Vous aimerez
  • De villes coloniales en plateaux andins et jusqu'aux îles volcaniques : un grand voyage pour saisir la diversité équatorienne
  • Guides privés, randonnées sur les volcans, snorkeling et exploration des îles : c’est prévu
  • Faire escale dans de jolies adresses de charme, proches des sites
  • Salons VIP aux aéroports, transferts privés, mobile local, conciergerie sur place : les + Voyageurs

Contactez un spécialiste Equateur 01 42 86 17 70

LATITUDE 0°, POSSIBILITÉS INFINIES

Avec un pied posé dans chaque hémisphère, l’Equateur fait le grand écart. Ici les centres historiques de Quito et Cuenca, trésors coloniaux classés au patrimoine mondial de l’UNESCO. Là les étals colorés du marché d’Otavalo, le plus important des Andes équatoriennes. Là encore le volcan Cotopaxi, sorte de Fuji-yama explosif à la géométrie tout aussi pure. Les sommets enneigés, une parenthèse thermale à Baños, les plages qui frangent le Pacifique. Plus loin, l’Amazonie, cœur vert du continent et aventure légendaire. Et puis les îles Galápagos, à mille kilomètres de là, archipel mythique appartenant tant à notre imaginaire (la fameuse tortue, les iguanes) qu’à notre intelligence - Darwin y a élaboré sa théorie de l’évolution des espèces.
L’Equateur est un pays à part. De découverte en découverte, il étonne les voyageurs, marque par son authenticité et son sens de l'accueil. Par ses sites historiques et naturels, par l'atmosphère de ses marchés, par la belle humeur de ses habitants, par l’intégrité de son identité indienne, par les monuments qu’y a laissés l’Espagne, par une certaine noblesse que coiffe le Panama hat.

VOTRE VOYAGE

Ce grand voyage vous porte aux quatre coins de l'Equateur. Au moment de repartir, vous y aurez circulé en voiture, en train, en avion, en bateau, à pied ; et séjourné dans d’élégantes haciendas muées en hôtels ou dans de petites adresses toutes en simplicité et en intimité. Vous aurez goûté une cuisine de traditions ; des guides francophones vous donnant partout les clés indispensables. Vous aurez traversé « l’avenue des volcans » dans son intégralité, le long de la cordillère des Andes équatoriennes ; et accompli un rêve d’explorateur aux Galápagos. Aux dernière heures de ce grand voyage, vous aurez, en un mot, saisi les contours de l'Equateur, apprivoisé son relief, sa personnalité. D’une étape à l’autre, les transferts privés sont assurés - parfois ponctués de visites en cours de route - et vous bénéficiez d’accès privilégiés aux salons VIP des aéroports. Le rythme est étudié, avec un équilibre entre visites guidées et explorations libres. Vous disposez enfin d’un mobile local et des coordonnées de notre concierge francophone sur place, joignable à tout moment pour vous aiguiller et répondre aux envies de dernière minute.

Itinéraire

Suggestion 100% personnalisable selon vos envies
JOUR 1

Vol pour Quito - Otovalo

Accueil à l’arrivée et transfert privé pour Otovalo, à une centaine de kilomètres au nord de Quito. Fondée en 1534, San Luis de Otavalo doit son nom aux Indiens de la région, dont la réputation de tisserands s’étend loin au-delà des limites de la province d’Imbabura. Installation pour la nuit non loin du lac San Pablo dans une belle hacienda du XVIIe. Les jardins splendides (bougainvilliers, rosiers, jasmins, Aztec lilies - Sprekelia, orchidées, succulentes) abritent une cinquantaine d’espèces d’oiseaux. Et l’élégance rustique des chambres fait écho au charme champêtre des lieux.

