Vous aimerez
  • Canyons lunaires de l’Atacama, infini scintillant d’Uyuni : l’expérience unique des déserts d’altitude
  • En ville comme en pleine nature, vos adresses au diapason des lieux : charme, intimité, atmosphère
  • Santiago en local, vins chiliens, street art à Valpo, rando dans les quebradas, astronomie : c’est prévu !
  • Neutralité carbone, appli mobile, wifi nomade, conciergerie : les + Voyageurs

Contactez un spécialiste Chili 01 83 64 79 44

Villes, déserts : des duos contrastés

Dérouler les kilomètres sur les pistes de l’Atacama, ouvrir la porte de son dôme privé sur le vide bleu et blanc du désert salé d’Uyuni... Ainsi pourrait se résumer votre voyage, dans les grandes lignes - le dépaysement en filigrane. Cette boucle débute et s’achève à Santiago du Chili. La capitale dévoile une énergie folle, celle d'une ville de caractère semée de monuments qui, pour les anciens, rappellent l’Europe et, pour les autres, marquent l’appartenance au village mondial. Dans les bars, la vie est à la fête, la nuit toujours jeune et infusée au pisco. Non loin, sur la côte, un autre choc : Valparaiso. Marins et aventuriers
ont chanté le charme de cette baie et de ses quarante-deux cerros (collines) posés en amphithéâtre au-dessus du Pacifique et plantés d’habitations colorées. Un monde de petits quartiers tranquilles, de ruelles aux pavés irréguliers, de maisons de capitaines et de funiculaires avalant les pentes depuis le début du XXe siècle. L'effervescence tient à l'identité même de la ville, que les façades couvertes de street art racontent en couleurs. Retour vers la capitale pour s’envoler vers le nord, et partir vers un extrême : le désert d’Atacama, où vous faites l'expérience d'un silence absolu. L’ombre des mineurs plane encore sur les villes fantômes de la région, sous un soleil épais. Le désert enchâssé sur l’altiplano, veillé par des volcans en sentinelles, cache d’incroyables oasis nourries par les eaux de fonte des neiges andines, des lacs salins colorés de flamands roses, des plaines d’altitude où paissent les vigognes et où travaillent les huasos, les hommes de la terre chilienne. De là, on passe la frontière pour gagner un second mythe : le salar d’Uyuni, panorama signature de la Bolivie. Le plus grand désert de sel au monde, perché à 3650 mètres d’altitude, vaste étendue immaculée que le soleil cristallise. Une étendue sans relief qui accroche ou détourne le regard, un écran d'un blanc total à perte de vue. Et au milieu, posée comme un ovni, la Isla del Pescado et ses cactus cierges dominant le salar.

Carnet de voyage

L’équilibre entre expériences déjà inscrites à votre agenda et moments de liberté permet de vivre pleinement les étapes qui jalonnent le parcours, sans laisser de place à la course ou à l’ennui. A Santiago, vous abordez la ville comme l’un de ses habitants, grâce aux lumières d’un Français installé sur place. Puis c’est à travers le prisme du street art qu’une autre expatriée vous emmène à la découverte de Valparaiso, une balade ponctuée de visites de galeries et d’une rencontre avec un artiste local, qui vous ouvre les portes de son atelier. Entre les deux villes, on découvre les grandes particularités du vignoble chilien dans un domaine installé dans la vallée de Rosario, qui accueille les influences de l’océan. Au programme : visite du vignoble, déjeuner et dégustation. Enfin, dans le désert d’Atacama, des activités guidées sont organisées chaque jour pour ne rien manquer de la beauté de la région : balades autour des lagunes du désert, randonnée dans la vallée de la Mort, exploration des geysers d’El Tatio... A chaque étape, vos adresses sont un argument supplémentaire au charme des lieux : élégant hôtel avec rooftop à Santiago, petit palais à flanc de cerro à Valpo, refuge ethnique et chic dans l’Atacama et, cerise sur le gâteau (salé), un lodge intimiste hors du commun au cœur du salar d’Uyuni. En cas de petit contretemps ou d’envie soudaine, vous disposez durant tout le voyage des coordonnées de notre concierge francophone qui, sur place, se mettra en quatre pour vous assister.

