Vous aimerez
  • Du lac de Rotorua aux volcans de Whakapapa, de Fox Glacier au parc Fiordland : à chaque escale, des paysages spectaculaires
  • Adopter le « Kiwi spirit », l'art de vivre dans le respect de l'environnement
  • Parc Wai-O-Tapu, Coast Track du parc Abel Tasman, croisière au pays des fjords, c’est prévu
  • Appli smartphone, bonnes adresses, GPS, conciergerie sur place : voyager Voyageurs

Contactez un spécialiste Nouvelle-Zélande 01 83 64 79 49

Nouvelle-Zélande : l'immanquable, du nord au sud

Pour être complet, un voyage en Nouvelle-Zélande forme un diptyque : volet septentrional, volet méridional, de part et d’autre du détroit de Cook. Vous arrivez à Auckland, au nord, et faites un premier constat : les grandes villes néo-zélandaises n’appartiennent pas à la catégorie des monstres urbains, elles ont une taille humaine et il y fait bon vivre. Wellington vous le rappelle quelques jours plus tard. Entre temps, on prend contact avec une géologie qui fait les quatre cent coups. A Rotorua, du côté de Bay of Plenty, ça bouillonne, ça siffle, ça souffle et ça se pare de couleurs fluorescentes. Whakapapa se trouve dans le parc national du Tongariro.
Là, trois grands volcans maintiennent la région sous tension. Les tabous maoris en conjurent le potentiel de puissance, les randonneurs en respectent l’écologie. Ainsi va la pratique nature du pays. On passe ensuite au sud et aux Alpes australes. Kaiteriteri, Greymouth, Fox Glacier, Wanaka, le lac Te Anau et Queenstown forment un chapelet de sites saisissants, du plus petit des parcs nationaux, Abel Tasman, au plus grand, Fiordland National Park. On pagaie dans l’Astrolabe Roadstead du premier, un chenal dont le nom rappelle les voyages du navigateur français Jules Dumont d’Urville ; on salue les phoques du Milford Sound dans le second. A Greymouth, on se confronte à l’immensité de la mer ; à Fox Glacier, à celle de la montagne. Ces régions donnent à la promenade, à toutes les formes de randonnée, des dimensions particulières et une certaine qualité d’émotion. Dans l’Otago, la viticulture néo-zélandaise multiplie les preuves de son savoir faire. Ce dont le voyageur ne saurait songer à se plaindre. Pour couronner le tout, vous vous trouvez partout l’objet des attentions discrètes, du désir de bien recevoir, de l’urbanité détendue dont les Néo-Zélandais ont le secret, et qui vaut avec le reste le grand détour.

Votre voyage

A l’image du pays, les routes néo-zélandaises sont bien entretenues et, à moins d’intempéries sérieuses, ce qui ne sera pas le cas ici, on ne rencontre aucun problème à les parcourir. Au contraire, les paysages traversés font de chaque étape un époustouflant traveling. Les liaisons ne constituent donc, en aucun cas, les moments perdus du voyage. Vos hôtels reflètent la variété et l’esprit de la géographie physique et humaine. Ils sont contemporains urbains à Auckland et Wellington. A Rotorua, l’empire britannique vous reçoit ; à Whakapapa, le dominion, en grand. Ceci pour l’île Nord. Vient ensuite la belle série de maisons d’hôte de l’île Sud, chacune écarquillant ses fenêtres sur le spectacle de la nature. Partout, confort et charme. Avec cela, nous vous avons pris un billet pour les fastes géothermiques du parc Wai-O-Tapu, au début, et un autre pour un bain cristallin sur la Shotover River, à la fin. Entre les deux, randonnée et kayak dans l’Abel Tasman Park, plus navigation dans le phénoménal Milford Sound. Ces rendez-vous permettent de se mettre au diapason des Néo-Zélandais et vous laissent tout le loisir de mener vos propres explorations. Si, chemin faisant, un désir non prévu, ou un léger contretemps, survenait, vous disposez pour y répondre des coordonnées de notre service de conciergerie sur place.

Itinéraire

Suggestion 100% personnalisable selon vos envies

JOUR 2

Auckland

Accueil en anglais à l’aéroport et aide aux formalités. Transfert et installation pour deux nuits dans le centre d’Auckland, entre la Sky Tower et le port. Les suites occupent un immeuble fonctionnel. Elles dévoilent d’excellentes conditions de logement : chambre, living, coin repas, cuisine équipée, etc. L’atmosphère est simple - murs blancs, tons gris, taupe, bleu, vert, aluminium - contemporaine, confortable. Sur place, un spa propose une jolie palette de soins, dispensés de façon très professionnelle. Résider à l’hôtel donne un accès gratuit à la salle de sport next door.

