Vous aimerez
    • De parcs naturels en villages côtiers, faire la rencontre d'une province aussi culturelle que maritime
    • Vos adresses champêtres, au cœur de la forêt ou au bord de l’eau
    • Le parc du Bic en privé, les Hopewell Rocks en kayak, rencontrer les baleines en catamaran : c’est prévu !
    • Concierge francophone, voiture de location, wifi nomade, bonnes adresses : les + Voyageurs

Contactez un spécialiste Canada 01 84 17 57 98

La province aux mille panoramas


Au menu de ce voyage : la découverte du Nouveau-Brunswick en long et en large avec, pour intro et conclusion, la belle Québec. La province maritime promet aux voyageurs de traverser des sites naturels exceptionnels en même temps que des siècles d'histoire, la contrée faisant partie d'un club très privé : l'Acadie. Puisant ses racines dans une ancienne colonie de Nouvelle-France, cette nation spirituelle rassemble sous un même drapeau – tricolore frappé d'une étoile – les communautés canadiennes francophones. Un périple aussi naturel que culturel en perspective, donc. Après un rapide séjour dans la Vieille Capitale, le Saint-Laurent se remonte jusqu'à atteindre le parc national du Bic où le contact avec la nature intacte de l’est canadien est établi.
Puis vient Caraquet, au bord de la baie des Chaleurs, capitale autoproclamée de la nation acadienne. En filant un peu plus au sud, on atteint Miramichi, un véritable melting pot de cultures aux portes du parc Kouchibouguac. Saint-Louis, tout à côté, se hisse en berceau du drapeau acadien – à chacun sa contribution. Durant la meilleure partie de l'année, un étendard XXL trône d'ailleurs au-dessus de la cité, clamant avec éclat l'identité régionale. Après avoir longtemps coudoyé la côte, parvenu à Shediac, on fait enfin la rencontre de la capitale mondiale du homard. Comme si la fierté locale ne devait pas connaître de limites. C'est ici, aussi, que le voyage prend un nouveau tournant – littéralement. L'itinéraire plonge vers le sud afin d'atteindre les étendues verdoyantes du parc national de Fundy où viennent s'échouer les plus hautes marées du monde. La baie éponyme se longe jusqu'à rejoindre Saint Andrews. La consonance de l'appellation de la cité trahit déjà la proximité avec la frontière états-unienne. Le Canada est pourtant loin d'avoir dit son dernier mot. D'ailleurs, la capitale de la province n'a pas encore été visitée ! Il faut s'éloigner de la frontière et plonger dans l'arrière-pays pour gagner son chef-lieu, Fredericton. Le quartier de la Garnison et la place des Officiers rappellent à qui de droit sa juste place. Et comme l'eau vient à manquer, et le Saint-Laurent encore plus, le dernier arrêt est consacré à Kamouraska, à mi-chemin entre l'Isle-aux-Coudres et l'embouchure de la rivière Saguenay. Ce n'est qu'alors que l'on peut, enfin, retrouver Québec, considérablement grandi par les beautés naturelles et culturelles appréciées sur le trajet.

Votre voyage


Deux hôtels urbains à Québec et, au fil de la boucle du Nouveau-Brunswick, des auberges et des maisons d’hôtes qui, pour être provinciales, n’en sont pas moins pleinement de leur temps. Elles en partagent les valeurs de naturel et d’authenticité avec beaucoup d’engagement. On y est reçu avec une attention toujours très soignée et le confort est partout au rendez-vous. On découvre aussi, d’une table à l’autre, que les cuisiniers canadiens font des merveilles avec ce que leur procure leur terroir. Ville, bourg, village, parc naturel : l’étape a toujours un esprit, une pertinence. La conduite ne présente pas de difficultés – les conducteurs étrangers assimileront très vite les quelques particularités locales – et les distances prévues sont raisonnables. La voiture est d’ailleurs le moyen de locomotion le plus adapté. Nous en avons donc réservé une pour vous. Également, quelques temps forts inscrits à votre agenda : Village historique acadien à Caraquet ; en compagnie d’un guide, une randonnée dans le parc du Bic ; les Hopewell Rocks en kayak ; une croisière en catamaran à la rencontre des baleines. Vous gagnez ainsi du temps pour vos explorations personnelles. Et si, en cours de route, un désir imprévu ou un petit contretemps survenait, vous disposez pour y répondre des coordonnées de notre concierge sur place. Celui-ci, en lien avec votre conseiller, peut également contribuer à faire évoluer votre voyage durant son déroulé même.

