Population

16 335 000 habitants

Langue officielle

Le néerlandais est la langue officielle des Pays-Bas.

Langue parlée

L'anglais est parlé par une grande partie des habitants. Certains néerlandais parlent également le français et/ou l'allemand.

Peuple

Il y a environ 3 millions d’habitants d’origine étrangère. Beaucoup viennent des pays voisins, de la Turquie et du Maroc. D’autres sont originaires des Antilles néerlandaises et d’Aruba, ces îles de la mer des Caraïbes qui font partie du Royaume des Pays-Bas et des anciennes colonies hollandaises que sont l’Indonésie et le Surinam.

Réligion

42% des habitants n’ont pas d’appartenance religieuse. 30% sont Catholiques, 20% Protestants et seule 6% de la population est musulmane.

Fête Nationale

La journée du Souvenir et la fête de la Libération aux Pays-Bas le 4 et 5 mai. Le jour de la reine : Koninginnedag le 30 avril. (au cas ou celui-ci tombe un Dimanche les festivités auront lieu la veille)

Calendrier des Fêtes

Jour de l’An : le 1 janvier. Pâques. La Pentecôte. Fête de la Reine : le 30 avril. La Journée du Souvenir : le 4 mai. La Libération : le 5 mai. Noël : le 25 et 26 décembre.

