Vous aimerez
    • Réaliser quelle contribution l’Afrique de l’ouest apporte à la beauté et au dynamisme du continent
    • Gorée et le parc national du Delta du Saloum : le Sénégal au patrimoine mondial de l’Unesco
    • Dakar en ami, ombres et lumière de Gorée, le Sine Saloum en pirogue : c’est au programme
    • Appli mobile, bonnes adresses, conciergerie sur place, the Voyageurs way

Contactez un spécialiste Sénégal 01 84 74 37 51

Dibiteries et palétuviers

Voyager slow, c’est aussi avoir du temps pour se familiariser avec la street food et pour pénétrer dans les milieux naturels. Ce que permet ce voyage, qui vous invite à goûter au dibi dakarois et à explorer les mangroves du Sine Saloum. On commence donc par Dakar, la grande ville à la fois familière et surprenante, comme si elle repartait à neuf tous les matins. Et c’est un peu ça. En tout cas, son air de jeunesse et ses couleurs séduisent à tous les coups. Demain est déjà là, même à Gorée, qui a su faire de la mémoire de l’esclavage un tremplin humaniste. Bien entendu, on ne passe pas son temps à manger et la capitale sénégalaise à autre chose à offrir que du mouton grillé.
Des musées, par exemple, comme celui des Civilisation noires, ou le musée Théodore Monod d’Art africain. Des boutiques de créateur. Des clubs. Bref, une ville. Un peu étourdi, il sera bon d’aller reprendre ses esprits à Toubacouta, dans l’une des plus belles régions naturelles d’Afrique occidentale : le Sine Saloum. Ce delta, classé réserve de biosphère, a conservé une grande intégrité. Flore et faune y manifestent une santé étonnante. Pas de Big Five, mais des ensembles variés, denses, vigoureux. Les oiseaux sont là comme chez eux. Et c’est cette évidence qui touche. On ne manque pas, faut-il le rappeler, de se livrer à l’heureux farniente que suggèrent tous les bords de l’eau. Celui de la plage d’Or sera sans aucun doute un des top spots du voyage !

Votre voyage

La Corniche Ouest était pour Léopold Sédar Senghor un bien commun de tous les Sénégalais. Votre adresse à Dakar n’est donc pas n’importe quelle adresse. On y voit la ville et la mer dans de bonnes conditions. Dans le Sine Saloum, vous vous installez sur une jolie baie formée par un méandre du Bandiala. En prise directe avec l’environnement et dans une atmosphère mi-balnéaire mi-lacustre très relaxante. Vous êtes donc bien reçus à chaque étape. Expérience de la teranga, l’hospitalité wolof, à la clé. Les transferts s’effectuent en véhicules particuliers avec chauffeur. Pour un maximum de commodité, la demi-pension est prévue à Toubacouta (et la table est excellente). A votre agenda, une découverte de Dakar en ami, avec une dame que vous n’êtes pas près d’oublier. La visite de Gorée est à la fois un plaisir et un devoir de mémoire. La pirogue étant le meilleur moyen de parcourir le Sine Saloum, vous l’empruntez une journée à cette fin. Et si, chemin faisant, un désir non prévu ou un léger contretemps survenait, vous disposez pour y répondre des coordonnées de notre concierge sur place.

Itinéraire

Suggestion 100% personnalisable selon vos envies
JOUR 1

Vol pour Dakar

Accueil et assistance aux formalités. Transfert à Dakar. Installation pour trois nuits à Fann Hock - Corniche Ouest. Avec ses balcons et ses alignements de portes-fenêtres en plein ceintre, l’architecture de l’hôtel évoque celle de Saint-Louis. Une extension ocre rouge est de ligne plus contemporaine. Cette tonalité se retrouve à l’intérieur. Elle est combinée à des motifs traditionnels stylisés. Ombre et lumière alternent. Les chambres sont sobrement mais confortablement aménagées. Le restaurant (cuisine internationale africaine) ouvre sur une bien agréable terrasse. De là, jolie vue sur la mer et le port de pêche de Soumbedioune.

JOUR 2

Dakar

Déjà prévu au programme - Dakar like a friend. En compagnie d’une Dakaroise pur jus, très au fait des usages, des rythmes et des territoires, on explore la capitale. Pas de programme a priori mais, après quelques échanges sur les goûts et les couleurs, des pistes pour faire son chemin - à pied, comme en voiture. Dakar est en état d’ébullition urbaine. Et plasticiens, musiciens, danseurs tirent parti d’une liberté propice, autant qu’ils surfent sur l’inventivité au jour le jour des gens ordinaires. Laquelle se manifeste un peu partout. Les galeries d’art étonnent bien souvent par la force des travaux qu’elles présentent ; les artisans fabriquent du neuf avec un savoir-faire virtuose ; le recyclage est une façon de concevoir la nouveauté ; le style une constante. On visite des lieux, on rencontre des gens, on se met à table et on se prend à aimer cette ville qu’on ne savait trop comment aborder. Et puis, Dakar est un port, et cela se sent au mélange des gens et des choses, à une certaine bienveillance envers ce qui débarque.