Itinéraire

Suggestion 100% personnalisable selon vos envies
JOUR 1

Vol pour Santiago

Nuit à bord, arrivée le lendemain.

JOUR 2

Santiago

Transfert privé jusqu’au centre de la capitale. Installation pour la nuit dans le quartier bohème de Lastarria, non loin du Parque Forestal. Malgré votre arrivée matinale, votre chambre est déjà disponible. Votre adresse, élégante, combine style chilien du début du XXe siècle et influences néoclassiques françaises. Le bar du rooftop, agrémenté d’une grande terrasse et d’une piscine, offre un beau panorama sur la ville. La table propose une cuisine gastronomique prisée des locaux, tandis que le spa (300 m²) décline les soins bien pensés pour se remettre du vol.
Au programme - Santiago comme un local, dans las pas d’un Français expatrié. Ce dernier, passionné par l’Amérique latine et le Chili, partage avec vous ses connaissances culturelles et historiques le temps d’une balade informelle que l’on improvise ensemble. On n’hésite pas à poser des questions et à récolter de précieux conseils pour la suite du voyage. Selon les envies, l’itinéraire pourra parcourir le centre, les quartiers en vogue, ou simplement s’arrêter à la terrasse d’un café, le temps d’échanger sur la vie d’ici.

JOUR 3

Santiago - Valparaiso

Transfert privé pour Valparaiso.
Déjà prévu - En chemin, on fait un léger détour pour passer la journée dans le domaine viticole de Matetic, établi dans la vallée de Rosario. On y élève des vins qui mêlent les influences de l’océan Pacifique et de la terre granitique. Les vignes sont cultivées en bio et en biodynamie. Sur les différentes parcelles : syrah, sauvignon blanc, pinot noir, riesling, malbec... La journée se déroule en compagnie d’un guide privé francophone, entre visite du vignoble, déjeuner et dégustation de vins, bien sûr.
Depuis le domaine, poursuite de la route et installation pour deux nuits dans le centre historique de Valparaiso, sur le flanc du cerro Alegre. A deux pas, le paseo Yugoslavo, l’un des plus célèbres belvédères de la ville. Votre hôtel a des airs de petit palais, avec ses deux bâtiments dont l’un est un monument national de style victorien et l’autre une maison plus contemporaine. Au retour d’une balade, on est accueillis par une chambre douillette et un spa de qualité. A l’image de toute la ville, on est ici tournés vers la mer, comme dans l’attente permanente d’un bateau venant du large. De la terrasse, on a d’ailleurs une superbe vue sur la baie et sur Valparaiso.

JOUR 4

Valparaiso

Le grand port chilien est une destination mythique depuis l’époque de la marine à voile. La ville basse (El Plan) dévoile un urbanisme régulier et une riche architecture administrative et commerciale ; sur le bel amphithéâtre naturel formé par les fameux cerros (collines), les petites maisons d’habitation colorées et couvertes de tôle ondulée semblent empilées les unes sur les autres. Elles sont distribuées dans un désordre pittoresque le long de ruelles raides au tracé erratique. On gagne les hauteurs en empruntant les historiques ascensores, ces funiculaires dont le premier a été construit en 1883 sur le cerro Concepcion. Une ville à l'atmosphère singulière, un tohu-bohu coloré - l'océan pour toile de fond.
Au programme - Street art à Valparaiso, en compagnie d’une Française installée sur place. Passionnée d’art urbain, votre acolyte du jour est tombée sous le charme de Valparaiso dès qu'elle y a posé le pied. Entraînés par son enthousiasme, vous parcourez à ses côtés les collines Alegre et Concepcion jusqu’au quartier populaire du vieux port, à la découverte des artistes et des histoires qui se cachent derrière les plus belles peintures murales de la ville. Chemin faisant, on pousse les portes des principales galeries d’art et de l’atelier d’un graffeur en vue de la nouvelle génération d’artistes urbains de "Valpo", qui nous présente ses œuvres et sa vision de la scène artistique de la ville. Petite initiation possible pour les curieux.

