Vous aimerez
  • Rouler en liberté de Basse-Autriche aux Alpes et égrener un chapelet de sites estampillés Unesco
  • Les plaisirs douillets chic de l’hôtellerie autrichienne, le Wiener Schnitzel, les gâteaux, le Spritz
  • Guide privé francophone à Vienne, ticket Schönbrunn, Mozart à Salzbourg, déjà prévu !
  • Appli smartphone avec GPS, bonnes adresses, conciergerie francophone, le service Voyageurs

Contactez un spécialiste Autriche 01 49 26 94 74

Alpes et Danube

Le Danube est la voie royale de l’Autriche. Impériale même, et qui a en tête Sissi impératrice, voit encore Elisabeth de Wittelsbach remonter le fleuve à la proue du navire qui l’emporte vers son destin de Kaiserin. En sens inverse et en voiture, la balade est aussi belle. De Vienne à Steyr, on suit la vallée du Danube, puis celle de l’Enns. La Wachau est inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco. Krems est bien digne de cette contrée pleine d’histoire et d’auberges accueillantes, où les géraniums font aux fenêtres ce que la dentelle fait au décolleté du dirndl. Dans le Salzkammergut, Hallstatt, distinguée aussi par l’Unesco, montre de façon inoubliable que les lacs sont faits pour que des montagnes se reflètent dedans. Ensuite, ce sera Salzbourg, Unesco toujours,
et la petite ombre de l’immense Mozart. Puis Innsbruck, le Tyrol, pentes enneigées ou couvertes de prairies en fleurs. On sera allé de bas en haut et du faste urbain à la simplicité alpestre, en passant par tout ce que le gemütlich autrichien a pu inventer. Et il ne s’agit pas ici de mièvrerie, mais d’un ordre sentimental, qui accorde tout au plaisir de vivre. Les grandes réalisations baroques elles-mêmes n’en sont pas exemptes, qui regardent déjà vers les jeux et les ris du rococo. L’Autriche est une fête.

Votre voyage

A Vienne, on prend les transports en commun. Bien organisés, ils permettent de se déplacer rapidement et vous déposent sur zone pas trop loin des objectifs. Ensuite, voiture de location. On conduit en Autriche comme partout en Europe continentale. L’Innsbruck Card, qui vous est remise à l’arrivée en ville, autorise à prendre les transports publics et à visiter les musées. Nous avons inscrit deux rendez-vous à votre agenda : le premier à Vienne, avec un guide francophone privé, pour une promenade dont vous définirez vous-même les contours (à cela s’ajoute un billet pour le château de Schönbrunn) ; la seconde à Salzbourg, également avec un guide privé parlant français, sur les traces de Mozart. Ainsi, vous vous orienterez aisément dans la capitale et vous ne courrez pas en vain après le génie musical. Si vous désiriez étoffer un peu votre programme mozartien, optez pour le Requiem à la Karlskirche de Vienne. Un tour du Ring à bicyclette peut aussi tenter. Ou un repas dans le plus vieux restaurant d’Europe, qui est à Salzbourg. Nous avons retenu des hôtels confortables et centraux. Pour des nuits reconstituantes et des matins Stephansdom, Danube ou Hallstätter See direct. Si, en cours de route, un désir non prévu, ou un contretemps, survenait, vous disposez, pour y répondre, des coordonnées de notre service de conciergerie sur place.

Itinéraire

Suggestion 100% personnalisable selon vos envies
JOUR 1

Vol pour Vienne

Transfert. Installation pour trois nuits dans un hôtel qui se présente comme « un mélange de Wiener Jungendstil, de charme français et d’élégance italienne ». Installé dans un petit immeuble XIXe, on s’y trouve tout à fait au calme, à trois minutes de la cathédrale Saint-Etienne. La façade a un chic discret bien viennois. A l’intérieur, décoration réformatrice plutôt que révolutionnaire. Elle introduit avec tact des éléments modernes dans un ensemble tout d’équilibre classique. Les tons gris léger, les bleus à peine marqués, les blancs immaculés mettent joliment en valeur le mobilier et ont un effet apaisant. Les chambres sont confortables, parfaitement équipées, dotées d’une literie splendide. Il ne pouvait y avoir de rupture de charme entre vos jours et vos nuits. Pour attaquer les premiers du bon pied, le petit déjeuner maison accumule les bonnes choses, à tous les sens du terme : succulentes et healthy.
En option - Vienne à vélo.

