Vous aimerez
    • En marge des foules, circuler à votre gré en Ombrie puis dans une région encore préservée de la Toscane
    • La splendeur d'une campagne toute en ondulations, des villes d'art estampillées Unesco, une cuisine de terroir généreuse
    • Pérouse, Montepulciano et Orvieto avec guides francophones privés : c’est déjà prévu !
    • Appli mobile, bonnes adresses, concierge sur place : le service Voyageurs

Contactez un spécialiste Italie 01 84 17 46 76

Vallées du Tibre et de l’Orcia

Pérouse et Chioano di Todi sont ombriennes et se trouvent dans la vallée du Tibre. Sarteano est toscane et se trouve dans la vallée de l’Orcia, affluent de l’Ombrone. Votre voyage encadre ses trois villes et commence donc du côté de Pérouse, entre atmosphère urbaine Renaissance - on sait que l’époque fut tumultueuse - et l'étendue paisible du lac Trasimène. Un contraste typique de l’Italie centrale. Vous résidez ici tout simplement dans un château. Ensuite, Sarteano qui partage avec les deux autres villes un passé renaissant et une lointaine histoire étrusque : la tombe au quadrige infernal (IVe av J.-C.) est l’un des chefs-d’œuvre pictural que nous a laissé l’Etrurie.
Montepulciano et Pienza, bourgs-musées de haute volée, sont tout proches. Le val d’Orcia est un paysage culturel exceptionnel que l’Unesco a inscrit au patrimoine mondial. Le mouvement naturel, les réalisations artistiques et l’agriculture s’y rejoignent en un ensemble à la fois séduisant et touchant. Les cyprès ici semblent même y avoir plus d’allure qu’ailleurs. Chioano di Todi enfin, quelques kilomètres à l’est de Todi, nichée dans le vignoble, respire le calme. Les voyageurs sont traités ici admirablement. Comme s’il s’agissait de leur faire regretter tout départ. On n’en va pas moins visiter Orvieto. L’Ombrie et le val d’Orcia appartiennent à un même monde, dont les différences dessinent les couleurs et une richesse qui se communique à tous les sens.

Votre voyage

Un château, deux maisons anciennes adaptées, le tout étant un bel échantillon du talent italien pour la restauration et l’aménagement de bâtiments historiques. Les intérieurs sont épatants ; les tables revisitent le terroir local avec brio. D’autant (et nous nous permettons d’insister là-dessus) que ces trois établissements donnent sur des paysages qui sont en eux-mêmes une invitation au voyage : Pérouse et ses environs, les ondulations du val d’Orcia, la vallée du Tibre. Ils contribuent à l'enchantement. En ce qui concerne les liaisons, et pour vous octroyer tous les détours et explorations souhaités, vous disposez de votre propre voiture de location. La règlementation et le confort routier ont bien assagi la circulation italienne. Dans le cadre de ce voyage, les distances sont tout à fait raisonnables. Et l’automobile offre toute l’autonomie dont vous aurez besoin. Nous avons inscrit trois rendez-vous à votre feuille route : les vieilles villes de Pérouse, Montepulciano et Orvieto. Leur poids cumulé de monuments et d’œuvres d’art réclamait le discernement de guides avisés, francophones et privés. Si vous souhaitiez visiter encore le lac Trasimène et la renaissante Pienza, par exemple, il suffirait de nous en parler. Le rythme 3 jours, 2 jours, 2 jours est bien adapté à la situation mais chaque étape peut être allongée. Et effet, si chemin faisant, un désir imprévu ou un léger contretemps survenait, vous disposez pour y répondre des coordonnées de notre concierge sur place.

Itinéraire

Suggestion 100% personnalisable selon vos envies
JOUR 1

Vol pour Florence - Pérouse

Prise en main de la voiture de location et route pour l’Ombrie. Installation pour trois nuits à 3 km de Pérouse, sur la route d’Assise. Le château qui vous accueille en impose. Des origines remontant au XIe siècle et une restauration XIXe laissent de la place à bien des motifs. La transformation en hôtel a conservé tout ce qui pouvait l’être. L’ensemble a beaucoup d’allure, un grand jardin fleuri, une roseraie et donne un point de vue unique sur Pérouse. Dedans, plafonds peints, fresques, arcs gothiques et néogothiques, murs de pierre et de confortables aménagements. Un Moyen Age idéal. Dans la salle à manger - tout à fait contemporaine d’esprit et de moyens - on sert une cuisine d’Ombrie répondant aux exigences d’aujourd’hui. Dont les principales sont sans doute la probité des ingrédients et l’excellence de la technique. Le pôle bien-être est à la hauteur.