JOUR 2

Otovalo - Quito

Au programme - La visite du marché indigène artisanal d’Otavalo, qui se tient tous les jours. Etoffes de laine, broderies, céramique, vanneries, fruits et légumes débordent sur les étals colorés. Et l'on poursuit vers le village de Peguche et sa cascade sacrée (que l’on gagne à pied si le temps le permet), avant de visiter un atelier d'instruments de musique. L'occasion de découvrir la fabrication des instruments à vent utilisés pour la musique folklorique andine : différentes flûtes de pan de toutes tailles élaborées le plus souvent en roseau. Direction ensuite Carabuela, petite communauté indigène qui utilise encore aujourd’hui le métier à tisser traditionnel (callua).
En fin de journée, transfert retour pour Quito et installation pour deux nuits dans le centre historique. Derrière sa façade bleu azur, cette demeure coloniale construite en 1925 a été complètement restaurée par des artistes de la renommée Escuela Quiteña. La casa abrite trois chambres seulement, sobres et élégantes, organisées autour d'une jolie cour intérieure où l’on aime s'installer pour lire ou boire un verre. Et sur le toit : une terrasse avec vue dégagée sur la ville.

JOUR 3

Quito

Déjà prévue - La découverte du centre historique dans les pas d’un architecte local. Le vieux Quito classé à l’UNESCO a été très peu remanié, à tel point qu’on y a parfois l’impression d’être remonté dans le temps, jusqu’à l’époque de l’Audience royale. Le plan en damier est respecté, des couleurs vives animent les alignements de maisons à un étage ornées de balcons espagnols et, de place en place, d’imposants édifices civils et religieux surgissent. Comme la cathédrale (1562-1806), le palais Carondelet (1801) ou l’église Saint François (1534-1604) qui abrite la Virgen de Quito, vénérée dans tout le nord des Andes. Quant à la Iglesia de la Compania de Jesus (1605-1765), elle indique quels étaient alors les gens d’influence (lesquels pouvaient faire travailler les meilleurs artistes de l’école de Quito). Et entre deux découvertes, on s’attarde volontiers devant un canelazo (aguardiente, sucre, eau, cannelle).
En option - Un atelier sur le thème du chocolat, orchestré par un chef équatorien.

JOUR 4

Quito - Parc national du Cotopaxi

Au programme - Une expédition dans le parc national du Cotopaxi, avec chauffeur et guide francophone privés. A une petite centaine de kilomètres au sud de Quito, le parc abrite le plus haut volcan en activité du monde à 5 897m, un cône parfait qui se détache dans le ciel. Autour, la réserve naturelle de 34 000 hectares abrite une riche faune andine qui évolue ici librement : lamas, chevaux sauvages, loups andins, et parfois même le majestueux condor. Les véhicules montent jusqu’à 4500 m ; alentour, installés comme pour une leçon de vulcanologie, l’Antisana (5753 m), le Ruminahui (4721 m), l’Illiniza (5248 m) et le Pasochoa (4200 m). Les plus intrépides poursuivent à pied jusqu’à 4800 m, 100 m sous les neiges éternelles.
Nuit au sein d’une petite adresse isolée sur les pentes du volcan Pasochoa, dont l’architecture s’inspire des anciennes haciendas espagnoles. Dans les chambres, grand confort, cheminée et fenêtres panoramiques aux vues traversantes... Mention particulière pour le lever de soleil sur le Cotopaxi, les instants de détente au coin du feu et les cieux étoilés à contempler depuis la terrasse.

JOUR 5

Parc national du Cotopaxi - Quilotoa - Baños

Au programme - Transfert privé pour Baños avec en chemin un crochet pour la visite de Quilotoa. Ce petit village perdu en plein paramo, la plaine des Andes, constitue le point de rencontre des Indiens venus faire paître leurs troupeaux de moutons et lamas. Découverte de la superbe lagune, perchée à 3800m d'altitude dans le cratère du volcan Quilotoa et dont la couleur oscille entre le bleu turquoise et le vert émeraude, en fonction de l'orientation du soleil.
Poursuite de la route jusqu’à la ville thermale de Baños, où l’on s’installe pour deux nuits en centre-ville, dans un petit hôtel simple et accueillant. Le patio fleuri est agréable, l’atmosphère familiale - dans le salon avec cheminée, revues et livres sont mis à votre disposition. Des hamacs agrémentent la galerie qui dessert les chambres.

