Vous aimerez
    • Saumon, cascades, Skyr, geysers, cuisson par géothermie – voir défiler paysages sauvages et produits locaux
    • Table réservée chaque soir, plongée à la faille de Silfra, bains thermaux marins : c'est déjà prévu
    • Absorption carbone, concierge francophone, voiture et GPS : les + Voyageurs
    • Des disponibilités garanties de mi-juillet à fin août : on file !

Contactez un spécialiste Islande 01 83 64 79 42

Île nourricière

Dis-moi ce que tu manges, je te dirai où tu vis. Alors si l'on vous parle de rúgbraud, de hardfiskur, de hákarl ou de brennivín, pas de doute, votre interlocuteur est Islandais ! À moins qu'il ne se soit, comme nous, pris de passion pour la gastronomie de l'île qui est loin de se cantonner à ses recettes traditionnelles. L'héritage culinaire d'une culture étant souvent le reflet de sa géographie, on part ici à la découverte des deux : cuisine et paysages. Et l'on verra en une semaine un bel échantillon d'Islande, traversant le pays d'ouest en est, en longeant la côte nord. Immanquable, le Cercle d'Or est votre première escale.
Selfoss s'impose naturellement comme la porte d'entrée vers cette région merveilleuse de geysers, cascades et failles impressionnantes, sans oublier le très beau parc national de Thingvellir. On file ensuite vers Kerlingarfjöll, au cœur des montagnes des Sorcières, un groupe de volcans constellés de petits glaciers – un véritable paradis pour randonneurs. À proximité, on explore la zone géothermale de Hveradalir aux reliefs teintés de rouge-orangé. Le village de Blönduós nous donne, lui, accès aux péninsules de Skagi et Vatnsnes, terres reculées aux mille phoques et aux points de vue époustouflants. Après un passage par la région du lac Mývatn, on rallie Húsavík, point le plus septentrional du voyage. Un monde de plages noires, de solfatares et de fumeroles, de grottes répondant en écho aux flots agités de l'Atlantique, de collines rouges et de chutes d'eau puissantes. Dernière nuit à Reykjavik, capitale à taille humaine et merveilleux sas de transition. Les scènes artistique et culinaire y sont dynamiques ; les maisons aux couleurs vives abritent cafés joyeux, concerts et showrooms. Délicieuse Islande.

Vous allez déguster...

Les rivières donnent du saumon et de la truite. L'océan de l'omble, de la morue, de la lotte, du flétan, du hareng que l'on fait sécher comme au temps des Vikings (hardfiskur). Le requin, aussi, faisandé puis séché pendant des mois (hákarl). Les plaines donnent les moutons, dont aucun morceau ne se perd, et la pomme de terre utilisée dans la fabrication du brennivín, alcool national aromatisé au carvi. La cuisine islandaise est née d'un climat rude, d'une géothermie puissante et d'une nature généreuse, et a dû composer avec son important isolement géographique. Autant dire que la tendance locavore n'est pas une nouveauté sur l'île. Or, elle s'associe désormais à des influences extérieures et il souffle sur la scène culinaire nationale un vent de renouveau – aux accents scandinaves – qui n'a de cesse de mettre en valeur les produits du terroir islandais. Ces derniers évoluent d'ailleurs avec les années et les technologies. On se sert désormais de la géothermie pour faire pousser sous serres toutes sortes de végétaux ; le rúgbraud, pain de seigle traditionnellement cuit par la vapeur des sources thermales, est désormais cuit au four. Les tables que nous avons sélectionnées sont toutes différentes, par leur approche, leur emplacement, leur style et leur cuisine, évidemment. Certaines sont relativement rustiques, proposant des plats traditionnels revigorants, d'autres plus modernes, revisitant à loisir, déstructurant sans jamais dénaturer. Certaines recettes pourront vous surprendre, mais ne vous laisseront jamais indifférents.

Votre voyage

La meilleure manière d'apprécier l'Islande reste le road-trip, aussi avez-vous à votre disposition dès l'atterrissage un véhicule de location, application mobile et GPS à l'appui. Votre itinéraire ne présente pas de difficulté particulière. Quant à vos hébergements, ils sont idéalement situés pour vous permettre de rayonner et explorer les principaux sites naturels. Parmi les adresses que nous avons choisies figurent une ferme-auberge et une chambre d'hôtes tenue par un couple de gourmets passionnés ayant déjà publié plusieurs livres sur la cuisine nordique. Chaque soir, votre table est réservée dans une adresse différente, directement sur votre lieu d'hébergement ou à proximité : institution, table d'hôtes raffinée, bistrot iodé, resto urbain inspiré. En plus des randonnées et explorations que vous organisez à votre rythme, nous avons inscrit à votre agenda deux activités 100 % islandaises : une plongée avec masque et tuba dans la faille de Silfra, dans la plaine de Thingvellir, et, à Húsavík, un accès aux bains de Geosea, site de balnéothérapie à l'eau de mer naturellement chaude et riche en minéraux. Si, en cours de route, survenait un petit contretemps ou un désir soudain, vous disposez à tout moment des coordonnées de notre concierge francophone sur place. Celui-ci, en lien avec votre conseiller, peut aussi contribuer à faire évoluer votre voyage selon vos envies pendant son déroulement-même.

