Vous aimerez
    • Île du Sud, Île du Nord, vivre pleinement le monde kiwi puis s’envoler pour une parenthèse enchantée aux Îles Cook
    • Clore l’année au bout du monde ou vivre un autre printemps : un périple idéal en novembre- décembre & mars-avril
    • Parc Abel Tasman, lac de Taupo, forêt de Redwood et récifs cookiens : déjà prévu
    • Absorption carbone, appli mobile, conciergerie, bonnes adresses, les + Voyageurs

Contactez un spécialiste Nouvelle-Zélande 01 42 86 16 99

Romance aux antipodes


Voyage de noces ou grande aventure à deux, ce périple aux confins du Pacifique se devait d'être extraordinaire. Qu'elle soit spéciale ou non, il a été conçu pour être à la hauteur de l'occasion : varié, surprenant, romantique. Et inoubliable bien sûr. Organiser un tel voyage peut sembler impossible – en tous cas intimidant – jusqu’à ce que l’on songe à la Nouvelle-Zélande : des paysages envoûtants où se bousculent volcans, lacs et montagnes. Et puis, tout à côté, le paradis des Îles Cook – cousines de la Polynésie à en juger par leurs lagons transparents. Un autre monde pour entamer une nouvelle page de vie. L’évidence s’étant imposée, le voyage s’ouvre sur l’Île du Sud néo-zélandaise, dans la métropole de Christchurch, au bord du Pacifique.
On ne fera ensuite que remonter. À Kaikoura d’abord, où les rencontres avec otaries et baleines rythment les journées. À Abel Tasman ensuite, pour explorer le superbe parc éponyme. Puis vient la traversée du détroit de Cook pour rejoindre l’Île du Nord. Atterrissage dans la vibrante Wellington pour une immersion urbaine vivifiante. L’itinéraire file ensuite vers Martinborough, capitale autoproclamée de la région des vins, ce dont on s’accommode bien. Remontée vers le nord et dans le temps pour rallier Napier, la ville Art Déco. Puis, la baie s’éloigne et les terres défilent jusqu’à rencontrer le lac Taupo, magnifique dans tout son dégradé de bleu. Avant de rejoindre Auckland, détour par Rotorua pour fureter sous l’épaisse canopée des séquoias et fougères. Parvenu à destination, envolée pour les Îles Cook. L’accueil se fait sur Aitutaki, un presqu’atoll de 18 km². Déjà, le temps s’écoule différemment ici ; on a d’ailleurs passé la ligne de changement de date sur le chemin – une expérience unique. Rejoindre Rarotonga, la plus grande île cookienne, est ensuite une formalité. Quitter sa villa pieds dans l’eau et dans le sable relève presque du sacrilège. Il faut pourtant rejoindre Auckland où l’on respire à pleins poumons la Nouvelle-Zélande, une dernière fois.

Votre voyage


Pour le voyage d'une vie encore plus que pour tout autre périple, il est impensable de s’embarrasser de logistique, nous nous en chargeons donc pour vous : les vols internationaux et intérieurs sont tous réservés, de même que les véhicules de location qui vous attendent à chaque atterrissage. Vous êtes ainsi libres d’aller où bon vous semble, à votre rythme et toujours en tête-à-tête. Pour marquer l’occasion, nous avons sélectionné dans chaque étape de belles adresses, qu’il s’agisse d’une maison victorienne en centre-ville, d’un cottage au cœur du vignoble ou d’une villa sur la plage. Pour chacune, le cadre est enchanteur et les intérieurs ne s’y trompent pas avec des ouvertures de tous les côtés – pour que vous puissiez regarder loin, ensemble. Quant aux occasions de parfaire le séjour, elles ne sont jamais loin : piscines, bains à remous et restaurants gourmands. Entre chaque adresse, vous rayonnez – dans tous les sens du terme – librement. Pour que vous ne manquiez rien d’essentiel, nous avons inscrit quelques temps forts à votre agenda : randonner dans le parc Abel Tasman, sillonner Napier avec un chauffeur des années 30, explorer le flanc occidental du lac Taupo en bateau, emprunter les passerelles suspendues de la forêt de Redwood, caboter sur une embarcation traditionnelle aux Îles Cook puis plonger sous la surface pour découvrir le récif. Si vous souhaitiez prolonger le rêve en posant vos valises dans une adresse unique aux confins des Marlborough Sounds, il suffirait de nous en faire part : votre voyage est totalement personnalisable, en lien avec votre conseiller, y compris durant son déroulé même. Et pour les (légers) contretemps ou envies de dernière minute, vous disposez des coordonnées de notre concierge francophone sur place.

