Vous aimerez
  • Ouro Preto et Tiradentes, tout l’or du Brésil puis Rio exubérante et bohème
  • De demeure d'architectes en maison de plage, des adresses de charme
  • Votre échappée balnéaire à Buzios, village de pêcheurs hippie chic
  • Voiture de location, conciergerie francophone, wifi nomade : les plus Voyageurs

Contactez un spécialiste Brésil 01 84 17 21 65

Du baroque au bohème

Minas Gerais, terre précieuse - Au XVIIIe siècle, alors que le pays n’est peuplé que de planteurs de sucre et d’esclaves sur ses côtes, d’Indiens dans ses terres, la fièvre de l’or fait jaillir des villes au cœur de la verte campagne du Minais Gerais. Les bourgades improvisées deviennent vite des villes dotées d’églises et d’édifices. Un siècle plus tard, les mines taries, ces somptueuses cités se sont figées dans leur beauté. Merveille des merveilles baroques, Ouro Preto, "Or noir", capitale de l’or, comme posée au bord du temps, fut au XVIIIe siècle la ville la plus peuplée des deux Amériques, avec ses 100 000 habitants - quand New York n’en comptait que 25 000.
Sur ses collines, ses églises illustrent l’évolution du baroque européen en terres brésiliennes : l’outrance et l’emphase sont là, mais le style importé d’Europe s’est tropicalisé - le tournesol est remplacé par le fruit de la passion, le blé par le maïs, le poisson par la crevette. Et les Vierges et les saints se sont métissés. On y visite treize églises et autant de couvents - extravagant trésor de statues en bois polychromes et de sculptures de pierres précieuses. On foule ses ruelles pentues où se serrent des maisons aux murs rugueux, roses, blanches ou bleues, et aux toits de tuiles rouges, aux patios cachés. Tiradentes est une perle. On aime flâner le long de ses rues étroites pavées de pierres irrégulières, qui dévalent des pentes escarpées et longent des maisons blanchies à la chaux, aux fenêtres hautes, aux frontons aériens, aux balcons ouvragés.
Bohème à Rio, hippie chic à Buzios - Vous quittez le baroque pour le bohème, et la colline de Santa Teresa à Rio - ses habitants l’appellent "Santa". Un monde loin des gratte-ciel et du culte du corps des plages de Rio, refuge d’artistes peuplé de compositeurs, écrivains, peintres, qui l’ont choisie pour son atmosphère de village, pour le charme décadent de ses maisons Art déco et ses terrasses à l'ombre des grands bananiers. Esprit bohème toujours à Buzios, ancien village de pêcheurs devenu repaire hippie chic depuis les années 60 et une idylle amoureuse vécue ici, pieds nus dans le sable, par une certaine Brigitte Bardot. Des criques d’Armaçao aux petites maisons colorées - réplique tropicale de Saint-Trop’ - aux plages que l’on gagne en scooter ou en buggy, un lieu enchanteur où il est doux de ne rien faire.

Votre voyage

A Belo Horizonte, un hôtel signé du cabinet d’architecte Bernardes Arquitetura : esprit ultra contemporain, lignes claires, béton et brique. A Ouro Preto et Tiradentes, vous vous installez dans de belles demeures coloniales, meublées de mobilier ancien ; à Rio, dans une maison patricienne au cœur d’un jardin exubérant, sur la verte colline de Santa Teresa. A Buzios, vous posez vos valises dans une belle maison blanche aux volets bleus, aux façades d’azulejos, à deux pas de l’église Sant’Ana et de la plage. Dans le Minas Gerais, vous disposez d’une voiture de location, pour arpenter à votre guise ce Brésil des hauteurs, où la brume s’accroche au petit matin sur les collines. A Rio, nous avons inscrit à votre agenda la visite du Musée d’Art Contemporain de Niteroi, dernier ouvrage d’Oscar Niemeyer, OVNI architectural posé sur un promontoire naturel - une coupe de béton blanc qui est une prouesse technique et esthétique. On y accède par une rampe circulaire qui permet d’admirer le panorama sur 360 degrés, avec une vue folle sur la baie et le Pain de Sucre, qui détrônerait presque la collection de Joâo Sattamini qu’il abrite. Si quelque contretemps survenait en cours de route, ou un désir imprévu, vous avez, pour trouver rapidement une réponse concrète au problème, les coordonnées de notre concierge sur place.

Itinéraire

Suggestion 100% personnalisable selon vos envies
JOUR 1

Vol pour Belo Horizonte

Vol pour Belo Horizonte, via Sao Paulo. Transfert privé et installation pour la nuit dans un hôtel dont le design est signé du cabinet d’architectes Bernardes Arquitetura : blanc, bois, brique, béton ciré, teintes sobres. Lignes claires, atmosphère chaleureuse et esprit seventies. Les vastes chambres sont dotés de literies XXL et d’agréables salles de bain. Le restaurant de la maison est en lui-même une adresse : longue salle aux murs de briques, où les tables s’alignent, parfaitement dressées, gastronomie italienne.