JOUR 6

Baños

Installée sur le rio Pastaza, la ville est dominée par l’imposant volcan Tungurahua (5023 m). La combinaison des eaux - la rivière et de nombreuses cascades - et de l’activité volcanique est à l’origine d’un important thermalisme. La basilique Nuestra Senora del Agua Santa vaut pour ses belles fresques en hommage à la patronne de la ville. Les montagnes alentour se prêtent admirablement aux activités de plein air : VTT, rafting, canyoning, randonnée, via ferrata.
En option - Une balade à cheval à la rencontre de la communauté de Salasaca - une séance bien-être dans un spa écologique du cœur de Baños.

JOUR 7

Baños - Riobamba - Volcan Chimborazo

Transfert privé pour Riobamba, première ville du pays fondée par les Espagnols en 1530, au pied du volcan Chimborazo. La cité égrène les bâtiments coloniaux comme autant de témoignages de son histoire. En contrebas, le lit de la rivière Chambo. Et tout autour, en gardiennes du sommeil, les aiguilles enneigées des grands volcans équatoriens.
Au programme - La journée de randonnée sur le volcan Chimborazo, en compagnie d’un guide privé francophone. Le sommet enneigé du volcan endormi, qui culmine à plus de 6000 m, constitue le point le plus éloigné du centre de la terre. L'ascension débute au pied du Chimborazo à 4850 m, là où s'arrête la route. On poursuit aisément à pied jusqu’au refuge Edward Whymper (5000m), situé sur le versant sud-ouest du Chimborazo. Sa très belle plaine dévoile un paysage très minéral, différent de celui des autres volcans d'Equateur. La marche se poursuit un peu plus haut, jusqu'à la lagune et les flèches situées à 5300 m. Des vigognes, appréciées pour leur laine, ont été réintroduites dans le parc et se laissent facilement observer.
Nuit dans une hacienda installée en dehors de Riobamba et cernée de montagnes, de volcans et de paisibles jardins. Un havre de paix et de tranquillité à l’architecture typique des zones rurales andines.

JOUR 8

Volcan Chimborazo - Cuenca

Au programme - Journée de route pour rejoindre Cuenca, avec en chemin une halte à Ingapirca pour une visite libre du site. Datant du XVe siècle, la forteresse d'Ingapirca fut bâtie sous le règne de Huayna Capac, l'empereur qui conquit le Tawantinsuyu - l'empire inca regroupant Pérou, Bolivie et Equateur. Ses vestiges, perchés à 3100 m d’altitude, forment le site inca le mieux conservé d'Equateur.
A l’arrivée à Cuenca, installation pour deux nuits dans le centre historique, au sein d’une ancienne maison républicaine de 1845 transformée en hôtel, avec le souci de préserver le charme d’hier.

JOUR 9

Cuenca

Un nouveau centre colonial bien conservé, après celui de Quito. Deux cathédrales, une ancienne (Iglesia de El Sagrario, XVIe siècle), transformée en musée d’art religieux, une nouvelle (Catedral de la Inmaculada Concepcion, XIXe siècle), ample et généreuse malgré des tours rognées par une erreur de calcul. Un musée du panama, l’indémodable chapeau que les Equatoriens appellent plutôt sombrero fino de paja toquilla, du nom de la fibre de Carludovica palmata dont il est tissé. Un musée des Cultures Aborigènes également, qui rassemble d’importantes pièces des cultures précolombiennes. Et de nombreuses petites rues où flâner agréablement et goûter llapingachos y chorizo, des galettes de pommes de terre au fromage accompagnées de saucisses.

