Vous aimerez
  • Des meilleures tables de Lima aux plus spectaculaires vestiges incas
  • Randonner dans les Andes, naviguer sur le Titicaca, explorer la vallée Sacrée de l’Urubamba
  • Vos visites et activités prévues sur tout l’itinéraire, de la cuisine Nikkei aux hauteurs de Machu Picchu
  • Appli smartphone avec GPS, salon Air France, conciergerie, routeur wifi : voyager Voyageurs

Contactez un spécialiste Pérou 01 84 17 21 60

Hauts lieux du Pérou

A en considérer le déroulé, ce voyage semble un collier de perles de culture. Les grands mythes voyageurs se succèdent, dans lesquels l’Unesco a largement puisé pour alimenter le patrimoine mondial. Lima, au bord du Pacifique, se donne des airs de riviera, prend pied dans la gastronomie mondiale et lâche la bride à une créativité tous azimuts. Arequipa n’en est pas tout à fait là, malgré un splendide héritage, mais les condors du cayon du Colca suscitent, par leur vol à la dimension des Andes, une émotion sans mélange. Autour de Yanque, on mesure cette dimension au pas de randonneur, et au vol stationnaire des colibris. Puno regarde le lac Titicaca.
Pensez aux lacs du monde les plus capitaux : celui-ci sera invariablement du lot. Et des Indiens y vivent encore vraiment en pleine eau sur des amoncellements de joncs. On le pressentait déjà aux vestiges et aménagements rencontrés, mais, dès lors que l’on aborde à la vallée Sacrée de l’Urubamba, à Cuzco et Machu Picchu, la civilisation inca se révèle dans toute la splendeur de ses accomplissements. On ne l’oubliera plus. Et d’autant moins que les colonisateurs espagnols ont appuyé sur ces fondements quelques trésors d’art baroque, auxquels les Indiens ont apporté une couleur inconnue en Europe. Certains voyages se prolongent longtemps après le retour ; celui-ci en fait incontestablement partie.

Votre voyage

Temps de trajet et moyens adaptés, la logistique mise en place sur votre itinéraire a la précision requise. Question d’optimisation. Entre Lima et Arequipa, l’avion s’impose. Ensuite, bus de ligne jusqu’à Cuzco. Confortables, réguliers, sûrs, ces véhicules offrent de bonnes conditions de voyage. Partout, des voitures particulières prennent le relai pour gagner les hôtels. Autour de Machu Picchu, train panoramique et navette vous conduisent à bon port, avec des fenêtres bien ouvertes sur un paysage saisissant. A part ça, petit bateau sur le lac Titicaca et randonnées pedibus - deux fois trois heures. Si l’on ajoute à ces déplacements les visites et activités prévues, il vous reste quand même du temps pour des explorations solo, ou une pause hamac. Vos étapes vous apprendront que l’hôtellerie péruvienne monte clairement en gamme, sans renoncer à une simplicité qui fait aussi son charme. L’importance du programme réclamait des rendez-vous. Nous avons porté, de façon équilibrée, l’essentiel à votre agenda. Randonnées, tables réservées, visites, vous vous trouvez toujours relié à ce qui compte. Des guides privés, francophones pour la plupart, vous servant de truchement. Et si, chemin faisant, un désir non prévu ou un léger contretemps survenait, vous disposez pour y répondre des coordonnées de notre service de conciergerie sur place.

Haut les cœurs !

Ce voyage vous emmènera à des altitudes inhabituelles. Alors, haut les cœurs ! Mais sans précipitation. Votre itinéraire a été conçu de telle façon que votre adaptation soit progressive ; dans tous les cas, prenez le temps de retrouver votre souffle, ne forcez pas le rythme et hydratez-vous régulièrement.

Itinéraire

Suggestion 100% personnalisable selon vos envies
JOUR 1

Vol pour Lima

Accueil et assistance en français à l’aéroport. Transfert privé et installation pour deux nuits dans le quartier bohème de Barranco. L’hôtel occupe la maison néo-Tudor du sculpteur Victor Delfin. Le jardin est un belvédère sur l’océan et accueille une statuaire animalière forte et déliée. Dans la maison, les murs blancs et le bois sombre contrastent ; les peintures multiplient les touches colorées. Dotée d’une excellente literie, votre chambre donne sur le jardin. La brise assure une ventilation naturelle et douce. L’élégante simplicité des lieux a sur l’humeur un effet décapant. Le petit déjeuner aussi. Les hôtes ont l’usage de la piscine, mais la Playa Barranco se trouve juste en contrebas, au pied de la petite falaise.

