Situation

Quel que soit l´environnement dans lequel le voyageur se déplace, urbain ou naturel, il est de sa responsabilité de respecter l´endroit qu´il traverse. Voici quelques principes de base, applicables partout dans le monde. Un second paragraphe vous présente les problèmes environnementaux spécifiques à l'Ecosse. – Eviter de laisser certains déchets sur place et les rapporter avec soi si le pays ne dispose pas d´infrastructure d´élimination de ces déchets. Par exemple : piles et batteries, médicaments périmés, sacs plastique. – La rareté de l´eau est aujourd´hui un problème mondial. Même si le pays visité n´est pas a priori concerné par le manque, quelques réflexes doivent désormais faire partie du quotidien : préférer les douches aux bains, éviter le gaspillage, signaler les fuites éventuelles des robinets. – Dans la plupart des hôtels vous disposerez d´une climatisation individuelle. Il est vivement recommandé, pour éviter la surconsommation énergétique et les émissions de gaz à effet de serre afférentes, de la couper systématiquement lorsque vous n´êtes pas présent dans la chambre. La climatisation n´est d´ailleurs pas absolument nécessaire sous tous les climats. – En balade, dans certains écosystèmes fragiles, ne pas sortir des sentiers ou conduire hors-piste, limiter le piétinement et ne pas rapporter de « souvenir » : renoncer à cueillir des fleurs rares, à ramasser des fossiles ou des pétrifications, etc. L’un des objectifs du pays était de produire 31% de son électricité à partir de sources d’énergie renouvelables d’ici 2011. Contrat rempli début 2010. En prévision pour 2020, que 50% de l’électricité consommée soit d’origine renouvelable. De ce point de vue, l’Ecosse est bien dotée : elle dispose du quart des ressources d’énergie marine et éolienne off shore européennes et du dixième du potentiel houlomoteur du continent. D’ici 2020, dix centrales électriques marines seront installées dans le Pentland Firth et les Orcades. Elles auront une capacité suffisante pour alimenter 700 000 foyers. Quant aux éoliennes, le gouvernement souhaite qu’elles remplacent, à terme, les plateformes pétrolières au large des côtes écossaises. D’importantes unités de production d’électricité éolienne sont d’ores et déjà en place. Le remplacement des énergies fossiles par les énergies renouvelables est un processus long, qui demande un ferme soutien politique. Et, de fait, le gouvernement écossais a avancé des objectifs ambitieux en termes de réduction des émissions de gaz à effet de serre (qui interviennent dans le phénomène de réchauffement climatique). Il est prévu une réduction de 42% de ces émissions d’ici 2020 et de 80% à l’horizon 2050 ! Pour cela, les sources renouvelables d’énergie ne suffiront pas. On a donc mis en place une politique volontariste d'économies d'énergie (les dépenses publiques font, par exemple, l’objet d’une évaluation en « tonnes CO2 »). L’office de tourisme écossais encourage vivement les acteurs du tourisme (hôtels, sites et visiteurs) à réduire l’impact de leurs activités sur l’environnement. Le Green Tourism Business Scheme (GTBS) est un label décerné aux structures faisant preuve d’un réel engagement écologique. En fonction des réalisations, la distinction est bronze, silver ou gold. On a donc la possibilité, lors d’un voyage en Ecosse, de marquer son implication en privilégiant les établissements ou les sites labellisés.

Idées voyages en Ecosse

Puisez l’inspiration dans nos suggestions avant de créer le voyage qui vous ressemble
Contactez directement un conseiller spécialiste au 01 42 86 17 60