Itinéraire

Suggestion 100% personnalisable selon vos envies
JOUR 1

Vols pour Christchurch

Nuits à bord, arrivée le surlendemain.

JOUR 2

Christchurch

À l’arrivée, transfert privé pour le centre de Christchurch, plus grande ville de l’Île du Sud. Installation pour la nuit dans une jolie demeure victorienne du XIXe siècle. Construite en bois de kaori et de totara, elle est pleine de sérénité british. La décoration intérieure, toute de retenue confortable, respecte les canons du genre. Le jardin, lui, foisonne et verdoie sans retenue. On s’y repose agréablement sous de grands parasols blancs.
À voir, à faire - Prendre le pouls de la ville sur Regent Street ; s’instruire sur les tremblements de terre majeurs qui ont ébranlé la ville, celui de février 2011 notamment, au musée Quake ; flâner dans l’impressionnant jardin botanique de celle que l’on surnomme "Garden City".

JOUR 3

Christchurch - Kaikoura

Prise en main de la voiture de location et remontée vers Kaikoura, le long de la côte Pacifique. Installation pour deux nuits dans une charmante adresse de la péninsule. De fines colonnes blanches surmontées de métal dentelé soutiennent le porche de la demeure construite dans les années 1880. La mer se situe juste de l'autre côté de la route et la maison est tout entière tournée vers celle-ci : ici, une terrasse ornée de chaises canadiennes ; là, un salon intérieur avec des assises moelleuses juste devant les fenêtres. Une agréable cour dissimulée à l'arrière complète le cadre. Le moment venu, plage et centre-ville se rallient à pied.

JOUR 4

Kaikoura

À Kaikoura, la Nouvelle-Zélande livre, sur quelques kilomètres, l’ampleur de ses possibilités. Enveloppant la cité de bleu, la mer grignote le territoire de la ville – à moins que ce ne soit l’inverse. Les montagnes, en toile de fond, se parent d’un manteau de neige éternelle. Une faune abondante et vive vient rider la surface de l’eau.
À ne pas manquer - Partir en vadrouille le long de la péninsule. Avec de tels paysages, la zone est naturellement nervée de dizaines de sentiers – l’occasion d’adopter de multiples points de vue différents sur la ville. Le littoral semble pouvoir se longer indéfiniment alors un objectif est défini : repérer les otaries. Facilement localisables lorsqu’elles grognent, leur pelage brun-gris se fond dans les roches à l’heure de la sieste.
En option - Les baleines vues du ciel.

JOUR 5

Kaikoura - Abel Tasman

Route pour Abel Tasman, à la pointe nord-est de l’île. L’itinéraire traversant la région viticole de Malborough, faire halte dans un vignoble pour le déjeuner est de rigueur. De retour sur l’asphalte, la Queen Charlotte Drive offre de spectaculaires points de vue sur de petites criques de sable clair. Parvenu dans les environs du Abel Tasman National Park, installation pour trois nuits au sein d’une grande et verdoyante propriété. Les quelques bâtiments de plain-pied du lodge abritent des chambres spacieuses et lumineuses, ouvertes sur l’extérieur. Avec le parc à quelques pas, aventures et heureux hasards n’ont jamais été aussi proches.

