Vous aimerez
  • De ferries en embarcadères, sillonner les îles de Mull, Skye et Lewis & Harris
  • Loin des foules, une Ecosse préservée, aux routes sinueuses et aux paysages indomptés
  • Rencontre avec des tisseurs de laine à Skye, balade avec un local francophone à Edimbourg : c’est prévu
  • Historic Scotland Explorer Pass, voiture de location, appli GPS et bonnes adresses, conciergerie : les + Voyageurs

Contactez un spécialiste Grande Bretagne 01 85 08 10 40

L’Ecosse et ses îles

Égrainées à l’ouest du pays, les îles Hébrides touchent à ce que l'Ecosse a d'essentiel : la force brute de paysages tourmentés, des criques protégées, une faune abondante, une identité forte empreinte d’influences gaéliques, sans oublier des whiskies tourbés et iodés. Au volant de votre voiture, appli GPS à l’appui, vous traversez les Trossachs et le Loch Lomond, belle entrée en matière, pour rejoindre les îles Hébrides. Alternant temps de route et traversées en ferry, vous passez ensuite d’île en île : Mull, Skye, Lewis et Harris. Partout où le regard se porte, la nature est spectaculaire : paysages lunaires, lochs innombrables, landes peuplées de moutons et de vaches à frange, falaises déchiquetées, eaux turquoise presque irréelles.
.. Puis, vous revenez à la civilisation en douceur, en traversant les Highlands du Nord, avec un crochet par le mythique Loch Ness, et deux jours pour prendre le pouls d’Edimbourg. Un périple pour vivre l’Ecosse de l’intérieur, en privilégiant les découvertes en marge des foules et l’authenticité des expériences : longues marches dans le vent, visites de châteaux, afternoon tea, whiskies au salon, soirées au pub... Avec des Bed & Breakfasts et des petits hôtels de campagne pour étapes : confort et accueil chaleureux au rendez-vous, pour se plonger pleinement dans les traditions écossaises. Vous disposez de l’Historic Scotland Explorer Pass, précieux sésame qui donne accès à tous les principaux sites historiques, valable sept jours non consécutifs. A votre agenda, nous avons également inscrit deux rencontres : la première avec des tisseurs de laine en leur atelier, à Skye ; la seconde avec un expatrié français à Edimbourg, qui vous emmène en balade dans sa ville d’adoption. Et si, en chemin, un désir survenait, vous disposez pour y répondre des coordonnées de notre concierge sur place.

Sur votre route

L’île de Mull - 500 kilomètres de côtes sauvages cernées de petits îlots. Des horizons sans fin, dont la démesure se dévoile au fil d’une route sinueuse, entre terre et mer. Des falaises vertigineuses, des vallées glacières et des sommets arrondis, des fjords, des criques et des baies pastel : moins fréquentée que sa voisine Skye, Mull est l’île de tous les émerveillements. Des hordes de cerfs roux aux macareux à bec orange qui voltigent dans le vent ; des colonies de loutres aux aigles de mer à queue blanche, et jusqu’aux drôles de vaches au poil roux et hirsute, Mull est aussi le lieu d’observation d’une faune variée, le long de ses sentiers de randonnée.
Lewis et Harris - Balayées par les vents de l’Atlantique, deux îles en une : Lewis au Nord, Harris au Sud. Lewis, c’est l’île de Peter May, avec ses vallées de tourbe et de bruyère se répétant à l’infini, ses grandes étendues de steppe roussie ponctuées de lochs, son herbage d’un vert vif où paissent des moutons innombrables ; avec ses black houses, qui tirent leur nom de la fumée de tourbe marquant leur façades de pierre sèche ; et ses imposantes pierres levées qui, depuis quatre mille ans avant notre ère, se dressent vers le ciel. Harris, quant à elle, est un paradoxe. Ses terres intérieures rocailleuses et calcaires à la végétation rare, un paysage presque désertique, laissent place à un littoral de plages infinies, ouvertes sur un lagon bleu. Des plages de sable blanc et eaux turquoise, surplombées de ciel à la Turner. Et partout, une impression de bout du monde : les panneaux sont écrits en gaélique et l’accent est le plus dur du pays ; on y compte plus de moutons que d’hommes ; on croise des phoques, des baleines, des orques ; le soleil ne brûle pas et l’eau avoisine les 15°C, mais on goûte au privilège de l’exclusivité sur les plages de sable blanc.

