Le Saint Barthélemy en bref

Elle a été surnommée ainsi en hommage à Bartolomeo, par son frère, Christophe Colomb, qui a posé le pied ici en 1493. Elle est aujourd’hui un lieu de rassemblement privilégié des millionnaires et célébrités en quête de tranquillité. Voilà du moins l’image que se font les voyageurs qui n’ont pas encore exploré ce confetti posé sur les eaux transparentes des Caraïbes. Pourtant, si elle ne mesure que 25km2, l’île accueille volontiers les curieux et reste une destination tout à fait singulière. Les toits rouges des maisons de Gustavia, la capitale, s’égrènent le long des plages immaculées. Entre les deux, la Maison des Gouverneurs et Maison Dinzey, le Fort Gustav et le Fort Karl rappellent tour à tour quel a été le passé de cette terre colonisée.
Les villages de Corossol et Flamands sont, quant à eux, encore empreints d’une grande simplicité, à l’image des pêcheurs héritiers d’un savoir-faire ancien et des artisans qui travaillent les feuilles de latanier. Après une dégustation de mahi mahi, de langouste et de mangue, la balade digestive se fera autour du Morne du Vitet, le point culminant de Saint-Barth, ou au milieu des fonds marins et de ses habitants, selon les affinités. Ce guide de voyage vous en parlera brièvement, mais efficacement, pour bien préparer votre future escapade insulaire.
Contactez un spécialiste de Saint Barthélemy