Capitale

Damas.

PIB

En 2007, 4 436 dollars US par habitant (France, 36 614 dollars US par habitant).

Point culminant

Le mont Hermon (Djabl a-Sheikh), 2 814 mètres, au sud de l’Anti-Liban.

Superficie

185 181 km², soit environ 0,33 fois la France.

Climat

Le littoral et le versant occidental du djebel Alaouite jouissent d’un climat méditerranéen : étés chauds et secs ; hivers doux et humides ; deux courtes saisons intermédiaires. En montagne, le temps est plus rude, avec des hivers froids et pluvieux. L’est connait un climat désertique chaud (jusqu’à 45°) ; pluies en janvier-février. Températures moyennes : Damas, 2° en hiver et 36° en été ; Alep, 8° en hiver et 36° en été.

Géographie

Une étroite plaine littorale sablonneuse, sur la Méditerranée, occupe l’ouest du pays. Au-dessus de celle-ci s’élève le djebel Alaouite (Ansarieh ; altitude moyenne 1 200 m), au pied duquel coule l’Oronte (Nahr al-Assi) ; le djebel Alaouite est prolongé au sud-ouest par la chaîne de l’Anti-Liban (al-Charqui ; altitude moyenne 2 300 m), où passe la frontière avec le Liban. A l’est de ces formations, un large plateau calcaire porte quelques reliefs volcaniques anciens, comme, par exemple, le djebel Druze. L’Euphrate, dans lequel se jettent le Sajour, le Balikh et le Khabur, prend en écharpe le nord-est du territoire. Le grand sud-est (58% de l’ensemble) est un désert caillouteux. La Syrie réclame toujours la restitution du plateau du Golan (au sud de l’Hermon), occupé par Israël.

Economie

Croissance ces dernières années (3,9% en 2007), stimulée par une libéralisation prudente de l’économie. Mais, croissance insuffisante pour compenser la pression démographique. En revanche, la rusticité du système bancaire syrien amortira l’impact de la crise financière internationale. L’économie repose encore largement sur l’agriculture (céréales, fruits, coton…) et l’exportation de matières premières (pétrole, gaz, phosphates…). La sècheresse persistante et la carence en eau sont donc d’importants facteurs de fragilisation. Taux de chômage (2007), 8,4%. Structure (2007) du PIB : agriculture, 21% ; industrie, 26,1% ; services, 52,5%.

Faune & Flore

La plaine littorale a un couvert de type méditerranéen : maquis, chênes, chênes-lièges, que l’on retrouve dans les forêts du nord-ouest, avec des pins, des tamaris, des châtaigniers, des cyprès… Ces forêts abritent encore quelques ours, des sangliers, des chacals, des renards, des écureuils, des chats sauvages, des daims… Dans les steppes de l’est on trouve le térébinthe. On y rencontre également des gazelles, des hyènes, les lièvres. Domestiques, dromadaires, chevaux et moutons sont familiers. Autour des points d’eau, viennent des flamants, des pélicans, des canards… Reptiles dans les zones arides. Dans de nombreux vergers, on fait pousser des oliviers, des figuiers, des orangers, des pistachiers, des amandiers, des abricotiers, des grenadiers…

Idées voyages en Syrie

Puisez l’inspiration dans nos suggestions avant de créer le voyage qui vous ressemble
Contactez directement un conseiller spécialiste au 01 42 86 16 00
Contactez un spécialiste de la Syrie