Vous aimerez
    • Vienne, Prague, Berlin, Sylt et Hambourg, un itinéraire haute culture dont le rail fait l’unité
    • Un chapelet de villes positive energy, des hôtels à l’avenant et une île frisonne, chic et sauvage
    • Vienne, Berlin et Prague en ami, le palais du Belvédère, le dôme du Reichstag, c’est prévu !
    • Appli mobile avec GPS, bonnes adresses, conciergerie francophone : le service Voyageurs

Contactez un spécialiste Allemagne 01 49 26 94 74

Voies ferrées de Vienne à Hambourg

A un bout, le Danube, à l’autre, la mer des Wadden, frange côtière de la baie Allemande en mer du Nord. Entre les deux, essentiellement le bassin de l’Elbe. Voilà pour la géographie. Un itinéraire à haute intensité, qui va du cœur de l’Europe à l’une de ses lisières maritimes ; des cafés viennois aux Strandkörbe des plages de Sylt, il y a des mondes, des ambiances, une variété qui font toute la richesse de ce voyage. Et dont le train est le truchement. Vienne d’abord donc, un lifestyle unique et tous les arts sur les berges du Danube. Au café Sacher ou au Prater, chacun se sent un peu autrichien. Puis Prague, ses emballements modernistes et son enthousiasme national.
Dans les brasseries de Vinohrady, les Tchèques ont décidé avec bonne humeur qu’ils sont encore pragois. Berlin et Hambourg, en puissances sûres d’elles-mêmes, définissent les codes à venir et ménagent aux âmes contemplatives des espaces de méditation. On s’y bouscule ; on y crée ; on s’y délasse. Cosmopolitisme et identité ne s’annulent pas. La pointe à Sylt, l’île super tendance de Frise du Nord, offre au voyageur d’étonnantes émotions nature. La mer, le sable blanc, les dunes, les landes, le vent, la lumière : l’atmosphère incomparable d’une terre sans obstacle. Et les Strandkörbe ? Ce sont les charmants sièges d’osier couverts des plages du nord.

Votre voyage

Plus que tout autre, l’Europe est un continent ferroviaire. Vous allez le constater au cours du voyage : il n’y a peut-être pas de meilleur moyen d’y circuler que le train. Contrairement aux aéroports, les gares se trouvent dans les villes-mêmes ; à la différence des routes, les voies ferrées ne connaissent pas les embouteillages. Les temps de trajet sont raisonnables, les voitures confortables. Et les vaches vous regardent passer. D’ailleurs, qu’a-t-on construit pour relier l’île de Sylt au continent ? Une route ? Non, une chaussée ferrée. Le train permet d’aller plus loin que la voiture. Au bout des voies, des hôtels de standing contemporains, judicieusement situés, avec du style. A titre d’exemples, mettons-en deux en exergue. Celui de Berlin, installé dans un ancien tribunal. Et votre adresse à Hambourg, dans les entrepôts du port, inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco. Les autres, alignés sur les mêmes critères d’élégance urbaine. Nous avons inscrit à votre agenda une rencontre like a friend, à Vienne, Prague et Berlin. Il s’agit de vous accueillir en ami et d’envisager les choses comme le font les habitants ; si vous le souhaitiez, nous pourrions organiser cela aussi à Hambourg. Avec ça, le palais du Belvédère à Vienne, un tour dans le dôme du Reichstag à Berlin, un soin spa à Sylt, des rendez-vous qui vous mettront sur la piste de vos propres reconnaissances. Et des options pour aller plus loin. Si, chemin faisant, un désir imprévu, ou un léger contretemps, survenait, vous disposez pour y répondre des coordonnées de notre service de conciergerie sur place.

