Vous aimerez
  • Bogota, Medellin, Carthagène : plusieurs facettes de la richesse colombienne, humaine, culturelle et artistique
  • Artistes bogotanos, rando royale, balades en local à Barichara et Medellin, percussions à Carthagène : c'est prévu !
  • Côte pacifique, Amazonie, de belles options pour prolonger le voyage
  • Transferts privés, wifi nomade, appli smartphone, conciergerie : voyager Voyageurs

Contactez un spécialiste Colombie 01 86 95 65 69

La Colombie mythique

La Colombie est un continent miniature. Elle est si riche qu'une vie entière semble ne pas suffire à l'explorer en entier. Mais il est toujours permis de rêver, n'est-ce pas ? Alors ce voyage voit les choses en grand : les Andes, les Caraïbes, les villages coloniaux... Tout commence à Bogota, à peu près au centre du pays, qui en donne un aperçu spectaculaire et contrasté. La capitale, donc, l’une des plus créatives du continent, à laquelle Medellin fait un pendant peut-être inattendu - la ville ayant profité de la fin du fameux cartel pour se repenser de fond en comble et s’ouvrir des perspectives stimulantes. Entre les deux, Villa de Leyva et Barichara, l’une et l’autre bons témoins de l’urbanisme colonial.
On y vit au rythme de la haute province avec, à l’horizon, des montagnes plus hautes encore. Les maisons blanches, ou lie de vin, alignées le long des rues à gros pavés, portent de gracieux balcons de bois vert ou rouge. L’agriculture enrichit les marchés et la foi couvre d’or les retables. Changement de vallée et de décor à Mesa de los Santos, où haciendas et plantations de cafés se sont fait une place dans la végétation tropicale luxuriante. Enfin, on clôt le périple sur la côte caraïbe, à Carthagène des Indes, dont l’Unesco a inscrit la vieille cité au patrimoine mondial. Trois jours qui réunissent souvenir des galions, plages, mangrove et rythmes tropicaux. Une sortie chaloupée. Autant de lieux, autant d’émotions. Et l'on aura même pas vu le Pacifique et l'Amazonie... quelques jours de plus ou un autre voyage y remédieront.

Votre voyage

Les nombreuses étapes inscrites sur votre carnet de route reflètent la richesse et la diversité du voyage : Bogota, Villa de Leyva, Barichara, Mesa de los Santos, Medellin, Carthagène... Nous avons souhaité qu'un peu partout, vous puissiez toucher du doigt la culture et l'esprit des lieux. Votre agenda a donc été ponctué de rencontres, explorations, initiations : une balade arty à Bogota ; une randonnée sur un chemin historique et une journée avec un local à Barichara ; à Medellin, une balade urbaine et nature ; enfin, un cours de percussions près de Carthagène. Tout cela en privé et, dans la quasi totalité des cas, en français. Reste-t-il du temps pour ses propres explorations, ou pour buller ? Oui - le découpage du voyage le permet. D’ailleurs, vos guides sauront aussi vous donner d’utiles conseils pour ces séquences-là. Aux heures moins actives, vos hôtels prennent le relais. Nous les avons choisis pour leur situation, leur charme et leur confort. Ils permettent de passer en revue différentes formes et différents âges de l’architecture colombienne. Hormis les deux vols intérieurs, les transferts et déplacements sur zone se font en voiture privée avec chauffeur. Souple, rapide, tempéré. Et si, chemin faisant, un désir non prévu ou un léger contretemps survenait, vous disposez à tout moment pour y répondre des coordonnées de notre service de conciergerie sur place.

Itinéraire

Suggestion 100% personnalisable selon vos envies
JOUR 1

Vol pour Bogota

Accueil en français, aide aux formalités et transfert privé jusqu'au quartier animé de Chapinero, où vous vous installez pour deux nuits. Avec quatre chambres, on peut dire que votre hôtel est intimiste et, à quelques détails près, on se croirait chez soi. L'atmosphère est branchée, moderne, la décoration très soignée, mêlant éléments rétro et chinés à des pièces plus modernes : briques apparentes, tapis anciens, plantes en nombre... Au rez-de-chaussée, le bar-restaurant fournit un cadre agréable pour boire un verre ou grignoter quelques chose sans s'éloigner. Mention spéciale au petit déjeuner préparé avec amour... et talent !