Itinéraire

Suggestion 100% personnalisable selon vos envies
JOUR 1

Vol pour Québec

À l'arrivée, prise en main de la voiture de location et installation pour la nuit au cœur du quartier historique, le bien nommé Vieux-Québec. Déjà, la cité s’étend à travers les grandes baies vitrées. Le fleuve, les remparts, les commerces : tout cela se trouve à quelques pas. Les chambres s’ornent de touches fantaisistes – rayures, dorures et vagues bleu nuit. Il en va de même pour les parties communes, marquées par un sol en damier chatoyant. Le rendu est vivant, en plus d’être confortable.
En option - Vos entrées pour le musée de la Civilisation.

JOUR 2

Québec - Parc national du Bic

Route pour le parc national du Bic, dans l'estuaire maritime du Saint-Laurent. Installation pour deux nuits à flanc de falaise, en surplomb de l'eau, au cœur d’authentiques demeures traditionnelles en bois de la région. Ici, une ancienne maison de ferme à l’abandon ; là, un vieil entrepôt commercial. Vouées à disparaître, celles-ci ont été démontées pièce par pièce, déplacées et reconstruites sur le site. À l’intérieur, poêle à bois et décoration chinée confèrent une ambiance à la fois rustique et moderne.

JOUR 3

Parc national du Bic

Au programme - Promenade naturaliste privée dans le parc du Bic. Caps, anses, îles, forêts et montagnes : le parc national présente une nature des plus diversifiées. Logiquement, ses habitants le sont tout autant. C'est en compagnie d’un guide naturaliste que vous partez à la rencontre de quelques résidents notables. À la falaise des Murailles, on tente d’apercevoir le pygargue à tête blanche ; au belvédère Raoul-Roy, l’aigle royal. Sur terre, on peut croiser l’orignal et le cerf de Virginie, tout comme le porc-épic d’Amérique et le castor. Quant aux phoques communs et gris, ils prennent généralement le soleil sur les rochers. L'occasion de constater que ce parc empreint de quiétude grouille aussi de vie.

JOUR 4

Parc national du Bic - Caraquet

Route pour Caraquet, sur la côte est du Nouveau-Brunswick. Installation pour deux nuits au-dessus de la baie des Chaleurs, au sein d’un magnifique hôtel victorien de 1891. Géré par la même famille depuis trois générations, l'établissement n’a rien perdu de sa superbe. La décoration est coquette et un brin conservatrice, mais s’ajuste si bien à son cadre que l’on ne s’en formalise pas. Quant à la renommée de la table, elle n’est plus à faire. Les ingrédients du terroir sont la matière d’une cuisine inventive et brillante. On termine son repas avec un sentiment justifié de gratitude pour le chef – et pour le sommelier, la cave étant à la hauteur.

JOUR 5

Caraquet

Au programme - Le Village historique acadien (vous avez déjà vos billets) : un voyage dans le temps, quelque part entre le XVe et le milieu du XXe siècle, à la découverte du mode de vie des premiers colons français. Fermes, bâtiments administratifs et commerciaux, ateliers, gare : le site regroupe une soixantaine d’anciens édifices. Des figurants en costumes d’époque s’affairent devant les machines et s’adonnent aux divers travaux d’artisanat. Au restaurant, on peut goûter à la cuisine des pionniers francophones : soupe de pois, fayot au lard, poutine au pain, morue salée à la crème, gâteau aux bleuets...

