Janvier

Février

Mars

Avril

Mai

Juin

Juillet

Août

Septembre

Octobre

Novembre

Décembre


Frontalier à la Zambie, le Malawi présente les mêmes conditions climatiques. A l’instar de sa voisine, le Malawi concentre la chaleur au niveau de la vallée (vallée du Chire) tandis que les hauts plateaux se dotent d’une météo plus fraîche et tempérée. De manière générale on distingue trois saisonnalités : une période de mousson chaude et humide de novembre à avril (avec un taux de précipitation particulièrement important dans le nord et le sud, sur les pentes du mont Mulanje), une saison sèche de mai à septembre et une saison chaude et sèche d’octobre à novembre, avec plus ou moins de chaleur selon les localités. En fonction des saisons, certaines routes sont impraticables à cause de la pluie, tandis qu’à d’autre moments la sécheresse prédomine. Il convient de choisir sa période de départ !

Principales zones étudiées : Blantyre (sud), Lilongwe et lac Malawi (centre), Mzuzu et la Nkhata Bay (nord)

Janvier : une météo peu alléchante


Mois phare de la saison des pluies, janvier n’est pas la période la plus recommandée pour se rendre au Malawi. Si les températures sont acceptables (entre 25 et 28°C selon les localités hormis le nord, un peu plus frais avec 23°C), les précipitations arrosent tout le pays plus ou moins intensément. Le centre est un peu moins affecté que ses voisins, avec quelques éclaircies durant la journée. En revanche, les localités du sud et du nord comme à leur habitude en cette saison sont inondées. Pour couronner le tout, les nuages se montrent régulièrement.

Février : de timides améliorations


Les pluies sont légèrement moins intenses dans le pays au mois de février mais suffisamment conséquentes pour décourager la plupart des touristes, d’autant plus que la couverture nuageuse est assez importante. Seules les températures restent assez douces.

Mars : la saison sèche approche très doucement


Les pluies continuent leur baisse, à l’approche de la saison sèche. Néanmoins, elles arrosent le pays la majeure partie du temps en compagnie d’une couverture nuageuse peu attrayante. Les températures, quant à elles, sont assez similaires au mois précédent.

Avril : la mousson arrive à son terme


Les pluies baissent drastiquement en avril au profit d’un grand soleil la majeure partie du temps. Avec des température entre 24 et 27°C (à l’exception du nord, toujours un peu plus frais), le pays devient propice à la visite à partir du mois d’avril. Les visiteurs en quête de plages pourront se rendre à Senga Bay, une station balnéaire située à une centaine de kilomètres de Lilongwe. On se prélasse sur son sable fin mais l’on a aussi la possibilité d’explorer l’archipel voisin, j’ai nommé les îles Maleri.

Mai : la saison sèche démarre


Les pluies se font très rares à partir du mois de mai. Allié à la douceur du climat, cela représente un tableau idéal pour visiter le Malawi. Avis aux amateurs de géologie : dans le sud du pays, aux environs de Zomba, se trouvent les Chikala Pillars, d’impressionnantes formations rocheuses en forme de grands piliers d’environ 8 mètres. Ils se nichent au sein d’un petit canyon abrité par la forêt, formant une scène étonnante et picturale. A noter : durant la saison fraîche, le sud est un peu plus doux que les autres localités, à l’instar de la région septentrionale. Prévoyez 22°C dans la journée et un bon pull le soir venu, en particulier dans les hauteurs. En outre, le nord est un peu plus nuageux que les régions voisines.

Juin : un peu plus de fraîcheur


Si les pluies ont quasiment disparu de la circulation, cette baisse s’accompagne d’un recul des températures. Dans la capitale à Lilongwe, on oscille aux alentours de 22°C à l’image de certaines villes du nord et du sud comme Mzuzu ou Blantyre. La région du lac Malawi est en revanche un peu plus chaude, avec 24°C à son compteur. Profitez-en pour faire un tour et visiter ce site naturel dont l’eau translucide laisse transparaître sa myriade d’espèces marines. Une balade en canoë s’impose !

Juillet : beau temps à l’horizon


Les conditions climatiques sont assez similaires au mois précédent, avec une fraîcheur et une quasi-absence de pluie sur le territoire. A ne manquer sous aucun prétexte si vous passez par le nord du pays : la réserve de Vwaza, sanctuaire pour de nombreuses espèces d’animaux. Des safaris y sont organisés pour observer les éléphants, hippopotames, buffles zèbres, lions, antilopes… A vos jumelles.

Août : en pleine saison touristique


On prend quelques degrés au Malawi en août, à l’approche de la saison chaude, offrant aux visiteurs des températures idéales avoisinant les 25°C. Rien d’étonnant à ce qu’août soit un mois phare pour la saison touristique. Bon à savoir pour les mordus de thé : la réserve de Thyolo abrite des milliers d’hectare de plantations ! Il s’agit là du premier thé planté en Afrique. Cerise sur le gâteau, la route traversant la région offre une vue imprenable sur les cultures de thé et certaines propriétés sont mêmes ouvertes à la visite.

Septembre : une météo idéale


A l’image du mois d’août, les températures sont confortables et le soleil au rendez-vous. On profite de ce dernier mois avant la saison chaude pour explorer les terres malawites. Si vous le pouvez, rendez-vous au lac Malawi à la fin du mois pour assister au Lake of Stars International Music Festival attirant des artistes venus de toute l’Afrique et du Royaume-Uni au cours d’une performance musicale au bord de l’eau.

Octobre : la chaleur reprend ses droits


Octobre marque le début de la saison sèche et chaude, avec une trentaine de degrés dans le pays, mis à part les localités du nord. Cela reste supportable mais il est préférable de réaliser ses visites en matinée ou en fin d’après-midi pour éviter les pics de chaleur.

Novembre : les pluies refont surface


Les températures sont assez similaires au mois précédent mais en revanche l’humidité gagne du terrain, à l’approche de la saison des pluies. Il faudra anticiper quelques précipitations pouvant arriver dans la journée, même si le soleil est présent la majeure partie du temps. Il est donc encore possible de visiter le Malawi en prenant soin de prévoir son nécessaire de pluies. Amateurs de grimpe, rendez-vous au mont Mulanje (dernier mois pour le visiter avant que la zone ne soit compromise par les eaux). De nombreux sentiers pédestres ont été balisés sur cette montagne de 650 km2 truffées de lacs et cirques impressionnants. Des treks de plusieurs jours sont également réalisables, vous menant jusqu’au point culminant de ce sommet, à 3000 m d’altitude.

Décembre : la mousson reprend les rênes


Les pluies reviennent en effet sur le territoire, plus ou moins intensément selon les localités. Tandis que le nord oscille entre pluies et soleil, les localités du sud sont plus sévèrement touchées. Au centre, comptez une vingtaine de jours de pluies dans le mois. En somme, décembre n’est pas une période très attrayante pour visiter le Malawi.
Contactez un spécialiste du Malawi