Vous aimerez
    • La Croatie entre terre et mer, de plage en plage et de parcs en site Unesco, pour les grands comme les petits
    • Des hôtels adaptés aux familles, les saveurs simples et tonifiantes de la cuisine croate
    • Arpenter Split en compagnie d'une locale, sillonner les parcs nationaux de Krka et de Brijuni : c’est déjà prévu !
    • Absorption carbone, voiture de location, conciergerie francophone et bonnes adresses : les + Voyageurs

Contactez un spécialiste Croatie 01 83 64 79 48

La Croatie détente

Bien sûr que si, les fresques gothiques et les peintures baroques intéressent les enfants ! Il suffit pour cela qu’ils aient été bien trempés dans la mer avant ; ou que monts, vaux et vélos, aient émoussé leur trop-plein d’énergie. Ce voyage offre un juste équilibre entre dépense physique et étonnement. Il commence sur Brac, l’une de ces îles dont la côte dalmate a le secret : rocheuse, embaumée par les pins et le maquis, plantée de vigne et d’olivier, bordée de petites plages et entourée d’une mer très transparente et très bleue. Après cette mise en train agreste et maritime qui permet à tout le monde de s’ajuster au diapason méditerranéen (et au poisson grillé),
visite de Split, ville dont un empereur romain a inauguré l’histoire et que l’Unesco a inscrite au patrimoine mondial. Le vieux Zadar a son charme et ses richesses, mais on profite de la situation pour explorer les parcs nationaux, celui de la Krka notamment. Dans ce dernier, l’une des plus spectaculaires baignades d’un itinéraire qui en offre de bien belles. Enfin, quatre jours en Istrie, coin enfoncé dans l’Adriatique et musée à ciel ouvert : empreintes de dinosaure, amphithéâtre romain, villages médiévaux, peinture vénitienne, volutes baroques font contrepoint au maillot de bain et à la crème solaire. En Croatie, l’autre plaisir n’est jamais loin et c’est tout ce qu’il faut pour voyager avec ses enfants.

Votre voyage

Dans une auto, on a rapidement ses marques, ses petites habitudes, son chez soi en somme. Ce qui aide à avaler les kilomètres, même si, en Croatie, ils se cumulent raisonnablement. Aussi avons-nous prévu que vous ayez une voiture de location d’un bout à l’autre du voyage. Confort assuré, mais aussi liberté d’aller où bon vous semble. Pour Brac et retour, le ferry est par conséquent la solution la meilleure. À l’étape, un hôtel judicieusement situé vous attend toujours. Piscine deux fois sur trois et mer proche dans tous les cas. L’impératif de recevoir bien les enfants ayant pesé sur le choix des établissements. Nous avons inscrit sur votre feuille de route quelques rendez-vous qui permettront aux différents membres de la famille de trouver leur compte : la visite de Split en compagnie d’une dame croate qui parle français et ne se tient quitte qu’une fois sa passion pour la ville communiquée à tous ; la visite de plusieurs parcs nationaux où randonner, nager, plonger dans des paysages inattendus et enthousiasmants. Lorsque cela s’avère nécessaire, un guide accompagne la sortie. Et si une croisière les parcs de Kornati et de Telascica ou une opération vélo/kayak celui du cap Kamenjak vous tentaient, il suffirait de nous en faire part. En cours de route, un désir non prévu ou un léger contretemps peut survenir ; pour y répondre, vous disposez des coordonnées de notre service de conciergerie sur place.

Itinéraire

Suggestion 100% personnalisable selon vos envies
JOUR 1

Vol pour Split - Brac / Bol

Prise en main de la voiture de location et route pour le port. Traversée en ferry pour Brac / Supetar. Route pour Bol, sur la côte sud. Installation pour trois nuits à cinq cents mètres de la plage. Le bâtiment est récent, tout blanc et net. Parties communes, chambres, partout une confortable sobriété. Côté fonctionnalités, l’aménagement correspond tout à fait aux attentes des voyageurs d'aujourd’hui, grands et moins grands. Le petit déjeuner se prend sur place, Bol offrant pour les autres repas des possibilités multiples. Dans le petit jardin, une piscine. Laquelle ne préside pas seule au délassement des hôtes : ils ont aussi à leur disposition un sauna. Pour faciliter la découverte du secteur et occuper les ardeurs juvéniles, la maison loue des vélos.

JOURS 2 & 3

Brac / Bol

Le farniente, le poisson grillé et les activités nautiques ne se refusent pas. Cependant, on peut aussi entrer dans le détail de l’héritage de Brac. En commençant au plus près : l’église des dominicains de Bol possède une belle Apothéose de saint Dominique du peintre croate Tripo Kokolja, 1713. A Skrip, les Romains ont extrait du calcaire - pour édifier le palais de Dioclétien à Spalatum / Split, notamment ; le musée du palais Radojkovic présente de belles pièces antiques, mais documente aussi la vie rurale traditionnelle. La route vers Nerezisca est des plus pittoresques. A flanc de rocher, l’ermitage musée de Blaca époustoufle. Quant au village de Milna, il possède de bourgeoises maisons d’armateur, dont un port naturel sûr donne la raison. Partout, le bleu roi de la mer se montre à pleine nappe ou flashe dans une échancrure du paysage. De petites plages recueillent les voyageurs pour une baignade. Les odeurs entêtantes des plantes méditerranéennes accompagnent les balades.

