Vous aimerez
    • Un grand voyage aux confins du Pacifique et de la Calédonie, tout au bout du monde
    • Varier les îles et les atmosphères : pieds dans l'eau à Lifou & l'île des Pins, nature grandiose à Koné & Hienghène, immersion rurale à Bourail
    • Voitures pour rayonner, parc de la Rivière Bleue, ferme du Far West calédonien : c'est prévu
    • Absorption carbone, conciergerie, wifi nomade : les + Voyageurs

Contactez un spécialiste Nouvelle-Calédonie 01 42 86 16 99

Nouvelle-Calédonie grand angle


Le Pacifique Sud sonne comme une promesse tropicale, avec la Nouvelle-Calédonie en son cœur. À l’autre bout du monde, l'heure est à la déconnexion, entre baies azur et gangue végétale, terres aux milles couleurs et culture autochtone. Trois semaines : il n’en faut pas moins pour arpenter ces îles mélanésiennes en long, en large et en travers (du Pacifique). Le périple s’ouvre à Nouméa, cœur vibrant de Grande-Terre, ville côtière cosmopolite et capitale culturelle calédonienne, que l’on vit librement, à son rythme. Une fois acclimaté, premier saut de puce pour rejoindre Lifou, la plus grande des îles Loyauté.
Un archipel dans l’archipel qui se dévoile au fil de ses plages et de ses baies. Puis retour en douceur sur Grande-Terre en posant ses valises dans le hameau de Koné. Si le village sert principalement de base pour les survols du célèbre cœur de Voh en hydravion, il est loin de s’y limiter. D’une côte à l’autre, direction Hienghène, dont le cœur bat au rythme des coutumes kanak. Les merveilles naturelles de la zone servent de prétexte à de belles randonnées. Un peu plus loin, on fait escale à Poindimié, où le littoral oriental exhibe l’une des plus belles plages du pays avant de tirer sa révérence. L’heure est venue de rejoindre Bourail, le Far West calédonien. La culture de la brousse est ici aussi profondément ancrée que les plantations. Pour terminer en beauté, on retrouve la douceur insulaire à l’île des Pins, en lice pour le titre tant convoité d’ « île la plus proche du Paradis ». À l’issue du voyage, la question se dessine : et si l’archipel entier méritait cet honneur ?

Votre voyage


Un grand voyages avec autant d'escales suppose une logistique bien huilée. Pas d’inquiétude, nous avons pensé à tout : les îlots paradisiaques se rejoignent par des vol inter-îles réservés bien en amont, de même que des véhicules de location pour explorer les environs, dès lors que cela est nécessaire. À chaque étape, nous avons misé sur des adresses simples au plus proche des sites d’intérêt : au fil d'une promenade populaire à Nouméa ; à quelques pas du rivage à Lifou, Poindimié et l’île des Pins ; tenu par un pilote d’ULM à Koné et au fond de la vallée à Bourail. À votre agenda, nous avons d’ores et déjà inscrit deux rendez-vous : une journée à sillonner le parc de la Rivière Bleue et une autre à découvrir une ferme dans la région de Bourail. Pour le reste, si vous souhaitiez prendre de la hauteur pour admirer le Cœur de Voh à Koné, ou le large à Hienghène ou à Poindimié (respectivement sur et sous la surface), il suffirait de nous en faire part. Et en cas d’envie soudaine ou de léger contretemps, vous disposez des coordonnées de notre concierge francophone sur place, joignable à tout moment. En lien avec votre conseiller, vous pouvez aussi faire évoluer votre voyage durant son déroulement-même, selon vos préférences.

Itinéraire

Suggestion 100% personnalisable selon vos envies
JOUR 1

Vol pour Nouméa

Nuit à bord, arrivée le lendemain.

JOUR 2

Nouméa

À l’arrivée, transfert privé pour le front de mer, du côté de la baie des Citrons. Installation pour trois nuits sur la promenade la plus populaire de Nouméa. La plage se rejoint en quelques pas et les chambres, quand elles n'ouvrent pas sur la mer de Corail, donnent sur un jardin verdoyant piqué de fleurs colorées. Les intérieurs sont simples, sertis de touches colorées et, surtout, d'une literie confortable. L’ensemble est impeccable. À l’heure des repas, les options le long de la promenade sont nombreuses.

