Vous aimerez
    • Cette partie des Pouilles riche et encore préservée : plages, calanques et villages perchés
    • Partout, une hôtellerie de caractère, avec en point d’orgue deux nuits troglodytes à Matera
    • Les églises rupestres des Sassi, le Castel del Monte, le Gargano, les îles Tremiti à portée de bateau : c’est prévu
    • Appli mobile, wifi nomade, bonnes adresses, conciergerie : les + Voyageurs

Contactez un spécialiste Italie 01 84 17 46 76

L’éperon de la botte

Ce sont les Pouilles bien sûr, bordées par le bleu de la mer, portées par un calcaire blanc, doucement vallonnées, plantées d’oliviers et de vigne. Cependant, cette partie nord a son atmosphère bien à elle, une douceur singulière et forte. Une mesure adriatique qui n’est pas encore la folie lumineuse de la pleine Méditerranée. L’histoire cependant tient à cette région. Les vieilles tours sont nombreuses, qui rappellent une inquiétude ancestrale du côté de l’eau. La piraterie, ou la rançon à payer par le commerce maritime. On débarque à Bari, la grande ville. On y reste le temps de voir le château de Roger II de Sicile (et Frédéric II Hohenstaufen) et de manger une délicieuse assiette d’orecchiette.
Ensuite, on part pour Matera, dont la vieille ville renferme une histoire pluri-centenaire d’architecture troglodyte. Un site exceptionnel que le cinéma ne s’est pas fait faute d’exploiter. Puis on remonte vers le promontoire et parc national du Gargano, le fameux éperon. Une région où l’équilibre entre nature et activité humaine reste intact. Première halte à Mattinata, non loin de laquelle se trouve le mont Saint-Michel apulien. Seconde halte à Vieste, d’où l'on aura tout loisir de partir en expédition aux îles Tremiti. Un archipel préservé, encore recouvert de pins antiques. Sur le chemin du retour, stop à Trani, au bord de l’eau, ancien point d’appui logistique des Templiers de Terre sainte. Quant au Castel del Monte, construit par Frédéric II, il est un grand mystère et d'une grande beauté. Sur cet itinéraire, on peut se baigner partout (sinon à Matera), c'est là le cadeau des Pouilles.

Votre voyage

Les Italiens n’ont pas leur pareil pour transformer des bâtiments historiques en hôtels contemporains et un ordre esthétique dont ils ont le secret. Ce sera le cas à chaque étape du voyage, des grottes de tuf de Matera aux palais et demeures classiques de vos autres escales. A Mattinata, un établissement entièrement contemporain fait contrepoint. Pour aller d’une adresse à l’autre, une voiture de location : souplesse, autonomie, rayon d’action. Les trajets ne sont pas très longs et le trafic est souvent peu dense. Les églises des Sassi de Matera et le Castel del Monte ont été portés à votre agenda. L’Unesco ayant cru bon de les inscrire au patrimoine mondial, on n’a pas pensé se tromper en prenant cette initiative. Des guides francophones privés accompagnent ces visites. Le rythme de deux journées par étape permet de faire leur place aux visites, aux activités nature ou plage et au farniente. On avance sans se bousculer. Chemin faisant, un désir non prévu ou un léger contretemps peut survenir ; pour y répondre, vous disposez des coordonnées de notre concierge sur place.

Itinéraire

Suggestion 100% personnalisable selon vos envies
JOUR 1

Vol pour Bari

Transfert privé et installation pour la nuit dans le centre de Bari. Le bâtiment des années 1870 transparaiî dans l’aménagement contemporain (ou plutôt celui-ci lui fait place). On exploite dans les chambres une certaine monochromie nuancée : orangé, tabac, olive, taupe. Les lignes sont sobres et fluides, les matières confortables. La baignoire se glisse parfois près du lit. Tout cela est élégant, très agréable à habiter. Le matin, on prend le petit déjeuner à la salle à manger. Le soir, on prend un verre au bar. Le spa invite à rétablir ses équilibres pour attaquer le voyage d’un bon pied.

JOUR 2

Bari - Matera

Prise en charge de la voiture de location et route pour Matera. Installation pour deux nuits dans le sasso Barisano, en pleine vieille ville. Le premier aménagement des lieux remonterait à la Renaissance. Aujourd’hui, le tuf blanc, les voûtes, les écrans de pierre soigneusement abstraits par la restauration semblent faire l’essentiel d’une atmosphère unique. De fait, ils y contribuent puissamment mais, à y regarder de près, on constate qu’un travail subtil d’ajustement des équipements, un jeu entre nature et design, le soin pris enfin de bien recevoir les hôtes sont d’une importance au moins égale. On se sent donc parfaitement bien dans sa chambre de roche. Et on partage cette maison-cave - après tout - avec une flopée de bonnes bouteilles, qui y sont très bien elles-aussi et auxquelles on peut goûter au bar.

