Vous aimerez
  • Patrimoine multiséculaire, arrière-pays champêtre et riviera somptueuse, une Albanie inattendue
  • Corfou, paradis insulaire des îles Ioniennes, en point final pour la baignade
  • Visites privées et guidées de Tirana, Berat et Gjirokastër : c’est prévu
  • Transferts privés, véhicule de location, conciergerie, les + Voyageurs

Contactez un spécialiste Albanie 01 55 42 78 42

De villes en île

L’Albanie est une véritable pochette surprise. Jusqu’au stalinisme qui, soyons honnêtes, n’est pas toujours aussi mauvais architecte que cela. On le constatera à Tirana, qui en porte des traces monumentales. Nature, histoire, civilisation, l’Albanie est à la fois familière et inattendue, on s’y sent immédiatement à son aise. Elle a gardé des couleurs qu’on ne trouve plus ailleurs. Vous verrez aussi Berat et Gjirokastër, qui, malgré les vicissitudes de l’histoire, ont conservé quasi intact leur charme ottoman. Ce seront aussi, un peu partout, des forteresses médiévales, des sites antiques, des parcs nationaux. En maintenant le cap au sud, vous constaterez que le pays possède l’un des plus beaux littoraux de Méditerranée. Saranda, c’est un peu la riviera albanaise avec force mer bleue,
sable blanc et palmiers côtiers. Mais une seule étape balnéaire ne saurait suffire, on hydroglisse donc vers Corfou, la belle voisine grecque. Son charme insulaire opère depuis des siècles sur ses hôtes. Nulle raison qu’il n’en soit pas de même sur vous.

Votre voyage

Atterrir en Albanie, redécoller de Grèce, après un périple vers le sud de près de 400 km. Voilà pour les grandes lignes aériennes et routières. Par deux fois, vous aurez besoin d’un véhicule de location. Pour sillonner l’Albanie d’abord, puis pour vous déplacer sur Corfou. Et pour relier les deux, c’est un hydroglisseur qui assure la liaison maritime. Parce que voir c’est bien mais que comprendre c’est mieux, vos trois premières étapes albanaises - Tirana, Berat et Gjirokastër - seront agrémentées de visites guidées. Ni trop longues, ni trop courtes, juste ce qu’il faut pour savoir l’essentiel. Répondant aux standards internationaux, d’architecture traditionnelle, ottoman d’esprit, les pieds dans l’eau ou niché dans une oliveraie, vos hébergements sont variés et représentatifs de l’offre locale, avec un constant souci du confort de leurs hôtes. Nos concierges sur place participent de ce même effort pour vous mettre dans les meilleures dispositions.

Itinéraire

Suggestion 100% personnalisable selon vos envies
JOUR 1

Vol pour Tirana

Accueil francophone à l’aéroport et transfert privé jusqu’à votre hôtel, en plein centre-ville. L’occasion de constater que la modernité fait gentiment son chemin dans l’hôtellerie albanaise. La décoration intègre des éléments design à un contexte néoclassique, les chambres sont au standard international et le service d’une disponibilité louable.

JOUR 2

Tirana

Au programme - Avec un guide privé francophone, visite de Tirana. Les monuments d’époque communiste font partie du paysage. Place Skanderbeg, l’inspiration est plutôt mussolinienne, mais tout près se trouvent la Xhamia e Et’hem Beut, la mosquée Et’hem Bey, et la tour de l’horloge, splendides réalisations ottomanes (début du XIXe siècle). On passera aussi le pont de Tabakkane (XVIIIe siècle), sur la rive droite de la rivière Lana. Le musée national d’histoire célèbre la culture albanaise depuis le Paléolithique.
En option - Une balade avec guide privé sur le Mont Dajti.