Itinéraire

Suggestion 100% personnalisable selon vos envies
JOUR 1

Trajet pour Vienne

Transfert. Installation pour deux nuits dans le quartier de Spittelberg. Votre hôtel présente une partie de la collection d’art du propriétaire mais, mieux encore, il est lui-même conçu comme une œuvre d’art à habiter. La variété des couleurs, des motifs, des formes, à laquelle la décoration a recours étonne, et séduit par une grande cohérence d’ensemble et de détail. Gageure. Et c’est confortable ? interrogez-vous à juste titre. Très. Les chambres sont parfaitement équipées. On y est au mieux, dans un environnement élégant, urbain, contemporain. Le petit déjeuner est servi sur place ; healthy et savoureux, il permet d’attaquer la journée avec allant. A la fin de celle-ci, il sera délicieux de se détendre sur la terrasse, au-dessus des stop and go de la rue.

JOUR 2

Vienne

Déjà prévu au programme - Vienne like a friend. Il y a des villes qui se donnent et d’autres qui, malgré leur agrément, demeurent sur leur quant-à-soi. Vienne appartient à la seconde catégorie. La rencontre like a friend lui est donc particulièrement bien adaptée. Rencontre informelle avec un Viennois francophone, échange de vues et promenade à la viennoise. Il s’agit en effet d’amener la capitale autrichienne à répondre aux questions que vous vous posez à son propos, de l’inciter à vous faire plaisir. Votre guide est parfaitement qualifié pour réaliser cet appariement. Et pour vous fournir de bons tuyaux pour la suite. Billet pour le palais du Belvédère. L’un des plus nobles ensembles baroques viennois : le palais du haut (Oberes B.), celui du bas (Unteres B.), l’orangerie, les écuries et de splendides jardins. Le palais du haut abrite un musée important, l’Österreichische Galerie Belvedere, célèbre pour ses Klimt (Judith et Holopherne, 1901), ses Schiele (La famille, 1918), ses Kokoshka (Visitation, 1912) ; mais on peut y voir aussi des caractères de Franz Xaver Messerschmidt (1736-1783), la Flagellation du Christ, de Michael Pacher (1497-1498), Le Danube près de Vienne, de Johann Christian Brand (1760), etc.
En option - Concert au Musikverein.

JOUR 3

Vienne - Prague

Train pour Prague. Installation pour deux nuits pas très loin de la gare. La façade tabac de l’hôtel se fait une esthétique de longues lignes sobres. De larges baies révèlent que le même parti pris de netteté règne à l’intérieur, dans des accords sophistiqués beige, gris, taupe. Cela se poursuit dans les chambres, avec un cran de luminosité en plus. Beaucoup de cohérence donc, que l’on éprouve très agréablement. D’autant que les éléments techniques sont sans faille. L’effet d’épure urbaine atteint son maximum dans la très belle salle à manger, à la fluidité parfaite. La ville se montre aux fenêtres. La cuisine s’accorde pleinement avec l’esprit international, compris non comme une facilité démagogique mais comme une façon d’accommoder des ingrédients choisis avec un art qui exhausse le naturel. L’espace bien-être séduit aussi, avec son professionnalisme impeccable et son cadre scintillant. Une adresse qui inscrit Prague sur la carte des voyageurs exigeants et sensibles à l’harmonie des lieux et de l’époque.

JOUR 4

Prague

Déjà prévu au programme - Prague like a friend. Le principe est le même qu’à Vienne ; votre accompagnateur francophone connait la ville comme sa poche : topographie, idiome - on ne parle pas tout à fait dans les tavernes de Vinohrady comme dans les manuels - et façons d’être. On peut explorer Stare Mesto où gothique, baroque et Art nouveau jouent des coudes pour avoir pignon sur rue. Au passage, s’arrêter pour une bière de Plzen U Zlateho tygra, qui hébergea la mélancolie de Bohumil Hrabal, mais aussi la curiosité d’Edouard Herriot. On prend le tramway pour passer la Vltava / Moldau et on descend au pied de la fastueuse église Saint Nicolas de Mala Strana. On se promène sur les pelouses de Kampa. Au-dessus, les statues du pont Charles dressent, bistres sur le ciel pâle, des extases frémissantes. D’ailleurs, soyez attentif aux statues. Dans une ville qui offre peu d’espaces à bâtir, les sculpteurs sont une ressource : ironies grinçantes de David Cerny, hommage à Kafka ou memento mori de Jaroslav Rona, monument aux victimes du communisme d’Olbram Zoubek, etc. Il est temps alors de prendre quelques chlebicky, les tapas bohémiens, à un comptoir de rencontre ; autour de soi, les employés du quartier font pause snack. Ou de s’arrêter dans un de ces petits cafés qui ont poussé récemment comme des champignons après la pluie. L’une des dernières folies pragoises. Le château est un objectif évident, mais le charme village de Holesovice peut à bon droit attirer les flâneurs. Et ce ne sont que quelques exemples, puisque tout se décide dans l’instant.