Itinéraire

Suggestion 100% personnalisable selon vos envies
JOUR 1

Vol pour Edimbourg - Callander

Prise en charge de la voiture de location et route plein ouest en direction du Loch Lomond, à travers les routes des Trossachs : une région de collines et de lochs typique des paysages écossais, où l’air est pur et la douceur de vivre légion. Un avant-goût de l’Ecosse sauvage, de quoi se mettre en condition. Nuit en B&B dans le village de Callander, au sein d'une demeure de caractère qui offre une belle vue sur les prairies et le parc national du Loch Lomond et des Trossachs. Du confort, de la convivialité et un grand sens de l’accueil. Mention particulière pour l’excellent petit-déjeuner.

JOUR 2

Callander - Ile de Mull

Route vers le nord-ouest à travers les Highlands, en serpentant dans les glens entre les bens et les lochs, les pâturages peuplés des célèbres vaches écossaises à frange en toile de fond. A Oban, vous quittez le continent écossais pour rejoindre l’île de Mull en ferry (45 mn, débarquement à Craignure). Installation pour deux nuits en B&B à Tobermory, dans une maison d’époque aux chambres élégantes et aux vastes bibliothèques emplies de livres.

JOUR 3

Ile de Mull

Moins fréquentée que sa voisine Skye, Mull est la seconde île des Hébrides intérieures et la quatrième d’Ecosse. Elle se distingue par ses falaises vertigineuses, ses landes désertes et ses plages de sable blanc.
A voir, à faire - Randonner côté falaises ou côté plages - visiter les jardins du château de Torosay -flâner à Tobermory, la principale "ville" de l’île, aux jolies maisons colorées : une distillerie, quelques mouettes, des bateaux de pêche et des casiers à langoustines - observer une faune riche et rare : des dauphins, des loutres et des baleines, des fous de bassan, des bécasseaux et macareux, et des aigles de mer à queue blanche, aux griffes acérées, et dont les ailes ont une envergure de plus de deux mètres - parcourir les dédales du château de Duart, ancienne place forte de seigneurs de l’île, pour plonger au cœur de l’histoire du clan Maclean.
En option - La découverte des reliefs de basaltes monumentaux de l’île de Staffa par la mer, ainsi qu’à terre si les conditions météorologiques le permettent.

JOUR 4

Ile de Mull - Acharacle

Traversée en ferry pour Kilchoan, petite localité isolée de la péninsule d’Ardnamurchan (Height of the Sea Dogs : la colline des phoques) qui fait face à Mull. Un coin d'Ecosse éternelle, avec ses routes sinueuses, sa population rare et ses grands espaces. Poursuite de la route vers Acharacle et installation pour la nuit dans un B&B, dont les propriétaires consacrent toute leur bienveillance à faire passer un séjour idéal à leurs hôtes - petit-déjeuner maison, à base des fruits du jardin, vue imprenable sur les paysages sauvages alentour : un refuge loin du monde.

JOURS 5 & 6

Acharacle - Ile de Skye

Poursuite de la route vers le nord jusqu’à Mallaig, puis nouvelle traversée en ferry pour rejoindre l’île de Skye via Armadale. Skye a beau être la plus fréquentée de l’archipel des Hébrides, elle conserve un aspect sauvage - rivières et lochs, prairies moites et collines pelées, longues plages de sable, montagnes et landes désertes. Vous vous installez pour deux nuits dans un hôtel sur le port de Portree. Chambres à la déco minimaliste, aux matériaux nobles : des valeurs urbaines ont été transposées là, qui fonctionnent admirablement. Le restaurant est excellent.
A votre agenda - Une rencontre avec des tisseurs de laine. Sur Skye, la principale forme d’exploitation agricole est l’élevage de moutons ; les Cheviot et Scottish Blackface sont choyés pour leur laine. Vous rencontrez ds tisseurs, dans leur atelier traditionnel, et pourrez repartir avec de magnifiques écharpes !
A voir, à faire - La chaîne des Cuillin est la grande attraction de Skye. On va marcher dans les Red Hills et, si l’on est bon randonneur, dans les Black Cuillin. On rencontre sur les prairies beaucoup de moutons, des Scottish Blackface surtout, dont les béliers portent d’impressionnantes cornes spiralées. Quelques châteaux aussi bien sûr, qui sont indispensables à toute terre écossaise qui se respecte. L’histoire de Dunvegan, siège du clan MacLeod, remonte au XIIIe siècle, la forteresse est altière et possède de très jolis jardins. Quant à Portree, c’est un petit port pittoresque où, au mois d’août, ont lieu des Highland games : jets de tronc, de marteau, de poids divers, et tug of war, cette magnifique épreuve qu’est le tir à la corde... Amateurs de bières, testez celles de la brasserie locale Isle of Skye Brewing Co, près du port de Uig.

