la mégalopole se réinvente en permanence. On dit de Kyoto qu’elle est figée dans le passé, pourtant, à côté des temples et des jardins zen, existe une ville parfaitement ancrée dans le présent, capitale d'un art plein de vigueur et source vive du goût. Laques, céramiques, étoffes, tissage... les mille artisanats du Japon traditionnel ont gardé ici toute leur fécondité. Vous savourerez tout l’art de vivre japonais du rotenburo, « bain ouvert sur le ciel », dans un onsen en pleine nature, à Hakone, f
ace au cône parfait du mont Fuji, ou au cœur de la grande forêt à Toba ; à la cuisine kaiseki, la gastronomie japonaise portée à son plus haut niveau - multitude de plats subtils, qui rivalisent de délicatesse, pensés dans l’harmonie entre les couleurs, les textures, et avec les saisons. Enfin, l’île de Naoshima propose une exceptionnelle mise en regard de l’art et de la nature. La courge psychédélique de Yayoi Kusama posée sur le terminal de ferries signé Sanaa (lauréate du prix Pulitzer 2010) vous confronte d’emblée à la singularité de l’île. Architecture - béton, lignes sobres, dessinées par Tadao Ando - création contemporaine - installations de James Turell, Niki de Saint Phalle ou Christian Boltansky - et paysages d’embruns y dialoguent avec une fluidité étonnante. A Naoshima, l’art fait corps avec la nature : une proposition esthétique unique au monde.

PARMI VOS ADRESSES

Nous avons choisi des hôtels d’exception, conçus par les plus grands architectes. Avec, comme dénominateur commun, esprit zen et invitation à l’essentiel.

L’hôtel Capitol à Tokyo - Un building de 29 étages, dessiné par l’architecte star Kengo Kuma, Global Award 2016. Kengo Kuma a un credo : réintroduire la nature dans la ville - une démarche à la fois écologique et ancrée dans les traditions japonaises. Ici, dans un des rares établissements au cœur de la mégapole, dans lequel on se sent connecté avec la nature, il a introduit un maximum de lumière et de végétation, dans de vastes espaces, tels un immense atrium, ou une salle de restaurant avec jardin suspendu, meublés de façon minimaliste. Une épure qui préside aussi à la décoration des chambres, immaculées. Les salles de bains, séparées des chambres par des cloisons Shoji traditionnelles offrent également une vue fabuleuse sur la ville. Contempler de sa chambre le coucher de soleil sur la mégalopole est une expérience magique.

Oyado The Earth sur la côte Pacifique - Une réinterprétation contemporaine du ryokan traditionnel. Cerné par une forêt primitive, la baie de Toba toute proche et ses îles posées au loin, l’Oyado the Earth est loin du monde. La quête d’une communion avec la nature s’incarne dans l’architecture et dans l’esprit des lieux. Chacune des 13 suites fait dans le confort et l’espace. On revêt le traditionnel yukata pour se rendre dans la salle du dîner. Là, les palais avertis s’extasieront de la fraîcheur des produits puisés dans les terres et la mer du parc national, servis lors du kaiseki quotidien, expression la plus aboutie de la gastronomie japonaise. Le must : se relaxer dans son onsen privé, un verre de (très bon) whisky japonais à la main, avec en fond le bruit des vagues venant s’écraser sur les rochers en contrebas.

Benesse House à Noashima - C’est à la fois un hôtel et un musée. Créé par Tadao Ando, il abrite une collection articulée autour de l’art américain d’après-guerre, expressionnisme abstrait et pop art (Robert Raushenberg, Jasper johns, Andy Warhol...). Fondu dans les collines de l’île de Naoshima, minuscule morceau de terre devenu un haut lieu de la création contemporaine, l’hôtel est une symbiose entre architecture, art et nature. Les chambres sont réparties entre quatre bâtiments à l’esprit propre : à l’intérieur même du musée (un privilège !), sur les hauteurs des collines (la vue est à couper le souffle), dans une annexe et en bord de mer. Les chambres sont épurées, meublées sobrement ; elles se distinguent par leurs ouvertures sur la mer de Seto. Et les oeuvres de Christo ou de Niki de Saint Phalle exposées dans les chambres sont des originaux !

Itinéraire

Suggestion 100% personnalisable selon vos envies
JOUR 1

Vol pour Tokyo

Nuit à bord, arrivée le lendemain.