JOUR 3

Matera

Il faut se représenter ce que sont les grottes calcaires et l’habitat troglodyte de la ville. On a vécu là depuis la plus haute Antiquité, et jusque dans les années 50. Les Sassi furent alors évacués pour cause de déficit sanitaire. Depuis, ils sont l’objet d’un ardent travail de réhabilitation et ont été inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco. Pier Paolo Pasolini y a tourné une bonne partie de L’Evangile selon saint Matthieu (1964). Et Daniel Craig y a caracolé à moto en ouverture de Mourir peut attendre (2021).
Déjà prévu au programme - Eglises rupestres des Sassi. Lorsque Pasolini est allé à Jérusalem faire des repérages pour son film, il a trouvé le site un peu moderne. Il a alors pensé aux Sassi de Matera. C’est dire que cet ensemble est archaïque et plein d’un esprit, d’une âme. Ermitages, monastères, maisons, citernes ont été aménagés dans le tuf calcaire au cours du temps. Des moines byzantins installés là pendant le Haut Moyen Age ont décoré leurs églises de fresques dont on peut encore apprécier la splendeur. Visite avec un guide francophone privé.

JOUR 4

Matera - Mattinata

Route pour Mattinata.
A ne pas manquer en chemin - Le parc national de l'Alta Murgia, qui protège une biodiversité riche - prairies sèches, alpages rocheux, plantes rares, espèces menacées. Les villages de la zone abrite un patrimoine historique et rural majeur. On y rencontre aussi l'une des faunes les plus variées du sud de l'Italie, notamment une belle variété d'oiseaux.
Installation pour deux nuits au bord de la mer. Car des jardins de l’hôtel, il suffit de descendre quelques marches pour se retrouver sur la plage de galets. La piscine, d’ailleurs, donne l’impression de se prolonger dans le bleu général. L’édifice est ses entours répondent à une géométrie précise. Et l’exploitation du noir et du blanc évoque quelque Buren décorateur. Les chambres sont lumineuses, d’une simplicité sophistiquée, très confortables, doucement sonorisées par le ressac. Le restaurant maison propose une agréable cuisine, des Pouilles d’abord, mais aussi italienne. Jeux et sports nautiques se pratiquent à partir de l’hôtel. Lequel loue des bicyclettes pour les promenades vers Mattinata et l’arrière-pays. Au sortir de l’eau, ou à la descente de vélo, un massage est souverain.

JOUR 5

Mattinata

A 800 mètres d’altitude sur le flanc est du Gargano, Monte Sant’Angelo est un bourg blanc et en pente : ses ruelles sont des escaliers. Il est plein de pittoresque apulien. On le visiterait pour ça, mais il s’honore en plus d’avoir été, au Ve siècle, une commande de l’archange Saint Michel lui-même, qui aurait réclamé l’installation ici d’un sanctuaire troglodyte chrétien, autour duquel l’agglomération s’est développée. La requête archangélique a en tout cas été à l’origine d’un pèlerinage et de la construction de beaux édifices (comme, par exemple, le campanile octogonal érigé au XIIIe siècle par Frédéric II de Sicile ; ou le baptistère di San Giovanni in Tumba, du XIIe siècle). L’Unesco a inscrit cela au patrimoine mondial.

JOUR 6

Mattinata - Vieste

Route pour Vieste. Installation pour deux nuits dans un établissement qui occupe une belle demeure XVIIIe des hauts de la ville. Le rénovation a conservé bien sûr des motifs anciens, mais elle s’est faite dans une optique résolument contemporaine : lignes nettes et blanc partout avec, pour s’y retrouver, des touches bleu roi, gris, anis, jaune. Les chambres sont claires, supérieurement équipées et confortables, prolongées de balcons. Les propriétaires, originaires de la ville, ne sont pas avares d’informations sur celle-ci. Et la plage del Castello est à 300 mètres.

JOUR 7

Vieste

Le calcaire blanc, d’aspect crayeux, sur lequel est installé Vieste fournit - dans son rapport d’érosion avec la mer, ou d’exploitation avec l’homme - sa matière à la beauté du site. Les falaises, veinées de minces couches de silex, les arches marines, les grottes, le fameux Pizzomunno (un pinacle de 27 mètres de haut sur la plage del Castello), les vieilles maisons. Tout cela réverbère la lumière solaire à qui mieux mieux. Les deux plages font au bourg comme de longues moustaches blondes. Cathédrale, château, phare, les monuments emblématiques se caractérisent par leur élévation. Sans doute parce que les surprises viennent du ciel et de la mer. Et qu’une saine administration cherche à se concilier celle-ci et celui-là.
En option - Les îles Tremiti.

