Vous aimerez
    • Proche de la nature, loin des idées reçues, goûter à une autre version des Canaries sur l'Isla Bonita
    • Vos adresses estampillées XVIIe siècle : noblesse urbaine à Santa Cruz, parenthèse baroque à Tazacorte
    • La capitale like a local, des randonnées entre relief éruptif et littoral échancré : déjà prévu
    • Absorption carbone, voiture & appli GPS, conciergerie, bonnes adresses : les + Voyageurs

Contactez un spécialiste Espagne 01 83 64 79 06

Au vert, loin des foules


Paillettes de terres au milieu de l’océan Atlantique, les Canaries ne comptent pas moins de huit îles. Une seule, toutefois, a ravi le titre d’Isla Bonita, la "belle île" : La Palma. Arrosé par des pluies fréquentes, le territoire en forme de flèche est le plus boisé de l’archipel. Prenant racine sur le plancher océanique, ses quelques volcans juxtaposés dessinent un relief audacieux. Un panorama tout en hauteur et en profondeur : loin des lumières des côtes africaines, l’îlot constitue un site de prédilection international pour étudier la voûte étoilée ; il abrite également l’une des trois réserves marines de l’archipel. À la surface comme en-dessous, ce sont les volcans qui régissent la topographie des lieux :
dans l’eau, grottes, arches et tombants font le bonheur des plongeurs tandis que les vulcanologues monitorent les changements susceptibles de s’opérer à la surface. Pour amadouer la belle des belles, le périple s’ouvre dans sa capitale : Santa Cruz de La Palma. Le long de la rive de sable noir, de superbes ruelles serpentent à flanc de coteau. Les maisons traditionnelles canariennes y sont accolées les unes aux autres comme pour défier les visiteurs d'oser les comparer. Certaines exhibent de belles arches soutenues par des colonnes de pierre, d’autres des balcons protubérants en bois. L’ensemble est du meilleur effet. À l’opposé, sur le flanc ouest, Tazacorte enserre le mêle sable noir. La différence s’arrête là : la cité est aussi revêche que sa capitale est sage. On ne s’y installe que pour mieux rayonner alentour, la ville faisant une base très adaptée pour partir explorer les splendeurs de l’île, au nord-ouest notamment. Entre cônes volcaniques transformés en caldeiras, côte déchiquetée piquée d’arbre dragonniers et rive sombre, la beauté de l'île est tout à la fois dramatique et bouleversante. N’est pas Isla Bonita qui veut.

Votre voyage


Archipel oblige, vous allez à un tempo insulaire, c’est-à-dire au rythme qui vous semble adapté. Pour ce faire, rien de tel qu’une voiture de location ainsi que notre application équipée d’un service GPS et chargée avec nos bonnes adresses. Vous rayonnez ainsi librement. Afin de minimiser les temps de trajet, nous avons choisi deux étapes stratégiquement placées, de part et d’autre de l’île. Celles-ci ne servent pas simplement de base : méticuleusement sélectionnées, elles font partie intégrante du voyage. À Santa Cruz, les valises sont posées dans une maison typique du XVIIe siècle innervée de bois, des balcons aux plafonds en passant par les patios. À Tazacorte, c’est une ancienne ferme sucrière transformée en hôtel-musée qui vous accueille. Vos rendez-vous ont été choisis avec le même soin : une visite de la capitale en compagnie d’un résident qui parle votre langue suivie de deux randonnées pour explorer les merveilles naturelles de la région – toujours en privé, et toujours en français. Et si, chemin faisant, l’envie de prolonger l’exploration du pays avec une virée dans le Barranco de la Galga se faisait sentir, il suffirait d’en faire part à notre concierge francophone sur place. Celui-ci, en lien avec votre conseiller, est formé pour répondre à vos moindres demandes – y compris s’il s’agit d'adapter votre voyage durant son déroulé même.

Itinéraire

Suggestion 100% personnalisable selon vos envies
JOUR 1

Vol pour Santa Cruz de La Palma

À l’arrivée, prise en main de la voiture de location et route pour un quartier historique de la capitale. Si les murs pouvaient parler, que diraient ceux de cette adresse ? Édifiée au XVIIe siècle, la noble maison renferme 400 ans d'histoire. Au fil du temps, elle s'est parée de nouvelles couleurs mais n'a jamais oublié ses caractéristiques d'origine. Le cœur du logis apparaît intact : le bois du parquet craque sous le pied, les pierres se dévoilent dans une hardiesse contrôlée. Les quatre chambres ont de l'espace ; de hauts plafonds soutenus par de belles poutres. Quant à la lumière, elle s'immisce où elle le peut : par petits rayons au travers des vitraux puis sans ménagement dans le sublime patio intérieur. Vous vous installez pour deux nuits dans cette demeure hors du temps.