JOUR 3

Auckland

Dans le secteur du CBD, restaurants et bars à la mode, mais aussi Viaduct Basin et son atmosphère plaisance chic. On se trouve donc « où ça se passe » dans la City of Sails. Le New Zealand Maritime Museum est à deux pas : des hommes à la mer, des marins maoris aux grandes heures de l’America’s Cup. Pas loin non plus, le vieil Auckland Domain et les belles serres tropicales des Wintergardens, qui datent des années 1920. L’atmosphère mi-branchée mi-canaille de Karangahape Road ou celle plus artiste de Ponsonby emballent. Les amateurs de rugby ne manquent pas de se rendre à l’Eden Park, au sud-ouest du quartier des affaires. On peut monter sur le mont Victoria, pour se donner sur tout ce paysage une vue plongeante et complète. Le soleil jette les Aucklanders sur les plages de Waitemata Harbour. En fait, on découvre rapidement que, si Auckland apparaît régulièrement au premier rang des villes où il fait bon vivre, il y a de bonnes raisons à cela !

JOUR 4

Auckland - Rotorua

Prise en compte de la voiture de location et route pour Rotorua. Nuit à dix minutes de promenade du centre-ville, dans un rêve de maison coloniale, Victorian Bay Villa de 1905. Décors chantournés, colonnettes, balustrade Union Jack, la restauration a tout respecté. La véranda permet de profiter en personne distinguée du jardin planté de vigne et de citronniers. Les aménagements intérieurs, sobres et agréables, prolongent un climat de civilité bien éduqué sensible dès l’abord. On renoue ici avec un plaisir de vivre naturel et provincial, rehaussé d'un exotisme léger. Dans ce cadre, le petit-déjeuner est un délice.

JOUR 5

Rotorua - Whakapapa

Déjà prévu au programme - Le parc géothermique Wai-O-Tapu. Lacs aux couleurs acidulées ou curieusement achromatiques, boues plissées ainsi que des crèmes Chantilly, geysers ponctuels comme des coucous suisses, piscines bouillonnantes d’eau thermale, fumerolles, les allées de ce grand parc offrent au visiteur les plus spectaculaires effets de la chimie et de la physique telluriques. Quand Mother Earth se fait psychédélique !
Route pour Whakapapa, dans le Tongariro National Park. Installation pour deux nuits dans un hôtel qui appartient à l’histoire du parc : ouvert en 1929. Derrière, les montagnes ; devant, la nappe verte d’un golf. Dedans, un grand classicisme. Des parties communes opulentes, confortables, équilibrées. Les chambres sont à l’avenant. Dans l’une des salles à manger, gastronomie néo-zélandaise ; dans l’autre, petits plats internationaux à manger avec les doigts. Au bar, des flacons de bel ambre. Avec ça, vous vous relaxez au spa, vous faites preuve de votre adresse au billard ou à la pétanque, vous entretenez votre tonus à la salle de gym.

JOUR 6

Whakapapa

Afin de préserver leurs sites tabous, les Maoris ont fait don à la couronne britannique, contre une garantie de non-exploitation, des volcans Tongariro, Ruapehu et Ngauruhoe. Le parc naît ainsi en 1887. Aujourd’hui, c’est la Terre du milieu. Du moins, depuis que Peter Jackson y a tourné sa version du Seigneur des anneaux… Les oiseaux abondent. On marche ici dans les paysages qui ont gardé une netteté d’aube. Le Tongariro Alpine Crossing, avec ses lacs émeraude, fait figure de classique, le lac de cratère du mont Ruapehu aussi. Chemins soigneusement balisés et formules multiples, de la simple promenade à la longue randonnée. Escalade, VTT, rafting, canoë, survol en avion sont aussi des options. L’hiver, on skie sur les pentes du Ruapehu.
En option - Survol des volcans du Tongariro National Park.

JOUR 7

Whakapapa - Wellington

Route pour Wellington. Nuit dans le centre. L’hôtel affiche un design cool et confortable, d’inspiration scandinave. Ligne claire dans les chambres. Le restaurant sert une cuisine healthy, en écho avec le cadre ; au bar, bières artisanales. Les clients de la maison ont accès à une salle de sport proche. Dans les abords immédiats, le départ du célèbre funiculaire, qui emporte ses passagers à Kelburn, dans les collines, dévoilant un beau point de vue sur la ville. Les habitants de la capitale animent avec ferveur la vie de café. Te Papa Tongarewa, le musée national de Nouvelle-Zélande, présente de splendides collections ethnographiques, ainsi que l’un des plus gros calmars colossaux (Mesonychoteuthis hamiltoni) jamais pêchés. Sur Mulgrave Street, Old St. Paul’s, l’ancienne cathédrale anglicane, est un touchant exemple d’architecture néogothique des antipodes (1865-1924).