JOUR 2

Lima

La renommée de Barranco ne date pas d’hier. Au XIXe siècle, l’aristocratie liménienne en fréquentait les plages. Aujourd’hui, les créatifs de tous horizons ont investi immeubles et casonas. Galeristes, restaurateurs, cafetiers ont suivi. Le public du Museo de Arte Contemporaneo en profite, et des jardins fleuris. Inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco, le Cercado, le vieux Lima, offre lui des exemples splendides d’architecture coloniale espagnole, comme le palais Torre-Tagle (XVIIIe siècle) ou la cathédrale San Juan (XVIIe siècle), qui abrite le tombeau de Pizarre. Peut-être a-t-on envie de visiter un musée ? Le Museo Larco par exemple, dont les collections couvrent plusieurs millénaires d’histoire péruvienne jusqu’à la période coloniale : toutes les cultures antiques passées en revue.
Au programme - Une table au restaurant Maido. La cuisine Nikkei, développée par les Japonais du Pérou, s’est imposée comme un style à part entière, plébiscité par toute la planète. Et le Maido, du chef Mitsuharu Tsumura, fait référence en la matière. Nous vous y réservons donc une table, avec un taxi aller et retour.
En option - Barranco en privé.

JOUR 3

Lima - Arequipa

Transfert privé à l’aéroport et vol pour Arequipa. Nouveau transfert. Nuit à quelques encablures de la place d’Armes. Bâtiment historique prolongé : dans les chambres, distribuées autour d’une cour couverte à galeries, les parpaings de pierre volcanique installent un minimalisme chaleureux. Equipement très satisfaisant ; salle d’eau pimpante. Le restaurant sur le toit, que double une belle terrasse, mitonne une cuisine simple et généreuse.
Déjà prévu au programme - Billet pour le canyon du Colca. Ses versants escarpés ont été aménagés par les Indiens Collaguas dès le VIIe siècle (cultures en terrasses, cimetières suspendus), puis les Incas en ont développé le système d’irrigation et ils ont mis en place un réseau de greniers (colcas). Ces réalisations, toujours opérationnelles pour certaines, laissent songeur et admiratif. Passage obligé à la Cruz del Condor, villages (souvent d’anciennes reducciones) et randonnée dans l’après-midi.

JOUR 4

Arequipa - Yanque

Transfert en bus de ligne à Yanque. Installation pour deux nuits au nord du bourg : belle vue sur les hauteurs du canyon à la clé. C’est une maison jaune, rouge, et de sensibilité verte. Répandue partout, une simplicité de bon aloi. Dans votre chambre, un confort nominal mais réel ; salle de bain très convenable. On vit là à son aise, sans souci de représentation. Le chef maison s’en tient à l’art culinaire local et aux ingrédients biologiques, ce dont personne ne songe à se plaindre. Les hamacs installés en batterie dans le joli jardin incitent à une paresse qui, après tout, fait partie du voyage.

JOUR 5

Yanque

Au programme - Randonnée privée dans le canyon de Canocota. On se rend d’abord au village pour en visiter l’église, XVIIIe, bien dans son jus colonial. Vous empruntez ensuite un ancien itinéraire inter-vallées pour une randonnée d’environ huit kilomètres jusqu’au site thermal de La Calera. Après les petits champs où viennent pommes de terre, quinoa, haricots, les cactus cierges, des bosquets de polylepis (arbre d’altitude d’allure trapue), des buissons fleuris soulignent seuls la grandeur austère et minérale du paysage. Chemin faisant, on remarque des aménagements en terrasses, dont le guide explique en anglais qu’ils sont préincaïques. Avec un peu de chance, vous apercevez un colibri géant papillonnant autour d’une fleur de puya. Temps de marche estimé, trois heures.