JOUR 2

Santa Cruz de La Palma

Au programme - Santa Cruz dans les pas d’un local. Labyrinthe de ruelles qui s’étirent en balcon face à l’océan, la belle Santa Cruz, secrète, a du mal à se dévoiler. Que cachent les bâtisses bien alignées derrière leurs balcons saillants ? Pour le découvrir, on explore la cité aux côtés d’un local – francophone de surcroît. En sa compagnie, des portes habituellement fermées s’ouvrent dans un grincement nostalgique. C’est le cas, par exemple, du plus ancien logis de la ville. On se retrouve, sans trop savoir comment, à déguster une sangria sur le toit de la maison, face à une jolie église. Au programme donc : une visite suspendue, décomplexée et spontanée. ¡Salud!

JOUR 3

Santa Cruz de La Palma - Tazacorte

De la côte est à la côte ouest, route pour Tazacorte. Après quelques virages en lacet et un aperçu de l’arrière-pays très à-propos, la cité portuaire apparaît. Installation pour trois nuits au sein d’une ancienne ferme sucrière du XVIIe siècle qui verse désormais dans l'opulence baroque. Les épais jardins tropicaux dissimulent une trentaine de particuliers colorés où s'amoncelle le mobilier d'époque. Des artefacts dignes d’un musée ornent les chambres qui n'ont, pour autant, rien sacrifié au confort. Le temps s'oublie aussi du côté du spa où l'on attend son massage en alternant entre sauna finlandais et piscine d'hydromassage – un dilemme des plus délicieux. Quant au service et à la restauration, ils sont à la hauteur de l'atmosphère qui nimbe le lieu, ce qui en dit long.
Déjà prévue - Randonnée autour de Las Tricias. À peine parvenu sur le flanc occidental, la côte se déroule en direction du nord. Le hameau de Las Tricias fait office de porte d’entrée pour découvrir cette région de l’île. Sur les sentiers, au détour d’un virage, les intrigants arbres dragonniers se déploient en parasol. Plus loin, grottes et habitats troglodytiques blottis dans la pierre laissent entrapercevoir ce qu’a pu être le quotidien des civilisations préhispaniques. Votre guide francophone privé distille informations et anecdotes au fil de la marche, des moulins transformés en musées jusqu’aux tavernes rustiques.

JOURS 4 & 5

Tazacorte

Au programme - Randonnée au volcan Tajogaite. Le 19 septembre 2021, l’archipel retient son souffle : la terre s’est ouverte à La Palma, au sud-ouest de l’île, dans un grondement sonore. Magma pulvérisé, vapeurs et gaz s’élèvent tandis que le plus jeune des volcans canariens entame sa venue au monde. Celle-ci va durer 85 jours. Il faut fendre le manteau de lapilli et de cendres pour tutoyer le centre éruptif où poignent les coulées de lave qui affectèrent les villages et hameaux. Au milieu de la végétation ravagée, le pin des Canaries se dresse tel un phénix qui, depuis plusieurs millions d’années, pactise avec le feu.
En option - Le Barranco de la Galga à ciel ouvert.

JOUR 6

Tazacorte - Vol retour

Route pour la côte est jusqu'à l’aéroport de Santa Cruz, restitution de la voiture et vol international retour.

A la carte

Le Barranco de la Galga à ciel ouvert

Sous la canopée, les premiers pas sont hésitants. Les visiteurs se fondent dans la flore locale entre fougères géantes, lianes et lauracées. L’air se révèle diablement humide, le panorama profondément vert. De l’autre côté de la coupole, c’est-à-dire au-dessus, le regard porte loin. Les oiseaux surgissent de ce manteau épais comme s’ils étaient restés trop longtemps sous la surface. "Combien y a-t-il ici de nuances de vert ?" se demande-t-on encore, de retour à la civilisation, confortement attablé devant un café local fumant.

Budget estimé

Selon saison, types d'hébergements et activités
Le budget estimé pour ce voyage est de 1 800 € à 2 500 €/personne.

Parler de prix fixe lorsque l'on évoque un voyage sur mesure a peu de sens. En effet, celui-ci varie suivant de nombreux facteurs (niveau de prestations, période, délai de réservation et bien d'autres encore). Le seul prix exact sera celui de votre devis personnalisé.

Le prix moyen constaté pour ce voyage est de 2 100 €/personne.

  • Le transport aérien international sur compagnie régulière
  • Les taxes aériennes et surcharge carburant
  • La neutralité carbone intégrale par absorption des émissions de co2 de votre voyage (par le biais de notre Fondation Insolite Bâtisseur Philippe Romero)
  • La location de voiture pour 5 jours
  • Les 2 nuits à Santa Cruz de la Palma, en chambre double avec petits déjeuners
  • Les 3 nuis à Tazacorte, en chambre double avec petits déjeuners
  • La découverte de la capitale, avec accompagnateur francophone privé
  • La randonnée autour du village de Las Tricias, avec un guide francophone privé
  • La randonnée au volcan Tajogaite, avec un guide francophone privé
  • Notre service conciergerie sur place
  • Un carnet de voyage rassemblant de nombreuses informations utiles (votre programme jour par jour, les coordonnées de vos hôtels, une sélection de bonnes adresses personnalisées et géolocalisées, etc.), disponible également sous forme d’application mobile
  • Nos recommandations et la réservation de certains restaurants
Réf: 1684189
Nos experts à votre écoute
Contactez nos conseillers specialistes pour créer votre voyage sur mesure