JOURS 6 & 7

Abel Tasman

Au programme - Randonnée dans le parc national. Ainsi nommé en l’honneur du premier navigateur européen à avoir "découvert" les territoires néo-zélandais, le parc exhibe une diversité de paysages au fil de ses collines boisées rebondissant sur la forêt primaire. À leurs pieds s’épanouissent de belles langues de sable blond. La Coast Track suit le littoral, et vous avec elle. Du côté de la réserve marine de l’île Tonga, des habitants espiègles – manchots, dauphins – se faufilent jusqu’aux estuaires.
À voir, à faire - Takaka et la presqu’île de Farewell, en liberté. Difficile, en si bon chemin, d’interrompre sa poussée vers le nord. Alors pourquoi ne pas poursuivre jusqu’à Farewell Spit ? L’isthme déroule son interminable ruban de sable – 26 kilomètres – pour fermer la côte nord de Golden Bay. Sur le chemin, l’agréable bourgade de Takaka fleure bon la détente hippie : communauté soudée, cafés engageants et épiceries bio.
En option - Kayak dans le parc Abel Tasman.

JOURS 8 & 9

Abel Tasman - Wellington

Route pour Nelson où vous troquez votre voiture de location contre un vol à destination de Wellington, sur l’Île du nord. Parvenu de l’autre côté du détroit de Cook, votre nouveau véhicule vous attend. Les valises sont posées pour la nuit dans un quartier en vue de la capitale. L’une des plus grandes collections d’art contemporain néo-zélandais a investi cette adresse décalée, du hall aux chambres en passant par l’ascenseur. En plus de cette galerie privée, l'hôtel est équipé d'une piscine intérieure, d'une salle de sport et même d'un sauna.
Au programme - L’éco-sanctuaire de Zealandia à la nuit tombée. Refuge d’une faune typiquement néo-zélandaise, le parc ouvre ses portes à quelques happy few à la tombée de la nuit. C’est dans la pénombre qu’émergent les espèces les plus cocasses : le perroquet kaka, le reptile tuatara ou encore le kiwi, symbole national. De la taille d’une poule, l’oiseau au long bec, incapable de voler, se compte ici par dizaines – une occasion rêvée de l’observer.

JOUR 10

Wellington - Martinborough

Le superbe musée Te Papa Tongarewa étant situé de l’autre côté de la rue, une visite s’impose avant de quitter la capitale. C’est donc seulement après l’avoir exploré que l’on reprend la route. Très vite, la jungle urbaine laisse place aux rangs de vigne disciplinés. Installation pour deux nuits au cœur des vignobles. Les cottages indépendants sont prolongés par des terrasses qui s’ouvrent sur le domaine. Du côté de la décoration, on a misé sur le moderne et l’élégance dans la simplicité.

JOUR 11

Martinborough

À ne pas manquer - Les vignobles de la Wairarapa. Pour goûter à la tranquillité en même temps qu’aux cépages, rien de tel que de s’éloigner quelque peu de Martinborough pour rejoindre la région de Wairarapa, organisée autour du lac éponyme. Ici aussi, les vignes d’un vert tendre s’étirent aussi loin que porte le regard. Si pinot noir, syrah et sauvignon blanc sont des membres à part entière de la famille viticole, pinot gris, riesling et gewürztraminer viennent à l’occasion s'y greffer.

JOURS 12 & 13

Martinborough - Napier

Remontée vers le nord, direction Napier, le long de la route des vins néo-zélandaise. Installation pour deux nuits dans une petite maison de bois blanche entourée d'un jardin coquet. À l’intérieur se dévoilent trois chambres cosy au look un tantinet désuet – mais cela va bien au charme des lieux qui semblent figés dans le temps. Les pièces sont lumineuses, s'ouvrant sur la verdure et, aux beaux jours, on profite de sympathiques moments de détente au calme de la terrasse.
Au programme - Visite rétro de Napier, la ville Art Déco. Une voiture d’époque ralentit devant votre adresse et un chauffeur au style impeccable des années 30 s’en extirpe. Après les salutations de rigueur, celui-ci actionne la poignée et vous invite à pénétrer dans le véhicule. C’est dans ce cadre immersif que vous allez parcourir les rues de Napier. Les bâtisses Art Déco alternent avec les foyers pastel. Parvenu devant le théâtre municipal, on hésite à se glisser dehors pour gravir les marches recouvertes d’un tapis rouge tant l’expérience donne le sentiment d’être privilégié.