JOUR 6

Caraquet - Miramichi

Cap vers le sud, direction Miramichi, capitale de la pêche au saumon. La route s’élance entre littoral acadien, profondes forêts et sinueuses rivières qui, vues du ciel, semblent déchirer la terre comme de sombres éclairs. Parvenu à destination, installation pour la nuit le long de la rivière. L'établissement moderne se pare d'une décoration sobre et classique mais efficace. Le confort est, pour sa part, bien présent. Du côté du restaurant ouvert sur l’eau, on retrouve une carte type brasserie et des cuisiniers qui accomplissent leur travail avec un professionnalisme appliqué. Une piscine intérieure ainsi qu’une salle de gym sérieusement appareillée viennent parfaire les équipements de cette retraite au bord de l’eau.
À voir, à faire - Écouter parler les guides en costume de Boishébert et du chantier-naval-de-l'île-Beaubears ; flâner au parc du quai Ritchie ou de French Fort Cove ; en apprendre davantage sur les immigrants irlandais à l'île Middle ; assister à un pow-wow parmi les communautés autochtones voisines ; prévoir de revenir à l'occasion du festival de chansons folkloriques.

JOUR 7

Miramichi - Saint-Louis

Le périple se poursuit, direction Saint-Louis-de-Kent, le village qui a vu naître le drapeau acadien : un étendard français frappé d'une étoile jaune. Installation pour la nuit au sein d'une adresse simple et rustique où l’on se sent le bienvenu. Un pré descend vers la rivière ; la fenêtre de la chambre regarde de ce côté. Le bois des murs crée une atmosphère douillette. Le petit déjeuner prodigue l’énergie nécessaire pour partir explorer les environs.
À ne pas manquer - Le parc national de Kouchibouguac, à quelques kilomètres de là. Entre tourbières, lagunes, plages et forêts, le berceau du peuple autochtone Micmac constitue, sans conteste, un beau terrain de jeu pour les amoureux de nature. Après avoir consacré quelques heures à l'ornithologie, à la balade et même à la baignade, rejoignez le théâtre en plein air pour une soirée d'histoires et de chansons – en français, en anglais... et en Micmac !

JOUR 8

Saint-Louis - Shediac

En route pour Shediac, prenez le temps d'une halte à Bouctouche. La cité est réputée pour sa dune élancée, une langue de sable qui s’étend sur plus de dix kilomètres. Une jolie promenade sur pilotis sert d'introduction à la balade. Le site, formé par les vents et les marées, sert de refuge à une faune riche – aviaire notamment. Les adeptes de haltes culturelles et cocasses apprécieront, quant à eux, de passer quelques heures au Pays de la Sagouine, un parc touristique inspiré d'une œuvre de la romancière Antonine Maillet. La journée y est rythmée par différentes représentations d’acteurs en costume d’époque à l’enthousiasme contagieux.
À l'arrivée à Shediac, installation pour une nuit dans le centre-ville. La maison, édifiée en 1911, est un mélange original de styles italianisant et Queen Anne. Sous une géométrie extérieure un peu alambiquée, on découvre des pièces agréables à vivre, avec de belles ouvertures qui laissent entrer la lumière. Les chambres sont aménagées et décorées avec goût. Le rendu est harmonieux, les détails soignés. Aux fourneaux, le chef mêle les saveurs de la mer et celles de la terre de façon sophistiquée.

JOUR 9

Shediac - Parc national de Fundy

Route pour le parc national de Fundy, au bord de la baie éponyme. La petite ville de Moncton se trouve sur votre chemin : l'occasion de faire un saut au musée acadien si vous souhaitez approfondir cette partie de l'histoire locale. Parvenu à destination, installation pour deux nuits au cœur de la forêt, à deux pas de la baie et de ses îles. L’adresse offre un séjour reposant en pleine nature, la tête dans les étoiles. Chalet en bois haut de gamme ou glamping sous un dôme tout confort – c’est selon. Ici, pas de télévision, ni de téléphone, ni de réseau internet. L’heure est à la déconnexion. Un endroit unique au Nouveau-Brunswick.

