Vous aimerez
  • Arpenter Bucarest, un regard en direction de ses façades parisiennes, l'autre porté sur l'éveil créatif de la ville
  • Votre adresse au cœur de la capitale : un hôtel chic, cosy et doté d'un spa
  • Bucarest à vélo, visite du palais du Parlement, de Brasov et du château de Dracula : c'est prévu !
  • Appli smartphone, bonnes adresses, concierge francophone sur place, les services Voyageurs

Contactez un spécialiste Roumanie 01 42 86 17 60

Votre hôtel à Bucarest

On s’installe pour trois nuits dans le centre de la capitale. La rue de la Victoire est une adresse en soi. L’hôtel a deux ailes, l’une contemporaine, l’autre éclectique. Entre elles, un joli jardin-terrasse, où de brefs résineux alignent leur rameaux verts dans de grands pots. A l’intérieur, le design net et moderne met à l’aise les voyageurs. Ici, une volute de fer forgé ; là, un lé de tapis rouge ; au mur, des danseuses en pointes et tutu romantique ; etc. La chambre offre de la clarté, un bel équipement, une literie coton soie très agréable ; une salle de bain la prolonge en chrome et céramique. Canapés et fauteuils de cuir donnent de la tenue et du craquant aux parties communes.
En cuisine, le chef passe avec aisance du répertoire roumain aux classiques internationaux. Petit déjeuner à l’américaine : pancakes, céréales, fruits, etc. Pour se délasser et entretenir son tonus, on a accès à un sauna, à un spa de jour et à une salle de gym sévèrement appareillée. En somme, vous disposez de tout ce qui fait l’hôtellerie d’aujourd’hui avec, en plus, une bonne dose du charme mi-latin mi-oriental propre à la Roumanie.

Déjà prévu au programme

A vélo ! On enfourche sa bicyclette, on sangle son casque et, en compagnie d’un guide francophone, on pédale à la découverte des principaux monuments d’une ville chatoyante, tournant à haut régime. Les édifices de période socialiste paient aujourd’hui leur conception hâtive, mais leur reconversion est à l'oeuvre. Et ils n’ont pas tout recouvert, loin s’en faut. On trouve donc encore des quartiers réchappés aux pelleteuses de l’Histoire, comme Lipscani. De nombreuses façades rappellent que Bucarest a longtemps regardé vers Paris. L’architecture des églises a en général cherché à renouer avec un passé consolateur, elle est donc volontiers néo-quelque chose. L’arrêt bretzel « roumanise » les voyageurs.

Le palais du Parlement est peut-être l’emblème européen de la démesure politico-architecturale. Faute de pouvoir s’en débarrasser, les Bucarestois en font une espèce de référence ironique. Le méga bâtiment édifié par Anca Petrescu à partir de 1984 a battu des records absurdes en termes de surface, de volumes, de matériaux. Au final, il pique la curiosité et passe pour l’édifice le plus visité du pays. Le parlement s’y abrite, mais aussi un musée d’art contemporain. On vient là parce que, qu’on le veuille ou non, Bucarest ne se conçoit plus sans lui. Visite avec un guide francophone privé.

Voiture avec chauffeur et guide privé francophone pour une journée qui vous mène jusqu’en Transylvanie, à Brasov. La ville est fondée au XIIIe siècle sous l’impulsion du grand maître des chevaliers teutoniques Hermann von Salza. Elle a depuis toujours gardé un caractère germanique. Ancien centre commercial, on y retrouve l’esprit de l’Empire austro-hongrois, qui encouragea son développement industriel au XIXe siècle. Elle possède un riche héritage artistique, allant du gothique au Jugendstil. Dans les environs, le château de Bran a une histoire intéressante, mais le mythe de Dracula qui s’y attache fait passer celle-ci au second plan. Une visite s’impose pour elle cependant et pour le folklore des stryges, tout de même. A Sinaïa, il y a le château de Peles, une folie néo-Renaissance allemande construite entre 1873 et 1883. Ce style plein de tourelles et d’enthousiasme ne manque pas de séduire encore. L’édifice bénéficiait, à l’époque de sa construction, d’innovations techniques notables : centrale électrique, chauffage. Ce qui ne semble pas avoir attiré de vampire.

Itinéraire

Suggestion 100% personnalisable selon vos envies

Budget estimé

Selon saison, types d'hébergements et activités
Le budget estimé pour ce voyage est de 1100€ à 1400€/personne.

Parler de prix fixe lorsque l'on évoque un voyage sur mesure a peu de sens. En effet, celui-ci varie suivant de nombreux facteurs (niveau de prestations, période, délai de réservation et bien d'autres encore). Le seul prix exact sera celui de votre devis personnalisé.

Le prix moyen constaté pour ce voyage est de 1200€/personne.
  • Le vol aller et retour pour Bucarest, sur compagnie régulière
  • Les taxes aériennes et surcharge carburant
  • La neutralité carbone intégrale par absorption des émissions de co2 de votre voyage (par le biais de notre Fondation Insolite Bâtisseur Philippe Romero)
  • L’accès au salon Air France à Roissy
  • Les transferts, privés
  • Les 3 nuits à Bucarest, en chambre double, avec petits déjeuners
  • Bucarest à vélo, avec un guide privé francophone
  • Le palais du Parlement, avec un guide privé francophone
  • La journée Brasov, Bran et Peles, avec un guide privé francophone
  • Notre service de conciergerie sur place

  • Réf: 1457648
    Découvrez tous les services qui vous accompagnent pendant votre voyage.
    Nos experts à votre écoute
    Contactez nos conseillers specialistes pour créer votre voyage sur mesure
    Contactez un spécialiste de la Roumanie