Vous aimerez
    • Été comme hiver, débarquer à Édimbourg, gagner rapidement les îles, s'attarder dans les Trossachs 
    • Des hôtels pur Scottish spirit, partout bien situés, et des petits déjeuners à l’honneur du pays
    • Édimbourg en privé, virée sur l'île de Gigha, tour du château d'Inveraray, vélo et croisière sur le Loch Katrine : c'est déjà prévu
    • Trajet en train ou en avion, véhicule de location, conciergerie francophone et bonnes adresses : les + Voyageurs

Contactez un spécialiste Grande Bretagne 01 85 08 10 40

Une semaine écossaise

Côtes accidentées, munros, lochs et forêts : à peine débarqué dans la capitale, on rêve aux paysages qui, dans l'imaginaire, font l'Écosse, avec un empressement à peine contenu. Et même si c'est doucement, à petites gorgées, comme un bon whisky, que le pays se savoure le mieux, cet itinéraire a été pensé pour les impatients. Il permet, en une bonne semaine, de goûter à la diversité de l'Écosse : culturelle et sauvage, fière et historique, souvent battue par les vents. Le voyage s'ouvre à Édimbourg, cœur battant du pays. Surnommée Auld Reekie par les locaux (littéralement "la vieille cheminée"), la ville abrite une cité médiévale classée, dans son ensemble, au patrimoine mondial de l'Unesco.
Un jour et une nuit qui susciteront sans nul doute l'envie d'y revenir. Ensuite, place aux îles et presqu'îles. Arran, tout d'abord, qui fait office de géant parmi les morceaux de terre du Firth of Clyde. Une belle expression de l’Écosse maritime : puissamment ventilée, du relief, des ajoncs, des rosiers arctiques, de la bruyère callune, des moutons et des chemins qui se perdent dans la lande. Des distilleries aussi. Et des oiseaux. Les bateaux de pêche rapportent de quoi se régaler iodé, au comptoir du pub comme à la table du restaurant. Puis, afin de ne pas opérer de rupture brutale en regagnant trop vite le continent, direction le Mull of Kynthire des chansons. C’est un roc, c’est un pic, c’est un cap... C’est une péninsule ! Du côté de Campbeltown, on continue de savourer la côte et de rayonner sur les îles (Gingha notamment). Une fois regagné le continent, la voiture fend la péninsule de Cowal pour rejoindre Inveraray. Son château est une piqûre de rappel quant à la puissance des vieilles pierres qui ont fait l'Écosse. Dernière arrêt, St Fillans, aux portes du parc national des Trossachs. Ce secteur de forêts et de lacs dévoile un autre visage du pays, d’un romantisme plus doux, moins âpre peut-être que celui des archipels. Vert, roux, blanc : toutes les saisons lui vont bien. Un paysage qui, s’il n’éclabousse pas autant que celui des bordures atlantiques, ne vous lâche pas. Il vous accompagne d'ailleurs, par la pensée au moins, lors du retour vers Édimbourg... puis jusqu'à la maison.


Votre voyage

Les ferries étant équipés pour transporter des voitures, rien ne s’oppose à un road-trip, quant bien même le périple implique d'aller d'île en péninsule. Un véhicule de location est donc prévu dès lors que vous quittez la capitale, de même que vos billets de ferry. La conduite à gauche devenant rapidement naturelle (le retournement effectué, tout est aussi logique qu’à droite), il n’y a pas d’objection sérieuse à prendre la route en Écosse. On envisage donc l’auto comme l’instrument de liberté de ce voyage : souplesse, rayon d’action, autonomie. À chaque étape, des hôtels bien situés et confortables, adaptés aux circonstances. Dans le style écossais surtout, afin qu’il n’y ait pas de rupture de charme entre vos jours et vos nuits, avec toutefois une variété d'atmosphères qui répond à celle de la géographie. Le Scottish breakfast, lui, prépare les organismes aux découvertes de la journée. À votre feuille de route, nous avons inscrit quelques rendez-vous : une visite d'Édimbourg en privé, des billets pour l'île de Gigha et le château d'Inveraray, ainsi qu'une croisière-randonnée-vélo dans les Trossachs. Ce que, croyons-nous, vous ne regretterez pas. Et s’il vous prenait l'envie de vous aventurer à pied dans l'immensité du parc des Trossachs avec un guide pour compagnon, il suffirait de nous en faire part. En cours de route, un désir non prévu ou un léger contretemps peut survenir ; pour y répondre, vous disposez des coordonnées de notre concierge francophone sur place. Celui-ci, en lien avec votre conseiller, peut également contribuer à faire évoluer votre voyage durant son déroulé même.


