L'Iles Vierges britanniques en bref

Au-dessus de nos caraïbes françaises, d’imposants rochers polis et gris se dispersent comme autant de perles autour des côtes des Iles Vierges Britanniques. On compte quatre îles principales - Tortola, Virgin Gorda, Jost Van Dyke et Anegada - et une multitude d’îlots pour former ce petit coin de paradis, bien loin de la grisaille londonienne et des cottages écossais qu’évoque leur nom. L’île la plus vaste, Tortola, abrite la capitale, Road Town, et le parc national du mont Sage. Cette immense forêt tropicale regroupe à elle seule une flore impressionnante - abricotiers des Antilles, arbres du Guavaberry ou encore fleurs d’Heliconia. La décontraction atteint son paroxysme sur les plages de Virgin Gorda, ponctuées de grottes de granit, dont la plus emblématique est The Baths.
Les bateaux de plaisance représentent ici un mode de vie, où l’on respecte le rythme de la brise et le silence des voiles. Et pour ceux qui sont plus à l’aise sous l’eau, les Virgin sont un terrain de jeu sans pareil, qui donne à voir un très grand panel de poissons et de coraux. Ce guide de voyage sur les Iles Vierges Britanniques créé par nos soins est un premier pas vers le dépaysement, avant le véritable périple.

Utile

Mieux comprendre L'Iles Vierges britanniques

Contactez un spécialiste des Iles Vierges britanniques