Histoire

Le royaume des Pays-Bas a été fondé lors du congrès de Vienne de 1815 sous le nom de « Royaume-Uni des Pays-Bas ». Il rassemblait alors les actuels territoires du Benelux ainsi que les colonies néerlandaises, dont la plus importante était les Indes orientales néerlandaises, actuelle Indonésie. Son premier roi fut Guillaume d'Orange-Nassau, un des vainqueurs de la bataille de Waterloo. En 1830, la Belgique, peuplée de catholiques qui supportaient mal le règne du protestant Guillaume Ier, se souleva et obtint son indépendance du royaume pour former le nouveau royaume de Belgique, qui intégrait également la moitié occidentale du Luxembourg. La moitié orientale resta unie au royaume des Pays-Bas jusqu'en 1839, date à laquelle elle fut érigée en État indépendant, le grand-duché de Luxembourg, membre de la confédération germanique. Le Luxembourg et le royaume des Pays-Bas restèrent toutefois jusqu'en 1890 en union personnelle, c'est-à-dire partageant le même souverain. La Seconde Guerre mondiale qui vit l'effondrement de l'armée néerlandaise et le contrôle de ses colonies orientales par les Japonais, marqua le déclin de l'antique puissance commerciale néerlandaise. En 1945, l'indépendance de l'Indonésie fut proclamée par Sukarno, poussé par les Japonais se retirant du pays. S'ensuivit un conflit de quatre ans au terme duquel les Pays-Bas furent conduits à reconnaître l'indépendance indonésienne. En 1948, les Pays-Bas approuvèrent le principe d'une autonomie des Antilles néerlandaises, autonomie qui fut proclamée en 1954. Le royaume compte depuis cette date plusieurs entités autonomes égales en droit et comportant chacune une constitution propre. En 1975 la Guyane néerlandaise, actuel Surinam, prit son indépendance du royaume. Enfin en 1986, l'île d'Aruba se détacha des Antilles néerlandaises pour former la troisième entité du royaume. C'est en 1579 que l'indépendance des Provinces-Unies est consacrée par l'Union d'Utrecht. La République ainsi créée comporte un ensemble de huit provinces (douze actuellement) comportant chacune un Parlement ainsi qu'un gouverneur. Ces provinces sont indépendantes les unes des autres, et peuvent lever les impôts ainsi que des armées séparément. La jeune République des Provinces-Unies ne sera reconnue qu'en 1596 par la France et en 1648 par l'Espagne. Au Sud des Provinces- Unies, le pays de la Généralité (comprend l'actuelle Zélande, Brabant du Nord) forme alors un glacis stratégique entre les Pays-Bas espagnols au sud (la future Belgique) et les Pays-Bas protestants et calvinistes au Nord conduits par Amsterdam. Le cas des Provinces-Unies à la fin du 16ème siècle est tout à fait particulier, puisque c'est le jeune roi Guillaume de Nassau (du nom de son fief dans l'Empire Germanique)qui va mener une véritable révolution, connue sous la nom de "Guerre de Trente Ans" de 1555 à 1584, conduisant les Provinces-Unies à l'indépendance. Dès lors, les Pays-Bas vont entrer dans la période du "Gouden Eeuw", Siècle d'Or caractérisé par la prospérité économique et culturelle ainsi que par la fierté des Hollandais défiant les monarchies voisines (France et Angleterre notamment). Au début du 17ème siècle, 3 navires armés quittent le port d'Amsterdam pour le Nouveau Monde. Cette aventure sera racontée dans les mémoires de l'un des 3 capitaines, Bontekoe. C'est à la découverte des Indes Orientales que va débuter un véritable empire hollandais, basé sur l'importation sur le continent des épices puis du caoutchouc. Lorsque les navires reviendront chargés d'épices, la fortune acquise est telle que les stocks sont immédiatement pris d'assaut par les bourgeois d'Amsterdam. De nouveaux navires armés quittent Amsterdam un an plus tard, et c'est ainsi que les premières colonies néerlandaises seront crées. Vers 1625, le navigateur Pierre Minuit achète l'île de Manhattan à des Indiens pour une valeur de 50 florins. A la suite de 2 guerres contre les Anglais, la colonie de la Nouvelle-Amsterdam construite en face de l'île sera reprise par l'Angleterre et renommée New York. D'autres grands navigateurs hollandais laisseront leur nom dans l'Histoire et la Géographie : Abel Tasman qui explora le sud de l'Australie, Hoorn qui découvrira le cap du même nom, Hudson, Baffin, Abel Dirrecksen, etc. En Afrique du Sud, les explorateurs hollandais trouvèrent commode d'installer un comptoir permanent pour y faire escale lors des retoursen provenance des Indes Orientales, et c'est ainsi que le Cap fut fondé. La côte sud-africaine fut rebaptisée par la suite : Windhoek ("le coin venteux") en Namibie, Franshoek ("le coin des Français")ou Vereniging ("réunion") en Afrique du Sud, pôles majeurs du futur Etat du Transvaal où les Boers ("fermiers") séjourneront et établiront les bases raciales de l'apartheid. Le commerce des épices dans l'Empire des Indes se révèle lucratif, à tel point que la Compagnie Néerlandaise des Indes Orientales fondée en 1602 devient une menace pour le royaume, dont elle rachète allègrement les colonies (Aruba) afin d'étendre ses compétences. A la tête de cette compagnie, les "Messieurs Douze", véritables gouverneurs dont le pouvoir politique est immense. En 1625 est fondée la Compagnie Néerlandaise des Indes Occidentales, spécialisée dans le commerce des fourrures venues d'Amérique du Nord notamment. L'Empire des Indes évolue lui aussi : la ville de Batavia (actuellement Djakarta) est bâtie à l'image d'Amsterdam, (canaux, pignons de style hollandais), de même pour Bandoeng (dont la prononciation explique l'orthographe française, Bandung). Au 17ème siècle, les navires hollandais sont les mieux armés du monde, en partie grâce au succès de la Compagnie des Indes. C'est au Siècle d'Or que s'exprime tous les talents : dans le domaine maritime, les Provinces-Unies sont pionnières en matière de technologies. La sextan (inventé au XVIIe siècle par un pasteur calviniste d'Amsterdam), le yacht (abusivement prononcé à l'anglaise) ainsi que de nombreux termes de marine (foc, etc.) sont autant de témoignages de la créativité des Provinces-Unies au Siècle d'Or. De plus, les Hollandais sont les seuls au XVIIe siècle à maîtriser l'armement de navires de manière aussi rapide, ce qui fait d'eux des ennemis redoutables en plus de marins expérimentés (amiraux Tromp et Ruyter notamment). Amsterdam devient un haut lieu de culture et de recherche scientifique, ce qui est permis notamment par la grande liberté de mœurs propre aux Hollandais et à leur héritage calviniste. Les scientifiques européens viennent à Amsterdam pour pouvoir y étudier les sciences de l'anatomie (cf. La Leçon d'anatomie de Rembrandt), que Descartes viendra étudier en 1625 entre autres. De nombreuses religions sont tolérées à Amsterdam qui rassemble aussi bien protestants (les Français viennent notamment s'y réfugier en 1685 après la révocation de l'Edit de Nantes par Louis XIV) que catholiques, sectes (marranes, Juifs du secret). Il s'agit de créer une République puissante, basée sur le rassemblement de toutes les communautés. Les Provinces-Unies deviennent également le siège des artistes : Rubens, Rembrandt de Leiden, Vermeer de Delft qui vont s'imposer comme les grands maîtres de l'école hollandaise du XVIIe siècle, Van Goyen, Van Ostade, Willem Claeszoon Heda (natures mortes), Van Eyck (portraits dont les fameux Epoux Arnolfini), les Van de Velde père et fils (scène de batailles marines), Frans Hals, Gerrit Berckheyde, Jan Steen, Van Ruysdael, Meindert Hobbema... Le siècle d'Or des Pays-Bas s'est imposé comme la période charnière de l'histoire des Pays-Bas : siècle de prospérité tant économique et culturelle que militaire. Le modèle social hollandais qui n'a pourtant aucune prétention à s'exporter en Europe va cependant susciter la jalousie des Etats voisins, notamment la France de Louis XVI qui déclarera la guerre aux Provinces-Unies à la fin du XVIIe siècle (siège de Maastricht où périra Dartagnan, capitaine des mousquetaires du Roi), scellant par là la fin de la période de gloire et de prospérité des Provinces-Unies.