JOUR 7

Ile de Skye - Ile d’Harris & Lewis

Route matinale pour Uig, traversée vers l’île d’Harris et installation pour deux nuits à Tarbert, dans un château qui date de 1865, établi en bord de mer, au coeur d’un immense domaine isolé, cerné de nature brute : falaises dentelées, vertes collines, et rivières riches en truites et saumons. Les lieux sont empreints d’une atmosphère rococo propre à leur fonction de demeure de chasse et de pêche. Les douze chambres dévoilent de beaux volumes, du mobilier d’époque, de belles œuvres d’art et antiquités. Petits déjeuners et dîners se partagent entre convives autour d’une grande table commune. L’établissement organise des sorties pour observer la faune et la flore, et des parties de pêche.

JOUR 8

Ile d’Harris & Lewis

On est véritablement dans un monde à part, au cœur de l’Ecosse profonde et gaélique, sur l’île élue plus belle du Royaume-Uni pour ses plages de sable blanc et ses eaux turquoise.
A ne pas manquer- La Golden Road, qui fait une boucle dans la partie sud de l’île, des plages de sable blanc aux intérieurs rocailleux ponctués de lochs aux couleurs de la tourbe, l’une des plus belles routes du pays. On part de Tarbert, et on s’en va longer la côte ouest jusqu’à Leverburgh et Rodel, qui abrite l’un des plus beaux monuments médiévaux des Hébrides. En chemin, les kilomètres de sable blanc découverts par la marée en baie de Luskentyre font douter que l’on se trouve bien en Ecosse.
En option - La découverte de l’archipel de Saint Kilda, une terre de bout du monde, le plus grand sanctuaire d’oiseaux de l’Atlantique Nord.

JOUR 9

Ile d’Harris & Lewis

Route vers le nord à travers le vaste territoire de Lewis jusqu’au village de Bayble, où vous vous installez pour la nuit dans une maison d’hôtes qui semble avoir été conçue pour tirer le meilleur parti des vues spectaculaires sur la mer et les collines. Les chambres, décorées simplement, s’ouvrent sur ces panoramas vierges. Vous pouvez ensuite traverser les paysages quasi lunaires de l’île d’est en ouest, ou, pour les adeptes de la trilogie écossaise de Peter May, longer la côte nord de Uig à Port of Ness.
A ne pas manquer - Les blacks houses, lochs, landes et tourbières - le Butt of Lewis avec son phare, le site mégalithique de Callanish : un monument central abritant un cairn funéraire, cerné de treize pierres dressées en cercle, le tout se prolongeant en forme de croix celtique.

JOUR 10

Ile d’Harris & Lewis - Aultbea

Traversée en ferry pour Ullapool pour un retour sur le continent par les Highlands du Nord, sauvages et principalement peuplées de moutons (quatre fois plus que d’hommes !), qui déroulent lochs paisibles, montagnes majestueuses et relief sauvage jusqu’à la côte. Vous passez la nuit à Aultbea dans un joli petit hôtel, ancien relais de chasse de Lord Zetland, cette adresse a une longue tradition d’accueil, notamment pendant la deuxième Guerre Mondiale. Le bar offre une belle sélection de scotch.

JOUR 11

Aultbea - Contin

Route rapide vers le sud-est en direction de la région du Loch Ness et de Contin, où vous passez la nuit dans un ravissant manoir début XIXe. La décoration, pas encore tout à fait victorienne, est empreinte d’un élégant classicisme. Les jardins sont splendides et se prolongent harmonieusement par les ondulations de la campagne alentour. De sa chambre, on peut admirer les monts qui s’élèvent au-dessus de la vallée de Strathconon. Le chef maison sait ce qu’il veut, alors il fait ses fonds de sauce, il sale et fume ses poissons, il sélectionne ses ingrédients... sa table est épatante.
A voir, à faire - Randonner sur les rives du Loch Ness - visiter le National Trust for Scotland à Culloden - se souvenir de Shakespeare au Cawdor Castle, longtemps présenté comme le lieu du crime de Macbeth, et déambuler dans son spectaculaire labyrinthe végétal - admirer les lignes du Eilean Donan Castle, sans conteste le château le plus photographié d’Ecosse - passer une soirée dans un pub à Inverness, pour goûter au scottish way of life : sociabilité, chaleur humaine et... whisky.