JOUR 10

Cuenca - Guayaquil

Transfert privé pour l’animée Guayaquil (environ 4h de route), fondée par les conquistadors sur l'immense estuaire du fleuve Guaya. Nuit dans une adresse de standing international, à proximité immédiate du coloré Cerro Santa Ana et de la promenade Malecon 2000 sur le front de mer. Les intérieurs sont élégants, le service agréable, le confort contemporain. La plupart des chambres donnent sur le fleuve ou la butte. La piscine, sur le toit-terrasse, inspire la détente.

JOUR 11

Guayaquil - San Cristobal (Galápagos)

Transfert privé à l’aéroport et vol pour l’île de San Cristobal, dans l’archipel des Galápagos. Nouveau transfert privé et installation pour deux nuits au cœur du village du même nom, sur la promenade du front de mer, à quelques pas de la Playa de Oro. L’hôtel occupe une belle villa blanche tournée vers l’océan ; partout, de larges baies vitrées laissent entrer la lumière et attirent le regard vers l’extérieur. Petite piscine et terrasse avec vue sur le port de pêche complètent cette jolie escale.

JOUR 12

San Cristobal (Galápagos)

L’île-capitale des Galápagos, la plus orientale de l’archipel, abrite une grande colonie de lions de mer. Près de la Playa Mann, le centre d’interprétation retrace l’histoire géologique et naturelle des Galápagos. Plages, criques secrètes, sentiers de randonnées : San Cristobal se prête à la balade.
Déjà prévue - Une sortie plongée masque et tuba sur le site du Rocher de Leon Dormido. A quelques kilomètres au large de San Cristobal, ce sont en fait deux rocheux massifs qui tombent à pic dans l’océan, séparés d’un couloir d’une quinzaine de mètres de large. Entre les pics, poissons multicolores, raies et requins marteaux ou à pointe blanche évoluent en toute quiétude. Le déjeuner est prévu à bord du yacht.
En option - La journée d’exploration de l’île Española.

JOUR 13

San Cristobal - Isabela (Galápagos)

Transfert privé à l'aéroport et vol en petit avion pour l’île Isabela (1h30 environ), la plus étendue de l’archipel. Nouveau transfert privé et installation pour trois nuits dans le village de pêcheurs de Puerto Villamil. L’hôtel conjugue simplicité, confort et atmosphère agréable. Posé au bord d'une jolie plage, il se prolonge par un vaste jardin agrémenté de palmiers, fleurs et plantes endémiques. Hamacs, fauteuils et transats sont à la disposition des hôtes, une invitation à la détente.

JOURS 14 & 15

Isabela (Galápagos)

Isabela tient son nom de la reine d’Espagne Isabelle de Castille, qui finança en son temps les expéditions de Christophe Colomb. A vélo ou à pied, on parcourt ses longues plages de sable clair et ses eaux cristallines, à la rencontre des tortues terrestres et iguanes marins.
Au programme - Une randonnée privée autour des volcans Sierra Negra et Chico. Le premier se caractérise par un impressionnant cratère effondré de neuf kilomètres sur dix, le second par de surprenants changements de végétation et des champs de lave issus de plusieurs éruptions. Egalement prévue : une journée de navigation et découverte des tunnels de lave de Cabo Rosa, où se nichent de nombreuses colonies d’oiseaux comme les fous masqués, les fous à pattes bleues, les pélicans et les lions de mer. Les paysages, issus du refroidissement brutal des coulées de lave lorsqu’elles entrent en contact avec la mer, sont stupéfiants. Une séance de plongée avec masque et tuba pour observer la faune subaquatique est proposée en fin de visite.

JOUR 16

Isabela - Santa Cruz (Galápagos)

Transfert privé à l’aéroport et vol rapide pour Baltra, sur l’île de Santa Cruz (45 min). Nouveau transfert privé pour Puerto Ayora, avec un stop en chemin dans la réserve El Chato, où l’on peut observer librement des tortues géantes.
Installation pour deux nuits un peu à l’écart du centre de Puerto Ayora, au sein d’une petite adresse qui compte une vingtaine de chambres, simples mais confortables et joliment décorées. La petite piscine offre un rafraîchissement bienvenu.
A ne pas manquer - La station scientifique Charles Darwin (étude et conservation du milieu naturel) - une balade sur les hauteurs de Santa Cruz, entre tunnels de lave, forêts et observation d’oiseaux et de tortues géantes.