JOUR 10

Parc national de Fundy

Terre et mer se disputent l’attention : d’une part, une côte abrupte où les plus hautes marées du monde opèrent un régulier va-et-vient ; d’autre part, une vaste plaine où se bousculent érables, bouleaux, sapins baumiers et épinettes rouges. On rencontre sur le site la même faune que dans les autres parcs. Ainsi, si le quiscale rouilleux ou le lièvre d’Amérique se sont jusqu’alors dissimulés à la vue, une nouvelle chance de les apercevoir s’offre ici aux visiteurs.
Au programme - Hopewell Rocks en kayak de mer. Quelques coups de pagaie en compagnie d’un guide anglophone mènent le visiteur jusqu’aux géants d’Hopewell Cape, pinacles de roche aux sommets envahis de végétation. Ici, les marées alternent entre le niveau 0 et une dizaine de mètres de hauteur. On débarque pour arpenter le site et admirer les merveilles que l’érosion est capable de produire. Puis on rembarque pour poursuivre la balade, au fil de l’eau.

JOUR 11

Parc national de Fundy - Saint-Andrews

Route pour la bien nommée Saint-Andrews-by-the-sea le long de la baie de Fundy, en traversant la cité de Saint-John. Les derniers kilomètres prennent la direction de la frontière américaine et déroulent un tapis vert jusqu’à Saint-Andrews-by-the-Sea, charmante station de villégiature. À l'arrivée, installation pour la nuit entre Chamcook Mountain et Passamaquoddy Bay. Une sobre élégance champêtre règne, de la cave au grenier, au sein de cette demeure à étages du XXème siècle. Dans le grand jardin, des herbes folles, des massifs de fleurs, une piscine. Le restaurant, ici encore, s’est signalé à l’attention des gourmets. Le chef cultive ses légumes, visite les fermiers des environs et attend les pêcheurs sur le quai. Avec ce qu’il rapporte, il concocte une cuisine impressionniste et subtile qui en appelle à tous les sens.
Au programme - Une croisière d’observation des baleines en catamaran. Plisser les yeux pour mieux scruter l’horizon, s’exclamer car on pense avoir aperçu quelque chose, s’approcher et voir ses espoirs se confirmer : pas de doute, l’expérience a ce je-ne-sais-quoi de singulier, presque spirituel. Alors, baleine à bosse, baleine franche, baleine de Minke, rorqual commun : on retient son souffle lorsque l’embarcation met ses passagers en présence du cétacé. Une sortie qui s'effectue en particulier entre mai et septembre.

JOUR 12

Saint-Andrews - Fredericton

Le périple se poursuit en direction de Fredericton, la capitale provinciale. L'itinéraire devient magnifiquement vert au fur et à mesure que le chemin s’enfonce dans cette forêt qui ne semble pas connaître de fin. À l'arrivée à Fredericton, oasis de civilisation dans cette nature superbe, installation pour la nuit à Waterloo Row, un quartier paisible qui s’étend au bord du fleuve Saint-Jean. Construite en 1840, l’adorable maison a été méticuleusement restaurée et adaptée au monde moderne. On profite, dans une atmosphère old time, de fauteuils en cuir disposés dans la bibliothèque au coin du feu et d'une table lovée dans le bow-window à l'heure des repas. Après un revigorant petit déjeuner, direction le quartier historique de la garnison pour assister à la relève de la garde : tuniques écarlate, notes de cornemuse... Immersif !

JOUR 13

Fredericton - Kamouraska

Un long périple vous attend pour rallier Kamouraska, dans la région du Bas Saint-Laurent. N'ayez crainte, de belles occasions de balade ponctuent la route : le pont couvert de Hartland, les chutes de Grand Falls ou encore le jardin botanique du Nouveau-Brunswick à Saint-Jacques. À Kamouraska, installation pour la nuit dans une charmante maison de 1819, au porche encadré de multiples colonnes. On se trouve ici non loin du fleuve, que l’on aperçoit d’ailleurs depuis certaines chambres. Les autres sont tournées vers le jardin, qui abrite une agréable piscine extérieure ainsi qu'une terrasse bien exposée. Kamouraska est un membre actif de l’Association des plus beaux villages du Québec, et cela se voit !

JOUR 14

Kamouraska - Québec

Retour à Québec et installation pour la dernière nuit dans la vieille ville. On change d’adresse pour un hôtel qui occupe, rue Saint-Pierre, le premier gratte-ciel de Québec : neuf étages construits dans les années 1910. Désormais, les murs historiques et le design contemporain aux teintes neutres forment une belle harmonie. Les chambres font converger confort et minimalisme. La terrasse est l’un de ces endroits agréables où s’échangent les dernières adresses. Ce sera parfait pour écrire en catastrophe les cartes postales que l’on allait oublier.