JOUR 2

Bogota

Bogota est une capitale contrastée, perchée à 2600 mètres d'altitude. Ses quartiers vibrent d'une énergie andine et affichent une architecture hétéroclite : bâtisses coloniales colorées de La Candelaria, le centre historique, mais aussi immeubles de brique rouge plus récents. En de nombreux endroits, les façades peintes manifestent la créativité des graffeurs et fresquistes bogotanos. D'ailleurs, l'art contemporain est en plein boum et les galeries pullulent. Tout comme les restaurants, novateurs, de la "Zona G" (pour "gastronomique"). On visite encore les musées, de l'Or et de Botero : les époques se mélangent admirablement dans cette ville étonnante qui n'a de cesse de se réinventer.
Au programme - Bogota arty dans les pas d'un local. La capitale colombienne, réputée pour être un grand centre d'art contemporain, voit émerger chaque année plus de 2000 diplômés d'art officiant dans des disciplines différentes. Peintres, sculpteurs, photographes, ils composent le nouveau paysage culturel du pays. Les rencontrer offre un éclairage captivant sur la Colombie actuelle. Votre acolyte du jour, un habitant de la capitale, vous accompagne dans vos rencontres avec quelques-uns des artistes montants du pays et la visite de leurs ateliers ou galeries.

JOUR 3

Bogota - Villa de Leyva

Transfert privé à Villa de Leyva. L’isolement et l’absence de ressources naturelles prisées peuvent avoir du bon à la longue. Il en va ainsi pour Villa de Leyva, à laquelle 400 ans de développement faible ont permis la conservation d'un ensemble colonial remarquable. La grande place pavée, bordée d’édifices blancs, est exemplaire à cet égard et très évocatrice des villes de la conquête ; ses dimensions exceptionnelles ayant résulté d’impératifs logistiques civils et militaires. Aujourd’hui, le bourg jouit du statut de site historique protégé.
Installation pour la nuit dans une belle maison rénovée, à cinq minutes de la place principale - et quelle place ! Rue pavée tranquille et façade coloniale blanche. Derrière celle-ci se cache un beau jardin, particulièrement agréable pour prendre le petit déjeuner et contempler la vue sur les montagnes. A l'intérieur, la décoration est un mélange inspiré de traditionnel et d'actuel. Les chambres sont spacieuses et confortables.
En option - Visite des alentours de Villa de Leyva, en privé.

JOUR 4

Villa de Leyva - Barichara

Transfert privé vers Barichara et installation pour trois nuits dans la partie nord du bourg. La casa ne compte que quelques chambres, assurant une grande intimité aux hôtes de passage. Décorées avec goût et chaleureuses, elles s'organisent autour d'un patio verdoyant très apaisant. Tous les matins, un délicieux petit déjeuner fait maison est servi. Le lieu abrite également une bibliothèque, une piscine extérieure et une belle terrasse avec vue sur la Cordillera de los Yariguíes.