JOUR 17

Santa Cruz (Galápagos)

Au programme - La journée de découverte de l’île Bartolomé, qui compte parmi les plus jeunes de l’archipel des Galápagos, géographiquement parlant. Ses paysages quasi lunaires balayés par les vents du Pacifique se déclinent en cônes de tuf, formations de scories et sable volcanique noir. Un sentier et un escalier de bois mènent au sommet de l’île, d’où l’on profite d’un panorama impressionnant. La petite plage de Pinnacle Rock invite à la baignade, en quête de manchots, tortues marines et autres poissons tropicaux - le matériel de snorkeling vous est prêté.

JOURS 18 & 19

Santa Cruz (Galápagos) - Guayaquil - Vol retour

Transfert privé à Baltra et vol pour Guayaquil (accès aux salons VIP des deux aéroports). Vol international retour ; nuit à bord, arrivée le lendemain.

A la carte

QUITO - AUTOUR DU CHOCOLAT

Dans la boutique-atelier Republica del Cacao, chaque produit raconte une histoire qui perpétue les vertus de « la pépite d’or » ainsi que l’arôme caractéristique du cacao équatorien cultivé dans plusieurs provinces du pays. Au cours de l'initiation, vous prenez part à un atelier orchestré par le chef Santiago Cueva, et dégustez différentes variétés de chocolat noir - 67%, 75% et 85% - puis vous visitez le musée qui relate l’histoire du cacao et son processus de fabrication.
En option - Avec guide privé francophone

BIEN-ÊTRE À BAÑOS

Le cadre : un spa de 80 000 m² entouré de jardins et de sentiers écologiques, au cœur de Baños, et qui propose des thérapies alternatives visant à soigner l'esprit et le corps comme un ensemble formant l'individu. Au programme : un bain de vapeur aux herbes médicinales pour éliminer les toxines et les impuretés de la peau, améliorer la circulation du sang et harmoniser le système nerveux ; un massage anti-stress aux huiles essentielles et pierres chaudes qui absorbent les énergies négatives du corps ; et un enveloppement de boue médicinale constituée de terre vierge d’Amazonie et de terre du volcan Tungurahua, qui soulage les douleurs des os, des articulations, aux vertus exfoliantes.
En option - Parcours de 3h

GALÁPAGOS - L’ÎLE ESPAÑOLA

Au sud-est des Galápagos, Española, appelée aussi Hood Island, est une île volcanique et désertique, refuge de colonies d’albatros - l'un des oiseaux les plus spectaculaires de l’archipel. Le littoral sud est bordé de falaises abruptes ; au sud-ouest, Punta Suarez abrite des iguanes marins, lézards des laves et une grande variété d’oiseaux marins : fous, mouettes à queue d’aronde, huîtrier, héron des laves, colombe des Galápagos, pinson de terre à petit bec, pinson chanteur, grand pinson des cactus, buse des Galápagos, merle moqueur de Hood (endémique)… Au nord enfin, Gardner Bay déroule deux belles plages de sable blanc. Une séance de plongée avec masque et tuba est proposée en cours de visite.
En option - A la journée