JOUR 6

Yanque - Puno / lac Titicaca

Transfert en bus de ligne à Puno. Installation pour deux nuits dans un hôtel du centre. Simple, bien tenu, avec de jolies notes indiennes - murs décorés de pièces d’aguayo, le tissu de laine traditionnel de l’Altiplano, statuettes, aquarelles. Les chambres sont nettes et confortables, les salles de bain au niveau. Dans la salle à manger, on se restaure d’une cuisine péruvienne sans chichis, à laquelle s'ajoutent quelques plats internationaux.
Puno, un peu coincée entre le lac et la montagne, se développe vers le haut. Ce sont le lago et un contexte frontalier favorable aux petits trafics qui font son charme.

JOUR 7

Puno

Déjà prévu au programme - Uros Titinos et Taquile, cultures du lac Titicaca. Les îles artificielles constituées de couches superposées de joncs - le totora : Schoenoplectus californicus subsp. tatora - sont une particularité du Titicaca. Certaines se trouvent encore habitées, entre lesquelles les canots traditionnels en fuseaux de totora vont et viennent pour le transport des résidents réguliers, ainsi les Uros Titinos. Les joncs dont essentiels pour éviter l’ennoiement de son domaine. Cette contrainte contextuelle une fois reconnue, il faut convenir que le total look jonc a de l’allure. Taquile, l’île où les hommes tricotent et les femmes tissent (et dont l’Unesco a inscrit l’art textile au patrimoine culturel immatériel de l’humanité), doit son existence à la nature. Afin de maintenir en équilibre vie communautaire et tourisme, les habitants gèrent eux-mêmes ce dernier. Un guide francophone privé accompagne les visites de la journée.

JOUR 8

Puno - Cuzco

Transfert en bus de ligne à Cuzco. Installation pour trois nuits à trois pâtés de maisons de la Plaza de Armas, dans la vieille ville. L’art populaire péruvien a donné à l’hôtel un air gai, des couleurs ravissantes. Chaque pièce semble un bouquet pop andin. Les installations n’en sont pas moins très bien conçues, et confortables. Le petit déjeuner permet d’attaquer la journée dans de bonnes conditions : l’esprit égayé par la décoration et le corps chargé comme il faut en énergie.
Au programme - Une dégustation de pisco. La boisson nationale est une fine eau-de-vie de vin. On se rend dans l’une des meilleures adresses à pisco de Cuzco, afin d’en tâter sous sa forme classique de pisco sour.

JOURS 9 & 10

Cuzco

Nombril du monde, la ville fut vraisemblablement fondée par les Killke un siècle avant l’arrivée des Incas. Lesquels devaient l’agrandir et en faire la capitale de leur empire. Les Espagnols la détruisent en partie, mais fondent dessus leur Cuzco, Ciudad Noble y Grande. La rencontre de la culture andine et de l’effervescence baroque a donné de surprenants résultats, qui semblent définir encore les codes d’un art de vivre unique. La capitale des Incas constitue encore, littéralement, le socle de la ville : murs et fondations datent souvent de la période préhispanique et se repèrent en maints endroits (spécialement dans le vieux quartier colonial de San Blas, où perche votre hôtel). Sur la place d’armes s’élèvent la cathédrale de l’Assomption de la Très Sainte Vierge et l’église de la Compagnie de Jésus, l’une et l’autre triomphales : ors et peintures de l’école de Cuzco (XVIe-XVIIe siècles). Sacsayhuaman, deux kilomètres au nord de Qusqu, compte parmi les plus impressionnants vestiges incas. Cette triple muraille zigzagante en forme de tête de puma est un tour de force.
En option - Un atelier cuisine ; le Boleto Turistico General.

JOUR 11

Cuzco - Aguas Calientes / Machu Picchu

Transfert à la gare d’Ollantaytambo et train panoramique pour Aguas Calientes / Machu Picchu Pueblo.
Déjà prévu au programme - Dans la navette qui suit la route en lacets, on se prépare au choc. Car Machu Picchu, la citadelle de Pachacutec, est une prouesse d’un tel niveau qu’on en reste bouche bée. La beauté des montagnes, l’ampleur de la conception, ce qu’il a fallu de logistique et d’ingénierie pour bâtir, la vigueur, le génie enfin dont les Incas ont fait preuve ici passent l’entendement. Etonnement, au sens fort du terme ! Pour aller au-delà du simple sentiment d’émerveillement et se donner les moyens de comprendre la majesté, un guide privé francophone fait un excellent interprète.
Nuit à la lisière nord du pueblo. Bâtiments contemporains le long duquel des branches sèches d’eucalyptus font un motif récurent et comme une signature. A l’intérieur, noir et blanc général. Dans la chambre, draps frais de coton péruvien. Le restaurant propose une cuisine nationale et internationale dont les ingrédients sont, dans toute la mesure du possible, bio. Cette dernière exigence s’appliquant aussi aux produits de soin du spa. Lequel, installé à l’étage supérieur ouvre par de grandes baies sur la forêt pluviale.