JOUR 14

Napier - Taupo

Route pour Taupo. L’itinéraire s’éloigne de Hawke’s Bay pour s’enfoncer dans les terres. Après avoir franchi d’épaisses forêts, le majestueux lac Taupo surgit. Né de l'explosion d'un supervolcan, il s'agit du plus grand lac du pays. Comme souvent en Nouvelle-Zélande, le paysage est encadré de cimes – ici, celles des volcans du parc national de Tongariro. Installation pour trois nuits au sein d’une maison d’hôtes, à quelques minutes de l’étendue d’eau. Le feu crépite dans l'âtre de l'élégante salle à manger et des plats fumants se succèdent sur les tables en bois clair. Les hôtes de la maison sont aux petits soins, l'ambiance est chaleureuse et intimiste : on se croirait chez soi.

JOURS 15 & 16

Taupo

Déjà inclus - Les billets d’entrée pour le parc géothermique Orakei Korako, accessible par une courte traversée en bateau. Aussi appelé Hidden Valley, ce site exceptionnel dévoile un joli panel de couleurs et une géothermie très active et variée. On y trouve des geysers jaillissants, des sources chaudes bouillonnantes, des bains de boue et certaines des plus grandes et plus belles terrasses de silice au monde.
Au programme - Les Western Bays en bateau. Le flanc occidental du lac Taupo décline une myriade de baies dont les visages, comme ceux d’une famille, se ressemblent sans se mélanger. Certaines s’ouvrent sur des plages aux grains épais, d’autres dissimulent de puissantes cascades qui ont balayé les arbres et creusé la roche pour venir terminer leur course dans le lac. Vous embarquez sur le navire et confiez votre sort au capitaine. Celui-ci manœuvre expertement au pied des pitons rocheux.

JOUR 17

Taupo - Auckland

Avant de rejoindre Auckland, détour par Rotorua. La journée débute ainsi par une promenade dans la forêt de Redwood. Au cœur des terres maories, ce site paisible recouvre plus de 5 000 hectares. Une vingtaine de ponts suspendus relient autant de séquoias centenaires qui semblent vouloir percer les cirrus. Cette organisation tout en hauteur permet de préserver les majestueuses espèces qui habitent les lieux. La populaire fougère argentée nationale en fait partie. Pour poursuivre et parfaire ce retour aux sources, on profite d’un bain nordique au centre de la futaie. Le bassin en bois massif est cerné par feuilles et fougères – en tendant la main, on pourrait les toucher.
Parvenu à Auckland après avoir repris la route, installation pour la nuit dans un hôtel proche de l’aéroport, idéal pour le vol matinal du lendemain.

JOUR 18

Auckland - Aitutaki

Route pour l’aéroport, restitution de la voiture de location et vol pour les Îles Cook. Lorsque l’avion s’approche de la destination, Aitutaki, on découvre à travers le hublot : un grain de 17 km² agrémenté de 15 motus (îlots). Installation pour deux nuits sur ce presqu’atoll paradisiaque. Plus de 800 m² de jardins tropicaux cernent les quelques villas de votre adresse, de jolies constructions coiffées d'un toit de chaume. Devant elles : le lagon, rien que le lagon – et la plage bien sûr. Sur l'ensemble du domaine, la douceur du service, les sourires permanents et les fleurs omniprésentes bercent le séjour.

JOUR 19

Aitutaki

Au programme - Journée sur le lagon à bord d’un bateau traditionnel. La forme imposante qui se dessine sur le sable est celle d’un vaka, embarcation des anciens explorateurs polynésiens. La double pirogue qui la compose permettait (et permet encore) de caboter joyeusement de motu en motu. Vous vous pliez à cet exercice ô combien éreintant, l’essentiel de votre activité consistant à lire la vie sous la surface de l’eau : les poissons tropicaux affluent, les bénitiers affleurent.

JOUR 20

Aitutaki - Rarotonga

Transfert pour l’aéroport et vol à destination de Rarotonga, la plus vaste des Îles Cook. À l’arrivée, transfert privé pour une adresse les pieds dans l’eau. La dizaine de villas est ceinte par une végétation luxuriante. Les intérieurs sont modernes et colorés : les propriétaires sont passionnés par l’art et cela se sent ! Le long de la plage, d’imposants palmiers vacillent imperceptiblement sous le vent, leurs racines solidement ancrées dans le sable blanc.