JOUR 3

Nouméa

Au programme - Randonnée dans le parc provincial de la Rivière Bleue. Un tableau d'ocre, de vert et de bleu entremêlés. En compagnie d'un guide, vous partez à la découverte de cette réserve unique qui s'étend sur près de 9 000 hectares. Un territoire vaste où les eaux limpides du lac côtoient de vastes étendues arborées interrompues par des pistes de terre rouge. Plus loin, dans la "forêt noyée", des troncs de chênes-gommes blanchis émergent du lac de Yaté. Les habitants sont aussi diversifiés que le cadre et il n'est pas impossible, avec un brin de chance, d'apercevoir le célèbre cagou, oiseau emblématique de la Nouvelle-Calédonie. Une belle journée d'exploration au cœur de paysages endémiques exceptionnels.

JOUR 4

Nouméa

À ne pas manquer - Le centre culturel Jean-Marie Tjibaou. Une belle entrée en matière. Ainsi nommé en l’honneur du leader indépendantiste à l’origine du projet, le site a vocation à développer et diffuser la culture kanake. Musée, salles de spectacle et d’exposition et bibliothèque participent à cette initiative essentielle. Confiée à l’architecte-star Renzo Piano, la construction prend la forme de dix pavillons inspirés de l’habitat vernaculaire, reliés par un bâtiment bas qui fait écho à l’allée centrale des villages kanaks. Les matériaux traditionnels tels que le bois d’iroko se mêlent à ceux plus modernes (acier notamment) pour symboliser la persistance et la résilience de la culture mise à l'honneur dans le monde contemporain.

JOUR 5

Nouméa - Lifou

Transfert privé jusqu’à l’aéroport puis vol intérieur pour Lifou. Nouveau transfert pour la baie de Châteaubriand et installation pour trois nuits à quelques pas de la rive sablonneuse. À l'ombre des palmiers, on goûte ici à une vie de farniente faite de baignades en eau turquoise et de longues siestes durant lesquelles la peau se couvre d'un hâle doré. L’adresse dégage un charme quelque peu suranné – ce qui a peu d’importance, tant le cadre ordonne de passer ses journées sur le croissant de sable Quand on parvient à le quitter, c'est pour mieux découvrir la plus grande des îles Loyauté – l'hôtel étant idéalement situé pour les explorations.

JOURS 6 & 7

Lifou

L’intérieur de cet ancien atoll corallien constitue une vaste plaine envahie par la forêt. Au nord et au sud, des falaises sont percées de grottes qui s’enfoncent jusqu’à la mer, tandis qu’à l’est et à l’ouest s'étirent plusieurs plages-paradis. Une île de lumière au charme sauvage et aux traditions farouchement protégées. Vous récupérez votre voiture de location pour explorer ce petit paradis.
À voir, à faire - La plage de Kiki Beach. Localiser le point de départ du sentier n’est pas chose aisée. Qu’importe : cela fait partie de l’aventure ! Le chemin s’enfonce dans la forêt tropicale emplie de mille bruits et de mille odeurs. Après une bonne marche, l’itinéraire débouche sur la falaise. En contrebas, l’objet de tous les désirs : Kiki Beach. Des eaux aux cinquante nuances de bleu opèrent un apaisant va-et-vient sur la rive. On rechigne presque à enfoncer ses pieds dans ce sable à la blancheur immaculée de peur de l’abîmer.

JOUR 8

Lifou - Koné

Transfert jusqu’à l’aérodrome et vol pour Nouméa. À l’aéroport d’arrivée, votre nouveau véhicule de location vous attend. Plaines verdoyantes et fermes bovines peuplées de cow-boys calédoniens défilent à travers la fenêtre jusqu’à atteindre Koné. Installation pour la nuit dans le centre-ville de la bourgade. Derrière une apparence simple, cette adresse brille par son atmosphère familiale. Viennoiseries maison au petit déjeuner, produits biologiques dans les chambres et clin d’œil à l’art local – les petites attentions ne manquent pas. Les espaces communs sont organisés autour d’une rafraîchissante piscine et l’adresse dissimule également hammam et solarium.
À voir, à faire - Arpenter les ruelles d’Atéou, plus haut village de Nouvelle-Calédonie, culminant à quelques 1 000 mètres d’altitude ; s’attarder dans la vallée pour le coucher de soleil ; découvrir le pic de Koné, ancien site de sépulture kanak, qui a donné son nom à la ville ; survoler le Cœur de Voh, formation végétale naturelle popularisée par les clichés de Yann Arthus-Bertrand ; profiter de ce point de vue pour admirer le Trou Bleu, impressionnante faille creusée dans le récif, ainsi que la faune locale (tortues, requins).

