Vous aimerez
  • Après Buenos Aires, saisir les grands contrastes d’un petit pays, porté par une culture latino teintée d’Europe et un esprit "roots" néo-hippie
  • Comparer l’incomparable : Buenos Aires vs. Montevideo, vignes verdoyantes vs. dunes dorées
  • Hôtels urbains cosy, posadas, estancias, bodegas… Partout, les bonnes adresses
  • Neutralité carbone, conciergerie, wifi nomade : les + Voyageurs

Contactez un spécialiste Uruguay 01 42 86 17 70

Un immense petit pays

Il y a dans ce pays miniature quelque chose de grand. De grandiose, même. Cela tient peut-être à sa capacité à se démarquer des deux géants qui lui servent de voisins : l’Argentine et le Brésil. Face à leurs tempéraments de feu, l’Uruguay en impose par une certaine sérénité - de la sagesse ? Une atmosphère de décontraction qui s’invite partout, le long des vignes et des plages de sable, sur les façades coloniales des villes influencées par l’Europe et dans les herbes folles de la pampa. C’est un petit pays, certes, mais où les espaces semblent parfois plus vastes qu’ailleurs. Il y a quelque chose de rassurant à cette étroitesse terrienne qui n’atteint heureusement pas l’esprit uruguayen.
On reste, il est vrai, attaché à certains us, mais à ceux qui rapprochent : l’asado, le football ou le maté consommé ici en grande quantité. Impossible de ne pas le remarquer : de gigantesques "thermos", réservoirs d’eau chaude, semblent vissées aux bras des Uruguayens. On découvre tout cela le temps d’un road-trip, précédé d’une heureuse infidélité : deux jours à Buenos Aires. Énergique, intense et captivante, la capitale argentine envoûte comme un vieil air de tango. On touche du doigt ses barrios contrastés - chic, branchés, historiques ou ultra-modernes -, où il se passe toujours quelque chose. Une heure de navigation suffit à traverser le Rio de la Plata, fleuve-mer séparant Argentins et Uruguayens, cousins de cœurs et de cultures. Débarquement à Colonia del Sacramento, mais on ne fait pas nos adieux à la côte pour autant. A Carmelo, l’eau du Rio côtoie le vin que l’on produit ici avec passion. Les kilomètres se déroulent ensuite vers l’est et Montevideo, capitale singulière qui, à l’image du pays, sait allier sophistication et simplicité. De ce port national, on passe aux petits villages de pêcheurs et à l’intimité de Rocha et Punta del Diablo, estancias roots et plages néo-hippies. Ou était-ce l’inverse ? Fin du périple à Jose Ignacio, havre d’apaisement et de charme comme on n'en fait (presque) plus. En chemin, on aura avalé quelques kilomètres, foulé quelques plages, trempé ses lèvres dans quelques verres, rencontré quelques gauchos et mis le pied à l’étrier. On aura, enfin, admiré de nombreux couchers de soleil, certains des plus beaux du monde, parait-il.

Votre voyage

Le road-trip sied bien à l’Uruguay qui, hormis les tentations qui ponctuent la route, ne présente aucune difficulté pour les conducteurs. Vous avez donc à votre disposition une voiture de location qui, associée au GPS de notre application smartphone, se révèle être un excellent compagnon de voyage. Presque autant que nos concierges francophones, présents dans chaque pays, et à votre disposition en cas de contretemps ou d’envie de dernière minute. A chaque étape, nous avons pris soin de réserver des adresses adaptées à l’esprit des lieux afin que l’expérience soit complète : des hôtels élégants, urbains et contemporains à Buenos Aires et Montevideo ; une posada coloniale dans la vieille ville de Colonia ; une retraite au cœur des vignes d’une bodega à Carmelo ; une estancia traditionnelle - le ranch local - entourée de verdure à Rocha ; des refuges à flanc de plage, empreints de charme et de sérénité à Punta del Diablo et Jose Ignacio. Si le programme se dessine de lui-même et les occupations vont de pair avec les paysages traversés, nous en avons d’ores-et-déjà inscrit une à votre agenda : la visite de la charmante Colonia en privé. Et pour mettre vos papilles au diapason, nous avons réservé pour vous une table dans l’un des très bons restaurants de la ville. Bárbaro.

Itinéraire

Suggestion 100% personnalisable selon vos envies
JOUR 1

Vol pour Buenos Aires

Vol international ; nuit à bord, arrivée le lendemain.