JOUR 12

Aguas Calientes - Urubamba / vallée Sacrée

Déjà prévu au programme - Le matin, nouvelle visite de la ville suspendue au-dessus de l’Urubamba pour s’assurer que l’on n’a pas rêvé la veille. Et montée jusqu’à la Montana Machu Picchu - 3082 m. L’ascension est un peu rude, mais une vue superlative paie l’effort avec intérêt.
Transfert à la gare et train panoramique pour Ollantaytambo. Nouveau transfert à Urubamba. Installation pour trois nuits dans la partie nord-ouest du bourg. L’architecture andine contemporaine de l’hôtel accueille généreusement la lumière. A l’intérieur, un mobilier de bois blanc, léger, agréable. Les chambres sont claires et nettes, faciles à vivre. A sa fenêtre, on se laisse prendre par le paysage. Autour des bâtiments, un jardin, où il fait bon se réunir le soir, auprès du feu. Le petit déjeuner, Andean style, lui aussi, est servi à partir de cinq heures. Les lève-tôt ne perdront pas une minute ! Le petit spa - massages, sauna, jacuzzi - rend d’ailleurs d’appréciables services de délassement aux organismes sollicités par de longues journées de visite.

JOUR 13

Urubamba

Au programme - On est amené sur zone en voiture puis, en compagnie d’une guide privé francophone, on commence ses explorations pédestres par les terrasses concentriques du centre de recherche agronomique inca de Moray. Le dispositif permettait de reproduire artificiellement différentes conditions climatiques et de mettre ainsi au point des protocoles d’acclimatation de plantes allogènes. On ira ensuite, en descendant doucement à travers une belle contrée agreste que domine la cordillère de Vilcabamba, vers les salines de Maras, dont les milliers de bassins composent un étrange paysage alvéolaire et blanc. Cette journée à la campagne comporte trois heures de marche environ.

JOUR 14

Urubamba

Au programme - Les marchés locaux rassemblent tout le monde dans une débauche de couleurs franches ; les indiens des hautes terres se reconnaissant à leur poncho rouge. En voiture, avec chauffeur, on part en visite. En commençant par Pisaq : marché (fromage frais, poulet, herbes aromatiques, pain, choux, cochons d’Inde, maïs et pommes de terre de toutes sortes), terrasses agricoles pluri-centenaires et citadelle inca. A l’autre bout de la vallée, le site fortifié d’Ollantaytambo est un exemple magnifiquement préservé d’urbanisme inca.

JOURS 15 & 16

Urubamba - Cuzco - vol de retour

Transfert à l’aéroport de Cuzco et vol de retour, via Lima. Nuit à bord, arrivée le lendemain.

A la carte

Barranco en privé - Lima

En compagnie d’un guide francophone, on explore l’un des quartiers les plus en vue de la capitale. Artistes et créateurs, galeristes en ont fait le rendez-vous de la bohème et des esthètes. Il faut dire que ces rues ont en plus beaucoup de charme nostalgique et fleuri, auquel ajoute le passage régulier du vieux tramway. Dans les boutiques, artisanat et design font bon ménage et rappellent que si le design est la beauté de la fabrique, l’artisanat est le design de l’atelier. Les plages du quartier ont conservé l’aura de leur fréquentation huppée au tournant du XXe siècle.
En option - Deux heures

Atelier cuisine à Cuzco

La gastronomie péruvienne a acquis une réputation internationale d’excellence, et il faut convenir, à l’usage, que celle-ci n’est pas usurpée. Pour en pénétrer les arcanes, nous vous proposons de participer à l’atelier en six étapes mis au point par le chef Erick Paz. On s’initie ainsi à une culture, à ses ingrédients, à son histoire. Aux gestes aussi qui la concrétisent. Sous la houlette d’un homme de l’art anglophone, on réalise sur place deux plats caractéristiques : le fameux ceviche - poisson cru mariné au citron vert - et le lomo saltado - émincé de filet de bœuf sauté.
En option - Demi-journée