JOUR 2

Vienne

Déjà prévu au programme - Un guide francophone privé. Pendant deux heures, vous bénéficiez des services d’un accompagnateur particulier, et bilingue. On peut en profiter pour s’initier aux rites et aux rythmes de la ville, glaner des informations précieuses pour la suite, faire des courses, manger quelque chose au Naschmarkt, dénicher la maison natale de Schubert, la dernière demeure de Beethoven ou la villa dont Ludwig Wittgenstein dessiné les plans. Bref, on fait selon ses envies ! Et on a un billet pour le château de Schönbrunn. Construit d’abord par Johann Bernhard Fischer von Erlach entre 1696 et 1699, ses propriétaires - l’impératrice Marie-Thérèse et le Kaiser Franz Joseph, en particulier - l’on régulièrement fait remanier. Le visiteur découvre dans cet impressionnant palais d’été des salles décorées de ravissantes chinoiseries. Et des jardins extraordinaires, dont la gloriette, la fontaine de Neptune et les ruines romaines ont assuré la renommée. Les serres abritent d’importantes collections botaniques et la date de fondation du zoo de Schönbrunn en fait le plus ancien d’Europe : 1752. Des pandas géants y émeuvent les nombreux amateurs d’êtres pelucheux.
En option - Le Requiem de Mozart à la Karlskirche.

JOUR 3

Vienne

On va découvrir le plaisir de vivre dans les fameux cafés, dans les jardins, dans des musées fantastiques, comme le Kunsthistorisches Museum ou le Leopold Museum, dans les Heuriger, dans les palais impériaux, sur les marchés et même dans des églises, dont le baroque a quelque chose de pétillant et enjoué. Le soir, on quitte le Volksoper - après avoir entendu, dans une atmosphère à la fois fervente et amusée, la Chauve-souris ou une opérette hongroise - pour aller boire une bière mousseuse sous les tilleuls du Fischer Bräu, bourdonnant de commentaires sur les nouvelles de jour, prises dans Heute ou dans le Standard. Ailleurs, on s’essaie aux vins du Burgenland et au Spritz de Veltliner. La légèreté viennoise n’est pas un lieu commun, mais une réalité. Tout cela vous semble bien traditionnel ? Allez alors fumer un narguilé à Copa Cagrana, sur Donauinsel, au pied du centre international. Autre chose, mais c’est tout aussi léger. Et le moment viendra d’aller voir la maison Hundertwasser.
En option - Vienne Jugendstil.

JOUR 4

Vienne - Krems

Prise en main de la voiture de location et route pour Krems par la vallée du Danube. Peu après la sortie de Vienne, arrêt à Klosterneuburg, qui possède en son abbaye, fondée au XIIe siècle par saint Léopold, patron de l’Autriche, l’admirable autel de Verdun. L’art des trois panneaux émaillés réalisés en 1181 laisse pantois. On ne manque pas non plus de pousser, un peu à l’ouest de Krems, jusqu’à Dürnstein. Des remparts, une grand-rue aux façades rococo, les ruines d’un château fort où fut détenu Richard Cœur de Lion, le monastère augustinien, dont le clocher bleu et blanc symbolise la région, des vignes et une situation charmante au bord du fleuve signent l’un des plus beaux bourgs de la Wachau.
Nuit à Krems dans un hôtel spa ligne claire qu’entourent les ceps. La décoration a un design net et chaleureux. Les chambres sont parfaitement équipées, confortables, lumineuses. Au restaurant principal, cuisine du jour, bio et volontiers végétarienne ; au Weinstube, spécialités de la vallée. Les saunas, la piscine, la salle de gym et les soins du spa permettent de diverses façons de se délasser après une journée dense.

JOUR 5

Krems - Hallstatt

On fait un tour dans Krems, où l’on admire les voûtes gothiques et les aménagements baroques de la Piaristenkirche ; le Gozzoburg, castel urbain du XIIIe siècle ; l’hôtel de ville Renaissance. Puis, route pour Hallstatt. Via Melk et Steyr. A Melk, vous ne pouvez manquer l’abbaye bénédictine, qui domine la ville de toute sa puissance baroque. Jakob Prandtauer a donné ici l’une des plus pures expressions plastiques de la contre-réforme ; peintres, sculpteurs, décorateurs ont fait de l’église Saint-Pierre-et-Saint-Paul un fantastique théâtre sacré : pamoisons, envols d’anges, martyrs, gloire, cieux ouverts, un carrousel étourdissant et total. A la confluence de la Steyr et de l’Enns, Steyr ne date pas d’hier non plus. Pour qui n’est pas né à l’architecture avec Jean Nouvel, une promenade sur la Stadtplatz - dont l’une des maisons garde dans son mur depuis 1800 un boulet de canon français - et les quais enchante.
Nuit dans le centre historique d’Hallstatt. L’hôtel occupe trois maisons anciennes. Les chambres relèvent du bon goût contemporain. Elles ouvrent sur le Hallstätter See ou sur l’église protestante. Le restaurant sert une cuisine terroir moderne et fort bien faite. Le poisson du lac s’y distingue, mais la viande est la spécialité du fourneau. Sucré et moelleux, le petit déjeuner autorise un démarrage en douceur.