JOUR 2

Buenos Aires

A l’arrivée, transfert privé et installation pour deux nuits dans le quartier historique et bohème de San Telmo, sillonné de jolies ruelles pavées. Loin des vieilles pierres, l’hôtel, contemporain et design, offre un joli contraste avec ce barrio authentique. Différents espaces s’articulent autour d’un agréable patio où il fait bon flâner. Les chambres sont spacieuses et claires, idéales pour se remettre du vol et entamer le voyage du bon pied. Vous avez deux jours pour vous mettre à l’heure porteña. Le matin, on prend son temps devant un cortado (une noisette) ou un café con leche (un crème) et l’on observe le manège des paseadores, ces promeneurs de chiens qui arpentent les trottoirs. On est chic à Recoleta, où il fait bon déambuler ; engagés sur la plaza de Mayo, épicentre social et politique de la capitale. On est actifs dans la calle Florida, où les travailleurs en col blanc marchent à vive allure ; branchés et arty aux terrasses et devant les vitrines de créateurs de Palermo ; modernes à Puerto Madero, plus jeune quartier de la ville et symbole de la movida argentine, où les lofts aux grandes baies vitrées succèdent aux bars trendy.

JOUR 3

Buenos Aires

A voir, à faire - Parcourir (au moins en partie) l’Avenida 9 de Julio, aux dimensions impressionnantes - faire une pause café et medialunas (croissants) impérative au Gran Café Tortoni, une institution - découvrir la Boca, petit barrio multicolore à l’histoire fascinante - arpenter les allées du cimetière de l’élégant quartier de Recoleta, mythique et mystique - s’enfoncer dans le vieux San Telmo à la riche architecture et aux nombreuses boutiques d’antiquaires et son marché dominical - goûter à la viande argentine à la table de l’une des bonnes parrillas de la capitale - participer à une dégustation de vins argentins - flâner dans les nombreux parcs de Palermo, véritables poumons urbains - se frotter aux nuits porteñas dans les rues animées de Palermo Hollywood - visiter le riche Museo Nacional de Bellas Artes - passer une soirée dans l’une des illustres milongas de la capitale, lieux où s’apprécient les codes du tango, la musicalité et la sensualité unique de cette danse au passé sulfureux.
En option - Un cours de tango dans une milonga traditionnelle.

JOUR 4

Buenos Aires - Colonia del Sacramento

Transfert privé jusqu’à l’embarcadère et traversée rapide du Rio de la Plata en bateau, jusqu’à la petite bourgade de Colonia del Sacramento (1h environ). Nouveau transfert privé vers le centre-ville où vous vous installez pour deux nuits, bien loin de l’agitation de la capitale argentine. Votre hôtel, idéalement situé à deux pas de la place principale, ravira les passionnés d’histoire et/ou voyageurs en quête de tranquillité. Organisée autour d’une jolie cour andalouse, la bâtisse de style colonial s’inscrit au cœur d’un ensemble architectural historique. Le mobilier est vintage, posé sur d’épais planchers surplombés par des pierres et poutres apparentes, et des fenêtres à volets. Une certaine rusticité, mais pleine de charme.
Déjà prévue - Une table réservée pour vous dans l’un des très bons restaurants de la ville, une petite adresse intimiste qui jouit d’une situation privilégiée en bordure de fleuve. On s’installe en terrasse pour déguster des plats essentiellement locaux réalisés avec des produits frais sélectionnés avec soin. Et quelle vue !

JOUR 5

Colonia del Sacramento

Fondée par les Portugais en 1680 et longtemps disputée, Colonia est la plus ancienne cité d’Uruguay. Ses quartiers historiques sont inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco. Les frères ennemis ibériques y ont laissé chacun leur marque : sinuosité des rues pavées de la partie portugaise, plan espagnol en damier. Tout cela est empreint d’un charme nostalgique, évocateur, noble, ombragé par une végétation exubérante. La basilique del Santissimo Sacramento date du début du XIXe siècle et ne manque pas d’élégance immaculée.
Au programme - La visite de Colonia en privé. Accompagnés d’un guide francophone, vous parcourez à pied l’adorable cité balnéaire au paysage urbain préservé, mélange de solennité et d’intimité. La ville dévoile ses richesses et incontournables au fil de la balade : Porton del Campo, l’ancienne porte de la ville, la rue des Soupirs, la maison du Vice-Roi, l’Iglesia Matriz, la plaza de Toros, la porte de la Citadelle, des musées en pagaille, de l’Azulejo, de l’Indien, de Paléontologie…