JOUR 5

Prague - Berlin

Train pour Berlin. Installation pour trois nuits à Charlottenburg, dans ce qui fut autrefois un tribunal et une prison pour femmes. On n’en est plus là, mais l’ensemble est un témoin rare du vieux Berlin. Le petit jardin muré de briques rouges notamment. A l’intérieur, beaucoup de blanc, de bois clair, de lumière. Les espaces ont été repensés sans effacer complètement les traces du passé. Les chambres sont charmantes, confortables, délicieuses à habiter avec leur décoration plus suggérée qu’imposée. Un sauna et une salle de gym sont accessibles aux hôtes. Des massages leurs sont proposés. Ainsi qu’un billard pour exercer leur adresse. Au restaurant, la cuisine allemande contemporaine de la cheffe Sophia Rudolph est pleine de finesse et de saveurs nettement caractérisées. Le bar est l’endroit qu’il faut pour mettre des points de suspension à la journée.

JOUR 6

Berlin

Déjà prévu au programme - Berlin like a friend. Thomas est architecte, francophone et habite Berlin depuis dix ans. Il sait la ville par le menu et dans le détail de ses quartiers. Les rites de la vie berlinoise n’ont pas non plus de secrets pour lui. On se donne rendez-vous à l’hôtel, on échange quelques idées, on exprime des désirs, des attentes, des passions et, sur cette base évolutive, on dresse un plan de campagne. L’exploration se fait au rythme des habitants et, pendant trois heures, vous aussi vous êtes ein Berliner. Sur le toit du Reichstag. Berlin a bien des façons d’incarner l’Allemagne. Le Reichstagsgebäude, le palais du parlement, est l’une d’elles. Eminemment. Avec un audio-guide en français, nous vous invitons à en visiter librement le grand dôme. Réalisation de verre due à Norman Foster, il s’est imposé comme un symbole de l’Allemagne réunifiée - il avait d’ailleurs explicitement cette vocation. De là-haut, on a une vue à 360° impressionnante sur la ville, mais aussi sur la salle de réunion du Bundestag, en-dessous, et sur le mécanisme d’oblitération qui suit le déplacement quotidien du soleil, afin que l’astre ne cuise pas les députés. Le dôme se veut également eco-friendly, le dispositif de captation de la lumière permettant de diminuer notablement l’empreinte carbone du bâtiment. Il y a donc dans cette aventure matière à réflexion autant qu’à ébaudissement.

JOUR 7

Berlin

Pour les Berlinois comme pour les voyageurs, le nouvel accès à l’île aux Musées est un événement. Polémique et applaudissements mêlés, la galerie James Simon, de l’architecte anglais David Chipperfield, a reçu un accueil en fanfare. Aujourd’hui, elle tient sa place et remplit sa fonction. Des stands à Currywurst et champagne aux grandes institutions culturelles, en passant par le Tiergarten, les reliefs de l’underground et le déploiement de l’art de vivre hipster (et sans recenser galeries, restaurants, bars, salles de spectacles, boutiques, clubs, etc.), la ville bouge sans épuiser jamais son capital énergétique. Ce qui n’empêche pas qu’on y trouve des endroits calmes, des estaminets où boire une Berliner Weisse au sirop d’aspérule, des pelouses pour pique-niquer. L’est a, ces dernières années, polarisé l’attention, mais l’ouest a toujours des arguments à faire valoir, le château de Charlottenbourg, le Hufeisensiedlung de Neukölln, par exemple. Et on ne doit pas se montrer trop exclusif. On ira de l’un à l’autre.
En option - Un bunker galerie d’art.