JOUR 5

Valparaiso - San Pedro de Atacama

Transfert privé jusqu’à l’aéroport de Santiago (1h30) et vol pour Calama (2h). Nouveau transfert privé pour rejoindre San Pedro de Atacama (1h30), et installation pour quatre nuits dans une adresse récente au cœur de San Pedro. Son architecture épurée abrite quelques chambres aux airs de cocons ethniques. De belles matières - cuir, bois brut, tissus traditionnels - terminent de donner à l’endroit une personnalité tout en charme. Même chose pour l’espace autour de la piscine, où canapés, coussins et hamacs sont un appel permanent à la détente.

JOUR 6

San Pedro de Atacama

Le désert d’Atacama est l’un des plus absolus au monde ; du fait de la sécheresse de l’air, le ciel est d’une exceptionnelle limpidité. San Pedro tient de l'oasis. L’église, en briques d’adobe, est l’une des plus anciennes du pays (XVIIe siècle). Pendant ces quatre journées, on visite le Museo Arqueologico R.P. Gustavo Le Paige, qui documente de façon très complète la civilisation ingénieuse des indiens Atacama. Les sites précolombiens de Quitor et Tulor seront des compléments logiques au musée.
Au programme - Randonnée au départ de la vallée de Catarpe. Ici, les contrastes entre les paysages arides du désert et les rives humides du rio San Pedro sont superbes. Un beau dégradé rose-ocre-vert qui reste en mémoire tandis que l’on poursuit la marche jusqu’à la Cordillère de sel (45 minutes). Alors que le monde était encore bien différent de celui que nous connaissons, les lieux abritaient un lac, dont la forme a évolué au fil des mouvements terrestres qui ont donné naissance à rien de moins que la Cordillère des Andes. Les millénaires ont passé, les éléments ont fait leur travail d’érosion et l’on se retrouve aujourd’hui face à de fascinantes sculptures naturelles aux formes et couleurs très diverses. La randonnée se poursuit pendant une bonne heure vers les hauteurs, d’où l’on profite d’une vue panoramique sur l’oasis de San Pedro, le salar d’Atacama et les Andes. Fin du périple dans les immenses dunes de la Vallée de la Mort, qui pourrait devoir son nom peu rassurant à ses conditions extrêmes où les être vivants peineraient à (sur)vivre. Et c’est évidemment superbe : des paysages lunaires, une sécheresse absolue, un vent chaud qui balaie le sol rugueux et les canyons orangés. Egalement prévu - La nuit tombée, on profite de la clarté du ciel du désert pour observer les étoiles, sans aucune pollution lumineuse. On est accompagnés par une équipe de scientifiques qui, télescopes et jumelles à l’appui, nous aident à percer les mystères de certains corps célestes. Entre deux étoiles, on savoure une boisson chaude, en prenant toute la mesure du privilège de se trouver en cet endroit.

JOUR 7

San Pedro de Atacama

Programme du jour - On part à la découverte des lagunes des hauts plateaux qui s’étagent au cœur de la Cordillère des Andes. A l’instar de la lagune de Chaxa, au cœur du salar d’Atacama, qui abrite une importante colonie de flamants roses, ou de la lagune de Cejar, dont l’eau très concentrée en sel produit sur les corps qui s’y baignent les mêmes effets que la mer Morte. On visite également le petit village d’artisans de Toconao, une oasis arrosée par le rio Jere qui permet la culture d’un verger à 2500 mètres d’altitude !
En option - La quebrada del Diablo à VTT, avec un guide privé francophone.