JOUR 2

Pérouse

Déjà prévu au programme - Pérouse historique. Avec un guide francophone privé, on commence par la cathédrale San Lorenzo (XVe siècle), d’où un escalier de marbre conduit à la Fontana Maggiore, réalisation sans pareille du XIIIe siècle. De là, on emprunte le Corso Vannucci, l’axe principal du vieux Pérouse, où sont le grand palais dei Priori (XVe siècle), le palais Donini (XVIIIe siècle) et la célèbre pâtisserie romantique Sandri. On s’enfonce ensuite dans la ville souterraine. C’est un quartier de la cité médiévale qui a servi tel quel de soubassement à la Rocca Paolina, une forteresse voulue par le pape Paul III au début des années 1540 pour impressionner les pérugins, et remplacée aujourd’hui par le siège de Région. Chemin faisant, on réalise que, pour n’être pas aussi célèbre que Florence ou Sienne, Pérouse n’en a pas moins de nombreux titres à l’admiration des voyageurs.

JOUR 3

Pérouse

Le lac Trasimène fait une quarantaine de kilomètres de circonférence, il y a donc de la place autour pour un certain nombre de petites villes. Comme Castiglione del Lago, classée parmi les borghi più belli d’Italia. Le Castello del Leone est une splendide forteresse du XIIIe siècle, achevée par l’empereur Frédéric II. Elle domine le bourg de ses remparts crénelés et de ses tours et constitue sans doute le plus bel exemple d’architecture militaire médiévale ombrienne. La promenade dans les vieille rues est pleine de pittoresque. Les fresques qui décorent le palais Renaissance de la famille della Corgna sont étourdissantes de mouvement, de couleurs, de densité. Après cela, il est très agréable d’aller se baigner dans le lac, qui fait office de mer locale. Vous pouvez aussi aller jusqu’à la petite cité médiévale de Gubbio, où François d’Assise aurait littéralement converti un méchant loup.
En option - Le lac Trasimène en kayak.

JOUR 4

Pérouse - Sarteano

Route pour Sarteano. Installation pour deux nuits dans une grande maison de pierre au toit de tuile rose. Partout autour, les collines du val d’Orcia ont le mouvement d’une mer tellurique. De la piscine, du jacuzzi ou d’un transat, on observe avec bonheur. Ou du manège, car les chevaux sont ici la grande affaire - et le moyen d’explorer cette magnifique campagne. Dans la maison, des aménagements rustiques chic et colorés : jaune, bleu, vert, orange. Les chambres ne manquent de rien. Le confort n’est pas ici un vain mot. Ni le charme. Les cuisines ont un penchant bio et terroir. Avec cela, elles font de jolies assiettes et de beaux bouquets de saveurs. Au salon, sièges Chesterfield et âtre. A ceux qui souhaitent se déplacer à la force de leurs propres jambes, la maison loue des vélos.
En option - Pienza, ville idéale de la Renaissance.

JOUR 5

Sarteano

Déjà prévu au programme - Montepulciano. Au nord-ouest de Sarteano, la vieille ville de Montepulciano, sur son éperon gréseux, est ceinte de remparts Renaissance. Les monuments que l’on y trouve sont de périodes et styles assez divers. La visite que l’on effectue avec un guide francophone privé n’est donc pas menacée de monotonie. Quelques pas suffisent à passer d’une époque à l’autre - c'est là l'histoire de l’architecture toscane. Dans la cathédrale à la façade inachevée se trouve l’admirable triptyque de l’Assomption de Taddeo di Bartolo (1401). Et, après les belles pierres, la divine bouteille. Le Vino Nobile di Montepulciano est l’un des plus vieux vins d’Italie, à base aujourd’hui de cépages sangiovese et canaiolo nero. Un rouge de caractère que l’on va goûter chez des vigneronnes des environs.

JOUR 6

Sarteano - Chioano di Todi

Route pour Chioano di Todi. Installation pour deux nuits dans les vignes. L’ancienne ferme est devenue un hôtel très up to date. Il y règne un certain éclectisme mais, miracle du savoir-faire italien, tout tient ensemble et en harmonie. Tant et si bien qu’on ne cherche pas à faire le tri. On prend les choses comme elles viennent dans leur ingénieux agencement. Les chambres ont gardé un agréable côté famille, et le confort immédiat qui va avec. Dans un chapelet de petites salles à manger, ce sont pâtes maison, truffe, charcuteries, légumes, fruits sélectionnés et cuisinés avec maestria. Hydrothérapie, massages holistiques, aromathérapie, le spa procure du bien-être par tous les moyens. Il y a un bassin intérieur, auquel fait pendant un extérieur avec deck panoramique.