JOUR 6

Colonia del Sacramento - Carmelo

Prise en charge de la voiture de location et route pour Carmelo (1h). Installation pour la nuit dans une adorable posada, construite dans le même esprit que la bodega attenante. Derrière les pierres et murs rouge corail se cache une poignée de chambres - quatre en tout - pour une intimité optimale. Elles bénéficient d’une vue apaisante sur la bodega et les vignes alentour. Partout, la décoration est superbe, contemporaine et harmonieuse, mettant en avant de beaux matériaux et des jeux de textures.
A voir, à vivre - Faire du canoë sur le Rio de la Plata - se mettre en selle et parcourir à cheval les environs, gaucho style - s’initier au polo - tâter l’un des nombreux greens du coin - visiter les vignobles (bien sûr !).
La vigne d’ici, implantée par les colons espagnols au XVIIe siècle, est longtemps restée cantonnée au Moscatel. Mais dans le seconde partie du XIXe siècle, le tannât fut introduit et demeure encore aujourd’hui le cépage de référence en Uruguay, dont l’ensoleillement et les terres arables lui conviennent à merveille. En visitant les bodegas de la région, vous pourrez goûter le bouquet et admirer la robe de ce vin bien différent de son aïeul français. Vous pouvez commencer par le vignoble sur lequel vous logez - vous pouvez empruntez un vélo à l’hôtel - mais aussi vous aventurer dans les domaines voisins.

JOUR 7

Carmelo - Montevideo

Route vers Montevideo (3h30) et installation pour deux nuits dans un hôtel de la vieille ville, entouré de rues piétonnes. Ce bâtiment Art déco construit en 1938 a été rénové récemment pour maintenir les meilleurs standards de confort, sans perdre le charme de sa façade historique. Les intérieurs offrent ainsi un cadre résolument contemporain et sobre. Mais tous les honneurs reviennent au rooftop où trônent piscine et transats, et d’où la vue sur la mer et le port est superbe.

JOUR 8

Montevideo

Vous avez deux jours pour prendre le pouls de la capitale uruguayenne. Nettement moins étendue et agitée que sa voisine argentine, Montevideo offre au voyageur un cadre à taille humaine. Douceur de vivre, atmosphère sereine, on l’apprécie pour ses longues avenues, ses parcs où il fait bon flâner, et son méli-mélo architectural. On peut commencer la balade par le port et la vieille ville dont la plaza Independencia et l’Avenida 18 de Julio sont des éléments clés. De l’autre côté de la place se dresse le Palacio Salvo, dont l’éclectisme étourdissant n’est pas sans rappeler le Palacio Barolo de Buenos Aires. Et pour cause : l’un et l’autre sont sortis de la table à dessin de l’architecte Mario Palenti. L’avenue présente quant à elle de belles façades Art nouveau. On peut ensuite aller se frotter à une autre célébrité, la Fortaleza del Cerro, ancien fort qui domine la ville et sa baie - il abrite aujourd’hui un musée militaire. Immanquable, le Mercado del Puerto à l'animation permanente peut faire l’objet d’une pause gourmande. On ira aussi admirer la roseraie du jardin botanique du parc Prado, la saison jouant un grand rôle dans le spectacle. Enfin, parce qu’il est difficile de dissocier l’Uruguay du football tant il prend de place dans la vie sociale, on pourra aller rendre hommage au stade Centenario qui accueillit la première coupe du monde en 1930.
En option - La visite de la vieille ville avec un guide privé francophone - un déjeuner typique au Mercado del Puerto.

JOUR 9

Montevideo - Rocha

Route pour Rocha (3h) et installation pour deux nuits au sein d’une authentique estancia du début du XIXe siècle, spécialisée dans l’agrotourisme. Étendue sur près de 1000 hectares - dont une partie occupée par une forêt d’eucalyptus -, elle élève encore du bétail en grand nombre. Dans l’esprit campagnard des lieux, les chambres affichent une rusticité assumée, loin du design d’un hôtel à la mode. Cette ferme traditionnelle entourée de prairies vallonnées est avant tout un endroit idéal pour les personnes en quête de repos et de vert. C’est aussi l’occasion de plonger tout entier dans la vie des gauchos, les cow-boys sud-américains. A commencer par une dégustation du véritable asado, ce barbecue si réputé.

