Vous aimerez
    • Opter pour le train et rallier les trois villes majeures du Portugal : Porto, Coimbra et Lisbonne
    • La 1ère classe et des trajets brefs ; des hôtels au cœur des villes choisis pour leur bel esprit
    • Le vieux Porto et ses chais, Lisbonne dans les pas d'un local : vos visites privées déjà prévues
    • Appli mobile, bonnes adresses, concierge sur place : le service Voyageurs

Contactez un spécialiste Portugal 01 84 17 21 69

Des gares et des azulejos

On peut suggérer que le vin, la science et l'air du large caractérisent les étapes de ce voyage. Comme toujours en pareil cas, ce serait à la fois vrai et abusif. Les trois villes concernées sont trop importantes à tous égards pour être réduites ainsi. Vous débarquez à Porto, laquelle, certes, est le centre du négoce des vins du Douro. C’est aussi une ville d’art et d’histoire, d’échanges intellectuels, de gastronomie et d’attraction atlantique. L’Art déco y fait de l’œil aux visiteurs et la statue de saint Jean Népomucène sur la cathédrale rappelle que la ville ne fut pas étrangère à l’internationale baroque. Et puis, elle a cette douceur des cités fluviales.
Coimbra ensuite, un peu en retrait dans les terres, doit une renommée flatteuse à son université. Fort ancienne et toujours fréquentée par le gratin des étudiants. Ceux-ci d’ailleurs concourent à une atmosphère volontiers effervescente qui ne laisse pas sommeiller un extraordinaire héritage d’art. Au Portugal, la jeunesse challenge l’histoire. Faut-il présenter Lisbonne ? Hot spot touristique ces dernières années (et à bon droit), le pouvoir d’attraction de la capitale et sa capacité de déclencher la ferveur résistent à tout. Parce que les Lisboètes savent en garder pour eux. Ce voyage vous fournit l’occasion de passer de leur côté, dans la ville privée en quelque sorte, sans rien manquer des highlights. Après quoi, il faudra prendre le large. Lisbonne est faite pour ça.

Votre voyage

Aucun de vos hôtels ne dispose d’un parking privé. Quelle importance ! Vous voyagez en train (après acheminement en avion). Le rail, c’est le voyage plaisir et des soucis en moins. Départ en ville, arrivée en ville. Et les gares sont des équipements qui touchent la sensibilité itinérante. Vos billets sont réservés en classe confort. Les temps de trajet ? Entre une et deux heures, à peine. On n’a pas ça en voiture... Sur place, il n’est pas difficile de trouver le moyen de rayonner au besoin. Vos hôtels relèvent de la synthèse entre l'ancien et le contemporain qui va si bien aux villes historiques. Ils sont en plein cœur des villes. Vous êtes donc partout à pied d’œuvre : les visites commencent à votre porte. Jamais vous ne perdez de temps ; au contraire, vous en disposez. Nous avons inscrit deux rendez-vous dans votre carnet de route : le vieux Porto, ville et vin, et Lisbonne en version sous-titrée. Des guides francophones privés vous accompagnant à chaque fois. Si vous souhaitiez aller à vélo électrique à Porto, être accompagné à Coimbra ou découvrir Sintra, il suffirait de nous en parler. Et si, chemin faisant, un désir non prévu ou un léger contretemps survenait, vous disposez pour y répondre des coordonnées de notre concierge sur place.

Itinéraire

Suggestion 100% personnalisable selon vos envies
JOUR 1

Vol pour Porto

Transfert privé et installation pour deux nuits rue des Fleurs, dans le centre historique. C’est l’une des voies - piétonnes - les plus chics de la ville. Le bâtiment à la façade jaune et gris est d’un beau XVIIIe mais, les décorateurs, s’ils ont respecté l’esprit des lieux, ne s’en sont pas tenus à la lettre. Des motifs contemporains sont partout intégrés. Tonalité dans les bruns chauds, avec des ors bien équilibrés. Un peu moins de décorum dans les chambres que dans les parties communes, mais une élégance qui contribue au confort général. Et le niveau d’équipement est excellent. Les clients de la maison ont accès à un sauna, ainsi qu’à une piscine et à une salle de gym. Pour compléter le dispositif, un bar-restaurant. Avec une terrasse.