JOUR 8

Wellington - Kaiteriteri

Traversée en ferry pour l’île du Sud. Installation pour deux nuits juste à l’ouest de la lagune de Kaiteriteri. De l’hôtel, on voit à travers la végétation l'eau miroiter jusqu’à la mer. Le domaine se compose de chalets discrets, très bien équipés et dans une optique eco-responsable. Le restaurant végétarien contribue au dispositif bien-être - ce qu’est, au fond, tout l’établissement. On peut nager vraiment dans les deux piscines, extérieure et intérieure ; et se laisser envelopper de bulles dans les deux jacuzzis, extérieur et intérieur. Et on a le choix de faire escale au hammam ou au sauna. Le personnel du spa a une conception holistique de son métier, et du savoir-faire. Prêt de vélo, location de VTT : les chemins invitent à la balade. Le croissant pâle de Kaiteriteri Beach se rejoint aisément.

JOUR 9

Kaiteriteri

Déjà prévu au programme - Randonnée et kayak dans le parc national Abel Tasman. On s’intéresse aujourd’hui au littoralde ce parc fondé en 1942. En marchant, de Marahau à Watering Cove, sur une section de la Coast Track, le sentier favori des randonneurs néo-zélandais dans la région. Un guide anglophone accompagne l’équipée. Déjeuner sur la plage puis retour à Marahau en kayak de mer. Chemin faisant, otaries, dauphins ou manchots viennent fréquemment vous faire un bout de conduite. Sur Adele Island vit encore l’oiseau augure des Maoris, le créadion rounoir. Toute la journée, les contrastes de couleur entre la forêt, le sable et l’eau surprennent et éblouissent.

JOUR 10

Kaiteriteri - Greymouth

Route pour Greymouth. Nuit à une quinzaine de kilomètres de là, sur la côte de Punakaiki, face à la mer de Tasman. La maison basse laisse glisser sur elle l’air marin. Un chemin mène à la plage, en contrebas du jardin. Quatre chambres seulement, avec balcon sur les rouleaux écumeux. Un confort simple, à l'image de l'hospitalité néo zélandaise. Le petit déjeuner, composé avec des ingrédients choisis, donne de l’énergie pour aller bien avant dans la journée. Au retour de vos explorations, vous vous installez sur la terrasse, autour d’une pizza ou d’une assiette d’antipasti. L’Italie va bien aux mers du sud. Et le vin néo-zélandais à l’Italie. Greymouth concentre les activités culturelles et économiques de la côte ouest. Exploitation forestière, jade, pêche, brasserie : depuis la fin de la fièvre de l’or, les affaires n’ont pas cessé.

JOUR 11

Greymouth - Fox Glacier

Route pour Fox Glacier, dans le parc national Westland Tai Poutini. Nuit à l’orée du parc, dans un cottage moderne, très bien tenu. De la maison, vue panoramique sur les Alpes du sud, le mont Cook, le mont Tasman. Le paysage impressionne par sa densité et d’amples dimensions. A l’intérieur la décoration est coquette classique et les chambres, confortables. Et au réveil, le petit déjeuner est préparé avec la méticulosité propre à un bed and breakfast agréable. Pas très loin à l’ouest, il y a la mer, mais on la quitte juste et l’appel de la montagne se fait pressant.

JOUR 12

Fox Glacier - Wanaka

Route pour Wanaka. Nuit dans le village, au fond de Roys Bay. Les chambres se répartissent dans des maisonnettes à parement de bois. A votre particulier, rien ne manque. Petit déjeuner à une grande table commune. Sur place aussi, le spa de jour propose massages, soins et jacuzzi extérieur aux voyageurs à revigorer. Le feu de cheminée dans la bibliothèque complétant tout à fait bien ces agréments. Le lac Wanaka et les reliefs qui l’entourent constituent en toute saison un formidable terrain d’activités outdoor. En outre, le pinot noir bénéficie des conditions de la région et produit des vins réputés.

JOUR 13

Wanaka - Te Anau

Route pour le lac Te Anau, sur le territoire du Fiordland National Park, inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. Installation pour deux nuits dans une maison d’hôtes contemporaine. Chambres et parties communes sont impeccables. Les propriétaires se répartissent les tâches et les passions : madame cuisine, monsieur pêche et cultive son jardin en voltairien sustainable. Une organisation tout à votre bénéfice. Par la variété de ses paysages - pics, lacs, fjords, etc. - de sa flore et de sa faune, le parc semble ne jamais finir. La randonnée y a l’un de ses royaumes. Et le kakapo, Strigrops habroptila, le grand perroquet piéton, son sanctuaire. Le takahé, Porphyrio hochstetteri, qui ne vole pas plus, aussi. L’un et l’autre oiseau font l’objet de mesures de conservation déterminées.