JOURS 5 & 6

Barichara

Barichara affiche un charme provincial alangui auquel on s'attache aisément. Ce petit bourg fondé en 1705, à l'endroit où serait apparue la Vierge, a su rester incroyablement préservé. On y flâne avec légèreté dans des ruelles pavées où s'alignent les maisons aux façades blanches et aux tuiles rouges, où le temps semble s'être arrêté.
Au programme - Randonnée sur le Camino Real. Longtemps à l’abandon, le vieux chemin tracé à l’époque de la vice-royauté entre les villages de la région a été dégagé et rouvert. Une randonnée facile mène en deux heures de Barichara au village de Guane, au pied de la Serranía de los Yariguíes. Avec un guide, on marche à l’ombre des acacias dans un paysage splendide. On longe des champs de tabac, des séchoirs, se rappelant l’origine précolombienne de cette culture. En chemin, les voyageurs attentifs apercevront peut-être la rare ariane à ventre roux, une paruline azurée ou un pic à couronne rouge. Au musée archéologique et paléontologique de Guane, poteries anciennes, cranes allongés et fossiles témoignent des périodes anciennes et très anciennes du Santander. Retour à moto-taxi.
Egalement prévue - Une journée autour de Barichara, dans les pas d'un local. Votre acolyte du jour habite dans la région depuis plusieurs années et est bien intégré au sein des communautés et artisans locaux, avec lesquels il a monté plusieurs projets. C'est en sa compagnie que vous découvrez Barichara et allez à la rencontre de ceux qui la font vivre : une artiste céramiste dans sa galerie, un fabricant de tuiles, une activité typique de la région de Santander, un architecte œuvrant à la conservation des constructions traditionnelles, un tisseur d'agave ou encore un club d'ornithologie local.

JOUR 7

Barichara - Mesa de los Santos

Transfert privé pour Mesa de los Santos. En chemin, on voit évoluer le paysage. A mesure que l'on s'éloigne de Barichara, on s'enfonce dans une vallée de plus en plus sèche, les palmiers laissant place aux cactus et aux rochers. La perspective s'approfondit, la vue devient imprenable, la chaleur intense. Puis on remonte se percher un peu plus haut, à Mesa de los Santos, une oasis de verdure juste en face du Canyon de Chicamocha, lieu le plus aride de Colombie. « Mesa » tient sa réputation dans le monde pour son café organique. Pratiquement toute la production de ce lieu unique est exportée en dehors du pays.
Installation pour la nuit au cœur d'une authentique hacienda, entourée de plus de 300 hectares de plantations de café et de végétation tropicale luxuriante. Une poignée de chambres accueillent les visiteurs avec confort et style colonial, mais aussi des petits salons intimistes, un joli patio arboré et de vastes jardins fleuris.

JOUR 8

Mesa de los Santos - Medellin

Transfert privé jusqu'à l'aéroport de Bucaramanga et vol pour Medellin. A l'arrivée, nouveau transfert et installation pour trois nuits dans un hôtel aux airs de maison d'hôtes, tant le service est attentionné et l'atmosphère familiale. La décoration, superbe, use sans limite de fibres végétales, paniers et autres pièces tissées. Les murs arborent de jolies teintes douces et apaisantes. Quelques éléments anciens - le carrelage, les meubles - sont associés à des détails contemporains - les miroirs, les luminaires, la literie - et toujours sublimés par de l’art et de l’artisanat local - tableaux, chapeaux, tissus. C’est très beau et cela montre une version contemporaine de la Colombie, loin de certains clichés. Même histoire au restaurant, un café qui assume joliment ses airs de bistrot français. On y sert de copieux petits déjeuners et autres plats internationaux. Et, pour ne rien gâcher, on se trouve dans l’un des quartiers les plus agréables de Medellin, El Poblado, où il fait bon flâner et faire la fête si l’envie vous en prend.

JOURS 9 & 10

Medellin

Paix sociale, espace urbain, art... Si la Colombie est en pleine mutation sur bien des sujets, Medellin en est probablement le symbole le plus criant. Connue il y a une vingtaine d'années comme l'une des villes les plus dangereuses au monde, elle est aujourd'hui un exemple de développement durable sur le plan social. Mode, design, lifestyle, la ville de « l'éternel printemps » donne désormais le la tous azimuts.
Au programme - Journée urbaine et nature autour de Medellin. Des leçons ont été tirées de la période de violence des années 1980-1990 ; certains des éléments ayant favorisé la guerre du narcotrafic mis en évidence. Aujourd’hui, la ville redémarre : mobilité facilitée, rattachement des quartiers pauvres aux différents réseaux de communication, politique écologique et culturelle, recherche. Une mutation de grand style. Guide privé francophone à l’appui, on découvre cela avec étonnement. Visite du musée Antioquia d’abord, qui abrite notamment une importante collection d’œuvres de Fernando Botero (né à Medellin en 1932) mais aussi du grand muraliste Pedro Nel Gomez (1899-1984). La visite se poursuit dans le parc écotouristique Arvi, sur les pentes de la Valle de Aburra, qui fait office de réserve naturelle périurbaine et de point d’appui archéologique. On s’y rend en télécabine pour une promenade lacustre. L’après-midi, dans les pas de deux de ses habitants, exploration d’un quartier populaire en cours de réhabilitation. La compagnie de ces Medellinenses permet, de façon passionnante, de mettre en perspective ce que l’on a sous les yeux.

