Janvier

Février

Mars

Avril

Mai

Juin

Juillet

Août

Septembre

Octobre

Novembre

Décembre



Le climat de la Mongolie est typique d’un pays continental : un été court, chaud et pluvieux (de juin à septembre) et un hiver très long et mordant avec des températures atteignant parfois -24°C ! Dans la catégorie des villes les plus froides du monde la capitale, Oulan-Bator, remporte la palme haut la main car elle avoisine les -26°C en hiver... On se console avec un grand taux d’ensoleillement une bonne partie de l’année et des pluies assez faibles en moyenne, voire inexistantes dans la partie la plus méridionale du pays. Prenez simplement garde aux régions du nord, notamment au lac Khövsgol parfois noyé par des trombe durant l’été.

Principales zones évaluées : Oulan-Bator et sa région, province de Dordnod (est, ex : Choybalsan), province d’Omngovi (centre-sud, ex : Dalanzadgad), province de Selenge (et de Bulgan (nord, ex : Erdenet, Darkhan)

Janvier : un froid sibérien


Pour vous rendre au mois de janvier en Mongolie, il faudra vous armer de courage… et d’un solide manteau ! La température moyenne est de -21°C dans la majorité des localités hormis le sud un peu plus « chaud » avec -11°C. Malgré le grand ciel régnant sur le territoire, il est fort périlleux de s’y rendre à cette période de l’année.

Février : l’hiver mordant persiste


On récupère quelque degrés au mois de février mais sans pour autant se débarrasser du froid glacial qui prédomine en cette saison. On oscille entre -16 et -19°C selon les localités, sauf pour les villes du sud toujours plus chaudes que leurs voisines avec -7°C. Mieux vaut attendre le printemps pour y mettre les pieds.

Mars : le pays se réchauffe timidement


Pas de quoi crier victoire mais l’on se rapproche progressivement des hivers européens ave -8/-10°C en moyenne et zéro degrés dans la zone méridionale. Quelques pluies viennent parfois rythmer les journées, mais en petite quantités.

Avril : un hiver acceptable


Le froid caractérise toujours le pays mais on gagne parfois 10°C dans certains lieux, notamment les localités du sud. L’ensemble de la Mongolie a désormais dépassé la barre des zéros et oscille entre 4 et 6°C. Même Oulan-Bator peut à présent se visiter en étant équipé de vêtements chauds. Si la capitale n’a rien de particulièrement attrayant, elle se dote tout de même de quelques attraits culturels, incluant une galerie d’art moderne abritant quelques-uns des plus beaux paysages peints de la Mongolie.

Mai : le printemps déploie ses ailes


On peut définitivement affirmer que l’hiver n’est plus au mois de mai. Le climat ressenti est parfois automnal dans certaines zones comme à Oulan-Bator ou la région nord avec 10 à 13°C en moyenne. L’est et le sud, quant à eux, se réchauffent nettement avec 16°C au compteur. L’occasion de visiter L’occasion de faire une halte à Dalanzadgad, point de départ pour l’exploration du désert de Gobi. Vous pourrez commencer par le Parc National de Gurvan Saykhan dont certaines zones sont uniquement accessibles à pied ou à dos de cheval. Il abrite de nombreux animaux (gazelles, argalis et même quelques léopards des neiges !) ainsi qu’une flore très diversifiée.

Juin : les prémisses de l’été


La capitale mongole se dote enfin de températures confortables avec 17°C en moyenne. Et même si l’été commence officiellement en cette saison, le mois de juin est encore assez doux, oscillant entre 15 et 22°C selon les régions. Les férus de nature pourront se diriger vers la province de Bulgan en cette saison. De vastes forêts recouvrent le territoire, étendant leur végétation jusqu’à la Sibérie, ainsi que de nombreux animaux sauvages. Cerise sur le gâteau, on peut également sur rendre sur les traces d’anciens volcans en activité, j’ai nommé l’Uran Uul et Togoo Uul.

Juillet : la chaleur gagne le pays


Hormis Ulan-Bator les contrées du nord qui restent relativement fraîches (18 à 19°C en moyenne), le reste des régions se dotent désormais de températures estivales, avec 29°C aux heures les plus chaudes. Il faudra également prévoir quelques vêtements de pluies car c’est à cette époque qu’elles sont le plus fréquentes. Que l’on se rassure, il ne s’agit pas de précipitations intenses et elles sont régulièrement suivies par des éclaircies. La ville d’Erdenet fait partie des plus arrosées avec 17 jours de pluie en moyenne sur le mois. Dirigez-vous plutôt vers le sud pour être plus au sec. Sachez par ailleurs que la fête du Naadam se déroule chaque année du 11 au 13 juillet. Il s’agit là de la fête la plus populaire du pays durant laquelle sont organisés des jeux à l’occasion de l’anniversaire de la révolution mongole. Trois compétitions majeures se tiennent à cette occasion : la lutte mongole, des courses de chevaux ainsi qu’une épreuve de tir à l’arc. Le plus gros du spectacle se déroule à Ulan-Bator, même si chaque région organise son propre Naadam.

Août : le temps se radoucit


On assiste déjà à une baisse des températures au mois d’août mais la douceur règne encore dans le pays. Comme à leur habitude, Ulan-Bator et les autres contrées du nord sont plus fraîches (entre 16 et 19°C selon les zones). Pour le reste, les températures se maintiennent au-dessus de 20°C, atteignant même 27 aux heures les plus chaudes. Si vous séjournez dans la zone septentrionale, pensez au parapluie car les pluies se manifestent assez régulièrement.

Septembre : l’automne fait son entrée


Le pays se rafraîchit au mois d’octobre, particulièrement au nord et dans la capitale où l’on avoisine désormais 10°C. Pour le reste, les régions oscillent entre 15 et 16°C. A noter que le soleil est majoritairement présent sur l’ensemble du territoire. La Mongolie est donc encore propice aux visites au mois de septembre. Parmi les immanquables du pays figurent les chutes de l’Orkhon, nichées au cœur d’un incroyable paysage volcanique : la vallée est recouverte de roches noires jaillissant depuis la steppe verdoyante. Un spectacle saisissant…

Octobre : l’hiver reprend ses droits


Avec des températures étendues entre 3 et 7°C, voire 1°C dans la capitale, le froid hivernal fait son grand retour, même si l’on est encore loin des températures glaciales que connaît la Mongolie le mois suivant. La visite se fera donc bien emmitouflé car mis à part cela, un grand soleil prédomine durant l’hiver.

Novembre : le retour du froid mordant


L’hiver ne fait plus de doute et la Mongolie est désormais piégée dans les températures négatives, allant de -11 à -3°C du nord au sud. Une visite durant le mois de novembre présente donc peu de sens.

Décembre : un pays toujours aussi glacial


La longue descente aux enfers continue au mois de décembre avec -23°C en température minimale, la plus chaude température étant de -7°C. Vous l’aurez compris, décembre n’est pas non plus une partie de plaisir en Mongolie.
Contactez un spécialiste de la Mongolie