Itinéraire

Suggestion 100% personnalisable selon vos envies
JOUR 1

Trajet pour Édimbourg

Vol ou train à destination d'Édimbourg. À l'arrivée dans la capitale, transfert privé pour le secteur de New Town. Installation pour la nuit au sein d'un duo de maisons de ville de type géorgien, caractéristiques de l'architecture du quartier. À l'intérieur, pas de folklore écossais mais une décoration élégante et fluide où de belles matières traditionnelles rencontrent les lignes nettes du design contemporain. 
Au programme - Visite privée – et en français – d'Édimbourg. Pour appréhender Edinburgh, on se penche d'abord sur sa géographie : bâtis sur une colline, centre médiéval et zone contemporaine s'affrontent dans un duel d'époque. Dépassant cet antagonisme, le château de la ville surplombe le tout de sa silhouette mélancolique. Au fil de ruelles teintées d'histoire, on approfondit la question écossaise à l'aide d'un guide francophone privé quelques heures durant.

JOUR 2

Édimbourg - Lamlash (île d’Arran)

Prise en main de la voiture de location et route pour Arran, la plus grande île du Firth of Clyde. L'itinéraire oblige à une traversée en ferry fort vivifiante. À l'arrivée à Lamlash – qui, derrière ses airs de bourgade, officie comme comme centre urbain de l'île – installation pour deux nuits sur les rives de la baie. La maison est immaculée ; son gazon raz comme seule la Grande-Bretagne sait le faire. Aménagées de façon moderne et confortable, les chambres se parent de blanc avec les contrepoints bleu, moutarde, violet, rouge qu’apportent coussins et tartans. Quant à la cuisine, elle fait généreusement la revue des ingrédients de saison.

JOUR 3

Lamlash (île d’Arran)

La bourgade présente un beau relief mouvementé, plus aigu au nord qu’au sud ; face à l’hôtel, Holy Isle ferme la baie. Poneys Eriskay et moutons Soay animent ce panorama tandis que cairns et cromlechs témoignent d’un peuplement néolithique. Plus loin, le château de Brodick, XIIIe-XVIe siècles, a le statut mérité de monument principal, mais celui de Lochranza est l’un de ces inconnus connus qu’on voit avec un plaisir documentaire. On randonne autour de tout cela avec bonheur.

JOUR 4

Lamlash (île d’Arran) - Campbeltown

Départ vers Lochranza où s'emprunte le ferry à destination de Claonaig ; puis route pour Campbeltown, à 50 minutes de là. Installation pour deux nuits sur la côte du Mull of Kintyre dans une guesthouse qui abrite quatre particuliers seulement. La chambre est rapidement délaissée au profit du lounge où brûle un feu réconfortant, vue sur la campagne. Côté restaurant, la technique aux fourneaux n'a d'égale que la qualité des ingrédients, sourcés dans les domaines alentour.

JOUR 5

Campbeltown

Déjà prévus - Vos tickets de ferry pour l'île de Gigha. De l'autre côté de la péninsule de Kintyre, Gigha protège jalousement ses trésors à l'aide de rochers et récifs. Le ferry contourne habilement ces difficultés pour déposer ses passagers dans l'unique hameau de l'île, Ardminish. Les quelque 150 habitants qui peuplent le morceau de terre de 14 km² maîtrisent le gaélique aussi bien que l'hospitalité. Entre flânerie dans les jardins d'Acahamore et observation des oiseaux, on apprécie se balader le long de cette île chargée d'histoire : habitée depuis les temps préhistoriques, elle fut un temps sous contrôle scandinave avant de réintégrer le territoire écossais. 