JOURS 12 & 13

Contin - Edimbourg

Pour terminer le périple, cap sur Edimbourg. Installation pour deux nuits dans un hôtel édifié en 1820, conçu par l’architecte William Playfair - c’est le plus vaste ensemble d’architecture géorgienne de la ville. Les chambres offrent de beaux volumes et une atmosphère feutrée, de baignoire sur pieds en plafonds hauts. Au bar, on goûte aux cocktails ou whiskies.
Edimbourg présente un paysage urbain spectaculaire placé sous le signe de la dualité : d'un côté, la vieille ville historique avec ses venelles et ses ruelles médiévales pavées ; de l'autre, les élégantes façades néoclassiques de style géorgien de la ville neuve.
A votre agenda - Une balade avec un expatrié français. Les artistes en vue, les quartiers qui montent, les meilleures tables : notre "ami local" connaît tout et tout le monde. Il vous accueille, vous emmène en balade, et partage avec vous son carnet d’adresses.
A voir, à vivre - L’heure du thé chez Kinnells - les galeries d´art de Princes Street - dénicher un manuscrit à l’Old Town Bookshop - une soirée "toe-tap-ping" au Jamies Scottish Evening - les hôtels particuliers de Charlotte Square - se balader le long des docks de la Leith - un plateau de fruits de mer chez Marinette - le Royal Mile, ses nombreuses cours intérieures et boutiques - Holyrood Palace, une résidence officielle de la reine - la boutique-atelier de Howie Nicholsby, qui habille princes, stars et anonymes de ses kilts contemporains, débarrassés du tartan.

JOUR 14

Edimbourg - Vol retour

Transfert privé à l’aéroport et vol international retour.

A la carte

L’archipel de Saint Kilda

Saint Kilda est un archipel volcanique aux paysages spectaculaires, une terre de bout du monde, d’une beauté stupéfiante. 15 km² de landes au large des Hébrides, en plein océan, jalonnées de murs de pierre sèche, qui, avec seize maisons aux toits envolées, et envahies d’herbes folles, attestent de la présence humaine passée. Saint Kilda est inhabitée depuis que les trente-six derniers habitants de l’archipel ont été évacués, rapatriés en Ecosse, après un hiver particulièrement rude, qui les avait isolés pendant plus de huit mois. Leur évacuation, le 29 août 1930, mettait fin à quatre millénaires d’occupation humaine. Depuis, ce caillou perdu dans l’océan, battu par les vents, est le plus grand sanctuaire d’oiseaux de l’Atlantique Nord, qui abrite des colonies d’espèces d’oiseaux rares en danger, dont les macareux et les fous de bassan.
En option - A la journée

L’île de Staffa

Ses paysages volcaniques, ses grottes mystérieuses et ses macareux aux becs orange voltigeant dans le vent, au plus près d’escarpements aux éclats métalliques. Les falaises qui dessinent Staffa ont été formées à la suite d’éruptions volcaniques datant de plusieurs millions d’années. Le sol est composé de roches de basalte qui s’érodent avec l’action du vent et de l’océan, formant ainsi dans ses falaises des criques et des grottes où les orgues basaltiques jouent des airs mélodieux étonnants. On la découvre depuis la mer le temps d’une sortie en bateau commentée en anglais ; et si les conditions météorologiques le permettent, le bateau amarre sur l'île et il est alors possible de la sillonner à pied durant une heure avant la navigation retour.
En option - A la demi-journée

Budget estimé

Selon saison, types d'hébergements et activités
Le budget estimé pour ce voyage est de 3200€ à 3800€/personne.

Parler de prix fixe lorsque l'on évoque un voyage sur mesure a peu de sens. En effet, celui-ci varie suivant de nombreux facteurs (niveau de prestations, période, délai de réservation et bien d'autres encore). Le seul prix exact sera celui de votre devis personnalisé.

Le prix moyen constaté pour ce voyage est de 3400€/personne.
  • Le vol international sur compagnie régulière
  • Les taxes aériennes et surcharge carburant
  • La neutralité carbone intégrale par absorption des émissions de co2 de votre voyage (par le biais de notre Fondation Insolite Bâtisseur Philippe Romero)
  • La location de voiture de catégorie E pour 11 jours
  • Un GPS TomTom chargé avec votre parcours, les coordonnées de vos hôtels et nos bonnes adresses
  • Toutes les traversées en ferry prévues au programme
  • Les 12 nuits en Bed&Breakfast, hôtels de campagne et hôtel central à Edimbourg, en chambre double et petits-déjeuners écossais inclus
  • Les Historic Scotland Explorer Pass pour 7 jours consécutifs, qui donnent accès à plus de 70 sites et attractions historiques et touristiques : châteaux, manoirs, jardins, abbayes…
  • L’afternoon tea au Palace of Holyroodhouse à Edimbourg
  • Notre service conciergerie sur place
  • Réf:1439252
    Nos experts à votre écoute
    Contactez nos conseillers specialistes pour créer votre voyage sur mesure
    Contactez un spécialiste de la Grande Bretagne