JOUR 10

Rocha

La région de Rocha, ce sont 200 kilomètres de plages qui se déroulent gracieusement le long de la côte atlantique. Mais c’est aussi un lieu à l’histoire tourmentée dont témoignent aujourd’hui de superbes forteresses. C’est, enfin, un territoire d’estancias traditionnelles, ces fermes d’élevage aux dimensions souvent impressionnantes, où la vie semble évoluer plus doucement qu’ailleurs.
A voir, à faire - Se mettre en selle, tel un gaucho, et sillonner la campagne et les marais où les oiseaux abondent : ibis, oies, cygnes à cou noir… - pagayer sur le lac de Rocha - faire un tour d’estancia avec son propriétaire et en apprendre davantage sur l’histoire et la culture du pays - faire la rencontre d’un producteur d’arbre à laque - admirer le coucher de soleil sur les eaux calmes mi-fluviales, mi-maritimes.

JOUR 11

Rocha - Punta del Diablo

Route pour Punta del Diablo (1h30) et installation pour deux nuits au sein d’une adresse posée sur la plage de La Viuda, au milieu des dunes. Quelques chambres simples - mais tout de même équipées de bains à remous privatifs - accueillent les voyageurs sans chichis, l’extérieur est déjà tellement beau… Les yeux dans le (la ?) vague, on prend le petit-déjeuner sur la terrasse ou dans l’intimité de sa chambre, avant d’entamer une journée rythmée par le ressac et les balades iodées.

JOUR 12

Punta del Diablo

La place du village est entourée de maisons multicolores. Moins de 400 âmes vivent ici à l’année, comme retirées du monde dans une petite contrée presque irréelle. On se retrouve un peu entre initiés, entre gens qui savent vivre en tongs et en semi-immersion permanente. Les vagues des plages de Rivero et La Viuda attirent les surfeurs, quand d’autres, les sandboarders, surfent sur les dunes de sable ; les barques de pêche, elles, partent de Los Botes. Ce n’est plus tout à fait sauvage, certes, mais un esprit de simplicité demeure.
A voir, à faire - Explorer la réserve écologique de Cabo Polonio, à une soixantaine de kilomètres de Punta del Diablo, l’un des plus beaux sites naturels du pays. On y profite de paysages hors du commun, loin de la civilisation : plages sauvages de sable fin, importante population de phoques et lions de mer… On peut aussi se balader dans le parc national de Santa Teresa, à quelques kilomètres de Punta del Diablo, serti de dizaines de sentiers de randonnée et d’un monument national : le fort de Santa Teresa, bastion stratégique au moment de l’établissement de la frontière avec le Brésil.

JOUR 13

Punta del Diablo - Jose Ignacio

Route pour Jose Ignacio (2h) et installation pour la nuit dans une petite adresse légèrement à l’écart du bourg et à proximité immédiate de la plage. On profite ici d’une douce tranquillité, et d’un confort certain : les chambres possèdent balcon ou terrasse et un bain à remous privé. La piscine, le petit-déjeuner en terrasse et la jolie plage prolongent la détente jusqu’au dernier moment…
En option - Balade découverte dans Jose Ignacio, le Saint-Tropez d’Amérique du Sud, avec un guide privé francophone.

JOURS 14 & 15

Jose Ignacio - Vol retour

Route pour l’aéroport de Montevideo (2h15), restitution du véhicule et vol international retour via Sao Paulo. Nuit à bord, arrivée le lendemain.

A la carte

Cours de tango dans une milonga traditionnelle de Buenos Aires

Rien de mieux qu’une authentique milonga pour que le tango se révèle complètement à vous. Cette danse longtemps méprisée par les classes aisées s’est finalement élevée au rang d’emblème national, portée par le mythique Carlos Gardel, entre autres. Bercé par les notes nostalgiques du bandonéon, on s’évade le temps d’un cours d’initiation en petit groupe.
En option - Avec professeur hispanophone