JOUR 2

Belo Horizonte - Ouro Preto

Prise en charge de votre voiture de location, route vers Ouro Preto à travers les collines du Minas Gerais, en traversant en chemin les villes d’Itabirito, Cachoeira do Campo ou Mariana, fondée au XVIIe siècle, qui a conservé nombre de bâtiments baroques. A Ouro Preto, installation pour deux nuits dans une maison de maître du XIXe, dont la façade d’origine a été conservée. Un hôtel à la décoration soignée, confort moderne et mobilier ancien : un enchantement. Le restaurant gastronomique propose une assiette française et une belle carte de vins.

JOUR 3

Ouro Preto

Ouro Preto est un joyau de l’art baroque, une des plus belles villes coloniales du Minas Gerais. Ici, tout ce qui brille est de l’or - héritage du XVIIIe, quand la ville était le centre minier de la Couronne portugaise. On arpente ses places et ses ruelles escarpées, on admire ses maisons colorées.
A voir, à vivre - Les treize églises baroques, témoins de l’époque faste de la cité - le Musée minéralogique : vertige de pierres précieuses, diamants et pierres de couleur, rubis, saphirs, émeraudes, aigues-marines ou topazes - la Casa da Moeda - le théâtre municipal, inauguré en 1770, c’est le plus ancien théâtre en fonctionnement d’Amérique latine : quatre étages, 350 sièges, des dorures partout. On ne quittera pas Ouro Preto sans goûter sa cuisine, et le typique feijao tropeiro : jarret de porc al sol (séché au soleil), œufs, oignons, farine de manioc grillée, haricots bruns, chou vert et riz blanc.
En option - La visite privée de la ville.

JOUR 4

Ouro Preto - Tiradentes

Route pour Tiradentes via la Estrada Real, la route qui, au XVIIIe siècle, permettait d’acheminer l’or du Minas Gerais vers le port de Paraty et Rio de Janeiro, jusqu’à la cour du roi portugais.
A voir en chemin - La petite ville coloniale de Congonhas do Campos et son église à volutes Bom Jesus de Matosinhos - Sao Joao del Rei, ses nombreuses églises baroques et ses demeures coloniales.
Installation pour deux nuits dans un hôtel de charme, bâtisse du XVIIIe dans le cœur historique de la ville.

JOUR 5

Tiradentes

Un air de rébellion flotte encore sur les pavés de cette cité, foulés successivement par les esclaves puis le leader indépendantiste qui lui légua son nom.
A ne pas manquer - Le "Chafariz" Saint Joseph - la Matriz de Santo Antonio, pour son architecture remarquable, et le vue sur la ville qu’elle offre depuis son esplanade - le musée de Padre Toledo.
En option - La visite privée de la ville.

JOUR 6

Tiradentes - Rio

Route pour Rio, rendu de votre voiture location avec assistance francophone. Transfert privé pour votre hôtel dans le quartier de Santa Teresa, où vous vous installez pour trois nuits. On aime le cachet bohème du quartier, ses terrasses à l'ombre des bananiers, ses maisons au faste européen décadent, ses tables convoitées... Un Français séduit par les charmes de la colline a installé là une maison d’hôtes dans une belle demeure praticienne, lovée dans un jardin tropical à la nature exubérante. Les sept vastes chambres aux lignes claires offrent une vue magique sur la baie de Guanabara ou le Pain de Sucre. Côté déco, le lieu célèbre design, art et artisanat brésiliens : les meubles signés Sergio Rodrigues côtoient des œuvres de Vik Muniz, des coiffes indiennes et des retables du Minas Gerais. Tout est parfait, du petit déjeuner à la caïpirinha que l’on savoure au bord de la piscine.

JOURS 7 & 8

Rio

A votre agenda - La visite du MAC, le Museo de Arte Contemporaneo de Niteroi, musée-soucoupe et œuvre déjantée de l’architecte Oscar Niemeyer, le "poète du béton", perché en haut d’une falaise en face de Rio. Son architecture stupéfiante vaut à elle seule le détour. Il abrite une belle collection, avec notamment les œuvres du carioca Joao Sattamini. L’escapade se clôt par un retour en ferry.
A voir, à faire - Visiter le Museu de Arte Moderna, édifié en 1960 par Alfonso Eduardo Reidy, d’une modernité absolue, pour son architecture parfaite - faire emplette d’un bikini chez Bumbum (se vêtir peu, mais bien) - chiller sur Ipanema - évaluer les tendances de l’art contemporain à la galerie Anita Schwartz - voir le stade de Maracana et l’immense cône de béton de la cathédrale Sao Sebastiao, deux temples cariocas - sacrifier au churrasco et à la feijoada - chiner à Lapa : les maisons portugaises aux couleurs passées se réinventent en friperies et galeries d’antiquaires, où l’on craque pour du splendide mobilier brésilien années 50 - siroter un jus de fruits d'Amazonie dans la fraîcheur d'une arrière-cour de Leblon.
En option - Une virée by night avec un Carioca.