JOUR 8

San Pedro de Atacama

Au programme - Exploration de la région d’El Tatio, l’une des plus grandes zones géothermales au monde, étendue sur près de 30 km². On slalome entre les dizaines de fumerolles de vapeur qui s’élèvent très haut vers le ciel. El Tatio, c’est aussi une centaine de sources naturellement chaudes et des volcans de boue offrant un spectacle impressionnant. Au cœur d’une nature d’une beauté saisissante, on visite également Machuca, un village de bergers resté très pittoresque.
En option - L’ascension à pied du cerro Toco, un volcan endormi qui culmine à 5600 mètres, avec un guide de montagne francophone privé.

JOUR 9

San Pedro de Atacama - Salar d'Uyuni

Transfert privé jusqu’à Hito Cajon (40 minutes), col marquant la frontière entre le Chili et la Bolivie. Courte halte et départ pour Uyuni en 4x4. On s'y installe pour deux nuits dans un hébergement qui relève du mythe : une suite indépendante en plein désert, abritée par un dôme géodésique immaculé, aux allures futuristes et lunaires. L’ensemble - un lodge 100 % respectueux de l’environnement - ne comporte que six dômes-suites, posés sur des plateformes, au ras de la croûte de sel. Des passerelles de bois permettent de rallier facilement et en toute saison le dôme principal, où est servie une gastronomie recherchée, aux mains d’un restaurateur renommé. Dans votre dôme, de l’artisanat bolivien, un superbe aménagement et, de votre lit, une vue épurée sur le désert, sa blancheur scintillante, un ciel infini d’un bleu pur…
En option - En chemin, on passe une nuit dans le désert du Siloli.

JOUR 10

Salar d'Uyuni

Le salar d’Uyuni. Le plus grand désert de sel du monde, perché à 3650 mètres d’altitude : 10582 km², 64 milliards de tonnes de sel, et d’importantes réserves de lithium. Cette étendue de sel craque sous le pas, brille sous le soleil, remet en cause tout ce que l’on a vécu jusque-là. La promenade à l’horizontal est vertigineuse. On se rassure à trouver sur sa route une île : la colline Incahuasi (maison de l’Inca) et ses cactus cierges géants, qui rompent l’effet d’abstraction du salar. Les endroits où l’impression de dépaysement est aussi forte sont rares.
Au programme - Vous profitez des activités proposées par le lodge, en fonction de vos intérêts et envies : visite des grottes et momies de Coquesa, exploration du site archéologique d’Alcaya, trek sur le volcan Tunupa, balade en VTT, observation du ciel étoilé au télescope… Et durant le séjour, vous avez à votre disposition un 4x4 avec chauffeur-guide privé.

JOUR 11

Salar d'Uyuni - San Pedro de Atacama

Transfert privé retour jusqu’à Hito Cajon puis jusqu'à San Pedro de Atacama. On y retrouve pour la soirée notre charmante adresse au cœur de la ville.
En option - En chemin, on passe une nuit à San Pedro de Quemez - Visite de la mine de Chuquicamata, plus grande mine à ciel ouvert au monde.

JOUR 12

San Pedro de Atacama - Santiago

Transfert privé jusqu’à l’aéroport de Calama. Vol pour Santiago puis nouveau transfert privé et installation pour la nuit dans l’hôtel de Lastarria où vous avez séjournez à l’arrivée.
En option - Une balade dans Santiago de nuit, accompagnés par un Français expatrié dans la capitale.

JOURS 13 & 14

Vol retour

Transfert privé jusqu’à l’aéroport et vol international retour. Nuit à bord, arrivée le lendemain.