JOUR 11

Medellin - Carthagène des Indes

Transfert privé à l’aéroport et vol pour Carthagène. Nouveau transfert et installation pour trois nuits dans la vieille-ville. Le bâtiment respire la Belle Epoque caraïbe. La fin du XIXe siècle a produit sous ces climats une architecture particulièrement séduisante. Il suffit de pénétrer dans l’élégant patio pour s’en apercevoir. Les balcons s’étagent avec grâce, les fleurs en avalanche recouvrent les balustrades blanches. Dans les chambres, de beaux volumes, des badigeons, des peintures murales, un mobilier à la fois sobre et smart. Du confort aussi, et du marbre dans les salles de bain. La salle à manger, coquette, reçoit pour le petit déjeuner et, sur demande, pour d’autres repas : cuisine colombienne de la Costa Caribe. Sur le toit, une ample piscine permet de nager ; des transats incitent à n’en rien faire. Le tout à 300 mètres de la plage.

JOURS 12 & 13

Carthagène des Indes

Carthagène a dans son arbre généalogique La Havane et Séville. Longtemps point d’appui principal et grand port espagnol en Amérique du Sud : les imposantes forteresses San Felipe de Barajas et San Fernando de Bocachica (XVIIIe siècle), sur lesquelles corsaires et pirates se sont cassés les dents, en témoignent toujours avec hauteur. Prospère hier, et prospère aujourd’hui, la modernité ne l’a pas trouvée rencognée dans le passé. Quant à son histoire religieuse, elle se lit au long des rues, de la cathédrale Sainte-Catherine d’Alexandrie (XVIIe siècle) au palais de l’Inquisition (XVIIIe siècle), en passant par l’Iglesia de San Pedro Claver (XVIIe siècle), l’apôtre des esclaves africains. Et les étoiles d’aujourd’hui ne l’ignorent pas : Shakira honore la cité d’une présence régulière.
Déjà prévu - Percussions à La Boquilla. C’est un village de pêcheurs d’origine africaine un peu au nord de Carthagène. Une poignée d'habitations, la petite école, un magasin, une plage. La mangrove de palétuviers aussi, où de longs canots permettent de pénétrer pour déposer des casiers à crabe. Avec un guide, on pousse une exploration dans la mangrove, dont des milliers d’oiseaux font eux aussi leur garde-manger. Puis, direction l'école de musique pour une initiation aux rythmes caraïbes : présentation par de jeunes percussionnistes locaux et mise en pratique. Très cool.

JOURS 14 & 15

Carthagène des Indes - Vol retour

Transfert privé à l’aéroport et vol international retour. Nuit à bord, arrivée le lendemain.

A la carte

Bogota à vélo

Le casque sur la tête, on pédale à la découverte d’une capitale contrastée et vibrante. Du plan hippodamien de La Candelaria, typique des établissements coloniaux espagnols, au plus grand immeuble végétalisé du monde, typique des préoccupations actuelles, le parcours est éloquent. Depuis le XVIe siècle, tous les styles d’architecture ont trouvé ici une forme andine. En de nombreux endroits, les façades peintes manifestent la créativité des graffeurs fresquistes bogotanos.
En option - Avec guide francophone privé