Le Boleto Turistico General - Cuzco

Indispensable ! Ce billet est valide dix jours et donne accès à toute une série de musées et de sites à Cuzco et dans la vallée sacrée. Au programme : la forteresse de Sacsayhuaman, le sanctuaire de Qenko, le fort de Puca Pucara, le site sacré de Tambomachay, les terrasses agricoles inca de Tipon, le village de Chinchero, le musée régional d’histoire, le musée d’art contemporain, etc.
En option

Avec quelques jours de plus - Le Titicaca bolivien

Puisqu’on y est, pourquoi ne pas aller à Copacabana ? Pas au Brésil, mais sur la rive bolivienne du lac Titicaca. La petite ville est renommée pour son église Notre-Dame (XVIIe siècle), bel édifice immaculé qui abrite la Virgen de la Candelaria (statue du XVIe siècle), patronne du pays. De là, embarquement possible pour la Isla del Sol. Située à 1 km de Copacabana, c’est la plus grande île du lac et une terre sacrée, d’où Manco Capac et Mama Ocllo, enfants d’Inti nés de l’écume des eaux, seraient partis pour fonder Cuzco. Du nord au sud, sites archéologiques, dont le rocher sacré des Incas, Titikala, et le palais de Pilkokaina, villages de Challapampa et Yumani. Pour faire le tour de la question.
En option

Budget estimé

Selon saison, types d'hébergements et activités
Le budget estimé pour ce voyage est de 5500€ à 6800€/personne.

Parler de prix fixe lorsque l'on évoque un voyage sur mesure a peu de sens. En effet, celui-ci varie suivant de nombreux facteurs (niveau de prestations, période, délai de réservation et bien d'autres encore). Le seul prix exact sera celui de votre devis personnalisé.

Le prix moyen constaté pour ce voyage est de 5900€/personne.
  • Le transport aérien, sur compagnie régulière
  • Les taxes aériennes et surcharge carburant
  • La neutralité carbone intégrale par absorption des émissions de co2 de votre voyage (par le biais de notre Fondation Insolite Bâtisseur Philippe Romero)
  • L’accès au salon Air France à Roissy
  • L’accueil et assistance francophone à l’aéroport de Lima, à l’arrivée
  • Les transferts privés
  • Le train panoramique aller et retour entre Ollantaytambo et Aguas Calientes
  • Les 2 nuits à Lima, en chambre double, avec petits déjeuners
  • La nuit à Arequipa, en chambre double, avec petit déjeuner
  • Les 2 nuits à Yanque, en chambre double, avec petits déjeuners
  • Les 2 nuits à Puno, en chambre double, avec petits déjeuners
  • Les 3 nuits à Cuzco, en chambre double, avec petits déjeuners
  • La nuit à Aguas Calientes, en chambre double, avec petit déjeuner
  • Les 3 nuits à Urubamba, en chambre double, avec petits déjeuners
  • La réservation d’une table au restaurant Maido à Lima, et les transferts afférents
  • Le billet pour le canyon du Colca
  • La randonnée privée dans le canyon de Canocota, avec un guide anglophone
  • Uros Titinos et Taquile, cultures du Titicaca, avec un guide privé francophone
  • La dégustation de pisco à la Casa Republica à Cuzco
  • Les deux billets : Machu Picchu ; Machu Picchu et Montana Machu Picchu ; la visite du site avec un guide privé francophone
  • La voiture avec chauffeur pour Pisaq et Ollantaytambo ; la randonnée à Moray et Maras, avec un guide privé francophone
  • Notre service de conciergerie sur place
  • Le Wifi gratuit pendant votre voyage : un mini routeur international remis avant le départ, permettant de connecter jusqu’à 5 terminaux simultanément
  • Un service de navigation GPS accessible depuis l’application Voyageurs du Monde, chargé avec votre parcours, les coordonnées de vos hôtels et bonnes adresses

  • Réf: 1491352
    Nos experts à votre écoute
    Contactez nos conseillers specialistes pour créer votre voyage sur mesure
    Contactez un spécialiste du Pérou