JOUR 8

Vieste - Trani

Route pour Trani. Installation pour deux nuits juste au sud du port, dans un palais construit en 1761, révisé dans les années 1840. L’ample façade régulière est pleine d’élégance néoclassique. A l’intérieur, une hôtellerie moderne s’est installée à l’aise. Ici reprenant, là dupliquant la structure. On circule dans un cadre clair et bien délimité. Les chambres, bois sombre, murs et draps blancs, voilages gris, marquent un confort respectable : ni sévérité, ni extravagance. Le petit déjeuner est servi sur place. Pour les balades en ville, l’établissement prête des vélos.

JOUR 9

Trani

Déjà prévu au programme - Castel del Monte. Ce château construit au XIIIe siècle par l’empereur Frédéric II est une énigme. Non conforme à l’architecture militaire de l’époque, on s’interroge sur sa fonction. Peut-être fut-il une espèce de chef-d’œuvre d’architecture, une somme de savoir, une vue de l’esprit traduite en pierre. Pour ne pas parler d’une ornementation depuis lors disparue. Toujours est-il que la rigueur mathématique de son plan - un octogone flanqué de huit octogones - la précision de ses repères astronomiques, la force et l’équilibre qui en émanent en font une réalisation majeure du Moyen Age. Et l’une de celles à propos desquelles l’imagination s’emballe. On peut tout aussi bien cependant s’en tenir à une constatation simple : c’est très beau. Pour se remettre de son émotion, on va ensuite goûter au vin de la région et déjeuner terroir. Un guide francophone privé vous accompagne au château et pour la dégustation.

JOUR 10

Trani - Vol retour

Rendu de la voiture à l’aéroport de Bari et vol retour.

A la carte

Vieste - Les îles Tremiti

Ce petit archipel est composé de cinq îles et îlots intégrés au parc national du Gargano. Il se trouve à une heure de bateau au nord du promontoire éponyme. Des couverts de pins d’Alep aux fonds marins, leur nature est encore intègre. Très beaux spots de plongée à la clé. Depuis Vieste, on rallie San Domino en ferry. C’est l’île qui concentre la majeure partie de la petite population permanente des isole Tremiti, et celle qui possède une plage de sable. Puis, on monte dans une embarcation plus petite pour rejoindre San Nicola, où se trouve un monastère bénédictin fortifié qui connut un âge d’or au XIe siècle, Santa Maria a Mare. En chemin, on pique une tête dans les eaux transparentes. Un petit bonheur qui peut se répéter plusieurs fois. Déjeuner à bord. De retour à San Domino, visite du village. Et ferry pour Vieste.

Budget estimé

Selon saison, types d'hébergements et activités
Le budget estimé pour ce voyage est de 2 300 € à 3 200 €/personne.

Parler de prix fixe lorsque l'on évoque un voyage sur mesure a peu de sens. En effet, celui-ci varie suivant de nombreux facteurs (niveau de prestations, période, délai de réservation et bien d'autres encore). Le seul prix exact sera celui de votre devis personnalisé.

Le prix moyen constaté pour ce voyage est de 2 900 €/personne.

  • Le vol aller et retour pour Bari, sur compagnie régulière
  • Les taxes aériennes et surcharge carburant
  • La neutralité carbone intégrale par absorption des émissions de co2 de votre voyage (par le biais de notre Fondation Insolite Bâtisseur Philippe Romero)
  • L’accès au salon Air France à Roissy (pour les départs de Paris)
  • Le transfert privé à l’arrivée
  • La location d’une voiture pour 9 jours
  • La nuit à Bari, en chambre double avec petit déjeuner
  • Les 2 nuits à Matera, en chambre double avec petits déjeuners
  • Les 2 nuits à Mattinata, en chambre double vue mer avec petits déjeuners
  • Les 2 nuits à Vieste, en suite double avec petits déjeuners
  • Les 2 nuits à Trani, en chambre double avec petits déjeuners
  • La visite des églises rupestres des Sassi de Matera, avec un guide francophone privé
  • La visite du Castel del Monte à Trani suivie d'une dégustation de vins et produits du terroir, avec un guide francophone privé
  • Notre service conciergerie sur place
  • Un carnet de voyage rassemblant de nombreuses informations utiles (votre programme jour par jour, les coordonnées de vos hôtels, une sélection de bonnes adresses personnalisées et géolocalisée, etc.), disponible aussi sous forme d’application mobile
  • Nos recommandations, et la réservation de certains restaurants
Réf : 1646154
Nos experts à votre écoute
Contactez nos conseillers specialistes pour créer votre voyage sur mesure