JOUR 8

Berlin - île de Sylt

Train pour Sylt. Installation pour deux nuits sur la plage de List, dans un hôtel moderne orienté mer et bien-être. Atmosphère naturelle et transparente dans toute la maison. Comme les parties communes, les chambres sont nettes, fonctionnelles et élégantes. Pas de fioritures inutiles, mais quelque chose de juste. L’un des deux restaurants propose une cuisine d’inspiration frisonne habilement mise au goût du jour. L’autre se concentre sur ce qui sort l’eau, poissons et fruits de mer. Dans le premier cas, comme dans le second, un seul mot d’ordre : fraîcheur et légèreté. La piscine extérieure et le beau bassin intérieur d’eau de mer, les saunas poussent au grand spa. Où l’on trouve des masseurs et des thérapeutes exacts et compétents. Jouvence pour le corps et l’esprit.

JOUR 9

Ile de Sylt

Déjà prévu au programme - Un soin au spa de l’hôtel. On ne pouvait passer à côté d’un tel dispositif wellness sans vous en faire profiter. Aussi avons-nous réservé à votre intention une séance soin d’une demi-heure. A ce stade du voyage l’effet en est tout à fait appréciable.
L’altitude maximale de Sylt étant de 52 mètres - Uwe-Düne - pas besoin d’être un grimpeur pour s’y promener à vélo - que l’on louerait à l’hôtel. 38 km de long, 16 dans la plus grande largeur, un domaine des plus accessibles. Un seul élément contrariant peut-être, le vent. Encore cela dépend-il du sens. Et quel plaisir, dans tous les cas, de circuler sur des pistes aménagées dans les landes baignées par l’air marin. Les longues plages de sable ont un je-ne-sais-quoi réservé au septentrion. La lumière sans doute, bien souvent époustouflante. Certaines plages, Buhne 16 d’abord, évoquent les grandes heures des beautiful people des années soixante, Brigitte Bardot et Gunter Sachs en tête. Tout en pédalant, on remarque très répandue la rose de Sylt - en fait le rosier du Japon, un poil invasif mais joli. On voit voler le vanneau huppé, la barge rousse, la sterne arctique, etc. Et les maisons ont toute la Gemütlichkeit voulue.

JOUR 10

Ile de Sylt - Hambourg

Train pour Hambourg. Nuit dans ces entrepôts néogothiques qui font la gloire de Speicherstadt, dans le port. D'ailleurs, de la terrasse de l’hôtel, on a une belle vue sur les canaux et les édifices de brique rouge. Dedans, la décoration est inspirée par le design des années cinquante et soixante. Un certain confort sérieux règne. Animé par de nombreuses œuvres d'art premier et contemporain. Dans les chambres, un fond acajou et tabac, sur lequel tranche le blanc d'une impeccable literie ; couvre-lit jaune, bleu pétrole, orangé. De grandes baies laissent entrer la lumière en abondance. Le niveau d'équipement se révèle excellent ; salles de bain superbes. Le restaurant sert une cuisine italienne d'aujourd'hui. Les clients de la maison ont un accès libre au spa, au sauna et à la salle de gym.
En option - Un concert à l’Elbphilharmonie ; le Schanzenviertel.