JOUR 2

Porto

On n’associe pas spontanément le Portugal à l’Art déco. Pourtant, à courir les rues, immeubles, garages, ateliers, boutiques et cinémas documentent cette époque. On peut même supposer une ancienne effervescence, des roaring twenties portugaises. Les amateurs de ce style qui sut si bien concilier rigueur et séduction seront agréablement surpris. Les autres se laisseront happer.
Déjà prévu au programme - Le vieux Porto et ses chais. Avec votre guide francophone, vous parcourez à pied les ruelles de la vieille ville ; vous vous faites expliquer l’importance de ses édifices emblématiques : la cathédrale, XIIe siècle ; la tour des Clercs, XVIIIe siècle ; le Ponte Luis, conçu par un élève de Gustave Eiffel ; la gare de São Bento, au formidable décor d’azulejos ; etc. Après un petit break, l'occasion de prendre un verre, vous poussez ensuite jusqu’à Vila Nova de Gaia où sont installés les grands négociants en porto et leurs salles de dégustation. Vous dégustez et devenez ainsi un peu Tripeiro.
En option - Les incontournables de Porto à vélo électrique.

JOUR 3

Porto - Coimbra

Train pour Coimbra. Installation pour deux nuits entre les Arcos do Jardim et l’université. L’hôtel, minimaliste, abrite des chambres et parties communes lumineuses, aérées, fluides - dans les tons blanc, gris et bois clair. On s’y sent léger. Dans le particulier, rien ne manque, surtout pas le confort. Les références à la littérature et aux livres apparaissent un peu partout. Bibliothèque Joanina oblige ! Le bar ne déroge pas au parti pris d’ensemble. Il a pour spécialité les vins portugais. On peut emporter son verre sur l’une des terrasses : dans la cour jardin ou sur le toit. La seconde permet de se situer au cœur du vieux Coïmbre. On peut faire la même chose avec son petit déjeuner.

JOUR 4

Coimbra

Ville-université à l’instar d’Oxford ou de Bologne, par exemple, Coimbra est installée au bord du fleuve Mondego. L’université a été fondée à la fin du XIIIe siècle. Aujourd’hui, elle se distingue par l’excellence de son enseignement, le costume noir des étudiants et des bâtiments splendides, qui ont bénéficié à partir du XVIIe siècle de l’or du Brésil. La fameuse bibliothèque Joanina notamment, toute de bois doré et d’incunables. Il y a en ville deux cathédrales, une ancienne, d’un roman monumental, et une nouvelle, jésuite, baroque. Le style manuélin de l’église de la Sainte Croix époustoufle par sa virtuosité décorative. Et, en plus d’être passionnante et studieuse, Coimbra est un ville très agréable. On s’y promène avec un plaisir sans cesse renouvelé par le pittoresque et l’harmonie. Avec peut-être en tête un air de ce fado si caractéristique d’ici.
En option - Coimbra à pied, avec un guide privé.

JOUR 5

Coimbra - Lisbonne

Train pour Lisbonne. Installation pour deux nuits plein centre historique. Une jolie façade rose laisse présager quelque chose de doux. Le lobby est tout blanc et or, il joue de reflets métalliques et d’imbrications de formes contemporaines. Rien d’agressif ni de clinquant, mais quelque chose de fondu et harmonieux. Dans les chambres, la décoratrice Cristina Santos Silva a opté pour le blanc et bleu des azulejos. Il ne s’est pas agi de mettre des carreaux de faïence partout, quelques citations suffisent, mais d’en déployer de diverses façon les teintes. Le mobilier alterne efficacement lignes droites et courbes. Tout cela est confortable et techniquement très achevé. On sera bien. Une salle est affectée au petit déjeuner : douceurs lisboètes et apports énergétiques requis par l’exploration de la ville. Le bar, lumineux, frais, fait un QG épatant pour planifier les visites. D’autant que le personnel de la maison est disponible, aimable et pas avare de tuyaux.

JOUR 6

Lisbonne

Au programme - Lisbonne dans les pas d'un local. Pas d'itinéraire préconçu mais une balade décontractée à travers la capitale, à votre rythme et selon vos envies. Ville des grands navigateurs, ville du grand tremblement de terre. Et ville surtout du XXIe siècle. Il y a les classiques, bien sûr, comme le Museu Nacional de Arte Antiga (où est La tentation de saint Antoine, de Jérôme Bosch), le Museu Calouste Gulbenkian (où sont les heures de Marguerite de Clèves), ou le musée de l’Azulejo (où sont des tas de carreaux de faïence). Il y a aussi le formidable musée de l’Electricité, dans la Central Tejo de Belém, et l’Oceanarium - Peter Chermayeff, 1998 - avec son aquarium principal de 5000 mètres cubes où l’on peut voir une môle… Et puis, la rénovation des docks et des bords du Tage fait plaisir à voir. Les petites choses délicieuses au Mercado da Ribeira sont épatantes ; Kais, dans un ancien entrepôt, est un restaurant spectaculaire. Par ailleurs, du Bairro Alto, par exemple, on se donne des vues superlatives sur les lumières de la ville. Des boutiques de créateur sont apparues un peu partout. On constate que ça bouge dans tous les domaines, mode, son, design, graphisme, etc. Lisbonne pétille.
À ne pas manquer - Prendre en solo le bateau pour Cacilhas, de l’autre côté du Tage. La traversée est délicieuse entre les ponts du Vingt-cinq avril et Vasco de Gama. A bon port, on se donne un beau point de vue, on déguste un poisson, on s’attable au Ponto Final.
En option - Les trésors de Sintra.

