Vaccins obligatoires

Pas de vaccin obligatoire, sauf contre la fièvre jaune pour les voyageurs en provenance de pays d'Afrique subsaharienne et d'Amérique latine où la maladie est présente.

Vaccins conseillés

Comme toujours et partout, il est important d´être protégé contre diphtérie, tétanos, poliomyélite, hépatites A et B, coqueluche (dont la réapparition chez les adultes, même en France, justifie la vaccination pour tout voyage), pour les enfants surtout, rougeole et, éventuellement, rage.

Autres risques

Insistons sur l´hygiène alimentaire, qui mérite une attention permanente pour éviter non seulement une banale tourista mais encore (et surtout) les affections plus préoccupantes que seraient une typhoïde ou une hépatite A. La petite délinquance et la prostitution font partie du paysage urbain. En cas de séjour en forêt ou de randonnée estivale, le risque de maladies transmises par morsure de tique justifie une surveillance et une protection rigoureuses : recherche quotidienne et extraction ; protection des jambes par des pantalons couvrants et utilisation d’un répulsif pour les parties découvertes. La vaccination, qui ne protège que contre l’encéphalite à tiques, n’est proposée que pour des séjours professionnels prolongés en zone à risque. Le traitement antibiotique n’est justifié qu’en cas d’inflammation locale.

Infos pratiques

Les infrastructures sanitaires sont satisfaisantes dans les grandes villes mais, en cas de problème, il ne faudra pas hésiter à contacter sa compagnie d´assistance et l´ambassade de France.

Utile