Capitale

Gustavia.

Point culminant

Le point culminant de l'île est le morne Vitet, à 286 mètres.

Superficie

25 km².

Climat

Saint-Barthélemy connaît à peu près le même climat toute l'année. Les températures varient entre 28 et 30°C aussi bien dans et hors de l'eau. Il fait plus sec en été qu'en hiver, saison un peu plus humide. Mais cette humidité est très supportable et allégée par des alizés qui soufflent de décembre à avril. Les pluies tombent sous forme d'ondées passagères en septembre et en octobre, le mois des possibles cyclones. Saint-Barth est une île où il fait bon séjourner dix mois sur douze et particulièrement de mai à août car la mer est absolument calme.

Géographie

Saint-Barthélemy se situe à 230 km au nord-ouest de la Guadeloupe "continentale", et à 25 km au sud-est de Saint-Martin. C'est une île montagneuse d'environ 21 km² (25 km² avec ses îlets). Elle possède 32 km de côtes. L'île est entourée de nombreux îlets parmi lesquels l'île Chevreau, Coco, île Fourchue (important mouillage de plaisance), île Frégate, La Tortue, île Le Boulanger, Les Grenadins, Pain de Sucre, île Pelé, île Petit Jean, Toc Vers...

Economie

L'économie de l'île est essentiellement basée sur le tourisme de luxe, favorisée par le fait que l'île revendique l'exonération de toute fiscalité nationale fondée sur les exonérations fiscales instituées sous le gouvernorat de Suède. Ceci en fait une destination appréciée de nombre de grandes fortunes. Les exonérations fiscales (dont celle de L'ISF qui n'a plus cours)permettent aux habitants de subir le contrecoup de la surtarification des produits de consommation courante, tous importés par avion ou bateau (avec un surcout de 25% pour les produits de construction et à 400% pour certaines denrées alimentaires).

Faune & Flore

L'environnement terrestre s'est dégradé avec l'arrivée des premiers colons, mais la présence de la mer et des reliefs épargnés par l'agriculture et l'urbanisation ont permis la conservation de paysages appréciés des habitants et des touristes. Comme dans toutes les îles des Antilles, la faune s'est fortement raréfiée. Les iguanes et quelques tortues marines viennent encore pondre sur le littoral, où leurs oeufs sont depuis longtemps collectés ou braconnés (une surveillance n'est organisée que sur la réserve). Ce sont surtout la tortue verte (Chelonia mydas) et tortue imbriquée (Eretmochelys imbricata). Les oiseaux, plus difficiles à chasser, sont eux encore nombreux, avec 13 espèces nicheuses qui font de cette île la plus riche en oiseaux marins nicheurs. Hormis l'Herminier (Puffinus lherminieri) et les Paille-en-Queue (Phaeton aethereus et Phaeton lepturus) qui s'alimentent au large, toutes les autres espèces dépendent du littoral. L'environnement littoral et sous-marin est la seconde richesse naturelle de l'île, avec notamment ses coraux (51 espèces, et 31 genres différents) récifs bioconstruits et les herbiers de phanérogames marines.
Contactez un spécialiste de Saint Barthélemy