JOUR 3

Dakar

Déjà prévu au programme - Gorée, l’île-mémoire. Cette visite avec un guide francophone privé est émouvante. Par les petites rues anciennes pavées de basalte ; par la mémoire de la traite négrière, dont l’île fut une plaque tournante ; par un charme bohème et artiste ; par l’élan chromatique des bougainvilliers et par les diverses institutions travaillant à frayer des voies d’avenir comme, par exemple, l’université des Mutants ou la fondation Dapper. Le fort d’Estrées (XIXe siècle), musée historique du Sénégal, et la maison des Esclaves (XVIIIe siècle) ne peuvent être omis ; on voit aussi, au sud, le Castel et ses canons de marine. La visite s’achève paisiblement à l’ombre des baobabs. La traversée aller et retour s’effectue en pirogue.
En option - Atelier cuisine ; initiation au surf.

JOUR 4

Dakar - Toubacouta (Sine Saloum)

Transfert dans le Sine Saloum. Installation pour quatre nuits à Toubacouta. L’hôtel se trouve au bord des eaux limoneuses du Bandiala, qui appartient au système du Saloum. Grand jardin avec piscine circulaire, bungalows disséminés sous les arbres (voire dans les branches). Un air de modernité éclectique, de l’élégance cool, du confort. Les chambres sont agréables et bien adaptées aux circonstances, qui portent à la vie paresseuse. Les parties communes offrent tout ce qu’on peut espérer, dedans et dehors. Le restaurant propose une cuisine fusion à laquelle légumes, fruits, coquillages et crustacés locaux donnent une note terroir. Le bar est vaste, animé de couleurs vives et confié à des barmen experts. Un point on ne peut plus positif. Le service de spa et massage démontre un savoir-faire louable. Bien entendu, l’environnement est source d’activités multiples.

JOUR 5

Toubacouta (Sine Saloum)

Déjà prévu au programme - Découverte du Sine Saloum. C’est en pirogue, avec un chef de bord privé, que l’on s’enfonce dans le réseau aquatique de la région. Ce paysage, où la terre et l’eau alternent sans cesse, jusqu’à l’indécision, est particulier au possible. Il a le côté excitant et vaguement troublant des labyrinthes naturels. Les oiseaux y vivent très nombreux, qui trouvent de quoi se nourrir en abondance. Nombreux, ils sont divers, ainsi rencontre-t-on, par exemple et parmi d’autres, des étourneaux métalliques, pélicans gris, vanneaux éperonnés, martins-chasseurs leucocephala, grands gravelots, fauvettes passerinettes ou busards des roseaux. Sur l’Atlantique, la plage d’Or est littéralement un éblouissement, un endroit où le bain de mer prend une dimension nouvelle.

JOURS 6 & 7

Toubacouta (Sine Saloum)

L’hôtel invite au plaisir de l’heure et on n’en demande pas forcément plus. Néanmoins, on peut aussi s’intéresser aux mangroves, capitales pour l’équilibre écologique de la zone. Les palétuviers fournissant à une foule d’organismes habitat et aliments. C’est fourmillant, beau (et utile, puisque ça fait en plus fonction de puits de carbone). Un milieu-enjeu passionnant. Les villages offrent également l’occasion de rencontres et d’échanges stimulants avec leurs habitants. Que l’on découvre pleinement conscients de leur situation dans le monde, fiers de leur héritage, engagés. Au fond, tous ces contacts permettent d’échanger un décor contre une véritable présence mutuelle. En résumé, ces quelques jours dans le Sine Saloum se révèlent riches à tous égards.
En option - Missirah, village de pêcheurs ; promenade ornitho à Sangako.

JOURS 8 & 9

Toubacouta (Sine Saloum) - Vol retour

Transfert à l’aéroport de Dakar et vol retour. Nuit à bord, arrivée le lendemain.