Les alentours de Villa de Leyva, en privé Lors de cette visite guidée, on s’intéresse plus particulièrement au musée El Fosil, au parc archéologique de Monquira et au couvent de l’Ecce Homo. Le premier possède un squelette de Kronosaurus, pliosaure de huit mètres qui inquiétait fort la faune marine du Crétacé inférieur. A partir des tombes et des pierres dressées qu’il contient, les archéologues concluent à propos du deuxième à un domaine sacré préhispanique : rites de purification et observations astronomiques. Le troisième, enfin, a été construit par les dominicains au XVIIe siècle. L’église, le cloître et son jardin, d’un équilibre serein, suggèrent une vie religieuse ayant dépassé les violences initiales.
En option - Avec guide francophone privé

Avec quelques jours de plus : la côte Pacifique et les baleines

Côté mer : grands dauphins, dauphins tachetés ou encore dauphins de Risso. Côté terre, une randonnée par jour : cascade, littoral, jungle. Chaque sortie équivaut à une leçon de sciences naturelles de terrain. Du grand kapokier aux délicates orchidées, la flore époustoufle. Tatou, atèle, tamanoir, paresseux, toucan, harpie féroce, la faune épate. De mi-juillet à mi-octobre, les baleines à bosse sont là. On les aperçoit parfois depuis sa chambre. Pour mieux les observer, on embarque dans des bateaux légers qui approchent les cétacés à des distances telles qu’ils ne se trouvent pas dérangés par la curiosité et la fascination qu’ils suscitent...
En option

Budget estimé

Selon saison, types d'hébergements et activités
Le budget estimé pour ce voyage est de 5400€ à 6700€/personne.

Parler de prix fixe lorsque l'on évoque un voyage sur mesure a peu de sens. En effet, celui-ci varie suivant de nombreux facteurs (niveau de prestations, période, délai de réservation et bien d'autres encore). Le seul prix exact sera celui de votre devis personnalisé.

Le prix moyen constaté pour ce voyage est de 5800€/personne.
  • Le transport aérien international et domestique, sur compagnie régulière
  • Les taxes aériennes et surcharge carburant
  • L'absorption des émissions de CO2 de votre voyage, par le biais de notre Fondation Insolite Bâtisseur Philippe Romero
  • L’accès au salon Air France à Roissy (pour les départs de Paris)
  • L’assistance francophone à l’aéroport de Bogota
  • Les transferts privés mentionnés au programme
  • Les 2 nuits à Bogota, en chambre double avec petits déjeuners
  • La nuit à Villa de Leyva, en chambre double avec petit déjeuner
  • Les 2 nuits à Barichara, en chambre double avec petits déjeuners
  • La nuit à Mesa de los Santos, en chambre double avec petit déjeuner
  • Les 3 nuits à Medellin, en chambre double avec petits déjeuners
  • Les 3 nuits à Carthagène, en chambre double avec petits déjeuners
  • Bogota arty dans les pas d'un local, avec un accompagnateur francophone privé
  • La randonnée sur le Camino Real à Barichara, avec un guide francophone privé
  • La journée dans Barichara dans les pas d'un local, avec accompagnateur francophone privé
  • La journée de visites de Medellin, avec un guide francophone privé
  • Un cours de percussion privé à La Boquilla, près de Carthagène
  • Un téléphone portable local
  • Notre service de conciergerie sur place
  • Le wifi gratuit pendant votre voyage : un mini routeur international remis avant le départ, permettant de connecter jusqu'à 5 terminaux simultanément
  • Un carnet de voyage rassemblant de nombreuses informations utiles (votre programme jour par jour, les coordonnées de vos hôtels, une sélection de bonnes adresses personnalisées et géolocalisées, etc.), disponible également sous forme d’application mobile
  • Nos recommandations et la réservation de certains restaurants
  • Réf: 1639138
    Découvrez tous les services qui vous accompagnent pendant votre voyage en Colombie
    Nos experts à votre écoute
    Contactez nos conseillers specialistes pour créer votre voyage sur mesure
    Contactez un spécialiste de la Colombie