JOUR 6

Hallstatt - Salzbourg

Les paysages du lac ont cette harmonie que produisent les couleurs, les reflets, l’équilibre des masses et qui est le secret des Alpes. On en profite largement, dans l’air transparent du matin. Route pour Salzbourg. Installation pour deux nuits dans la vieille ville. Derrière l’hôtel, se trouve un très joli jardin, délicieuse cachette aux beaux jours. La décoration intérieure oscille entre classicisme light et design souple. Agréable palette de couleurs. Aspects techniques impeccables. On se glisse là-dedans avec bonheur. Sur place, petit déjeuner et un bar ; quelques pas seulement dans la zone piétonne suffisent pour trouver un restaurant. En revanche, pour une séance sudation revigorante au sauna, ou au bain de vapeur, on n’a pas besoin de sortir.
En option - Un dîner concert au St. Peter Stiftskeller.

JOUR 7

Salzbourg

Du couvent des Capucins, dont la construction a commencé en 1596 et qui appartient au périmètre que l’Unesco a inscrit à son patrimoine, au Hangar 7, où l’homme d’affaires Dietrich Mateschitz présente sa collection d’avions et de voitures, en passant bien sûr par le souvenir de Mozart (maison natale, Getreidegasse 9) et l’église de la Trinité (1694-1702, de Fischer von Erlach, qui a aussi aménagé la gothique Franziskanerkirche et les jardins du château Mirabell), Salzbourg est généreuse de son histoire et d’une sensibilité artistique toujours bien vivante. Sur les deux rives de la rivière Salzach, on se promène dans de vieilles rues que bordent de hautes façades XVIIe et XVIIIe siècles, où des éléments Renaissance ont encore droit de cité, où les enseignes de fer forgé signalent de ravissantes boutiques (Getreidegasse, Judengasse…). Quant au Salzburger Nockerl, dessert soufflé servi avec de la confiture de prune et de la crème à la vanille, c’est une merveille !
Déjà prévu au programme - Sur les traces de Mozart. En compagnie d’un guide privé francophone, on part à la découverte des hauts lieux mozartiens, de la maison natale à celle de la place Makart, de celle-ci à la cathédrale Saint-Rupert, où le petit Wolfgang fut baptisé, au Mozarteum et au Festspielhaus.

JOUR 8

Salzbourg - Innsbruck

Route pour Innsbruck. Rendu de la voiture. Installation pour deux nuits dans le centre. Façade classique sur la rue, classicisme moderne à l’intérieur, du salon en Chesterfield sang de bœuf aux motifs stylisés des chambres. Celles-ci sont très agréables, bien aménagées et équipées ; salles de bain impeccables. Au cinquième étage, espace bien-être, avec piscine, sauna, bain de vapeur, salle de gym et joli panorama des toits et des montagnes. Le jacuzzi d’extérieur en altitude invite à de bonnes séances de délassement. Au restaurant principal de la maison, le cook grille des viandes avec exactitude.
Déjà prévu - Remise de l’Innsbruck Card.

JOUR 9

Innsbruck

A Innsbruck, on se convainc que le charme alpin n’est pas un mot en l’air. Par une belle journée, les sommets enneigés des Karwendel ont quelque chose de frais et glorieux. Les maisons colorées se reflètent joliment dans l’Inn. Vue à la fois pittoresque et ample. La ville a une longue histoire et de beaux monuments : église de la Trinité (Jesuitenkirche), cathédrale Saint-Jacques, basilique Notre-Dame des Quatre Colonnes ; le musée ethnographique du Tyrol, dont les beaux meubles peints débordent de nostalgie. Les installations sportives répondent à toutes les exigences du genre et font de la ville une destination outdoor de premier rang.

JOUR 10

Innsbruck

Vol de retour.