JOUR 2

Arrivée à Tokyo

Installation pour 3 nuits à l’hôtel Capitol, un édifice de verre et de métal imaginé par l’architecte star Kengo Kuma. Un concentré de modernité qui place l’hospitalité japonaise en son cœur, un des rares établissements au cœur de la mégapole, dans lequel on se sent connecté avec la nature : la végétation colonise les espaces communs, les baies des vastes chambres ouvrent sur le jardin impérial. Et pour se défaire du jet lag, quelques longueurs de piscine dans le beau bassin de vingt mètres, ou baskets aux pieds, deux ou trois tours de palais, dans le jardin impérial : un classique des joggeurs tokyoïtes.

JOURS 3 & 4

Tokyo ou le mouvement perpétuel

Déjà prévue - Une journée avec un guide francophone privé, qui sera à votre disposition pour vous faire découvrir sa ville au gré de vos désirs.
A voir, à vivre – Visiter le temple Sensoji d’Asakusa - admirer le style des punkettes de Shinjuku, des lolitas d’Harajuku, et des bobos de Naka-Meguro - se lever un peu plus tôt pour traverser le marché aux poissons de Tsukiji, où les débardeurs dépècent des thons gigantesques - savourer des sushis plus que frais face aux étals de tortues - visiter le musée Edo-Tokyo, qui retrace l’histoire de la capitale, notamment à travers son architecture - admirer les œuvres d’artistes contemporains asiatiques au Mori Art Museum dans Roppongi Hills - admirer la ville d’en haut, du 51ème étage de Tokyo Sky View - flâner dans le jardin du sanctuaire shintoïste Meiji-jingu - visiter le musée d’art contemporain de Hara, pour ses collections mais également parce que, conçu à l’origine comme résidence privée, achevé en 1938, il constitue l’un des rares exemples d’architecture du début de l’ère Showa.
A ne pas manquer - Sur l’avenue Omotesando, vitrine des grandes marques internationales, Tod’s, Prada, Vuitton, Dior ont fait dessiner des écrins architecturaux dessinés par les plus emblématiques noms du moment, tels que Jun Aoki ou Toyo Ito.

JOUR 5

Tokyo - Hakone

Train pour Hakone. Les artères effervescentes de la capitale laissent place à la région montagneuse du Fuji. Le volcan qui donne son nom au bourg de Hakone en assure aussi la prospérité : c’est son activité qui fait jaillir du sol des eaux chaudes. A l’origine lieux sacrés du culte shinto, les onsen sont à la fois institutions thérapeutiques et lieux de convivialité, véritables antidotes aux rigueurs de la vie. On se baigne pour se détendre et socialiser. Dans le creux d’un rocher ou dans le baquet de bois tendre du ryokan, le bain vous procurera un bien-être dont vous garderez longtemps la nostalgie. Installation pour la nuit au Kitanokaze Saryou, un ryokan intimiste signé de l’architecte Makoto Nakayama, qui met en valeur la lumière et la nature environnante. Dix chambres, dix bulles de calme et sérénité, avec chacune leur onsen privé.
A voir, à vivre - Grimper en téléphérique sur le Mont Hakone et profiter d’une vue privilégiée sur le Mont Fuji - le Hakone Gongen, l'un des plus grands sanctuaires shintoistes du Japon - le Musée des Beaux-Arts - le jardin botanique - les sculptures du Musée en plein air.

JOUR 6

Hakone - Kyoto

Train pour Kyoto, berceau de l’âme japonaise et capitale de tous les fantasmes où l’on voyage en permanence entre 18ème et 21ème siècles. Installation pour 3 nuits au ryokan Ishibekoji Ryugin, qui avec ses seulement deux suites luxueuses, offre le charme du ryokan et le confort ultra moderne que l’on peut attendre d’un hôtel de luxe. Il est situé dans une petite ruelle pavée, la mieux préservée de Gion, aux maisons aux façades de bois vieilli, couleur de miel et de réglisse.