POUR ALLER PLUS LOIN - L’AMAZONIE EQUATORIENNE

La piste dégringole de la cordillère et à chaque boucle, la végétation se transforme. Malgré un ciel couvert, la torpeur tropicale s’intensifie, faisant vite tomber le bonnet en alpaga. L’Amazonie ouvre ses portes. Une vie de forêt et d’eau, où les routes sont des rivières et les chemins des ruisseaux. Restent quelques sentiers à sec, pour marcher dans la forêt. Au petit matin, des toucans se perchent près d’une cabane, des grappes de singes viennent dire bonjour, des perroquets vert fluo piaillent, des oropendolas aux belles queues de feu pullulent. Après un ceviche de camarones (grosses crevettes marinées au jus de citron) et quelques larves grillées pour les plus téméraires, on embarque à la rencontre des Indiens huaoranis. La pirogue glisse, bercée par le cri des singes. Plus loin des trogons jaunes flamboient, et le royal quetzal fait l’hommage de sa présence à quelques visiteurs chanceux. De gros varans. Des petites grenouilles venimeuses aux robes éclatantes. La nuit ce monde-là s’endort, les marches dans la forêt ont une autre intensité. Les arbres paraissent plus grands encore, les insectes s’activent. Ça et là on croise un oiseau qui dort, la tête sous son aile. Sous l’eau, des crocodiles en pagaille et quelques piranhas.
En option

Budget estimé

Selon saison, types d'hébergements et activités
Le budget estimé pour ce voyage est de 6000€ à 8400€/personne.

Parler de prix fixe lorsque l'on évoque un voyage sur mesure a peu de sens. En effet, celui-ci varie suivant de nombreux facteurs (niveau de prestations, période, délai de réservation et bien d'autres encore). Le seul prix exact sera celui de votre devis personnalisé.

Le prix moyen constaté pour ce voyage est de 7300€/personne.
  • Le vol international pour Quito, retour de Guayaquil, sur compagnie régulière
  • Les vols intérieurs Guayaquil/San Cristobal, San Cristobal/Isabela, Isabela/Baltra et Baltra/Guayaquil
  • Les taxes aériennes et surcharge carburant
  • La neutralité carbone intégrale par absorption des émissions de co2 de votre voyage (par le biais de notre Fondation Insolite Bâtisseur Philippe Romero)
  • L’accès au salon Air France à Roissy (pour les départs de Paris), ainsi qu’aux salons des aéroports de Baltra et Guayaquil
  • Les transferts privés mentionnés au programme, parfois ponctués de visites privées
  • La nuit à Otavalo, en chambre double et petits-déjeuners inclus
  • Les 2 nuits à Quito, en chambre double et petits-déjeuners inclus
  • La nuit sur les contreforts du volcan Cotopaxi, en chambre double et petits-déjeuners inclus
  • Les 2 nuits à Baños, en chambre double et petits-déjeuners inclus
  • La nuit sur les contreforts du volcan Chimborazo, en chambre double et petits-déjeuners inclus
  • Les 2 nuits à Cuenca, en chambre double et petits-déjeuners inclus
  • La nuit à Guayaquil, en chambre double et petits-déjeuners inclus
  • Les 2 nuits sur l’île de San Cristobal, en chambre double et petits-déjeuners inclus
  • Les 3 nuits sur l’île Isabela, en junior suite double et petits-déjeuners inclus
  • Les 2 nuits sur l’île de Santa Cruz, en chambre double et petits-déjeuners inclus
  • La journée de visite du marché d’Otavalo et des villages de Peguche et Carabuela, avec guide privé francophone
  • La demi-journée de visite privée de Quito en compagnie d’un architecte local anglophone
  • La journée de découverte du parc national du Cotopaxi, en voiture et à pied, avec guide privé francophone
  • La journée de randonnée sur le volcan Chimborazo, avec guide privé francophone
  • La sortie plongée masque et tuba sur le site du Rocher de Leon Dormido, avec instructeur anglophone
  • La journée de randonnée autour des volcans Sierra Negra et Chico, avec guide privé francophone
  • La journée de navigation et découverte des tunnels de lave de Cabo Rosa, avec guide anglophone et sortie snorkeling
  • La journée d’exploration de l’île Bartolomé, avec guide anglophone et sortie snorkeling
  • Un téléphone portable local à disposition
  • Notre service conciergerie sur place

  • Réf: 1461670
    Découvrez tous les services qui vous accompagnent pendant votre voyage.
    Nos experts à votre écoute
    Contactez nos conseillers specialistes pour créer votre voyage sur mesure
    Contactez un spécialiste de l'Equateur

    Vous aimerez aussi