JOUR 11

Hambourg - Trajet retour


A la carte

Vienne - Concert au Musikverein

La maison de l’Union musicale de Vienne - bâtiment de Theophil Hansen, inauguré en 1870 - est l’une des plus célèbres boites à musique du monde. Notamment parce que c’est dans la Goldener Saal que l’orchestre philharmonique donne son fameux concert du nouvel an. La qualité acoustique des salles étant sans doute la raison générale de l’engouement pour le Musikverein. Des concerts de tous ordres y sont donnés au cours de l’année, avec une prédilection pour la musique viennoise du classicisme au post-romantisme. Il serait dommage de passer à Vienne sans se faire le cadeau d’une soirée d’exception.
En option

Berlin - Un bunker galerie d’art

Le Reichsbahnbunker Friedrichstrasse a été construit en 1942 sous la supervision d’Albert Speer. Il fut ensuite une prison, un entrepôt de tissus ou de fruits exotiques, un club techno. Christian Boros l’achète en 2003 pour y installer sa riche collection d’art contemporain (Olafur Eliasson, Ai Weiwei, Thea Djordjadze, Klara Liden, Danh Vo, etc.) et l’ouvrir au public. La visite se fait en compagnie d’un guide particulier francophone.
En option

Hambourg - Un concert à l’Elbphilharmonie

De l’extérieur, l’édifice en impose. A l’intérieur, dans sa partie proprement musicale, il est doté d’une acoustique de pointe, spécialement ajustée à la musique orchestrale. Et la phalange symphonique de la NDR s’y trouve logée à bonne enseigne. Ces choses-là se savent et il peut se révéler difficile d’obtenir des billets pour une représentation proche. Aussi, se montrera-t-on prévoyant en les faisant réserver à l’avance.
En option

Hambourg - Le Schanzenviertel

Ce quartier d’Altona a pour caractéristique la mixité sociale en acte. On y trouve des immeubles de rapport, des ateliers, de nouvelles entreprises, cafés et restaurants bobos et squats, tel le fameux Rote Flora, haut lieu de la contreculture et point de ralliement des alternatifs hambourgeois. Il y a donc de quoi faire et une bonne dose de pittoresque urbain. L’architecture étant à l’image du reste : variée. La promenade s’effectue en compagnie d’une guide francophone privé.
En option

Budget estimé

Selon saison, types d'hébergements et activités
Le budget estimé pour ce voyage est de 3 000 € à 3 400 €/personne.

Parler de prix fixe lorsque l'on évoque un voyage sur mesure a peu de sens. En effet, celui-ci varie suivant de nombreux facteurs (niveau de prestations, période, délai de réservation et bien d'autres encore). Le seul prix exact sera celui de votre devis personnalisé.

Le prix moyen constaté pour ce voyage est de 3 100 €/personne.

  • Le trajet pour Vienne, retour de Hambourg, en train ou en avion
  • Le cas échéant, Les taxes aériennes et surcharge carburant
  • La neutralité carbone intégrale par absorption des émissions de co2 de votre voyage (par le biais de notre Fondation Insolite Bâtisseur Philippe Romero)
  • L'accès au salon business Air France à Roissy (pour les départs depuis Paris)
  • Tous les trajets en train, 2nde classe
  • Les transferts privés mentionnés au programme
  • Les 2 nuits à Vienne, en chambre double, avec les petits déjeuners
  • Les 2 nuits à Prague, en chambre double, avec les petits déjeuners
  • Les 3 nuits à Berlin, en chambre double, logement seul
  • Les 2 nuits sur Sylt, en chambre double, avec les petits déjeuners
  • La nuit à Hambourg, en chambre double, logement seul
  • Vienne like a friend, avec un guide francophone privé
  • Vienne : un billet pour le palais du Belvédère
  • Prague like a friend, avec un guide francophone privé
  • Berlin like a friend, avec un guide francophone privé
  • Berlin : sur le toit du Reichstag
  • Un soin au spa de l’hôtel de Sylt
  • Notre service conciergerie sur place
  • Un carnet de voyage rassemblant de nombreuses informations utiles (votre programme jour par jour, les coordonnées de vos hôtels, une sélection de bonnes adresses personnalisées et géolocalisées, etc.), disponible également sous forme d’application mobile
  • Nos recommandations et la réservation de certains restaurants
Réf : 1525107
Nos experts à votre écoute
Contactez nos conseillers specialistes pour créer votre voyage sur mesure
Contactez un spécialiste de l'Allemagne