JOURS 7 & 8

Kyoto enivrante

Déjà prévues au programme - Comme à Tokyo, une journée en compagnie d’un guide francophone privé pour découvrir la ville au gré de vos envies, mais aussi la visite guidée du palais d’été Katsura, l’une des anciennes résidences de l’Empereur, où s’affirme le surprenant modernisme de l’ancienne architecture nippone, bordé d’un chef d’œuvre de jardin japonais.
A voir, à vivre - Cheminer à l’aube sur le chemin des philosophes - visiter le Ginkajuji, Pavillon d’argent - se perdre dans le jardin dessinant un paradis bouddhique du Kinkakuji, Pavillon d’or - flâner dans les anciens quartiers résidentiels et admirer l’architecture simple des machiya du quartier de Gion - se balader au sanctuaire shinto Fushimi Inari Taisha ; ses centaines de torii, portiques en bois vermillon dessinent un chemin - faire emplette de thé à Ippo-cho, et de tofu à Iriyama-Tofu - faire un détour par le marché de Nishiki, surnommé « la cuisine de Kyoto » lumière mordorée, étals d’anguilles et de poulpes, fritures fumantes : du grand spectacle - assister à une cérémonie florale Ikebana - déjeuner au restaurant de soba Kawamichi-ya - méditer dans le jardin minéral du temple Ryoan-ji - visiter le Hosomi Art Museum pour l’art shinto et bouddhique, et le Nomura Museum, pour ses belles céramiques, et ses ustensiles pour la cérémonie du thé.
A ne pas manquer - La Gare de Kyoto, temple de verre et d’acier conçu par Hiroshi Hara, qui s’est inspiré de la structure en damier héritée des villes chinoises du 7ème siècle, qui caractérise les rues du vieux Kyoto - le projet Time’s I & II de Tadao Ando, complexe commercial de taille modeste, à la structure inspirée par un takasabune, petite barque qui servait autrefois au fret de marchandises sur la rivière Tasake, que surplombent les édifices.

JOUR 9

Kyoto - Toba

Train pour Toba sur la côte ouest de la péninsule de Kii, et installation pour 2 nuits à l’Oyado The Earth. Un cadre à couper le souffle, un service impeccable, une architecture et une atmosphère en parfaite harmonie avec la nature, un souci du détail jusque dans l’assiette : tous les éléments sont réunis pour lâcher prise et vivre une expérience de tous les sens.

JOUR 10

Toba

A voir, à faire à Toba et dans les environs - Explorer les criques sauvages du littoral - visiter l’aquarium de Toba, l’un des plus grands du pays - visiter le musée de Mikimoto, l’un des plus gros cultivateurs de perles, à l’origine de l'ensemencement artificiel des huitres au Japon - arpenter la ville d’Ise qui abrite le plus important sanctuaire shintoïste du pays, Ise-Jingu.

JOUR 11

Toba - Kyoto

Train retour pour Kyoto et installation pour la nuit en périphérie de la ville cette fois, à l’Hoshinoya Kyoto. Il faut emprunter un bateau privé (10 minutes de traversée) pour rejoindre ce havre de paix lové en pleine nature, sur les rives boisées et tranquilles de la rivière Hozugawa. Ancien ryokan traditionnel, il a été magistralement rénové par l’architecte Rie Azuma, qui a su sublimer son esprit et son charme. Dans les chambres : bois de cèdre, portes coulissantes en verre et de grandes baies vitrées avec vue imprenable sur la rivière, les bambouseraies et les montagnes environnantes.

JOUR 12

Kyoto - Naoshima

Train et ferry pour l’île de Naoshima. Installation pour 2 nuits dans l’extraordinaire musée-hôtel, le Benesse House, conçu par Tadao Ando. On opte pour une chambre dans la partie Ovale, accessible par un funiculaire, avec vue spectaculaire sur toute l’île. Le musée abrite les signatures les plus emblématiques du 20ème siècle, mais aussi un restaurant et des chambres épurées à l’esthétique zen, dont certaines ont un accès direct aux salles d’exposition. Une expérience rare !

JOUR 13

Naoshima, une île à part

Les îles de la mer intérieure de Seto sont uniques en leur genre. Depuis qu’un milliardaire visionnaire amateur d’art a investi Naoshima, puis Inujima, Teshima, Mejijima… elles sont devenues un haut lieu de la création contemporaine. Il suffit d’embarquer sur un ferry et de se laisser dériver dans ce paysage d’estampe pour écumer les îles-musées et admirer, au détour d’une plage ou d’un sentier, des créations d’artistes majeurs du 21ème siècle. Une expérience esthétique et sensorielle en symbiose avec la nature.
A voir, à vivre - Se promener du ponton accueillant les ferries jusqu'au sommet de la colline dominant l'île : les œuvres d’art sont partout, telles ses sculptures de Niki de Saint Phalle ou de Yayoi Kusama, qui regardent la mer. Et puis, visiter le Chichu Art Museum, autre réalisation de Tadao Ando. Entièrement enterré à l’exception de puits garantissant un éclairage naturel, le musée, tout en béton et couloirs, nus invite à repenser le rapport qu’entretient l’homme avec la nature. Les pièces maîtresses du musée, ce sont ces cinq « nymphéas » de la période tardive de Monet, éclairés à la lumière du jour dans une salle immaculée. L’Art Project House réhabilite les anciennes maisons de pêcheurs (désertées avec le déclin de l’économie traditionnelle de la pêche) en résidences d’artistes qui ont pour contrainte de travailler avec le génie des lieux.