JOUR 21

Rarotonga

Au programme - Exploration du récif. Les Cookiens sont un peuple de l’eau. Dès lors, rien de tel pour appréhender leur mode de vie, après avoir exploré la surface à bord d’un vaka, que de passer sous le niveau de la mer. Un véritable monde subaquatique se développe ici : des poissons-anges de toutes les couleurs (peau-de-citron, flamme) se croisent le long des allées de porites et des bommies de corail. Du côté du passage d’Avaavaroa, il n'est pas rare d’apercevoir une tortue verte ou une raie aigle filer, indifférentes aux observateurs exaltés qui les surveillent.

JOUR 22

Rarotonga - Auckland

Transfert privé pour l’aéroport où attend le vol pour Auckland. À l’arrivée, votre ultime véhicule vous attend. Installation du côté du Waterfront pour la dernière nuit dans le pays. Vous êtes introduits dans un bâtiment contemporain où règne une atmosphère design – mobilier fifties, baignoires îlots et tons orangé mêlés de jaune et de gris n’y sont pas indifférents. Dans les chambres, un air de musique néo-zélandaise s’échappe de la platine vinyle. Celles qui disposent de baies sol-plafond sont particulièrement agréables. Pour profiter de derniers moments de délassement, prenez la direction de la piscine extérieure ou du sauna.

JOURS 23 & 24

Auckland - Vols retour

Un vol en soirée est une aubaine et une chance, celle de vivre l’aventure jusqu’à la dernière minute. Alors, on en profite.
À ne pas manquer - S’échapper d’Auckland, en liberté. À seulement 30 minutes de la ville, la chaîne des Waitakere propose de s’enivrer une ultime fois des époustouflants paysages néo-zélandais. Les cimes se drapent dans un manteau végétal qui court jusqu’à leurs pieds. Lorsque la végétation se stoppe net, c’est pour laisser place aux longues bandes de sable noir. Le paysage est dramatique, à la hauteur de la mélancolie de quitter bientôt ces contrées.
En option - Naviguer sur un voilier de la coupe de l’America.
Route pour l’aéroport, restitution de la voiture de location et vol international retour. Nuit à bord, arrivée le lendemain.

A la carte

Les baleines vues du ciel à Kaikoura


Un ballet bien répété qui se joue chaque année : à l’occasion de l’hiver austral, des milliers de baleines quittent l’Antarctique en quête d’eaux plus chaudes pour se reproduire. Escale incontournable de cette migration annuelle : les côtes néo-zélandaises. Du côté de Kaikoura, le choc de courants chauds et froids pousse les poissons à la surface, où les baleines s’en donnent à cœur joie. Si l’imposant cachalot est le plus souvent observé, les baleines bleues, à bosse et même australes peuvent faire une apparition. On les observe bien plus facilement depuis les airs, à bord d’un petit avion tourisme.
En option

Kayak dans le parc Abel Tasman


Parce qu’il permet de côtoyer les côtes ainsi que la faune, le kayak demeure un moyen de transport particulièrement adapté pour explorer le Abel Tasman National Park. Depuis son embarcation, on goûte à une solitude bienvenue pour se fondre dans l’atmosphère du site. Les rides à la surface trahissent l’apparition d’une otarie curieuse ou de dauphins joueurs. On se fige, pagaie en main, de peur de briser la magie.
En option

Naviguer sur un voilier de la coupe de l’America à Auckland


Pour un shot d’adrénaline en même temps que d’air iodé, embarquement à bord de l’un des voiliers de la populaire course de la coupe de l’America – rien de moins. Lancé à pleine vitesse sur les eaux du golfe, le navire semble voler plutôt que flotter. Au moment des manœuvres, on met la main à la pâte, ou plutôt à la corde. La sensation de faire partie de l’équipage, couplé à la vitesse, a quelque chose de grisant.
En option