Politique

Le régime des Pays-Bas est une monarchie constitutionnelle. En théorie, la reine nomme les membres du gouvernement. En pratique, la reine se contente d'entériner le résultat des élections parlementaires. Le parlement est constitué de deux chambres. Les élections des membres de la seconde chambre (Tweede Kamer) ont lieu tous les quatre ans, au scrutin proportionnel. Ce mode de scrutin ne permettant pas de dégager un parti majoritaire, une période de négociations s'ouvre après les élections, pour former une coalition et établir un programme de gouvernement. Le Sénat, ou première chambre (Eerste Kamer), a une importance moindre. Il est choisi tous les quatre ans par les membres des parlements de province, juste après leur élection. Les deux chambres forment ensemble les États Généraux (Staten Generaal). Le gouvernement des Pays-Bas est actuellement une coalition de chrétiens-démocrates (CDA), libéraux-conservateurs (VVD) et radicaux-démocrates (D66).

Célébrité

Rembrandt Harmenszoon van Rijn, habituellement désigné sous le nom de Rembrandt (15 juillet, 1606 - 4 octobre, 1669) est généralement considéré comme l'un des plus grands peintres de l'histoire de l'art baroque européen, et le plus important des peintres néerlandais du 17ème siècle. Rembrandt a également réalisé des gravures et des dessins. Deux de ses plus grands tableaux sont la Sainte Famille et le Sacrifice d'Abraham.

Savoir-vivre

Taxes et service sont toujours inclus aux notes des hôtels, restaurants, magasins et taxis. Le pourboire est toujours apprécié, mais pas indispensable ; à discrétion, donc. Il est d'usage de donner aux chauffeurs de taxis un pourboire d'environ 10% du montant de la course.

Achat

Les Pays-Bas : réputés pour leurs tulipes et leurs fromages. En effet, la fleur nationale des Pays-Bas est cultivée toute l’année. A défaut de voir faner le bouquet que vous voudrez rapporter, acheter des bulbes de tulipes que l'on trouve facilement sur place : elles seront de bon goût dans votre jardin. Vous pourrez également rapporter des fromages de Hollande : de type « pâte pressée cuite » : le Gouda, l'Edam ou le Maasdam qui sont les fromages traditionnels, se conservent plutôt bien. Les meilleurs fromagers laissent toujours goûter avant d’acheter ! Les faïences de Delft qui vous rappellent la porcelaine de Chine sont généralement décorées en bleu sur fond blanc. Vases, assiettes et plats sont les objets les plus courants. Vous en trouverez très facilement à Amsterdam où se trouvent de nombreuses boutiques spécialisées. Devenues assez rares, elles sont tout de même onéreuses. Enfin, les plus fortunés pourront même s’offrir des diamants. Amsterdam est en effet réputée pour ses joailleries. Attention : si vous avez consommé du cannabis, n’oubliez pas qu’il est illégal d’en rapporter !

Cuisine

Comme dans tous les pays, nombreuses sont les spécialités culinaires aux Pays-Bas. Le fromage de Hollande (celui de Gouda et d’Edam, en particulier) est connu dans le monde entier. D’autres, peu connues au-delà des frontières nationales, les Kroketten, petites croquettes de viande, et les Maatjes, harengs nouveaux mangés crus ! De nature simple, la cuisine se fait surtout à base de pommes de terre et de légumes. Dans ce pays où l’eau est omniprésente, le poisson tient une place importante dans l’alimentation. Le chocolat en particulier et autres sucreries sont très appréciées : il est vrai qu’Amsterdam est le plus grand entrepôt de cacao du monde. Vous pourrez goûter le Vla, sorte de crème anglaise, les poffertjes, toutes petites crêpes servies avec du beurre et du sucre en poudre ainsi que les dropjes qui sont des bonbons à la réglisse, sucrés ou salés.

Boisson

Réputés grands buveurs de bière, les Néerlandais consomment de plus en plus de vin. Avec une consommation d’eau minérale beaucoup moins élevée que dans les autres pays d’Europe mais une consommation de lait très importante, les Néerlandais semblent être les plus grands du monde, avec une taille moyenne de 1,84 mètre pour les hommes et 1,78 mètre pour les femmes. Les Néerlandais sont parmi les plus grands consommateurs de café, qu’ils boivent à toute heure du jour et en toutes circonstances. Ils aiment aussi beaucoup le thé. Café et thé sont traditionnellement accompagnés d’un morceau de gâteau aux pommes avec de la crème chantilly : tous les cafés du pays le propose de manière rituelle !

Utile

Idées voyages aux Pays-Bas

Puisez l’inspiration dans nos suggestions avant de créer le voyage qui vous ressemble
Contactez directement un conseiller spécialiste au 01 42 86 16 00
Contactez un spécialiste des Pays-Bas