JOUR 4

Brac / Bol - Split - Zadar

Route pour le port de Supetar. Traversée pour Split.
Déjà prévu au programme - Split like a friend. Lucia est de Split, et elle parle français. En sa compagnie éclairée, vous partez à la découverte d’une ville issue d’un palais, celui de l’empereur romain Dioclétien. Vous pénétrez dans un dédale de petites rues aux façades fleuries, de places et de placettes, de soudains arcs romains, de cafés ombreux, d’églises, de pans de remparts, de tours. Les histoires qui vont avec ont autant de bifurcations que la topographie, mais elles racontent plusieurs empires ! Et cet aspect, ajouté à la beauté des pierres et à l’agrément de la vie, ajoute une dimension romanesque à la promenade.
Après la visite, route pour Zadar. Installation pour trois nuits sur le promontoire. L'appart’ hôtel occupe un immeuble XVIIIe (ce qui est plutôt original, car la ville n’a conservé que peu de constructions de cette époque). Deux chambres, coin living, kitchenette équipée, salle de bain, l’aménagement se veut fonctionnel et moderne. Standard en un sens, mais doté d’un mobilier d’artisan réalisé pour la maison. Le sol de marbre et un escalier de chêne donnent de l'allure au lobby. Pour dénicher bars et restaurants, il suffit d’aller à l’aventure dans la vieille-ville.

JOURS 5 & 6

Zadar

Déjà prévu au programme - Billet d’entrée dans le parc national de la Krka. Au nord-est de Sibenik - dont l’Unesco a inscrit la cathédrale Saint-Jacques, XVe-XVIe siècles, au patrimoine mondial - ce parc protégeant la vallée du fleuve Krka exemplifie la beauté calcaire et la variété floristique du karst dalmate. Canyons, lacs, cascades, chutes, le cours d’eau s’y fait contorsionniste et transformiste. Néanmoins, les travertins de Skradinski Buk, sur lesquels l’eau cascade en épais rideaux écumeux, en sont le spot n° 1. D’autant qu’on se baigne presque au pied du phénomène. Un peu en amont, le fleuve se donne un tour lacustre ; au milieu, dans un bouquet d’arbres, s’élève le monastère franciscain de Visovac, fondé au XIVe siècle. Le paysage est tout à fait idyllique. La vie d’autrefois dans la vallée est restituée grandeur nature par un dynamique musée ethnographique.
En option - Croisière dans l’archipel des Kornati et le parc naturel de Telascica.

JOUR 7

Zadar - Istrie / Barban

Route pour l’embouchure de la Rasa, au sud-est de l’Istrie. Installation pour quatre nuits au sud de Barban. De la piscine à débordement, aménagée devant la maison, on jouit d’une vue sans obstacle sur la ria et les îles de Cres et Losinj, au large. Autour du bassin, une agréable terrasse. Le bâtiment est moderne, blanc ; il donne une impression de légèreté. Intérieur tout aussi immaculé. Bien équipées et confortables, les chambres ont néanmoins chacune leur couleur distinctive. Pour l’atmosphère, elles relèvent d’un romantisme stylisé. Au restaurant, cuisine d’Istrie mise au goût du jour avec savoir-faire. La cave fournissant des bouteilles qui matchent. Les soins du spa sont administrés par un personnel tout à fait professionnel. Ce qui ne contribue pas peu à l’agrément du séjour. Pour la promenade : chaussures, vélo, cheval.

JOURS 8 & 9

Istrie / Barban

Quelques kilomètres seulement séparant l’hôtel de la mer, les activités nautiques - snorkeling, plongée, canoë, plage - sont facilement accessibles en version istrienne. Ceci posé, vous pouvez aussi visiter l’église de Barban : autels baroques et peintures vénitiennes. Avec son noyau annulaire serré autour de l’église paroissiale, Bale donne une image fidèle de ce que furent longtemps les établissements régionaux. La petite église du Saint-Esprit, XVe siècle, a conservé de magnifiques fresques gothiques. Signalons aux paléontologues, chenus ou en herbe, la présence fossile dans le coin d’Histriasaurus, énorme broyeur à végétaux du Crétacé. En explorant un brin, on découvre bien des choses encore. L’amphithéâtre de Pula, par exemple, du Ier siècle, où se donnent de nombreux spectacles l’été. Le parc paysager du cap Kamenjak, qui protège la pointe méridionale de la péninsule ; chênes verts, pins d’Alep, genévriers, orchidées, pour ne citer qu’eux, sont caractéristiques d’une flore dont le bel état fait plaisir - plusieurs zones classées Natura 2000. L’harmonieuse Rovinj sur son promontoire. Les mosaïques byzantines de la basilique de l’Assomption, à Porec, VIe siècle, inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco, etc.
En option - Le parc du cap Kamenjak à vélo et en kayak.

