Vous aimerez
  • Après Sydney, gagner tour à tour le Red Centre, Adélaïde, la vallée viticole de Barossa et les Flinders Ranges
  • Voir le soleil se lever sur Ayers Rock et dérouler les kilomètres de piste ocre : un vrai road-movie
  • Sydney en VO et Uluru à vélo, déjà prévu ; survol en hélicoptère et cuisine aborigène, de belles options
  • Voitures & appli GPS, wifi, concierge sur place, les + Voyageurs

Contactez un spécialiste Australie 01 84 17 21 66

Sydney et l’Outback

Entrons dans le vif du sujet. On débarque à Sydney, l’une des villes les plus séduisantes qui soient au monde. La baie, l’héritage britannique, le goût d’une modernité éclairée, les plages, le surf et l’esprit aussie, franchise et décontraction, avec lequel on prend contact. On est vite ferré. Puis, d’un coup d’aile, on rejoint Ayers Rock, qui est sans doute, avec l’opéra de Sydney, le premier motif qui vient à l’esprit quand on pense à l’Australie. Il est toujours émouvant d’être confronté à la contrepartie concrète de ces grandes images mentales. Et quels jeux de lumière ! On poursuit encore dans le Centre Rouge, désert, poussière, montagnes plissées comme des peaux de varan. Tout à coup, la grande échancrure de Kings Canyon et des couverts végétaux à nouveau, au fond.
Puis vient le temps de la Barossa Valley, ses harmonieux paysages vallonnées et tapissés des meilleurs vignobles du pays. Goûtez, vous verrez. En poursuivant vers le nord, on trouve les Flinders Ranges, où l’Outback n’est pas encore austère, mais lumineux, coloré, frémissant. La terre des kangourous. Il y a fort à parier que les émotions éprouvées là se prolongeront longtemps après le retour. Enfin, ce sera Adélaïde, seule grande ville australienne sans gratte-ciel, cité profitant d’un terroir alentour exceptionnel et d’un dynamisme estudiantin vivifiant. Une grande ville sans l’être, en somme.

Votre voyage

Deux vols domestiques donc, et autant d’itinéraires en véhicule. Les distances sont à l’échelle du pays, mais réalisables avec un véhicule approprié, sur des chaussées bien entretenues. A la conduite à gauche, on se fait vite. En plus, il y a quelque chose d’épique à conduire dans ces régions. Les dimensions justement. A Sydney comme à Adélaïde, deux hôtels au toit-terrasse panoramique pour appréhender pleinement votre voyage, du début à la fin. On ne vous renvoie pas chez vous par la petite porte, vous verrez ! Dans l’Outback, on n’a pas toujours beaucoup de choix, mais on a toujours au moins le confort nominal et une vraie ambiance voyage. L’itinéraire jusqu’au cœur du Centre Rouge a la logique que commande la géographie. De la Barossa Valley aux Flinders Ranges, l’agrément se fait plus ostentatoire, dans les chambres comme sur la table où mets et vins s’harmonisent comme nulle part ailleurs dans le pays. Les sites valent par eux-mêmes, mais nous vous proposons quelques options qui permettent, peut-être, de les appréhender mieux, ou sous un angle inattendu : Sydney comme un Sydneysider, Uluru à vélo, le désert à travers une lumineuse installation éphémère... Si, ce long chemin faisant, quelque contretemps survenait, ou une envie surprise, vous disposez pour y répondre concrètement des coordonnées de notre concierge sur place : l’imprévu est sa vocation.

Itinéraire

Suggestion 100% personnalisable selon vos envies
JOUR 1

Vol pour Sydney

Nuit à bord, arrivée le lendemain.

JOUR 2

Sydney

Transfert privé pour le quartier de Paddington. Installation pour trois nuits au sein d’un établissement moderne, un peu à l’écart du CBD mais idéalement situé pour arpenter la ville. Sa piscine en rooftop fait mouche aux beaux jours.