JOUR 3

Tirana - Berat

Prise en main du véhicule de location et route pour Berat.
A voir en chemin - Située non loin de Tirana, la ville médiévale de Kruja a su conserver toute son âme, avec ses rues pavées et son château. La nature du site (la ville est adossée à une paroi rocheuse impressionnante) contribue également à sa popularité. Patrimoine culturel et religieux, randonnées pédestres ou spécialités gastronomiques... Autant de raisons de s’y attarder.
A voir, à faire - Le Parc Archéologique d’Apollonia est le plus grand parc archéologique d’Albanie. La cité grecque fondée en terre illyrienne aux alentours de 620 avant J.-C. abritait jadis 60 000 habitants et était aussi un important centre culturel. La ville connut un âge d’or au IIe siècle après J.-C., époque durant laquelle toute une architecture, une sculpture apolloniate se met en place, laissant à la postérité un ensemble de monuments exceptionnels, comme le portique aux dix-sept niches, le grand nymphée ou la descente aux enfers conservée aujourd’hui sous le portique du monastère Sainte-Marie. Le site bénéficie d’un cadre naturel enchanteur et offre une vue imprenable sur les Monts Acrocérauniens et l’île de Sazan.
Vous posez vos valises dans le centre historique de Berat. L’hôtel est de style traditionnel et se compose de pierre, de bois et d’encorbellements. Le restaurant se fait un point d’honneur de servir une cuisine à laquelle souscriraient les anciens du district.

JOUR 4

Berat

Au programme - La ville ottomane de Berat, en privé. Le vieux Berat est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. Il fait d’ailleurs l’effet d’une machine à remonter le temps et l’on se retrouve soudain, au détour de telle ruelle saugrenue de Mangalem, en plein âge d’or du pittoresque balkanique. Une forteresse médiévale domine la ville aux mille fenêtres. On peut y voir l’église Shën Mëri Vllahernës, datant du XIIIe siècle et décorée de fresques du XVIe. Un fin minaret signale la Xhamia Mbret, mosquée construite au XVe siècle par Bajazet II. Le tekké Halveti, somptueusement décoré, date du XVIIIe siècle ; non loin se trouverait la tombe du "messie" Sabbataï Tsevi (1626-1676).

JOUR 5

Berat - Gjirokastër

Route pour Gjirokastër. Installation pour deux nuits dans une maison de la vieille ville. L’aménagement a respecté la disposition (de longues banquettes dans les chambres rappellent la manière ottomane) et les matériaux traditionnels. De sa fenêtre, on peut contempler l’étagement des toits de lauzes des kule. On se sent alors comme l’un des marchands prospères qui firent construire au XVIIe et XVIIIe siècle ces demeures où se mêlent héritages turc et albanais.

JOUR 6

Gjirokastër

Au programme - Découverte des quartiers historiques en compagnie d’un guide privé francophone. A pied par les ruelles pavées, et de la citadelle du XIIIe siècle au bazar (XVIIe-XIXe siècles) que domine la Xhamia e Pazarit, la mosquée (XVIIIe siècle), en passant par la maison natale d’Ismail Kadaré (dont on relira avec profit Chronique de la ville de pierre), la promenade révèle toutes les raisons qui ont amené l’Unesco à inscrire la ville au patrimoine mondial : une architecture splendide et préservée en un ensemble d’une cohérence peu commune (auquel seul Berat peut être comparé), le témoignage d’un monde qui avait ses contraintes mais aussi ses accommodements, la profondeur historique et une certaine poésie.

JOUR 7

Gjirokastër - Saranda

Route pour Saranda.
A voir, en chemin - Les eaux du lac Butrint entourent une éblouissante colline et sont reliées à la mer par un canal naturel. Enfermant de fabuleuses réalisations architecturales, Butrint est un site archéologique unique. Fondé par les Grecs, la cité fut occupée par différentes civilisations et divers empires avant d’être totalement abandonnée à la fin du Moyen-Age. Elle représente une belle concentration de monuments : des habitations, des bains romains, son lac, ses chapelles, sa forteresse-musée ou encore sa basilique du IVe siècle.
Installation pour la nuit au sein d’un petit hôtel à taille humaine, bien situé en front de mer qui offre des chambres contemporaines et confortables.