La vieille ville de Montevideo en privé

Peu connue des voyageurs européens en comparaison de Buenos Aires, Montevideo est pourtant une ville à découvrir. Elle dévoile volontiers ses richesses au fil d’une balade : la cathédrale, les musées Torres Garcia et le Gurvic, la Porte de la Citadelle, la plaza Constitucion… Mais aussi le Mercado del Puerto, marché animé offrant un choix inégalé de viandes en tous genres.
En option - Avec guide francophone privé

Déjeuner au Mercado del Puerto - Montevideo

Pour sonder la culture uruguayenne, rien de tel qu’un déjeuner au Mercado del Puerto, un lieu à l’atmosphère unique, où l’on déguste de petites merveilles avec une simplicité et une convivialité étonnantes. Au menu, une traditionnelle parrillada : fromage fondu sur les braises, pièce de viande de bœuf grillée et dessert typique. Les mets sont en général cuits devant vous et à déguster directement au comptoir, comme d’authentiques Uruguayens.
En option

Jose Ignacio, le Saint-Tropez d’Amérique du Sud

Avec ses rues en terre, son phare pittoresque et ses bateaux colorés, Jose Ignacio est devenu le rendez-vous de la jet-set latino, voire européenne et américaine. Cette balade de plage en plage permet de découvrir cette station balnéaire huppée, grâce notamment à la visite de la Fondation Atchugarry, créée par le sculpteur éponyme dans le but de promouvoir l’art sous toutes ses formes.
En option - Avec guide francophone privé

Avec quelques jours en plus… Une escapade à Tigre (Argentine)

En prolongeant le séjour d’une journée ou deux, on se donne la possibilité de découvrir Tigre, lieu enchanteur aux mille et un canaux. Ici, pas de voiture, seules les lanchas (bateaux) se traînent paresseusement au fil de l’eau, reliant entre elles les maisons traditionnelles sur pilotis. Le week-end, les Porteños viennent s’y ressourcer du tumulte de la capitale. Cette balade vous emmène à la découverte de la petite ville de Tigre puis naviguer sur le Delta en direction de Rio de la Plata.
En option

Budget estimé

Selon saison, types d'hébergements et activités
Le budget estimé pour ce voyage est de 3900€ à 4800€/personne.

Parler de prix fixe lorsque l'on évoque un voyage sur mesure a peu de sens. En effet, celui-ci varie suivant de nombreux facteurs (niveau de prestations, période, délai de réservation et bien d'autres encore). Le seul prix exact sera celui de votre devis personnalisé.

Le prix moyen constaté pour ce voyage est de 4200€/personne.
  • Le vol international pour Buenos Aires et retour de Montevideo, sur compagnie régulière
  • Les taxes aériennes et surcharge carburant
  • L’accès au lounge Air France à Roissy CDG à l’aller (départs depuis Paris)
  • La neutralité carbone intégrale par absorption des émissions de co2 de votre voyage (par le biais de notre Fondation Insolite Bâtisseur Philippe Romero)
  • Les transferts privés mentionnés au programme
  • La traversée en bateau Buenos Aires-Colonia del Sacramento
  • La location d’un véhicule pour 10 jours au départ de Colonia del Sacramento
  • Les deux nuits à Buenos Aires, en chambre double avec petit-déjeuner
  • Les deux nuits à Colonia del Sacramento, en chambre double avec petit-déjeuner
  • La nuit à Carmelo, en suite (double) avec petit-déjeuner
  • Les deux nuits à Montevideo, en chambre double avec petit-déjeuner
  • Les deux nuits en estancia à Rocha, en chambre double et pension complète
  • Les deux nuits à Punta del Diablo, en suite (double) avec petit-déjeuner
  • La nuit à Jose Ignacio, en suite (double) avec vue mer et petit-déjeuner
  • La visite à pied de Colonia del Sacramento, avec guide privé francophone
  • Une table réservée dans un restaurant de Colonia del Sacramento (repas à régler sur place)
  • Notre service conciergerie sur place
  • Le wifi gratuit pendant votre voyage : un mini routeur international remis avant le départ, permettant de connecter jusqu’à 5 terminaux simultanément
  • Un service de navigation GPS accessible depuis l'application Voyageurs du Monde, chargé avec votre parcours, les coordonnées de vos hôtels et bonnes adresses
  • Réf: 1554295
    Découvrez tous les services qui vous accompagnent pendant votre voyage.
    Nos experts à votre écoute
    Contactez nos conseillers specialistes pour créer votre voyage sur mesure
    Contactez un spécialiste de l'Uruguay