A la carte

La Quebrada del Diablo à VTT

Au départ de San Pedro de Atacama, on pédale en direction de la vallée de Catarpe, en passant par le pucara (site précolombien) de Quitor et en traversant la rivière San Pedro. On pénètre dans la quebrada (canyon) del Diablo, cœur indigène du Chili. Tout le long de cette balade de 25 kilomètres, on traverse des paysages à couper le souffle.
En option - Avec guide privé francophone et véhicule de soutien

Ascension du cerro Toco en privé

On se lance dans l’ascension de ce volcan endormi, haut de 5600 mètres. Atteindre son sommet peut durer entre 1h30 et 3h en fonction du niveau de chacun, mais l’arrivée vaut toujours l’effort. On a, depuis son sommet, une vue absolument spectaculaire sur l’immensité du désert et les montagnes. La descente est, elle, plus rapide.
En option - Avec guide de montagne privé francophone

Visite de la mine de Chuquicamata

Chiquicamata n’est pas une mine lambda, il s’agit de la plus grande mine à ciel ouvert au monde - si grande qu’elle est visible de l’espace ! Cette balade est l’occasion de se familiariser avec le camp minier, les installations industrielles et l’histoire de la mine.
En option - Avec guide privé francophone

Santiago by night

C’est accompagnés d’un Français expatrié dans la capitale que l’on passe la soirée. La nuit tombée, on découvre une autre facette de Santiago, sa vie nocturne, une effervescence particulière éclairée par les anecdotes et recommandations de votre accompagnateur du jour. Ou plutôt, de la nuit.
En option - Avec accompagnateur local francophone

Halte entre San Pedro de Atacama et le salar d’Uyuni (aller et/ou retour)

Dix à onze heures de route séparent San Pedro du salar d’Uyuni. Nous vous proposons donc à l’aller et/ou au retour de faire halte le temps d’une nuit dans le désert du Siloli ou à San Pedro de Quemez. Le trajet est ainsi moins éprouvant, et l’on découvre d’autres sites de cette région unique au monde.
En option

Budget estimé

Selon saison, types d'hébergements et activités
Le budget estimé pour ce voyage est de 9200€ à 11400€/personne.

Parler de prix fixe lorsque l'on évoque un voyage sur mesure a peu de sens. En effet, celui-ci varie suivant de nombreux facteurs (niveau de prestations, période, délai de réservation et bien d'autres encore). Le seul prix exact sera celui de votre devis personnalisé.

Le prix moyen constaté pour ce voyage est de 9900€/personne.
  • Le vol international aller-retour sur compagnie régulière
  • Le vol aller-retour pour Calama sur compagnie régulière
  • Les taxes aériennes et surcharge carburant
  • La neutralité carbone intégrale par absorption des émissions de co2 de votre voyage (par le biais de notre Fondation Insolite Bâtisseur Philippe Romero)
  • L’accès au lounge VIP à Roissy à l’aller (départs depuis Paris)
  • Les transferts privés mentionnés au programme
  • La nuit à Santiago, en chambre double avec petit-déjeuner
  • Les 2 nuits à Valparaiso, en chambre double avec petit-déjeuner
  • Les 4 nuits à San Pedro de Atacama, en chambre double avec petit-déjeuner
  • Les 2 nuits dans le désert d’Uyuni, en double et pension complète
  • La nuit à San Pedro de Atacama, en chambre double avec petit-déjeuner
  • La dernière nuit à Santiago, en chambre double avec petit-déjeuner
  • La découverte de Santiago avec un local francophone, en privé
  • La balade sur le thème du street art à Valparaiso avec un local francophone, en privé
  • La randonnée de la vallée de Catarpe à la Vallée de la Mort
  • La sortie astronomique en soirée à Atacama
  • La journée d’exploration autour des lagunes d’Atacama
  • La journée dans la région géothermale d’El Tatio
  • Les activités organisées par votre lodge dans le salar d’Uyuni
  • Notre service conciergerie sur place
  • Le wifi gratuit pendant votre voyage : un mini routeur international remis avant le départ, permettant de connecter jusqu’à 5 terminaux simultanément
  • Un service de navigation GPS accessible depuis l'application Voyageurs du Monde, chargé avec votre parcours, les coordonnées de vos hôtels et bonnes adresses
  • Réf: 1535020
    Nos experts à votre écoute
    Contactez nos conseillers specialistes pour créer votre voyage sur mesure