JOUR 8

Saranda - Corfou

Traversée de Saranda à Corfou en hydroglisseur. Pour vous déplacer sur l’île grecque, vous disposez d’un véhicule de location. Installation pour trois nuits dans un hôtel situé à Kommeno, à quelques kilomètres au nord de Corfou City. Une oliveraie, un grand jardin tropical et deux bâtiments, dont l’un répond aux canons de l’architecture vernaculaire. La décoration a du pimpant et marque même, dans certaines chambres, un esprit aventureux plutôt amusant. Le confort ne laisse rien à désirer. Une lumière douce inonde la salle à manger sans éblouir. Dans le jardin, une piscine où l’on peut nager vraiment ; autour, pergolas, daybeds, parasols à pendeloques entretiennent l’ombre et la paresse. La plage la plus proche se trouve à une dizaine de minutes à pied.

JOURS 9 & 10

Corfou

L’île émeraude est la plus grande (592 km²) et la plus belle des îles Ioniennes. Variété des paysages, végétation dense, une mer qui effleure des baies au calme harmonieux, pittoresques localités surgissant de forêts d’oliviers, Corfou est un véritable petit paradis sur terre. Malgré une importante activité touristique en été, c’est un endroit superbe, montagneux et boisé, qui a su conserver son charme. Immortalisée dans l’Odyssée, la beauté de Corfou n’a cessé d’inspirer des artistes tels que Goethe, Sisley ou Lawrence Durrell. Quant à l’impératrice Sissi, elle y fit construire un palais pour y finir ses jours. Vous y finirez votre voyage, les pieds dans l’eau.

JOUR 11

Corfou - Vol retour

Vous abandonnez votre véhicule à l’aéroport de Corfou avant d’emprunter un vol retour.

A la carte

Balade au Mont Dajti avec guide privé

A l'est de Tirana, à quelques kilomètres de la capitale albanaise, s'élève la montagne Dajti. On y accède par un téléphérique en 15mn environ, puis on chemine à travers la forêt jusqu'au Col des Cerisiers. De là, on atteint le sommet à 1513 mètres d'altitude par un sentier emprunté par le personnel d'entretien de l'antenne. Tout en haut, la vue sur les versants du Mont et les montagnes environnantes est sublime. D'un côté le panorama sur Tirana, de l’autre celui sur le lac de Bovilla et la Montagne aux Trous.
En option

Budget estimé

Selon saison, types d'hébergements et activités
Le budget estimé pour ce voyage est de 2100€ à 2500€/personne.

Parler de prix fixe lorsque l'on évoque un voyage sur mesure a peu de sens. En effet, celui-ci varie suivant de nombreux facteurs (niveau de prestations, période, délai de réservation et bien d'autres encore). Le seul prix exact sera celui de votre devis personnalisé.

Le prix moyen constaté pour ce voyage est de 2300€/personne.
  • Le vol aller pour Tirana et le vol retour depuis Corfou, sur compagnie régulière
  • Les taxes aériennes et surcharge carburant
  • La neutralité carbone intégrale par absorption des émissions de co2 de votre voyage (par le biais de notre Fondation Insolite Bâtisseur Philippe Romero)
  • Les transferts privés indiqués au programme
  • La location d’un véhicule pour 5 jours à Tirana et pour 4 jours à Corfou
  • La traversée entre Saranda et Corfou en hydroglisseur
  • Les 2 nuits à Tirana, en chambre double avec petit-déjeuner
  • Les 2 nuits à Berat, en chambre double avec petit-déjeuner
  • Les 2 nuits à Gjirokastër, en chambre double avec petit-déjeuner
  • La nuit à Saranda, en chambre double avec petit-déjeuner
  • Les 3 nuits à Corfou, en chambre double avec petit-déjeuner
  • La visite de Tirana avec guide privé
  • La visite de Berat l’ottomane, avec guide privé
  • La visite de Gjirokaster avec guide privé
  • Notre service conciergerie sur place
  • Un service de navigation GPS accessible depuis l'application Voyageurs du Monde, chargé avec votre parcours, les coordonnées de vos hôtels et bonnes adresses
  • Réf: 1560070
    Nos experts à votre écoute
    Contactez nos conseillers specialistes pour créer votre voyage sur mesure
    Contactez un spécialiste de l'Albanie