JOUR 9

Koné - Hienghène

On emprunte la magnifique et sauvage route transversale « Koné-Tiwaka » pour rejoindre Hienghène, sur la côte est. Installation pour deux nuits au cœur d’une opulente végétation. Les quelques bungalows, dont certains se dressent sur pilotis, sont bâtis à flanc de coteau. Depuis la terrasse, l'immersion dans la nature environnante est totale. La gangue végétale s'aperçoit également de l'intérieur, à travers les fenêtres qui invitent des rayons bienvenus dans les particuliers. La simplicité de ceux-ci rehausse encore la beauté du cadre. En rejoignant le restaurant de l'hôtel, il faut prendre le temps d'admirer, çà et là, les œuvres en bois réalisées par un sculpteur traditionnel renommé. Une fois attablé, on pioche dans un menu concocté à partir de produits locaux en embrassant du regard l'étendue d'eau voisine.

JOUR 10

Hienghène

Renommée pour ses impressionnantes formations de calcaire noir aux formes équivoques (pour ceux qui ont de l’imagination tout du moins), Hienghène a bien d’autres tours dans son sac : de puissantes cascades en pointillé, le plus haut sommet de la chaîne calédonienne ainsi qu'une stupéfiante corniche. Le tout saupoudré d’une culture kanake encore bien prégnante. Pour clore une journée marquée par de riches découvertes, pourquoi ne pas entreprendre la marche jusqu’à l’antenne au coucher du soleil ? D’ici, la perspective sur le lagon, les îlots et l’arrière-pays est proprement époustouflante.
En option - Promenade en mer et rivière.

JOUR 11

Hienghène - Poindimié

Route vers Poindimié, village paisible de bord de mer où les tribus locales vivent au rythme de la nature et dans le respect des enseignements des Anciens. Installation pour une nuit à quelques pas de la plage – et pas n'importe laquelle : l'une des plus splendides de Nouvelle-Calédonie. Pour ne rien gâcher, le site est enveloppé dans un parc de presque trois hectares, piqué de cocotiers et de banians. Une architecture d'inspiration mélanésienne est mise en scène dès l'arrivée avec une vaste entrée sous des coursives de bois tropical et une immense réception sous plafond en poutres apparentes façon faré. Les bungalows sont quant à eux coiffés de tuiles de bois au design peu commun inspiré du bonnet d’évêque, un fruit local. Une jolie piscine trône au centre de l'agitation.
En option - Randonnée palmée.

JOUR 12

Poindimié - Bourail

Route vers le littoral ouest de l’île jusqu’à atteindre Bourail, au cœur d’une région partagée entre mer et montagne. Installation pour trois nuits dans une propriété lovée au fond d'une paisible vallée. Véritable écrin de verdure, le vaste parc de 40 hectares se pare d'une prairie piquetée d'une centaine de palmiers. On y apprécie l'architecture des bungalows résolument contemporaine, conjuguant bois et métal. Malicieusement agencées, ces unités d'hébergement à flanc de coteau garantissent une vue splendide sur le domaine, tout en préservant l'intimité.

JOURS 13 & 14

Bourail

À Bourail, le Far West calédonien, la vie s'écoule paisiblement sur des terres où agriculture et élevage rythment le quotidien. Et parce que ce western ne saurait être parfait sans le rodéo et le dressage de circonstance, ces derniers ont également cours ici. Pour autant, la région possède son lot de croissants de sable paradisiaques qui font le bonheur des sportifs et des oisifs. Sur la plage de la Roche Percée, les surfeurs chevauchent gaiement les rouleaux avant de terminer leur course dans l’eau turquoise. Du côté de Poé ou de la Baie des Tortues, ce sont ces dernières qui s’épanouissent sous le feu des projecteurs d’où, peut-être, leur nom de « grosses têtes ».
Au programme - La découverte de la culture broussarde, dans une ferme de 140 hectares. Les propriétaires vous guident sur les vastes pâturages du domaine où paissent le cheptel principalement composé de vaches Limousines et Brahmousins. Après un déjeuner authentiquement broussard, vous assistez à la captivante rentrée de bétail dans l’enclos. Enfin, une collation dans une cabane perchée met un point final à cette journée authentique.
En option - Randonnée dans le Parc des Grandes Fougères.