Itinéraire

Suggestion 100% personnalisable selon vos envies
JOUR 1

Vol pour Keflavik - Selfoss (Cercle d'Or)

À l'arrivée, prise en charge de la voiture de location et route pour Selfoss, porte d'entrée vers la région du Cercle d'Or. Dès la sortie de l'aéroport, le spectacle commence : cratères, déserts de lave, grandes plaines verdoyantes. En quelques dizaines de kilomètres, on a déjà un bel aperçu de la diversité géologique de l'île.
Installation pour deux nuits près de Selfoss, dans une sympathique ferme-auberge posée en pleine nature. Les propriétaires élèvent ici des poules mais ces dernières ne nuisent en rien au calme des chalets nordiques réservés aux hôtes.
Déjà réservée pour le dîner - Une table au restaurant de votre hôtel. Quel luxe de ne pas avoir à se déplacer, le restaurant n'étant qu'à quelques pas de votre chambre. Le menu, changeant, a pour habitude de n'utiliser que des produits locaux. Il n'est donc pas rare de retrouver dans l'assiette saumon ou truite pêchés dans les lacs et rivières des environs, et légumes des fermes voisines. Quant aux œufs, ils ont été pondus à quelques mètres.

JOUR 2

Selfoss (Cercle d'Or)

Au programme - Plongée dans la faille de Silfra, située dans la plaine de Thingvellir. Cette faille aux airs de lac volcanique est née de la rencontre des plaques tectoniques américaine et européenne. L'eau qui la remplit provient du glacier de Langjökull, distant d'une quarantaine de kilomètres, et garde donc une température constante de 2 à 4°C. C'est équipé d'une combinaison, d'un masque et d'un tuba que l'on s'immerge dans cette eau à la transparence exceptionnelle.
À ne pas manquer dans la région du Cercle d'Or - Randonner dans le parc national de Thingvellir, site de l’ancien parlement national islandais, l’Althing, fondé en l’an 930, et admirer chutes d'eau et failles ainsi que de très beaux points de vue sur la vallée et le lac Thingvallavatn, plus grand lac naturel d’Islande ; le geyser Strokkur, "la baratte", qui jaillit toutes les cinq à huit minutes atteignant parfois une hauteur de 20 mètres ; les chutes de Gullfoss.
Déjà réservée pour le dîner - Votre table dans l'un des restaurants de Selfoss. Véritable institution en Islande, elle occupe la plus ancienne maison de la ville. Le cadre et la carte se rangent donc plutôt du côté des traditions, mais pas de l'ennui. Le chef se fournit chez les producteurs des alentours et rend un bel hommage aux classiques islandais, avec un fort penchant pour le poisson et les végétaux. Depuis la salle joliment parquetée et lambrissée de bleu, la rivière Olfusa nous fait de l'œil.

JOUR 3

Selfoss (Cercle d'Or) - Kerlingarfjöll

Route pour Kerlingarfjöll, au coeur des montagnes des Sorcières, un groupe de volcans constellés de plaques de neige et de petits glaciers – un paradis pour amateurs de randonnée.
Installation pour une nuit au sein d'une adresse composée de différents bâtiments dont un restaurant et de petits chalets de bois. Décorés sobrement, ils sont aménagés de manière simple mais confortable.
À ne pas manquer - Randonner jusqu'aux solfatares de Hveradalir. Le sentier, bien balisé, part de Kerlingarfjöll. Après avoir emprunté la passerelle qui enjambe la rivière, on grimpe le long d'une crête en direction du sommet de Mænir. Par beau temps, on a une vue dégagée vers l'ouest, sur Kerlingarfjöll et le lac Hvítárvatn. Le terrain devient plus coloré et argileux à mesure que l'on descend en direction de la zone géothermale de Hveradalir. On évolue alors dans un monde fabuleux, entre fumerolles et massifs aux teintes rouge-orangé.
Déjà réservée pour le dîner - Une table au restaurant de votre hôtel. Convivial, il accueille les convives dans une vaste salle aux murs de bois où de longues tables promettent un beau moment de partage. On dîne face à l'horizon grâce à de grandes baies vitrées ouvertes sur l'extérieur. Au menu, des plats revigorants avec, en vedette, les produits du coin : soupe de champignons sauvages, volaille aux myrtilles, omble de l'Arctique, mousse de skyr (yaourt islandais)...