JOUR 10

Istrie / Barban

Déjà prévu au programme - Le parc national des îles Brijuni. Installé sur Veliki Brijuni, la plus grande des îles de l’archipel, le parc est couvert d’une belle végétation méditerranéenne. La faune, quant à elle, est peut-être la dernière expression croate de l’internationalisme communiste : antilopes, éléphants, zèbres de montagne ou cobes à croissant, descendant de cadeaux diplomatiques faits à Tito, se sont mêlés aux mouflons, lièvres, cerfs introduits au début du XXe siècle et aux espèces autochtones, sauvages ou domestiques (comme le grand bœuf Boskarin). Des empreintes de dinosaures sont visibles en plusieurs points du parc. Journée avec un guide francophone privé.

JOUR 11

Istrie / Barban - Pula

Route pour l’aéroport de Pula et rendu de la voiture. Vol retour.

A la carte

Croisière dans l’archipel des Kornati et le parc naturel de Telascica

Une journée à caboter d’île en île dans le parc national en compagnie d'un skipper privé. Des reliefs karstiques spectaculaires, de nombreux oiseaux marins, des grands dauphins et des tortues caouannes : la navigation provoque à répétition des exclamations d’étonnement et d’admiration. Le sud de l’île Dugi Otock et la baie de la Paix constituent le parc naturel de Telascica. Le blanc crayeux de hautes falaises, le vert soutenu d’une végétation vivace et le bleu profond de la mer laissent dans l’œil une sensation vive. Au cours de la croisière, dès que l’endroit semble propice, on se glisse dans l’eau transparente. Peu à peu, on réalise à quel point la navigation de plaisance sied à l’Adriatique, composante sans doute la plus smart de la Méditerranée.
En option

Le parc du cap Kamenjak à vélo et en kayak - Barban

Ce parc terre / mer fait donc office de conservatoire de milieux naturels associés et vous offre une belle journée à contrastes. On commence par enfourcher un vélo électrique pour s’en aller - sans efforts démesurés - par les sentiers, à la suite d’un guide anglophone privé. Visée lointaine sur l’Adriatique ou stop fleurette (camomille tomenteuse, liseron rayé, istarski serapias), c’est selon ce qui se présente. Et le pédalage multiplie les occasions d’exclamation, et d’arrêt consécutif. Déjeuner à la ferme. Puis, embarquement dans des kayaks de mer afin de rejoindre à la pagaie - les moussaillons souquant ferme - l’une des îles du parc. Chemin faisant, on passe au-dessus d’herbiers de posidonies pour lesquels celui-ci est fameux. Après avoir touché terre, ou plutôt sable, séquence plage. Détendu et doré à point, on reprend place dans son embarcation pour rentrer. Equipement fourni par l’organisation.
En option

Budget estimé

Selon saison, types d'hébergements et activités
Le budget estimé pour ce voyage est de 2 300 € à 3 100 €/personne.

Parler de prix fixe lorsque l'on évoque un voyage sur mesure a peu de sens. En effet, celui-ci varie suivant de nombreux facteurs (niveau de prestations, période, délai de réservation et bien d'autres encore). Le seul prix exact sera celui de votre devis personnalisé.

Le prix moyen constaté pour ce voyage est de 2 600 €/personne.

  • Le vol pour Split et retour de Pula
  • Les taxes aériennes et surcharge carburant
  • La neutralité carbone intégrale par absorption des émissions de co2 de votre voyage (par le biais de notre Fondation Insolite Bâtisseur Philippe Romero)
  • La location d'un véhicule pour 10 jours
  • Les traversées en ferry Split / Brac et Brac / Split
  • Les 3 nuits à Brac / Bol, en chambres doubles, avec petits déjeuners
  • Les 3 nuits à Zadar, en appartement (logement seul)
  • Les 4 nuits à Barban (Istrie), en suite, avec petits déjeuners
  • Split like a friend, avec un accompagnateur francophone privé
  • Les billets d’entrée pour le parc national de la Krka
  • La journée dans le parc national de Brijuni, avec guide francophone privé
  • Notre service conciergerie sur place
  • Un carnet de voyage rassemblant de nombreuses informations utiles (votre programme jour par jour, les coordonnées de vos hôtels, une sélection de bonnes adresses personnalisées et géolocalisées, etc.), disponible également sous forme d’application mobile
  • Nos recommandations et la réservation de certains restaurants
Réf : 1612346
Découvrez tous les services qui vous accompagnent pendant votre voyage en Croatie
Nos experts à votre écoute
Contactez nos conseillers specialistes pour créer votre voyage sur mesure
Contactez un spécialiste de la Croatie