JOUR 6

Campbeltown - Inveraray

Route pour Inveraray via la péninsule de Cowal. Au sud-ouest des Trossachs, cette zone révèle un beau concentré de beauté écossaise : la mer vient se heurter à un continent tapissé de forêts tandis que, dans les terres, les lochs s'épanouissent à l'ombre des crêtes. À l'arrivée à Inveraray, installation pour la nuit dans une petite structure intimiste, blottie au-dessus d'un salon de thé. Mobilier en bois, plaids patchwork et coussins en tweed participent à rendre l'atmosphère encore plus écossaise.
Déjà prévus - Vos billets pour le château d'Inveraray. À la sortie du village, sur les rives du loch Fyne, ce superbe château enserré dans quatre jolies tours a séduit maints réalisateurs et fait la fierté des locaux.

JOUR 7

Inveraray - St Fillans

Route pour St Fillans, le long du parc national des Trossachs. L'itinéraire serpente dans un décor verdoyant ponctué de lochs. À l'arrivée dans le Perthshire, installation pour la nuit sur les rives du loch Earn. Une partie des chambres de l'hôtel s'ouvre sur ses eaux étales et les cimes alentour. Côté décoration, plus on monte en gamme, plus le mobilier joue le jeu : mobilier réalisé à la main, salle de bains victorienne, baignoire... Le soir venu, les hôtes affluent vers le restaurant primé pour une expérience culinaire mémorable.
Au programme - Croisière et balade à vélo autour du loch Katrine. 13 kilomètres de long pour 37 mètres de profondeur : on étudie ce loch – l'un des lacs emblématiques des Trossachs – en long, en large et en travers. Pour ce faire, croisière d'une petite heure et location de vélo sont prévues.
En option - Randonnée guidée dans le parc national des Trossachs.

JOUR 8

St Fillans - Trajet retour

Route pour Édimbourg, à 2h du loch Earn et de St Fillans. En chemin, pour couper le trajet, pourquoi ne pas faire halte au superbe château de Stirling qui trône au sommet de la ville médiévale ? Parvenu à la capitale, restitution de la voiture de location et trajet retour.

A la carte

Randonnée dans le parc national des Trossachs

Lovés entre les grandes villes écossaises, les Trossachs dessinent un formidable terrain de jeu. Traversé par la ligne qui sépare les Highlands des Lowlands, le parc cumule une diversité étourdissante de paysages écossais : lochs endormis, forêts exhubérantes et collines rebondies. Vous embrassez et arpentez cette richesse de décors grâce aux conseils avisés de votre guide de randonnée francophone, à disposition pour la journée.
En option

Budget estimé

Selon saison, types d'hébergements et activités
Le budget estimé pour ce voyage est de 2 300 € à 3 000 €/personne.

Parler de prix fixe lorsque l'on évoque un voyage sur mesure a peu de sens. En effet, celui-ci varie suivant de nombreux facteurs (niveau de prestations, période, délai de réservation et bien d'autres encore). Le seul prix exact sera celui de votre devis personnalisé.

Le prix moyen constaté pour ce voyage est de 2 500 €/personne.

  • Le trajet pour Édimbourg en train ou en avion
  • Les taxes aériennes et surcharge carburant le cas échéant
  • La neutralité carbone intégrale par absorption des émissions de co2 de votre voyage (par le biais de notre Fondation Insolite Bâtisseur Philippe Romero)
  • La location d’une voiture pour 7 jours
  • Les transferts privés mentionnés au programme
  • Les traversées en ferry mentionnées au programme
  • La nuit à Édimbourg, en chambre double avec petit déjeuner
  • Les 2 nuits à Arran, en chambre double avec petits déjeuners
  • Les 2 nuits à Campbeltown, en chambre double avec petits déjeuners
  • La nuit à à Inveraray, en chambre double avec petit déjeuner
  • La nuit à St Fillans, en chambre double vue sur loch avec petits déjeuners
  • La demi-journée de visite d'Édimbourg avec guide francophone privé
  • Les billets pour passer la journée sur l'île de Gigha
  • Les billets pour le château d'Inveraray
  • La croisière et la location de vélo au loch Katrine
  • Notre service conciergerie sur place
  • Un carnet de voyage rassemblant de nombreuses informations utiles (votre programme jour par jour, les coordonnées de vos hôtels, une sélection de bonnes adresses personnalisées et géolocalisées, etc.), disponible également sous forme d’application mobile
  • Nos recommandations et la réservation de certains restaurants
Réf : 1679279
Nos experts à votre écoute
Contactez nos conseillers specialistes pour créer votre voyage sur mesure
Contactez un spécialiste de la Grande Bretagne