A la carte

Dakar - Atelier cuisine

Vous êtes reçus dans une famille dakaroise. La journée commence, comme il convient, parmi les étals du marché, où l’on décide du plat au vu des ingrédients. De retour à la maison, emplettes faites, on se met au travail : éplucher, couper, assaisonner, cuire, etc. Et on s’applique, parce que le repas sera non seulement celui des gâte-sauces, mais encore de la famille-hôte. Ces compétences culinaires acquises dans une atmosphère détendue et amicale resteront un excellent souvenir de voyage. De retour au pays, elles permettent de régaler ses amis et de les impressionner durablement (car, s’ils ne s’intéresseront qu’une fois aux photos, ils réclameront à répétition votre thiéboudiène).
En option

Dakar - Initiation au surf

A quelques encâblures de Ndeureuhnou, l’île de Ngor fait un parfait spot d’apprentissage de la glisse. Des vagues un peu paresseuses permettent aux débutants de commencer à se lever sur leur board. L’équilibre acquis, le reste suit. Les conditions sont ici réunies pour réaliser ce mouvement décisif. Parmi lesquelles, un instructeur francophone privé. Et puis, l’ambiance afférente procure toujours une impression de liberté tout à fait stimulante. Transfert et prêt d’une planche sont prévus.
En option

Toubacouta - Missirah, village de pêcheurs

A bord d’un véhicule tout-terrain, on s’en va visiter Missirah, à la lisière du parc national du Delta du Saloum. Ce que l’on voit d’abord, c’est un fromager énorme et millénaire, qui fait la fierté des villageois. Célébrité végétale. Et puis, on s’intéresse aux activités halieutiques, qui sont le gagne-pain de presque tout le monde : les hommes pêchent, les femmes fument les prises. Et tout cela se vend aux alentours. Un économie traditionnelle qui est un sûr indicateur de l’état du milieu. La coopération internationale est évoquée à l’occasion de la visite de l’école. Et puis, on flâne. Les villages le permettent partout.
En option

Toubacouta - Promenade ornitho à Sangako

La forêt classée de Sangako, à l’est de Toubacouta, bénéfice d’un programme de conservation et de réhabilitation. Elle est donc un conservatoire de faune et de flore. Ce milieu étant favorable à la gent ailée, on y va, avec un guide naturaliste francophone, voir ou entendre le souimanga pygmée, la chevêchette perlée ou l’irrisor moqueur. Des mammifères comptent aussi parmi les hôtes de ces bois. Des singes notamment, comme vervets verts, singes pleureurs ou le très menacé colobe bai (qui vit en bandes dans la canopée). Les sorties d’observation se font le matin et au crépuscule. On n’en revient jamais bredouille d’émotion.
En option

Avec quelques jours de plus - La Petite-Côte, ou même la Casamance

Balnéaire, Saly - sur la Petite-Côte, entre Dakar et le Sine Saloum - l’est par vocation. On vit là au rythme des vagues et des allers-retours des barques de pêche. De belles plages font le programme des journées. Le golf se pratique non loin. Les Dakarois upper apprécient. Ils ont aussi adopté N’Guerigne Bambara, où ils trouvent des conditions de relaxation excellentes et des ibis sacrés au parc exotique. Quant à la Casamance, on peut très bien aller au cap Skirring, dont les plages ont assis la réputation. Cela se trouve 70 kilomètres au sud-ouest à Ziguinchor, presque à la frontière avec la Guinée Bissau. Un bout du monde sénégalais en somme.
En option

Budget estimé

Selon saison, types d'hébergements et activités
Le budget estimé pour ce voyage est de 3 500 € à 4 200 €/personne.

Parler de prix fixe lorsque l'on évoque un voyage sur mesure a peu de sens. En effet, celui-ci varie suivant de nombreux facteurs (niveau de prestations, période, délai de réservation et bien d'autres encore). Le seul prix exact sera celui de votre devis personnalisé.

Le prix moyen constaté pour ce voyage est de 3 700 €/personne.

  • Le vol aller et retour pour Dakar sur compagnie régulière
  • Les taxes aériennes et surcharge carburant
  • La neutralité carbone intégrale par absorption des émissions de co2 de votre voyage (par le biais de notre Fondation Insolite Bâtisseur Philippe Romero)
  • L’accès au salon Air France à Roissy (pour les départs de Paris) et au salon Prestige de l’aéroport de Dakar
  • A l’arrivée, l’accueil et assistance aux formalités
  • Les transferts privés mentionnés au programme
  • Les 3 nuits à Dakar, en chambre double avec petits déjeuners
  • Les 4 nuits à Toubacouta, en chambre double (disponible jusqu’au départ), demi-pension
  • La découverte de Dakar dans les pas d'un local francophone, en privé
  • La visite de Gorée, l’île-mémoire, avec un guide francophone privé
  • La découverte du Sine Saloum en pirogue privée, au départ de Toubacouta
  • Notre service conciergerie sur place
  • Un carnet de voyage rassemblant de nombreuses informations utiles (votre programme jour par jour, les coordonnées de vos hôtels, une sélection de bonnes adresses personnalisées et géolocalisée, etc.), disponible aussi sous forme d’application mobile
  • Nos recommandations et la réservation éventuelle de certains restaurants

Réf: 1665405
Découvrez tous les services qui vous accompagnent pendant votre voyage au Sénégal
Nos experts à votre écoute
Contactez nos conseillers specialistes pour créer votre voyage sur mesure
Contactez un spécialiste du Sénégal