JOUR 14

Naoshima - Osaka

Ferry puis train pour Osaka. Nuit à l’hôtel Hyatt Regency signé de Jun Aoki, griffe des boutiques Vuitton de Tokyo, Nagoya et New York. Un peu à l’écart du centre-ville, un polygone de quelque 500 chambres - à la taille de la ville en somme -, aux murs constitués de centaines d’anneaux de métal. Mention spéciale pour l’accueil prévenant, les jardins apaisants et l’espace dans les chambres, avec vue sur la ville ou la baie d’Osaka.
A voir, à faire - Visiter le château - flâner dans le quartier populaire de Tsutenkaku - assister à une représentation au théâtre de marionnettes Bunraku - se balader en soirée dans la rue Dotonbori.

JOUR 15

Osaka - Vol international retour

A la carte

AVEC QUELQUES JOURS EN PLUS - LES MONTAGNES DE KOCHI

A ceux qui ne sont pas pris par le temps, nous conseillons de prolonger le voyage sur l’île de Shikoku, pour une retraite en montagne. A l’écart de la ville de Kochi, l’Auberge Tosayama conjugue harmonieusement traditions japonaises et architecture contemporaine. Les 12 chambres, qui occupent un élégant bâtiment de béton et de bois, déclinent des vues superbes sur la rivière et les montagnes alentour. Et en contrebas, au milieu de la végétation, 4 villas privées sont accessibles par un pont enjambant la rivière, cocons de charme et de confort. La terrasse en bois donnant sur la rivière et ses traditionnels bains japonais sont autant d’invitations à la sérénité.
En option

Budget estimé

Selon saison, types d'hébergements et activités
Le budget estimé pour ce voyage est de 7100€ à 8900€/personne.

Parler de prix fixe lorsque l'on évoque un voyage sur mesure a peu de sens. En effet, celui-ci varie suivant de nombreux facteurs (niveau de prestations, période, délai de réservation et bien d'autres encore). Le seul prix exact sera celui de votre devis personnalisé.

Le prix moyen constaté pour ce voyage est de 7700€/personne.
  • Le vol international sur compagnie régulière
  • Les taxes aériennes et surcharge carburant
  • La neutralité carbone intégrale par absorption des émissions de co2 de votre voyage (par le biais de notre Fondation Insolite Bâtisseur Philippe Romero)
  • Un Japan Rail Pass de 14 jours en deuxième classe
  • Les 3 nuits à Tokyo au Capitol Hotel Tokyu, en chambre double Deluxe et petits-déjeuners inclus
  • La nuit à Hakone au Kitanokaze Saryou, en chambre double Japanese et petits-déjeuners inclus
  • Les 3 nuits à Kyoto au Ishibekoji Ryugin, en chambre double et petits-déjeuners inclus
  • Les 2 nuits à Toba à l’Oyado The Earth, en chambre double Japanese & Western et demi-pension incluse
  • La nuit à Kyoto à l’Hoshinoya Kyoto, en chambre double Japanese Tani et demi-pension incluse
  • Les 2 nuits à Naoshima au Benesse House, en chambre double Oval et petits-déjeuners inclus
  • La nuit à Osaka à l’Hyatt Regency Osaka, en chambre double Queen et petits-déjeuners inclus
  • Les 2 journées en compagnie d’un guide francophone privé à Tokyo et Kyoto
  • La visite guidée de la Villa Impériale Katsura à Kyoto
  • Notre service conciergerie sur place
  • Le wifi gratuit pendant votre voyage : un mini routeur international remis à l’arrivée, permettant de connecter plusieurs terminaux simultanément

  • Réf: 1434083
    Nos experts à votre écoute
    Contactez nos conseillers specialistes pour créer votre voyage sur mesure
    Contactez un spécialiste du Japon