Avec un PIB estimé de 350,1 milliards de dollars en 2009, le Venezuela est la 3ème puissance économique latino-américaine, après le Brésil en n°1 et le Mexique en n°2.

Fin 2009, des estimations étatsuniennes faisaient état de 1360 milliards de barils de pétrole contenus dans le sous-sol du pays, dont 513 milliards techniquement exploitables, soit plus de 1/3 des réserves de pétrole de la planète. Le/13/2010, Prensa Latina annonçait que les réserves certifiées de pétrole atteignaient 211,173 milliards de barils, assurant d'ores et déjà au Venezuela la 2e place mondiale -  52,827 milliards de moins que les réserves annoncées par l'Arabie Saoudite. Le pays se propose d'atteindre en 2010 316 milliards de barils de réserves certifiées, pour se situer à la 1ère place mondiale. 1 plein de carburant coûte moins d'1 euro. 

À l'origine, le territoire de l'actuel Venezuela était habité par plusieurs peuples, dont des Caraïbes, des Arawaks et des Cumanagotos. Christophe Colomb fut le 1er navigateur à atteindre la  région en 1498, lors de son 3ème voyage. En 1520, les Espagnols commencèrent à coloniser les îles et les régions côtières. Coro, fondée en 1527, fut la 1ère colonie d'importance. Les habitations des autochtones añu construites sur pilotis inspirèrent aux premiers explorateurs européens le nom de Venezuela, c'est-à-dire « Petite Venise ».

1      réserve de la biosphère de 83 000 km² a été créée en 1991 sous l’égide de l’ONU, dans l’État d'Amazonas pour protéger ses forêts et plateaux et les ethnies indigènes.

Le delta de l’Orénoque, couvre une superficie approximativement égale à 75% de la surface de la Belgique, couverte de forêt, où se croisent plus de 300 canaux, formant un véritable labyrinthe fluvial. En bordure de ces canaux vivent plus de 20.000 indiens Waraos.

Superficie: 916 445 km2. Frontières terrestres: 2 200 km avec le Brésil, 2 050 km avec la Colombie, et 743 km avec le Guyana.

 

Contactez un spécialiste du Vénézuela