Avec quelques jours en plus… S’échapper dans les Marlborough Sounds


Pour un moment privilégié et hors du temps, posez vos valises dans l'une de nos adresses coup de cœur. Lové dans une baie accessible uniquement par voie maritime ou aérienne, l’établissement brille par sa sophistication discrète. Les quelques appartements de verre bâtis en terrasse scintillent au cœur du tableau de vert tendre que dessinent les reliefs boisés. La gangue végétale soustrait à la vue les autres trésors du lieu : une piscine bordée de transats, un bassin à remous en bois massif. Plus bas, les étendues dorées qui parsèment la baie privée offrent d'autres occasions de baignade. Les chambres claires et bien équipées ouvrent sur la beauté du lagon. On s'accommode d'un passage express par la sienne avant de gagner sa table de dîner, réservée auprès du restaurant gastronomique qu'héberge le site. Pas de doute : le paradis a désormais une adresse sur terre.
En option

Budget estimé

Selon saison, types d'hébergements et activités
Le budget estimé pour ce voyage est de 9 800 € à 11 200 €/personne.

Parler de prix fixe lorsque l'on évoque un voyage sur mesure a peu de sens. En effet, celui-ci varie suivant de nombreux facteurs (niveau de prestations, période, délai de réservation et bien d'autres encore). Le seul prix exact sera celui de votre devis personnalisé.

Le prix moyen constaté pour ce voyage est de 10 400 €/personne.

  • Le transport aérien international sur compagnie régulière
  • Les vols domestiques en Nouvelle-Zélande ainsi que les vols vers et depuis les Îles Cook
  • La neutralité carbone intégrale par absorption des émissions de co2 de votre voyage (par le biais de notre Fondation Insolite Bâtisseur Philippe Romero)
  • L'accès au salon Air France à Roissy (pour les départs de Paris)
  • Les transferts privés mentionnés au programme
  • La location de voiture pour 5 jours depuis Christchurch, 10 jours sur l’Île du Nord et 1 jour à Auckland
  • La nuit à Christchurch, en chambre double avec petit déjeuner
  • Les 2 nuits à Kaikoura, en chambre double avec petits déjeuners
  • Les 3 nuits à Abel Tasman, en chambre double (logement seul)
  • La nuit à Wellington, en chambre double avec petit déjeuner
  • Les 2 nuits à Martinborough, en chambre double avec petits déjeuners
  • Les 2 nuits à Napier, en chambre double avec petits déjeuners
  • Les 3 nuits à Taupo, en chambre double avec petits déjeuners
  • La nuit à Auckland, en chambre double avec petit déjeuner
  • Les deux nuits à Aitutaki (Îles Cook), en villa avec petits déjeuners
  • Les deux nuits à Rarotonga (Îles Cook), en villa avec petits déjeuners
  • La nuit à Auckland, en chambre double avec petit déjeuner
  • Les billets de catamaran pour partir randonner dans le parc Abel Tasman
  • Le safari à la nuit tombée dans l’éco-sanctuaire de Zealandia, avec guide privé
  • La visite de Napier en voiture d’époque, avec guide privé
  • L’accès au parc géothermique d’Orakei Korako
  • La sortie sur le lac Taupo pour découvrir les Western Bays, en compagnie d’un guide
  • Les billets pour la promenade dans la forêt de Redwood
  • Les tickets pour accéder au bain nordique à Rotorua
  • La journée de croisière sur un navire traditionnel waka à Aitutaki
  • La sortie d’exploration du récif à Rarotonga
  • Nos services conciergerie sur place
  • L’accès au wifi pendant votre voyage : un mini routeur international ou une eSIM vous permettant de vous connecter en wifi sur vos divers terminaux (mobiles, tablettes, ordinateurs)
  • Un carnet de voyage rassemblant de nombreuses informations utiles (votre programme jour par jour, les coordonnées de vos hôtels, une sélection de bonnes adresses personnalisées et géolocalisées, etc.), disponible également sous forme d’application mobile
  • Nos recommandations et la réservation de certains restaurants
Réf : 1665739
Découvrez tous les services qui vous accompagnent pendant votre voyage en Nouvelle-Zélande
Nos experts à votre écoute
Contactez nos conseillers specialistes pour créer votre voyage sur mesure
Contactez un spécialiste de la Nouvelle-Zélande