JOURS 15 & 16

Québec - Vol retour

Restitution de la voiture de location et vol international retour. Nuit à bord, arrivée le lendemain.

A la carte

Le musée de la Civilisation à Québec


Cette institution accueille de nombreuses expositions temporaires. Point commun : le passé est toujours invoqué pour interroger l’avenir. Du point de vue des nations premières, de celui des descendants de colons et des immigrants récents. Il s’agit de mettre en valeur le potentiel que représente la synthèse québécoise, sans faire l’impasse sur les difficultés. Le propos s’appuie sur un ensemble considérable d’objets et de documents, des colliers wampum au juke-box.
En option

Le Nouveau-Brunswick en famille


Vous songez à embarquer vos enfants pour découvrir en tribu ce bout du monde ? Rassurez-vous, la destination ouvre grand ses bras (de mer) aux petits comme aux grands. Au parc naturel du Bic, ils jouent les apprentis naturalistes ; en kayak à Hopewell Cape, ils s'éclaboussent gaiement ; et en catamaran à la recherche des baleines, ils sont muets d'émotion. Entre ces grandes démonstrations de mère Nature qui marqueront durablement leur mémoire, ils bénéficient d'une leçon d'histoire instructive et interactive sur l'Acadie dispensée par des guides enjoués en costumes d'époque devant lesquels on ne peut qu'être attentifs. De beaux souvenirs en perspective !
En option

Budget estimé

Selon saison, types d'hébergements et activités
Le budget estimé pour ce voyage est de 3 600 € à 5 000 €/personne.

Parler de prix fixe lorsque l'on évoque un voyage sur mesure a peu de sens. En effet, celui-ci varie suivant de nombreux facteurs (niveau de prestations, période, délai de réservation et bien d'autres encore). Le seul prix exact sera celui de votre devis personnalisé.

Le prix moyen constaté pour ce voyage est de 4 300 €/personne.

  • Le transport aérien international sur compagnie régulière
  • Les taxes aériennes et surcharge carburant
  • La neutralité carbone intégrale par absorption des émissions de co2 de votre voyage (par le biais de notre Fondation Insolite Bâtisseur Philippe Romero)
  • L'accès au salon business Air France à Roissy (pour les départs depuis Paris)
  • La location d’une voiture pour 14 jours au départ de Québec
  • La nuit à Québec, en chambre double (logement seul)
  • Les 2 nuits dans le parc national du Bic, en chalet (logement seul)
  • Les 2 nuits à Caraquet, en chambre double, avec petits déjeuners
  • La nuit à Miramichi, en chambre double (logement seul)
  • La nuit à Saint-Louis, en chambre double, avec petit déjeuner
  • La nuit à Shediac, en chambre double, avec petit déjeuner
  • Les 2 nuits dans le parc national de Fundy, en tente de luxe (logement seul)
  • La nuit à Saint-Andrews, en chambre double, avec petit déjeuner
  • La nuit à Fredericton, en chambre double, avec petit déjeuner
  • La nuit à Kamouraska, en chambre double, avec petit déjeuner
  • La nuit à Québec, en chambre double, avec petit déjeuner
  • Une balade dans le parc du Bic avec un guide naturaliste privé
  • Les billets d’entrée pour le Village historique acadien
  • Une sortie au cap Hopeweel, en kayak de mer
  • Une croisière en catamaran pour observer les baleines
  • Notre service conciergerie sur place
  • L’accès au wifi pendant votre voyage : un mini routeur international ou une eSIM vous permettant de vous connecter en wifi sur vos divers terminaux (mobiles, tablettes, ordinateurs)
  • Un carnet de voyage rassemblant de nombreuses informations utiles (votre programme jour par jour, les coordonnées de vos hôtels, une sélection de bonnes adresses personnalisées et géolocalisées, etc.), disponible également sous forme d’application mobile
  • Nos recommandations et la réservation de certains restaurants
Réf : 1416768
Nos experts à votre écoute
Contactez nos conseillers specialistes pour créer votre voyage sur mesure