JOUR 14

Te Anau

Déjà prévu au programme - Croisière dans le Milford Sound, parc Fiordland. La navigation dans le fjord, dont les parois abruptes et dentées peuvent s’élever à plus de mille mètres au-dessus de l’eau, offre l’expérience d’une certaine majesté géologique. Deux chutes spectaculaires sont permanentes : Lady Bowen Falls et Stirling Falls. Des grands dauphins viennent jouer le long de la coque ; on aperçoit des phoques, des gorfous et, parfois, des baleines à bosse, ou des baleines franches australes. Les conditions du fjord permettent aux coraux noirs de se développer jusque sous la surface de l’eau. La montagne de la Mitre, Mitre Peak, colosse particulièrement photogénique, domine la zone de ses 1683 mètres.

JOUR 15

Te Anau - Queenstown

Route pour Queenstown. Nuit au bord du Frankton Arm du lac Wakatipu. On serait tenté de parler surtout des fenêtres de l’hôtel, dans les chambres comme dans les parties communes : elles dévoilent de sublimes vues sur les environs. Quelque chose de généreux passe à travers toute la maison. Du bar Pacifique sud au court de tennis, vous profitez dans des conditions optimales de vos derniers instants en Nouvelle-Zélande. Quant à Queenstown, c’est la capitale néo-zélandaise du plein air, été comme hiver. Un tour sur le lac Wakatipu, à bord du TSS Earnslaw, vapeur de 1912, fait un délicieux moment de nostalgie voyageuse.
Déjà prévu au programme - Bain with a view, en privé. L’établissement est établi au flanc d’une falaise au-dessus du canyon de la Shotover River. Les bassins, aménagés à la manière japonaise, sont emplis d’une eau limpide dont on peut soi-même contrôler la température. Vous jouissez dans votre cabine d’une intimité complète et d’une vue splendide sur la Shotover. Le toit ouvrant permet d’ajuster l’atmosphère du bain aux conditions météo.

JOUR 16

Queenstown - vol de retour

Rendu de la voiture à l’aéroport et vol de retour.

A la carte

Survol des trois volcans du Tongariro National Park

Embarquement pour un vol à grand spectacle au dessus des volcans gris Ruapehu (2797 m), Ngauruhoe (2291 m) et Tongariro (1978 m). Tout cela actif à des degrés divers. Le petit avion est un excellent moyen d’apprécier l’ampleur de ces formations où le centre de la terre vient à sa surface. En annexe, la balade permet de voir du ciel quelques décors naturels majeurs du Seigneur des anneaux.
En option - Vol de 30 mn

Budget estimé

Selon saison, types d'hébergements et activités
Le budget estimé pour ce voyage est de 4500€ à 5500€/personne.

Parler de prix fixe lorsque l'on évoque un voyage sur mesure a peu de sens. En effet, celui-ci varie suivant de nombreux facteurs (niveau de prestations, période, délai de réservation et bien d'autres encore). Le seul prix exact sera celui de votre devis personnalisé.

Le prix moyen constaté pour ce voyage est de 4800€/personne.
  • Le vol pour Auckland et retour de Queenstown, sur compagnie régulière
  • Les taxes aériennes et surcharge carburant
  • L’accès au salon Air France à Roissy
  • L’accueil anglophone et l’assistance formalités à Auckland
  • Le transfert privé aéroport d’Auckland / hôtel
  • La location pour 13 jours d’un véhicule de catégorie B
  • La traversée en ferry île Nord / île Sud
  • Les 2 nuits à Auckland, en suite double, logement seul
  • La nuit à Rotorua, en chambre double, avec petit déjeuner
  • Les 2 nuits à Whakapapa, en chambre double, logement seul
  • Le billet d’accès au parc géothermique Wai-O-Tapu
  • La nuit à Wellington, en chambre double, logement seul
  • Les 2 nuits à Kaiteriteri, en chalet double, avec petits déjeuners
  • Randonnée et kayak dans le parc national Abel Tasman, avec un guide anglophone
  • La nuit à Greymouth, en chambre double, avec petit déjeuner
  • La nuit à Fox Glacier, en chambre double, avec petit déjeuner
  • La nuit à Wanaka, en chambre double, avec petit déjeuner
  • Les 2 nuits à Te Anau, en chambre double, avec petits déjeuners
  • La croisière dans le Milford Sound
  • La nuit à Queenstown, en chambre double, avec petit déjeuner
  • Bain with a view, en privé
  • Un téléphone portable local
  • Un routeur Wifi international
  • Notre service conciergerie sur place
  • Réf: 1477751
    Découvrez tous les services qui vous accompagnent pendant votre voyage.
    Nos experts à votre écoute
    Contactez nos conseillers specialistes pour créer votre voyage sur mesure
    Contactez un spécialiste de la Nouvelle-Zélande