JOUR 9

Rio - Buzios

Transfert privé jusqu’à la jolie station balnéaire de Buzios, à 200 km à l’est dans l’Etat de Rio. Installation pour trois nuits dans une belle maison blanche aux volets bleus, aux façades d’azulejos, à deux pas de l’église Sant’Ana et de la plage. On dirait un peu la Grèce, le Portugal - et les Tropiques : le Brésil, avec une touche méditerranéenne ! Dans les vastes chambres, mobilier vintage et literie des plus confortables. Dans le jardin, deux piscines et une végétation luxuriante. Le bar incite au cocktail, le spa prolonge l’atmsophère hédoniste de la maison.

JOURS 10 & 11

Buzios

Petit port de pêche traditionnel devenu destination huppée du littoral atlantique sud, la jolie station balnéaire de Buzios, établie sur une péninsule, se décline en longues plages - vingt en tout - et petites criques secrètes. Le week-end, les Cariocas affluent en nombre pour échapper à l’effervescence de la ville et goûter l'atmosphère un brin "Saint Trop’ des sixties" de Buzios. On choisit sa plage selon son envie du moment - farniente à l’ombre d’un parasol, baignade ou (kite)surf -, on se déplace en buggy, on travaille son swing, on plonge avec un moniteur, on bouquine au bord de sa piscine, on flâne dans les ruelles pavées désormais peuplées de galeries et ateliers de créateurs, on dîne en terrasse... Pour mieux recommencer le lendemain.

JOURS 12 & 13

Buzios - Rio - Vol retour

Transfert privé pour Rio, vol de retour. Nuit à bord, arrivée le lendemain.

A la carte

Rio by night

Rooftops d’Ipanema, bars branchés de Leblon, bars electro du quartier alternatif de Botafogo ("BotaSoho") ou clubs de samba de Lapa : Rio danse jusqu’au matin. Vous avez rendez-vous avec un carioca francophone, qui vous emmène découvrir ses spots préférés, pour vivre en grand la nuit tropicale.
En option

La visite de Ouro Preto

Ouro Preto a conservé de son statut d’ancienne capitale un nombre invraisemblable d’édifices civils et religieux de premier plan, parmi lesquels Saint-François d’Assis, chef d’œuvre rococo, et Notre-Dame-de- Pila, à l’exceptionnelle ornementation. Au musée deo Oratorio, on découvre l’art de l’oratoire, petites niches minutieusement exécutées grâce auxquelles on honorait les saints. On aime aussi le petit Musée de l’or, pour son décor et ses panneaux naïvement peints : les Quatre saisons et les Quatre continents. Une visite à pied, avec un guide francophone privé.
En option - A la journée

La visite de Tiradentes et Sao Joao del Rey

Rues pavées en pente et maisons coloniales, Tiradentes a conservé son charme d’antan, lorsqu’elle profita de l’exploitation des mines du Minas. On dit que l’or était alors si abondant que, dans la ville, on trouvait de la poussière dorée partout. Parmi les édifices visités, l’église Matriz de Santo Antonio, pour son architecture remarquable et la vue sur la ville qu’elle offre depuis son esplanade. La visite, avec un guide francophone privé, se prolonge dans la ville voisine, Sao Joao del Rey.
En option - A la journée

Budget estimé

Selon saison, types d'hébergements et activités
Le budget estimé pour ce voyage est de 4100€ à 5100€/personne.

Parler de prix fixe lorsque l'on évoque un voyage sur mesure a peu de sens. En effet, celui-ci varie suivant de nombreux facteurs (niveau de prestations, période, délai de réservation et bien d'autres encore). Le seul prix exact sera celui de votre devis personnalisé.

Le prix moyen constaté pour ce voyage est de 4400€/personne.
  • Le vol international sur compagnie régulière (aller vers Sao Paulo, et retour depuis Rio)
  • L’accès au salon Air France à Roissy 2E (pour les départs de Paris) et à Sao Paulo
  • Les taxes aériennes et surcharge carburant
  • Les 6 jours de location de voiture en catégorie C
  • Les transferts privés
  • Le transfert privé Rio-Buzios-Rio
  • La nuit à Belo Horizonte, en chambre double avec petits déjeuners
  • Les 2 nuits à Ouro Preto, en chambre double avec petits déjeuners
  • Les 2 nuits à Tiradentes, en chambre double avec petits déjeuners
  • Les 3 nuits à Rio, en chambre double avec petits déjeuners
  • Les 3 nuits à Buzios, en chambre double avec petits déjeuners
  • La visite du MAC à Rio; avec guide francophone privé
  • Notre service conciergerie sur place
  • Le wifi gratuit pendant votre voyage : un mini routeur international remis avant le départ, permettant de connecter jusqu'à 5 terminaux simultanément
  • Un service de navigation GPS accessible depuis l'application Voyageurs du Monde, chargé avec votre parcours, les coordonnées de vos hôtels et bonnes adresses
  • Réf: 1513025
    Nos experts à votre écoute
    Contactez nos conseillers specialistes pour créer votre voyage sur mesure
    Contactez un spécialiste du Brésil

    Vous aimerez aussi