JOUR 4

Kerlingarfjöll - Blönduós

Route pour Blönduós.
Vous avez la journée pour explorer à votre rythme cette région sauvage et peu peuplée, en marge des itinéraires classiques. Sur la péninsule de Skagi, chevaux et moutons paissent en liberté dans la lande. Sur la péninsule de Vatnsnes, le long de la côte, les points de vue sont époustouflants. Sous vos yeux se prélasse et se chamaille l'une des plus grandes colonies de phoques du pays, composée de près d'un millier d'individus. Du côté d'Illugastadir, la petite église de Tjörn, au toit bleu, compose, esseulée sur fond de nature, un tableau nostalgique de bout du monde. L'imposant rocher volcanique de Hvitserkur, percé de deux arches, émerge des flots et prend au coucher du soleil des airs de créature en train de boire.
Installation pour une nuit en bord de mer, dans une jolie maison d'hôtes tenue par un couple francophone passionné de cuisine et auteur de plusieurs livres sur la cuisine scandinave. Les chambres sont cosy, on a l'impression d'être un peu chez soi.
Déjà réservée pour le dîner - Une table au restaurant de votre hôtel. Vos hôtes, de fins gourmets et habiles cuisiniers, préparent sous leur toit un repas faisant honneur aux saveurs traditionnelles islandaises, avec une touche de modernité. Les ingrédients sont locaux, cultivés au potager ou cueillis en pleine nature.
En option - Un atelier à la découverte de la cuisine nordique.

JOUR 5

Blönduós - Lac Mývatn - Húsavík

Route pourHúsavík. En chemin, l'itinéraire longe le lac Mývatn et permet d'approcher Skutustadir et ses formations de pseudo-cratères. On trouve un peu plus loin le site de Dimmuborgir, appelé "citadelle sombre" en raison de ses formations volcaniques en forme de colonnes. Un lieu étrange, à la fois bucolique et solennel. On atteint ensuite Hverfjall et son cratère d’explosion. L’ascension est aisée et le spectacle saisissant. Au nord-est de Reykjahlíd, on rejoint Namaskard et son grand champ de solfatares et de marmites de boue bouillonnantes – on a l’impression de se promener sur Mars. Un petit réseau de sentiers permet de circuler au milieu des manifestations géothermiques et de grimper sur la colline de Námafjall pour admirer de beaux points de vue sur les environs aux couleurs jaune-orangé. Si l'on a le temps, on pourra clore la journée par un bain en pleine nature avec vue sur le lac de Mývatn, au "Blue Lagoon du Nord", Jardbodin, immense étendue d’eau turquoise à 30°C.
Installation pour deux nuits au sein d'un ensemble de villas spacieuses, accrochées à la pente d'une vallée paisible. Chaque villa offre un bon niveau de confort, des lignes contemporaines et une palette chromatique harmonieuse et apaisante. De grandes baies courent du sol au plafond. Le gain est double : il entre beaucoup de lumière et l'on jouit de vues splendides sur la nature environnante.
Déjà réservée pour le dîner - Une table dans un restaurant situé près du port. Il s'agit d'un établissement familial spécialisé dans le poisson et les fruits de mer cuisinés, entre autres, en brochettes et délicieuses soupes. Le poisson du jour est exceptionnel, l'accueil sympathique et le cadre cosy.

JOUR 6

Húsavík

Vous disposez d'une journée entière pour explorer les environs de Húsavík et notamment la péninsule de Tjörnes. Avec ses plages et sa côte balayée par les vents, cette dernière n’est pas sans rappeler certains paysages d’Irlande. Mais solfatares et fumeroles nous rappellent que la terre gronde sous nos pieds : on est bien en Islande.
À voire, à faire - Flâner dans Húsavík, jolie petite ville offrant une vue imprenable sur l’océan ; se balader du côté d'Asbyrgi, dépression en forme de fer à cheval entourée de hautes falaises – la légende raconte qu’il s’agirait de l’empreinte du sabot de Sleipnir, le cheval à huit pattes du dieu Odin ; Hljodhaklettar, un groupe de rochers situé à proximité de la rivière Jökulsá, qui tire son nom des étranges échos créés par les grottes et formations rocheuses de la région ; s'émerveiller devant le Jökulsárgljúfur, plus grand canyon d'Islande, formé par l'éruption d'un volcan situé au-dessous d'un fleuve – fait rarissime ; se balader dans la région de Raudhólar aux collines rouges qui doivent leur couleur à la présence d'oxyde de fer ; admirer la cascade de Dettifoss, 44 mètres de haut et 500 m³/seconde en été, ce qui en fait la chute d’eau la plus puissante d’Europe.
Déjà prévus - Vos billets pour Geosea, un site de balnéothérapie à l'eau de mer naturellement chaude et riche en minéraux.
Déjà réservée pour le dîner - Une table dans un restaurant donnant directement sur le port deHúsavík. La décoration, chaleureuse, a été conçue à partir de bois d'échouage ayant voyagé plusieurs années depuis la Sibérie et venu s'amonceler le long de la grève dans la région toute proche de Langanes. Il a également été utilisé dans la confection des tables sur lesquelles sont servies de généreuses soupes, mais aussi des plats de pâtes et de poisson.