JOUR 7

Lisbonne - Vol retour

Transfert privé à l’aéroport et vol retour.

A la carte

Porto - Les incontournables à vélo électrique

D’abord, le relief de Porto justifie pleinement l’utilisation d’un vélo électrique. Celui-ci vous emporte sans effort excessif des bords du Douro au sommet des escarpements. On peut ainsi, à la suite d’un guide francophone privé, se balader sur les pentes, de panneaux d’azulejos en volutes baroques, de jardins en petites voies abruptes, de boutiques tradi en concept stores. Cafés et pâtisseries circonviennent les cyclistes, pour un verre de rouge pétillant - il est de peu de degrés, allez ! - ou l’un de ces nombreux gâteaux qui font le désespoir des dentistes et le bonheur des autres. Le vélo est le parfait instrument du stop and go requis par une visite des grands sites portuans.
En option - Demi-journée

Coimbra à pied

En compagnie d’un guide francophone privé, vous adoptez le bon rythme pour visiter les quartiers clés de Coimbra. Les venelles et escaliers de la vieille ville d’abord. Pour le charme et l’atmosphère. Et puis, on va au monastère de la Sainte Croix présenter ses devoirs aux rois Alfonse et Sanche qui y sont enterrés. L’université et la bibliothèque Joanina sont bien entendu au programme. Comme la Sé Velha. Et la maison du Fado. Cette dernière ne laissant rien ignorer de ce qui est dans l’ordre musical ce que le porto est dans celui des vins mutés. L’accompagnement est l’occasion d’aller au fond des choses, de se les faires expliquer à loisir et donc de profiter mieux d’un magnifique patrimoine. Café et pâtisserie - indispensables à une promenade digne de ce nom - concluent l’affaire.
En option - Demi-journée

Lisbonne - Les trésors de Sintra

A 25 kilomètres de Lisbonne, l’Unesco a classé au patrimoine mondial les folies du XIXe siècle. Et un chromatisme joyeux. Avec un guide francophone privé, on découvre ébahi le palais de Pena. Edifié sur une éminence autour d’un vieux couvent, il déploie un beau style troubadour et des rouge et jaune éclatants. Le palais de la Regaleira est une réalisation Belle Epoque flamboyante et imprégnée d’ésotérisme. Une maison du mystère qui possède son puits initiatique permettant d’aller des ténèbres (de l’ignorance) à la lumière (de la connaissance). Pas maçonnique pour rien. Quant au palais du Bourg, il se signale par son éclectisme et deux cheminées coniques monumentales. Dans cette architecture, le jeu a sa part. Jeu de construction royal dont Louis II de Bavière fut un protagoniste septentrional. La journée comporte la visite détaillée des lieux.
En option - Journée

Budget estimé

Selon saison, types d'hébergements et activités
Le budget estimé pour ce voyage est de 2 200 € à 2 700 €/personne.

Parler de prix fixe lorsque l'on évoque un voyage sur mesure a peu de sens. En effet, celui-ci varie suivant de nombreux facteurs (niveau de prestations, période, délai de réservation et bien d'autres encore). Le seul prix exact sera celui de votre devis personnalisé.

Le prix moyen constaté pour ce voyage est de 2 300 €/personne.

  • Le vol international pour Porto et retour de Lisbonne
  • Les taxes aériennes et surcharge carburant
  • Les trajets en train, en 1ère classe
  • La neutralité carbone intégrale par absorption des émissions de co2 de votre voyage (par le biais de notre Fondation Insolite Bâtisseur Philippe Romero)
  • Les transferts privés depuis l'aéroport de Porto et vers celui de Lisbonne
  • Les 2 nuits à Porto, en chambre double avec petits déjeuners
  • Les 2 nuits à Coimbra, en chambre double avec petits déjeuners
  • Les 2 nuits à Lisbonne, en chambre double avec petits déjeuners
  • Le vieux Porto et ses chais, avec un guide francophone privé
  • La balade à travers Lisbonne dans les pas d'un local francophone, en privé
  • Notre service conciergerie sur place
  • Un carnet de voyage rassemblant de nombreuses informations utiles (votre programme jour par jour, les coordonnées de vos hôtels, une sélection de bonnes adresses personnalisées et géolocalisées, etc.), disponible également sous forme d’application mobile
  • Nos recommandations et la réservation de certains restaurants
Réf : 1640469
Nos experts à votre écoute
Contactez nos conseillers specialistes pour créer votre voyage sur mesure
Contactez un spécialiste du Portugal