JOUR 3

Sydney

Avec ses maisons mitoyennes et victoriennes, éventuellement georgiennes, Paddington a un cachet rétro qui ne pouvait manquer d’attirer les jeunes actifs en quête de qualité de vie. On a donc ouvert cafés, restaurants, boutiques et galeries d’art. Et le quartier y a trouvé cette attitude Paddo trendy qui en définit désormais les habitants. C’est bien agréable à l’usage. A côté, Potts Point a la même fibre. King’s Cross, c’est un peu Pigalle sur deux rues, et un secteur à la vie nocturne turbulente. Une promenade à Rushcutters Bay Park mène à l’une des plus jolies marinas de Sydney.
Au programme - Sydney dans les pas d’un local. Une balade pour vivre Sydney "comme un habitant de Sydney". Denis est notre homme sur place. Français résidant en ville, il la connaît comme sa poche, étant devenu lui-même un véritable local. Au programme, virée surprise à travers les rues, les parcs ou sur les plages, pour partager une tranche de vie, échanger sur l’Australian way of life et glaner un tas de conseils pour la suite du voyage. Sans chichis, relax, Denis improvise en fonction de vos goûts. Rencontre de trois ou quatre heures, ou plus si affinités - car, en Australie, on est flexible.

JOUR 4

Sydney

Sydney doit à la mer une bonne part de son art de vivre. De Circular Quay, on ira donc naviguer dans la baie, sans doute l’une de celles qui offrent le plus d’émotions au mile carré. On ne peut manquer de tâter du sable des plages de Bondi et de Bronte, reliées par un sentier scénique. Ni, débutant ou surfeur confirmé, de mettre sa planche à l’eau ; d’essayer le skimboard. Le Sydney Fish Market pose sur ses lits de glace hectométriques ce que l’océan a de meilleur ; et plein de petits restaurants transforment le frais en succulent. On peut s’enivrer de l’architecture verticale du CBD ou se promener dans les Royal Botanic Gardens, la plus vieille institution scientifique australienne. C’est aussi, à n’en pas douter, la plus agréable à parcourir - le goût britannique pour les jardins, joint au souci de conservation et d’acclimatation, a suscité un trésor national vivant. Au musée d’art contemporain, Emily Kane Kngwarreye, Fiona Foley ou Peter Kennedy vous attendent, entre autres. Lorsque le soir tombe, on réalise que bière ou vin, burger ou Balmain bug, petit café loupiote ou grand club techno, Sydney a de quoi alimenter la nuit.
En option - Une croisière privée dans la baie de Sydney - un cours de surf à Bondi Beach, en privé.

JOUR 5

Sydney - Ayers Rock

Transfert privé jusqu’à l’aéroport, vol pour Ayers Rock et arrivée en milieu de journée. Prise en charge du véhicule de location et installation pour deux nuits à l’entrée du parc national Uluru-Kata Tjuta. Un hôtel contemporain, aux standards internationaux - ce qui, à cet endroit, mérite d’être signalé. La chambre donne sur un jardin ombragé d’eucalyptus. La lumière entre et on dispose d’un équipement tout à fait convenable. Dehors, une agréable piscine. Un restaurant et des formules outdoor qui mettent les petits plats sous le grand ciel nocturne. La collection d’art de la maison ajoute à ses agréments quelques touches bienvenues de sophistication.
Déjà prévu - Vos billets pour Field of Light, une installation artistique éphémère et électrique signée Bruce Munro. Une visite libre à la tombée du jour pour profiter des 50 000 tiges lumineuses parsemant l’étendue désertique dominée par Uluru.

JOUR 6

Ayers Rock

Au programme - Une balade à vélo autour d’Uluru. Là est, à n’en pas douter, atteint l’un des objectifs du voyage. Le monadnock de grès Uluru - Ayers Rock est aussi reconnaissable que les pyramides d’Egypte. Isolée sur l’étendue plane, cette montagne-île compacte de près de 350 m de haut est un monument naturel qui symbolise l’Australie. On en apprendra sur place la géologie, la faune et la flore. Au centre culturel du parc, on découvre l’importance qu’elle revêt pour la culture des aborigènes Anangu (pour diverses raisons, ces derniers en désapprouvent l’ascension). On se laissera surtout envoûter par les couleurs dont la pare le soleil à l’aube et au crépuscule. Le Red Centre flamboie alors de façon inoubliable.
En option - Le survol d’Ayers Rock en hélicoptère.