JOUR 15

Bourail - Ile des Pins

Route pour Nouméa où vous troquez votre véhicule de location pour un vol intérieur à destination de l’île des Pins. Véritable jardin d’éden de la Mélanésie, cette terre compte parmi les plus envoûtantes du Pacifique. Transfert et installation pour trois nuits au sein d’un hôtel dont l’emplacement laisse rêveur. Le vis-à-vis est constitué par l'interminable ruban de sable ourlé d'eau turquoise de la plage de Kuto. Le restaurant du site ouvre sur cette étendue de blanc et de bleu afin que les hôtes puissent observer les derniers rayons du soleil se refléter sur sa surface, un verre à la main. On poursuit ensuite avec quelques spécialités aussi locales que le chef Kunié. L'environnement tropical serti de végétation dissimule d'agréables chambres et bungalows, dont certains s'ouvrent sur une terrasse. Les intérieurs sont simples mais confortables. Ils ne font toutefois pas le poids face à ce cadre idyllique et l'on s'en échappe à la première occasion pour regagner la rive.

JOURS 16 & 17

Ile des Pins

La plus méridionale des terres calédoniennes se dispute, avec Ouvéa, le titre d’ « île la plus proche du paradis ». À son actif, cette terre aux pins colonnaires exhibe quatre superbes baies – Kuto, Oro, Upi et Kanumera – dont les eaux azuréennes tirent parfois vers le blanc, leur clarté laissant transparaître la pâleur d’un sable farine. Au cœur de cet atoll surélevé s’épanouit un plateau au relief timide couronné par le pic N’ga, qui cumule à 262 mètres. Pour une vision exhaustive de l’îlot, rien de tel qu’une ascension jusqu’à son sommet. Le sentier se recouvre parfois d’un manteau ocre qui tranche admirablement avec le camaïeu de bleu de la mer en contrebas. À l’arrivée, la vue qui se décline récompense efficacement l’effort.
En option - La baie d’Upi en pirogue.

JOUR 18

Ile des Pins - Nouméa

Encore quelques heures dans la douceur insulaire : il s'agit de profiter de ce paradis jusqu'à la dernière minute. Puis, transfert jusqu’à l’aéroport où attend le vol pour Nouméa. Pour cette dernière nuit calédonienne, on retrouve son adresse du premier jour sur une populaire promenade de la capitale. Une impression de retour à la maison après un périple abouti prédomine et les repères se retrouvent facilement : en quelques pas, on rejoint l’étendue dorée de la plage et l'on se coule naturellement sur le sable.
À ne pas manquer le dernier soir - Coucher de soleil depuis le sommet du Ouen Toro. À l’extrême sud-est de Nouméa, la « colline aux bois de fer » (en langue kanake), poumon vert de la capitale, s'étend sur plus de 60 hectares. Le sommet, qui culmine à 132 mètres, permet de bénéficier d'un point de vue à 360° sur les alentours : les versants de colline, la côte friable, les baies et le lagon. Un panorama qui a des airs d'adieu.

JOURS 19 & 20

Nouméa - Vol retour

Cette journée finale en terre calédonienne est l’occasion d'éprouver la capitale avec une énergie qui faisait défaut à l'arrivée. Quoique... S'abandonner aux soins experts du spa pour terminer les vacances sur une note langoureuse est tout aussi – voire plus – attrayant. La fin de journée est synonyme d'ultimes occasions : derniers souvenirs à acquérir, dernières chances de poster ses cartes postales, derniers effets à glisser dans la valise. Cette logistique réglée, on profite d'un dernier verre face au lagon. Dans la soirée, transfert privé jusqu’à l’aéroport et vol international retour. Départ dans la nuit et arrivée le lendemain.

A la carte

Hienghène depuis les eaux


Les sites d’intérêt d’Hienghène, sur la côte est, se découvrent admirablement depuis l’eau. Le navire fend la baie jusqu’à coudoyer la formation rocheuse de la Poule Pondeuse. Après avoir plissé les yeux jusqu’à reconnaître l’animal, faites vos adieux à la ville qui, d’ici, présente un tout autre visage. Une fois parvenu sur la rivière, changement de décor et d’ambiance : la mangrove orne les berges de sa végétation noueuse. Les palétuviers semblent saluer votre passage. Au loin, habitations, pirogues et pêcheurs traditionnels plantent le décor de scènes de vie locale.
En option