A la carte

Vienne à vélo

La municipalité de Vienne promeut de toutes les façons la bicyclette. Tant et si bien que celle-ci est en passe de devenir un élément clé de l’art de vivre viennois. Sur le Ring notamment. Ce boulevard circulaire, l’une des grandes réalisations du règne de François-Joseph, demeure un ouvrage-référence. Il faut dire qu’on y trouve alignés le Staatsoper, le parlement, la Hofburg, l’université, la Votivkirche, le Kunsthistorisches Museum, l’hôtel de ville, le Burgtheater, etc., tous les organes vitaux de la Vienne fin de siècle. La visite se fait donc en pédalant à son rythme sous les arbres, en compagnie d’un guide privé francophone.
En option - Demi-journée

Le Requiem de Mozart à la Karlskirche

A la rencontre de deux chefs-d’œuvre. L’église Saint-Charles-Borromée d’abord, construite entre 1716 et 1737 par Fischer von Erlach père et fils. Le baroque dans tout le déploiement de ses splendeurs, aux confins de son potentiel artistique et religieux. Un vertige plastique auquel le Requiem, composé à Vienne en 1791, en ajoute un autre, sonore. Et on réalise à quel point la musique est indispensable à cette architecture d’élévation dont le but était d’ouvrir le ciel au fidèle. On ne l’oubliera plus.
En option - Soirée

Vienne Jugendstil

Le Jugendstil, c’est l’Art nouveau dans les pays de langue allemande. Avec un guide privé francophone, on part à la découverte des édifices emblématiques de la Belle Epoque viennoise : la Majolikahaus d’Otto Wagner (1898-1899) et ses fleurs ondulantes, les stations de métro de l’architecte également ; l’Artaria-Haus de Max Fabiani (1900-1902) ; la Looshaus d’Adolf Loos (vers 1910) à deux plans distincts… On visite aussi, bien sûr, le palais de la Sécession, de Joseph Maria Olbrich (1897). Ce bâtiment, à la fameuse sphère dorée, a voulu indiquer aux Viennois que le monde avait changé. Il abrite la célèbre Frise Beethoven de Gustav Klimt. Bref, on prend un bon bol de modernité.
En option - Demi-journée

Un dîner concert à Salzbourg

Le St. Peter Stiftskeller daterait du IXe siècle, il détient donc le titre de plus vieux restaurant d’Europe centrale encore en activité. Et quelle activité ! On y démontre de façon éloquente que, pour être patrimonial, il faut savoir évoluer. Le chef Manfred Besenböck ne s’endort pas sur la tradition, il la secoue et lui donne un goût d’aujourd’hui qui lui va bien - et qui est, soit dit en passant, le seul goût de toujours. Si à cela, qui suffirait seul, vous ajoutez la musique de Mozart live, vous tenez le moment magique. A vous de voir !
En option - Soirée

Budget estimé

Selon saison, types d'hébergements et activités
Le budget estimé pour ce voyage est de 1900€ à 2200€/personne.

Parler de prix fixe lorsque l'on évoque un voyage sur mesure a peu de sens. En effet, celui-ci varie suivant de nombreux facteurs (niveau de prestations, période, délai de réservation et bien d'autres encore). Le seul prix exact sera celui de votre devis personnalisé.

Le prix moyen constaté pour ce voyage est de 2000€/personne.
  • Le vol pour Vienne et retour d’Innsbruck sur compagnie régulière
  • Les taxes aériennes et surcharge carburant
  • La neutralité carbone intégrale par absorption des émissions de co2 de votre voyage (par le biais de notre Fondation Insolite Bâtisseur Philippe Romero)
  • Le transfert privé aéroport / hôtel à l’arrivée
  • La location pour 4 jours d’un véhicule de catégorie C
  • Les 3 nuits à Vienne, en chambre double, avec petits déjeuners
  • La nuit à Krems, en chambre double double, avec petit déjeuner
  • La nuit à Hallstatt, en chambre double, avec petit déjeuner
  • Les 2 nuits à Salzbourg, en chambre double, avec petits déjeuners
  • Les 2 nuits à Innsbruck, en chambre double, avec petits déjeuners
  • Vienne - un guide francophone privé pour deux heures ; un billet pour le palais de Schönbrunn ; le Requiem de Mozart à l’église Saint-Charles
  • Salzbourg et la maison de Mozart, avec un guide francophone privé
  • L’Innsbruck Card pour 24 heures
  • Notre service de conciergerie sur place
  • Un service de navigation GPS accessible depuis l’application Voyageurs du Monde, chargé avec votre parcours, les coordonnées de vos hôtels et bonnes adresses

  • Réf: 1431011
    Nos experts à votre écoute
    Contactez nos conseillers specialistes pour créer votre voyage sur mesure
    Contactez un spécialiste de l'Autriche