JOUR 7

Ayers Rock - Kings Canyon

Route pour Kings Canyon. En chemin, on passe en revue les trente-six dômes rouges des monts Olga - Kata Tjuta. Dans le parc national Watarrka, la route entre dans l’ample canyon, profond d’une centaine de mètres. Le mercure baisse agréablement. Variations d’ocre rouge sur les parois. Dans le fond de la faille, une courte randonnée d’une heure ou deux permet de se dégourdir les jambes. Nuit dans un motel, où l’on fait le plein, où l’on prend un bain et où on prend ses repas en plein air. Atmosphère "sur la route" et sans façons.

JOUR 8

Kings Canyon - Adélaïde

Retour à Ayers Rock et restitution du véhicule. Vol pour Adélaïde et prise en charge d’un nouveau véhicule. Nuit au sein d’un hôtel chic et contemporain, célèbre pour son jardin sur le toit. Il est décoré avec goût, ses prestations sont discrètes mais professionnelles, capturant sans faute l'essence d'une hospitalité de qualité. On apprécie sa situation centrale, à proximité immédiate des centres d’intérêts et des animations de la ville.

JOURS 9 & 10

Adélaïde - Barossa Valley

Route vers le nord, en direction de la Barossa Valley. Terre de vin et de vignes renommée, la région a fait de syrah, grenache et autre chardonnay ses plus délicieux enfants. Bordée par les monts arrondis des Barossa Ranges, la vallée se présente comme un tapis de vignobles, à la fois symétrique et sinueux, étendu sur une dizaine de kilomètres de part et d’autre de la plaine. Cette route des vins s’apparente bientôt à un chemin initiatique, tant les paysages s’harmonisent à merveille avec les surprenants breuvages du Nouveau Monde, flattant tour à tour les yeux et les papilles.
Installation pour deux nuits dans le plus bel établissement de la région, classé Luxury Lodges of Australia. Le mariage harmonieux de l’élégance contemporaine et de l’authenticité d’une adresse au cœur des vignobles. Sa table, merveilleuse, passe pour l’une des plus raffinées du pays.

JOUR 11

Barossa Valley - Wilpena Pound

Route pour Wilpena Pound, dans le parc national Ikara Flinders Ranges. On pose ses valises pour trois nuits dans le seul lodge du secteur. Les installations ont une légèreté qui ne jure pas avec les entours naturels. Elles n’en sont pas moins confortables, avec un aspect net et plaisant. Une piscine pour le délassement, un restaurant outback style pour la faim, un bar cool pour la soif, une pelouse pour les kangourous. Traitement des eaux, électricité solaire, contrôle énergétique, la gestion durable de la maison est concrète et cohérente.

JOURS 12 & 13

Wilpena Pound

Le paysage a 800 millions d’années. L’amphithéâtre Wilpena appartient aux Flinders Ranges, qui s’étendent de Fort Pirie au lac Callabonna. La cuvette, légèrement inclinée, est bordée par un cercle continu de montagnes. C’est à la fois doux et majestueux. Aride, le site capte cependant l’humidité errante. Il présente du coup un couvert végétal varié. Là-dedans le kangourou roux et le gris, le pétrogale à pieds jaunes font des bonds ; l’émeu va à pas comptés ou à grandes enjambées. Le Pound a pour le peuple Adnyamathanta une certaine importance culturelle et en demeure marqué de diverses façons. C’est un paradis pour les randonneurs à pied ou à VTT, qui y trouvent des itinéraires spectaculaires et balisés de tous niveaux de difficulté. Wilpena Pound est l’une des plus belles expériences bush offertes par l’Australie.

JOUR 14

Wilpena Pound - Adélaïde

Retour à Adélaïde par la route, installation dans le même hôtel que quelques jours auparavant. Première colonie d'hommes libres en Australie et aujourd'hui ville universitaire, Adélaïde garde de la période de sa fondation un plan en carré et un grand nombre de parcs. L’on y découvre une agréable architecture coloniale britannique tout comme un jardin botanique considéré comme le plus beau d'Australie. La culture n’est pas en reste grâce à l’Art Gallery of South Australia et le South Australian Museum, qui offrent une belle introduction sur le fascinant monde naturel local et l’art aborigène. A deux pas du centre, on en profite pour déambuler sur les immenses plages dont celle de Glenelg Beach, nager avec les dauphins, grimper au sommet du Mount Lofty ou encore déguster le vin produit dans la région. L’excellence des produits du terroir, on y prend goût le long des 250 étals du Central Market. Douceur de vivre, nature et culture sont les atouts charme d'Adélaïde.
En option - Initiation à la cuisine fusion aborigène et australienne contemporaine, à l’une des meilleures tables de la ville.