JOUR 7

Húsavík - Reykjavik

Route pour l'aéroport d'Akureyri, restitution du véhicule et vol pour Reykjavik. Transfert privé et installation pour la nuit en face du Vieux Port et de la splendide salle de concerts Harpa. Votre hôtel est un bâtiment au design industriel chic et à la décoration soignée et lumineuse. Un écrin de charme contemporain doté de son propre sauna et de chambres au confort moderne.
Déjà réservée pour le dîner - Une table dans un restaurant du centre de la capitale. Avant de l'ouvrir, le chef a voyagé tout autour de son île, afin de percer les secrets de la cuisine islandaise dans sa globalité. Il en donne désormais les clefs à travers des plats contemporains recherchés, à la présentation très soignée.

JOUR 8

Reykjavik - Vol retour

Transfert privé pour l'aéroport de Keflavik et vol international retour.

A la carte

Atelier autour de la cuisine scandinave et islandaise

C'est à Blönduós, chez un couple d'Islandais passionnés de cuisine, que l'on s'initie aux recettes traditionnelles locales qu'ils interprètent avec une touche d'originalité et de modernité. Parce qu'ils cultivent l'esprit locavore, on en apprend plus sur les principales ressources naturelles islandaises, les ingrédients bruts venus de la mer (la praire d'Islande, ou les algues dulse, carragheen) et bien sûr les poissons, notamment le saumon pêché à quelques pas de là, dans la rivière Blanda. Le programme inclut également la préparation d'un menu léger – la serre et le potager du site venant compléter une large palette de produits mis à disposition des cuisiniers amateurs.
En option

Budget estimé

Selon saison, types d'hébergements et activités
Le budget estimé pour ce voyage est de 3 800 € à 4 800 €/personne.

Parler de prix fixe lorsque l'on évoque un voyage sur mesure a peu de sens. En effet, celui-ci varie suivant de nombreux facteurs (niveau de prestations, période, délai de réservation et bien d'autres encore). Le seul prix exact sera celui de votre devis personnalisé.

Le prix moyen constaté pour ce voyage est de 4 100 €/personne.

Période recommandée pour ce voyage : de fin juin à fin septembre, avec des disponibilités garanties de mi-juillet à fin août.
  • Le vol international aller-retour sur compagnie régulière
  • Le vol intérieur Akureyri-Reykjavik
  • Les taxes aériennes et surcharge carburant et surcharges carburant
  • La neutralité carbone intégrale par absorption des émissions de co2 de votre voyage (par le biais de notre Fondation Insolite Bâtisseur Philippe Romero)
  • L’accès au salon Air France à Roissy (pour les départs de Paris)
  • Les transferts privés mentionnés au programme
  • La location d'une voiture pour 6 jours
  • Les 2 nuits à Selfoss, en chambre double avec petits déjeuners
  • La nuit à Kerlingarfjöll, en chambre double avec petit déjeuner
  • La nuit à Blönduós, en chambre double avec petit déjeuner
  • Les 2 nuits à Húsavík, en chalet double (logement seul)
  • La nuit à Reykjavik, en chambre double avec petit déjeuner
  • La plongée avec masque et tuba dans la faille de Silfra, près de Selfoss, avec instructeur anglophone
  • Les billets pour les bains de mer de Geosea, à Húsavík
  • La réservation, chaque soir, d'une table dans un restaurant différent
  • Notre service conciergerie sur place
  • Un carnet de voyage rassemblant de nombreuses informations utiles (votre programme jour par jour, les coordonnées de vos hôtels, une sélection de bonnes adresses personnalisées et géolocalisées, etc.), disponible également sous forme d’application mobile
Réf : 1680997
Nos experts à votre écoute
Contactez nos conseillers specialistes pour créer votre voyage sur mesure
Contactez un spécialiste de l'Islande