JOUR 7

Chioano di Todi

Déjà prévu au programme - Orvieto. Relevé sur un imposant socle de tuf, le site d’Orvieto impressionne. En compagnie d’un guide francophone privé, on se balade dans la vieille cité. Jusqu’à la cathédrale, tenue - à juste titre - pour l’une des plus belles églises d’Italie. De fait, on risque le vertige tant la beauté s’accumule. L’architecture gothique d’abord, la sculpture, puis la peinture : la Madonna della Misericordia, de Lippo Memmi (1320) ; ou l’étourdissante Cappella Nova, à la décoration de laquelle ont contribué Fra Angelico et Luca Signorelli (XVe siècle). Sans parler du vitrail marial de Giovanni di Bonino (autour de 1330). Autre chef-d’œuvre, le puits de Saint Patrice, construit au XVIe siècle par un ingénieur florentin. Le puits lui-même est enveloppé d’une rampe à double révolution qui permettait à des mules de descendre des réservoirs vides et d’en remonter des pleins sans se croiser ! Et la visite se termine par les vestiges d’un temple étrusque.
Du côté de Terni, on peut aussi aller admirer la triple cascade des Marmore, sur la rivière Velino. C’est une création romaine du IIIe siècle avant J.-C., entretenue et élargie par la suite. Aujourd’hui, la dégringolade est spectaculaire !

JOUR 8

Chioano di Todi - Vol retour

Route pour l’aéroport de Rome et restitution de la voiture. Vol retour.

A la carte

Le lac Trasimène en kayak

Sur un lac, le kayak a ceci de bon qu’il vous laisse tout loisir de contempler l’eau et les rives. Celles-ci sont plantées de cyprès et d’oliviers, doucement ondulantes ; celle-là scintille au soleil. C’est une quiétude que la nécessité de pagayer pour avancer n’entame pas. Une opération pépère ? Non, contemplative et apaisante. Un peu physique aussi à la longue (si l’eau ne freine pas votre embarcation, elle ne l’entraîne pas non plus). Le soir, on sentira sans doute une agréable lassitude dans les bras. Et on aura encore du paysage plein les yeux. Un instructeur francophone vous accompagne.
En option

Pienza, ville idéale de la Renaissance

La naissance d’Enea Silvio Piccolomini - futur Pie II - a changé la donne dans la petite ville qui porte aujourd’hui son nom pontifical. Ce pape de la première Renaissance a complètement métamorphosé son berceau en le confiant à des artistes de la trempe de Bernardo Rossellino et Leon Battista Alberti. Sur la place centrale, la cathédrale di Santa Maria Assunta (1459-62) est emblématique de la période avec, en lieu et place de vitraux illustrant l’histoire du Salut, des baies blanches qui laissent entrer la lumière de l’humanisme. Autour, les palais Piccolomini, épiscopal, Comunale. Et puis des églises en-veux-tu-en voilà ! Un ensemble de toute beauté inscrit au patrimoine mondial. Visite avec un guide francophone privé - lequel vous accompagne aussi pour déguster le pecorino, autre enfant du pays.
En option

Budget estimé

Selon saison, types d'hébergements et activités
Le budget estimé pour ce voyage est de 2 400 € à 3 200 €/personne.

Parler de prix fixe lorsque l'on évoque un voyage sur mesure a peu de sens. En effet, celui-ci varie suivant de nombreux facteurs (niveau de prestations, période, délai de réservation et bien d'autres encore). Le seul prix exact sera celui de votre devis personnalisé.

Le prix moyen constaté pour ce voyage est de 2 800 €/personne.

  • Le vol pour Florence, retour de Rome, sur compagnie régulière
  • Les taxes aériennes et surcharge carburant
  • La neutralité carbone intégrale par absorption des émissions de co2 de votre voyage (par le biais de notre Fondation Insolite Bâtisseur Philippe Romero)
  • L’accès au salon Air France à Roissy, pour les départs de Paris
  • La location d’une voiture pour 8 jours
  • Les 3 nuits à Pérouse, en chambre double avec petits déjeuners
  • Les 2 nuits à Sarteano, en chambre double avec petits déjeuners
  • Les 2 nuits à Chioano di Todi, en chambre double avec petits déjeuners
  • La visite de la vieille ville de Pérouse, avec un guide francophone privé
  • La visite de Montepulciano suivie d'une dégustation de vin, avec un guide francophone privé
  • La visite de la vieille ville d'Orvieto, avec un guide francophone privé
  • Notre service conciergerie sur place
  • Un carnet de voyage rassemblant de nombreuses informations utiles (votre programme jour par jour, les coordonnées de vos hôtels, une sélection de bonnes adresses personnalisées et géolocalisée, etc.), disponible aussi sous forme d’application mobile
  • Nos recommandations, et la réservation de certains restaurants

Réf: 1642485
Nos experts à votre écoute
Contactez nos conseillers specialistes pour créer votre voyage sur mesure
Contactez un spécialiste de l'Italie