Randonnée palmée à Poindimié


La surface de l’eau délimite la frontière entre deux mondes. Une fois revêtu de la combinaison en néoprène de circonstance, vous pouvez montrer patte blanche (ou plutôt palmée) pour accéder à un véritable univers subaquatique. Failles, arches et canyons sont le théâtre de vos pérégrinations sous-marines. Le récif, classé au patrimoine mondial de l’Unesco, abrite une foule de poissons bigarrés qui évoluent entre des coraux aux formes alambiquées. Une immersion totale en territoire étranger.
En option

Randonnée dans le parc des Grandes Fougères


Poumon vert du sud de la Nouvelle-Calédonie, le site se déploie sur 4 535 hectares de forêt humide. Avec son tronc tressé qui s'étire paresseusement avant d'éclore en parasol vert, la vedette des lieux est évidemment la fougère arborescente qui se décline en 200 sous-espèces dans le parc. Ce dernier abrite toutefois bien d'autres spécimens au cœur de ses milliers d'hectares dont 70 % sont occupés par des espèces endémiques. En compagnie d'une guide mélanésienne certifiée, vous découvrez lesquelles sont utilisées pour la médecine ou pour la construction mais également différents aspects de la culture locale, étroitement mêlés aux éléments présents en ces lieux.
En option

La baie d'Upi en pirogue


Nichée entre la presqu'île d'Oro et l'île Koutomo, la baie d'Upi a quelque chose de magique. Pour ne pas perturber les forces à l'œuvre ici, vous fendez paisiblement les flots en pirogue, moyen de transport traditionnel des pêcheurs kunié. La rame semble s'enfoncer dans l'air plutôt que dans l'eau tant cette dernière est translucide. Soudain, vous atteignez une piscine naturelle taillée dans le corail. Les pins qui se dressent fièrement à l'entour du bassin paraissent vous mettre au défi de goûter à cette eau sacrée. Alors, vous rejoignez prestement les poissons qui s'épanouissent sous la surface.
En option

Budget estimé

Selon saison, types d'hébergements et activités
Le budget estimé pour ce voyage est de 8 200 € à 10 300 €/personne.

Parler de prix fixe lorsque l'on évoque un voyage sur mesure a peu de sens. En effet, celui-ci varie suivant de nombreux facteurs (niveau de prestations, période, délai de réservation et bien d'autres encore). Le seul prix exact sera celui de votre devis personnalisé.

Le prix moyen constaté pour ce voyage est de 8 900 €/personne.

  • Le vol international aller-retour et les vols inter-îles sur compagnie régulière
  • Les taxes aériennes et surcharge carburant
  • La neutralité carbone intégrale par absorption des émissions de co2 de votre voyage (par le biais de notre Fondation Insolite Bâtisseur Philippe Romero)
  • L'accès au salon Air France à Roissy (pour les départs depuis Paris)
  • Les transferts privés mentionnés au programme
  • La location de voiture pour 2 jours à Lifou et 8 jours à Grande-Terre
  • Les 3 nuits à Nouméa, en chambre double avec petits déjeuners
  • Les 3 nuits à Lifou, en bungalow avec petits déjeuners
  • La nuit à Koné, en chambre double avec petit déjeuner
  • Les 2 nuits à Hienghène, en bungalow avec petits déjeuners
  • La nuit à Poindimie, en chambre double avec petit déjeuner
  • Les 3 nuits à Bourail, en chambre double avec petits déjeuners
  • Les 3 nuits sur l’île des Pins, en chambre double avec petits déjeuners
  • La dernière nuit à Nouméa, en chambre double avec petits déjeuners
  • La découverte du parc de la Rivière Bleue, avec chauffeur-guide francophone
  • La journée de découverte d’une ferme de l’ouest calédonien, avec accompagnateur francophone
  • Notre service conciergerie sur place
  • L’accès au wifi pendant votre voyage : un mini routeur international ou une eSIM vous permettant de vous connecter en wifi sur vos divers terminaux (mobiles, tablettes, ordinateurs)
  • Un carnet de voyage rassemblant de nombreuses informations utiles (votre programme jour par jour, les coordonnées de vos hôtels, une sélection de bonnes adresses personnalisées et géolocalisées, etc.), disponible également sous forme d’application mobile
Réf : 1680639
Découvrez tous les services qui vous accompagnent pendant votre voyage en Nouvelle-Calédonie
Nos experts à votre écoute
Contactez nos conseillers specialistes pour créer votre voyage sur mesure
Contactez un spécialiste de la Nouvelle-Calédonie