JOURS 15 & 16

Adélaïde - Vol retour

Après avoir disposé de votre chambre jusqu’à votre départ pour l’aéroport, restitution du véhicule de location et vol retour. Arrivée le lendemain.

A la carte

Croisière privée dans la baie de Sydney

La baie de Sydney, harmonieuse, unique, ni trop grande, ni trop petite, fourmille de ferries joyeux qui s'amarrent à Circular Bay et laissent échapper un flot de travailleurs vers le quartier des affaires. Voyageur à contre courant, on embarque volontiers en sens inverse à bord d'un petit bateau de plaisance élégant rappelant les rivas italiens, pour s'offrir une vue panoramique sur la ville, le Harbour Bridge et bien sûr l'Opéra.
En option

Cours de surf, en privé

Cours de surf sur la magnifique plage de Bondi, pour les courageux débutants qui souhaitent tenter l'expérience du cool à l’australienne, avec un instructeur privé anglophone.
En option

Survol d'Ayers Rock en hélicoptère, en privé

Une occasion exceptionnelle d’apprécier ce monolithe rouge qui émerge mystérieusement dans l’immensité plate semi-désertique. Ici, la terre rouge contraste avec le ciel intensément bleu. Ce vol en hélicoptère au-dessus d'Ayers Rock est une façon unique d'observer ces formations de grès rouge.
En option

Expérience culinaire aborigène à Adélaïde

Rendez-vous à l’une des meilleures tables de Rundle Street qui propose une cuisine sophistiquée mêlant ingrédients aborigènes et cuisine australienne contemporaine. Pour la découvrir, pas besoin de potasser les meilleurs bréviaires autochtones en matière de baies et racines : le menu unique est proposé à la dégustation, en une quinzaine d'étapes. Une délicieuse odyssée du goût qui ravira les gastronomes curieux de tout, mais principalement de la culture native australienne.
En option

Budget estimé

Selon saison, types d'hébergements et activités
Le budget estimé pour ce voyage est de 5000€ à 6500€/personne.

Parler de prix fixe lorsque l'on évoque un voyage sur mesure a peu de sens. En effet, celui-ci varie suivant de nombreux facteurs (niveau de prestations, période, délai de réservation et bien d'autres encore). Le seul prix exact sera celui de votre devis personnalisé.

Le prix moyen constaté pour ce voyage est de 5500€/personne.
  • Le transport aérien international et domestique sur compagnie régulière
  • Les taxes aériennes et surcharge carburant
  • Les transferts privés
  • La location de véhicules à Ayers Rock (4j.) et à Adélaïde (7 j.)
  • Les 3 nuits à Sydney, en chambre double et logement seul
  • Les 2 nuits à Ayers Rock, en chambre double et logement seul
  • La nuit à Kings Canyon, en chambre double avec petit-déjeuner
  • Les 2 nuits à Adélaïde, chambre double et logement seul
  • Les 2 nuits dans la Barossa Valley, en chambre double avec petit-déjeuner
  • Les 3 nuits à Wilpena Pound, en chambre double avec petit-déjeuner
  • Sydney dans les pas d’un habitant francophone, en privé
  • Les billets pour Field of Light à Ayers Rock
  • La location de vélo autour d’Uluru
  • Notre service conciergerie sur place
  • Le wifi gratuit pendant votre voyage : un mini routeur international remis avant le départ, permettant de connecter jusqu'à 5 terminaux simultanément
  • Un service de navigation GPS accessible depuis l'application Voyageurs du Monde, chargé avec votre parcours, les coordonnées de vos hôtels et bonnes adresses
  • Réf: 1500046
    Nos experts à votre écoute
    Contactez nos conseillers specialistes pour créer votre voyage sur mesure
    Contactez un spécialiste de l'Australie